RSS

Archives de Tag: Suède

Suède : les municipalités doivent se préparer à la guerre à la demande du gouvernement

Suède : les municipalités doivent se préparer à la guerre à la demande du gouvernement
Toujours plus proches de l’OTAN, les autorités suédoises ressuscitent une doctrine datant de la guerre froide, celle de la «stratégie de défense totale». Dans ce cadre les collectivités locales sont tenues de réactiver des mesures de défense civile.

Le gouvernement suédois a décidé de remonter le temps. Les autorités locales doivent ressortir des tiroirs des mesures de défense civiles afin d’être en mesure de faire face à un confit majeur. Il leur incombe de renforcer les services de secours ainsi que les dispositifs de protection civile. La «stratégie de défense totale», une doctrine datant de la guerre froide, implique que l’action militaire soit aussi complété par un effort du secteur économique et de la population.

Les autorités justifient la décision, annoncée en décembre 2015, par une «aggravation de la situation internationale». Selon une lettre de l’Agence de protection civile suédoise, la MSB, adressée aux municipalités, ces dernières doivent en conséquence se préparer à la «guerre et aux conflits». «Cette stratégie n’est pas nouvelle, nous l’avons mise en œuvre durant la guerre froide», indique la MSB, précisant toutefois : «Il n’y a rien qui indique qu’une guerre soit probable, mais le gouvernement nous a chargé de nous y préparer».

Le 25 mai 2016, le parlement suédois a ratifié un accord de coopération renforcée avec l’organisation politico-militaire de l’Alliance atlantique (OTAN). Cette dernière peut, depuis, déployer ses troupes dans le pays et mener des exercices militaires. Alors que la Suède n’est toujours pas, stricto sensu, membre de l’OTAN, Stockholm a décidé de se ranger sous son parapluie, le ministère de la Défense évoquant une «menace croissante de la Russie».

 
1 commentaire

Publié par le 26 décembre 2016 dans général, Guerre - 3e guerre mondiale, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , , ,

Suéde – La police suédoise demande aux femmes de ne pas sortir la nuit …

Afficher l'image d'origine

Je l’ai déjà dit, je suis contre tous ces papiers qui mettent tous les maux du monde sur le dos des réfugiés : « ils violent nos femmes, ce sont des délinquants, ils ne respectent rien » et patati et patata … Ce n’est pas exact – Les réfugiés sont avant tout des victimes des guerres que l’élite occidentale à créé, d’une crise « fabriquée » de toutes pièces . N’empêche que forcément, il y a un clash des civilisations et des cultures, qui transparaît dans plusieurs faits divers ….

—————————————————————-

Les femmes d’une ville du nord de la suède ont été priées de ne pas sortir seules la nuit, suite à l’augmentation des agressions violentes et des tentatives de viols .

La police suédoise à Östersund (la ville est située au nord de la Suède) encourage les femmes à ne pas se promener seul, suite à l’augmentation du nombre d’attaques.

C’est suite à plusieurs cas de violence envers des femmes que trois officiers de police ont conseillé à la gent féminine de rester vigilante et d’éviter de sortir en ville la nuit sans être accompagnée, lors d’une conférence de presse donnée à Östersund hier.

Depuis le 20 février dernier, six actes de violence contre des femmes ont été signalés à Östersund, au nord de la Suède. Le plus récent – une tentative de viol – a eu lieu le week-end dernier dans le centre-ville. À chaque fois, il s’agit d’actes isolés et l’officier de police Stephen Jerand précise que les agresseurs semblent agir sans être sous l’effet de l’alcool. « La situation est grave, nous nous inquiétons de la bonne protection des femmes et c’est pour cela que nous avons décidé d’en faire une affaire publique ».

« Il s’agit d’un problème sérieux, nous nous préoccupons de la sécurité des femmes et c’est pourquoi nous lançons cet avertissement. »

Cependant, l’annonce de la police a déjà suscité de vives réactions, parmi lesquelles se dessine une inquiétude quant aux répercussions qu’une telle action pourrait avoir sur la société suédoise. « Il ne faut pas demander aux femmes de s’adapter à leurs assaillants.

Pour Johan Hedin, le porte-parole d’un parti d’opposition, le Parti du Centre, cette mise en garde pourrait au final effrayer encore plus les femmes.

Cela risque de mettre les gens dans de mauvaises dispositions si les victimes doivent s’adapter à leurs agresseurs », a -t- il déclaré.

« La solution aux problèmes de violence ne doit pas se résumer à conseiller aux femmes de ne pas sortir seules le soir. De nombreuses femmes travaillent la nuit dans les services d’aide sociale et de soins médicaux à domicile. Que sont-elles supposées faire ? » demanda la Maire de la ville, Ann-Sofie Andersson, à la chaîne de télévision SVT ?

La Maire, qui représente le parti social-démocrate au pouvoir à un niveau régional, déclara qu’elle aurait souhaité que la police la prévienne de ses intentions avant de lancer un tel avertissement.

Ce avertissement de la police d’Ostersund intervient en plein cœur d’un débat visant à déterminer si la décision du gouvernement relative à l’accueil d’un nombre record de réfugiés, ne serait pas à l’origine des rapports récents sur les agressions sexuelles commises dans le nord du pays.

En janvier dernier, la police de Stockholm avait admis avoir dissimulé de nombreuses plaintes d’abus sexuels perpétrés par des demandeurs d’asile lors d’un festival de musique, dans le but d’éviter la propagation de sentiments de haine dans la ville par l’extrême-droite.

Selon le Daily Mail :

Les femmes dans une ville de Suède septentrionale ont été averties de ne pas marcher seule la nuit à la suite d’un pic d’agressions violentes et de tentatives de viol.

La police d’Östersund a fait le geste inhabituel de demander aux femmes de ne pas aller dehors non accompagnées après la tombée de la nuit, à la suite de huit agressions brutales commises par des « hommes d’apparence étrangère » en à peine plus de deux semaines.

Parlant lors d’une conférence de presse lundi, le représentant de la police a déclaré « n’avoir jamais rien vu de pareil à Östersund », une ville dans le Nord de la Suède avec une population de seulement 45.000 habitants.*

Il est extrêmement inhabituel pour les autorités suédoises de faire de tels avertissements, et cela n’a pas été bien reçu en Suède, un pays fier de son progrès dans l’égalité des genres et les droits des femmes.

Un groupe nommé les soldats d’Odin s’est formé face à l’afflux de réfugiés, ce sont des habitants qui se sont constitués en milice d’autodéfense :

odin

Fin janvier, une centaine d’hommes masqués attaquèrent des migrants dans le centre de Stockholm et promirent de protéger les citoyens suédois victimes de la violence des étrangers.

soldiers

Nous ne sommes pas nazis. Nous voulons la paix dans nos rues et dans nos cœurs

Face à l’impuissance des forces de police, les soldats d’Odin se chargent de la protection des femmes en Finlande, en Norvège, en Suède et même en Estonie. Ils se heurtent aux soldats d’Allah…

Daily Mail  –  Dreuze – resistanceauthentique

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Suède : une entreprise implante une puce électronique sous la peau de ses employés

Apres les animaux, les humains, mais c’est « pour votre bien » …  : on peut clairement voir venir que ça va se généraliser dans un avenir proche . Vive BIG BROTHER et BIG DATA … Z .

Une entreprise suédoise a décidé d’implanter une puce électronique sous la peau de ses employés pour facilité leur quotidien.

S’il est déjà possible de payer en se faisant scanner les veines de la main grâce au service PulseWallet de Fujitsu, la société Epicenter a eu une toute autre idée pour faciliter la vie de ses employés dans ses locaux. Elle a en effet intégré des puces RFID (identification par radiofréquence) sous la peau de la main de ses employés volontaires .

Le but ? Faciliter le quotidien de ses employés. Par exemple, plus besoin de badge ou de carte magnétique pour entrer dans le bâtiment, l’employé pénètre dans les locaux d’un simple geste de la main devant le portail. Il peut également utiliser la photocopieuse de la même façon.

Pour que cela soit possible, il a fallu poser une puce microscopique de type RFID (Identification par radiofréquence). Le microprocesseur, de la taille d’un grain de riz, leur a été implanté dans la main.

La société espère étendre l’utilisation de cette technologie pour permettre aux salariés de payer des cafés ou des sodas à leurs collègues en effleurant la machine.

La technologie semble intriguer pas mal de monde car un journaliste britannique de la BBC, Rory Cellan-Jones, s’est même prêter au jeu et s’est fait implanter l’une de ces puces entre le pouce et l’index. D’après lui, la douleur ressentie ne dépasserait pas celle d’une piqûre. Mais pour ce qui est de la pratique, on serait encore loin de ce qui est promis. « Lorsque j’ai testé ma puce, j’ai trouvé que ce n’était pas du tout intuitif – j’ai dû tordre ma main dans une position non naturelle pour faire fonctionner la photocopieuse », explique le journaliste.

Cette puce est également connectée au smartphone de l’utilisateur. Il peut alors retrouver l’intégralité de sa carte de visite électronique ou accéder à ses coordonnées professionnelles.

Comme l’indique le reportage réalisé par la BBC (vidéo du début) sur les lieux de l’entreprise en Suède, ce petit carré de la taille d’un grain de riz situé sous la peau de la main (entre le pouce et l’index) permet de faire gagner du temps aux employés de la société en question. Ils n’ont plus besoin de transporter de badge, de clé, ni de se souvenir de codes pour ouvrir une porte. La puce en question leur permet d’ouvrir n’importe quelle porte et d’imprimer leurs fichiers en posant simplement la main sur le détecteur. Il est même possible de faciliter l’utilisation de certains ordinateurs.

Parmi les 700 employés de la société, plus de la moitié s’est prêtée au jeu en se dirigeant vers le tatoueur qui a implanté la puce entre le pouce et l’index, sur le dos de la main. Une petite piqure de rien du tout et le tour est joué.

http://www.gridam.com/2015/02/suede-une-entreprise-implante-une-puce-electronique-sous-la-peau-de-ses-employes/- http://hitek.fr/actualite/societe-suedoise-implant-puce-electronique-peau-employes_4946

 
1 commentaire

Publié par le 6 février 2015 dans général, Insolite, International, Nouvel ordre mondial

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :