RSS

Archives de Tag: voit dans

Selon Elon Musk l’IA pourrait déclencher une troisième guerre mondiale

D’abord, Le PDG de Tesla, Elon Musk, a encore mis en garde  sur Twitter des dangers de l’intelligence artificielle (IA), suite aux déclarations du président russe Poutine. Ce dernier avait précédemment affirmé que le pays qui dispose de la meilleure IA dominerait le monde. Selon Elon Musk, la lutte pour ce leadership déclenchera la troisième guerre mondiale.

Selon Musk, la course que les pays se livreront pour se doter de la meilleure intelligence artificielle sera probablement le déclencheur de la troisième guerre mondiale.

Le développement de l’intelligence artificielle est devenue une vraie question de sécurité nationale ces dernières années. En ce moment, c’est la Chine et les Etats-Unis qui sont les plus avancés dans le domaine. La Chine a même annoncé récemment qu’elle comptait devenir le leader mondial en IA d’ici 2030.

Cette technologie de pointe aura des avantages. Elle permettra l’amélioration de l’économie dans certains pays, que ce soit dans le secteur industriel mais aussi au sein de la recherche médicale. Mais certaines personnes en ont aussi terriblement peur, et c’est le cas du président russe Vladimir Poutine.

“L’IA est le futur”

Vendredi, il a expliqué à des étudiants que le pays qui dominera le secteur de l’intelligence artificielle dominera aussi l’économie mondiale. “L’intelligence artificielle est le futur, pas seulement pour la Russie, mais pour l’humanité entière (…) Elle présente des opportunités colossales, mais également des menaces qui sont difficiles à prévoir. Quiconque devient le leader de ce secteur deviendra le maître du monde” a-t-il dit dans des propos relayés par Russia Today.

Car oui, l’intelligence artificielle peut mener à de grands dangers. Elle peut être utilisée pour créer des armes digitales et contrôler des drones… Et c’est-ce que Poutine a voulu souligner vendredi.

Pour lui, les guerres du futur se feront entre les pays qui utiliseront des drones. Et Elon Musk partage son avis. Il a récemment posté un message sur Twitter dans lequel il affirmait que “la compétition pour l’intelligence artificielle au niveau national va probablement causer la troisième guerre mondiale”.

Une lettre ouverte d’Elon Musk et 116 experts des technologies

Récemment, Elon Musk et 116 autres personnes ayant un rôle important dans le développement des technologies ont envoyé une pétition aux Nations Unies afin d’appeler les Etats à imposer des règles sur le développement des armes IA. Le groupe a déclaré que l’introduction d’une technologie autonome mènerait à une “troisième révolution de la guerre” après l’invention de la poudre à canon et les armes nucléaires.

Il est peut-être sage de se référer aux propos du célèbre physicien Stephen Hawking qui a déclaré en octobre 2016 que l’IA serait “soit la meilleure, soit la pire chose qui ne soit jamais arrivée à l’humanité”.  

En  effet, il y a quelques jours on apprenais que Vladimir Poutine voit dans l’intelligence artificielle un moyen de dominer le monde : 

Poutine a déclaré lors d’un discours devant un parterre d’étudiants que le développement de l’intelligence artificielle serait déterminant pour qu’une Nation prenne la tête du globe.

Vendredi dernier, devant des étudiants russes, le président de la Fédération de Russie s’est exprimé sur les sujets d’avenir qu’il identifie. Parmi ceux-ci, l’intelligence artificielle est en bonne place.

Mère de fantasmes belliqueux pour le chef d’État, la technologie apparaît dans sa politique  comme un combat à mener au même titre que sa difficile politique d’expansion et d’influence. Mi-arme, mi-promesse, l’IA serait pour Poutine le prochain enjeu de la domination du globe.

PROMESSE DE GUERRES TECHNOLOGIQUES

Le président a prédit que l’intelligence artificielle apporterait « des opportunités colossales et des menaces difficiles à prédire aujourd’hui, avant d’enchaîner, pour galvaniser la jeune Russie : celui qui deviendra le leader de cette sphère sera celui qui dominera le monde.  »

Sans parler de l’Occident redouté, Poutine a néanmoins indiqué ses craintes : « Cela serait particulièrement regrettable que quelqu’un gagne une position de monopole [dans le développement de l’IA]. » En outre, le dirigeant ne dissocie pas ces avancées technologiques d’une future force de frappe des armes robotiques. Il s’est notamment étendu sur les drones, qu’il considère comme les armées de demain : « Quand les drones d’un parti seront détruits par ceux d’un autre, celui-ci n’aura pas d’autres choix que de se rendre. »

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :