RSS

Archives de Tag: ont été

Glyphosate et cancer : des études clés ont été sous-estimées par l’expertise européenne

Glyphosate et cancer : un toxicologue américain relance le débat

Dans une lettre adressée le 28 mai au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le toxicologue américain Christopher Portier dénonce l’évaluation scientifique d’études, menée par l’Agence de sécurité alimentaire européenne (Efsa) et l’Agence européenne des produits chimiques (Echa), qui sous-estimeraient le lien entre plusieurs cas de cancer et la substance herbicide glyphosate. Ces agences d’expertise « ont échoué à identifier tous les cas statistiquement significatifs d’augmentation d’incidence de cancers, dans les études de cancérogénicité chronique menées sur les rongeurs », a indiqué M. Portier dans sa lettre.

Quand on sait que les travaux de ces agences se sont appuyés sur des études parrainées par Monsanto pour leur évaluation de la sécurité du glyphosate, on ne peut pas ne pas s’interroger ! 

Eric Andrieu et Marc Tarabella, eurodéputés

Le glyphosate, substance active controversée notamment du Roundup de Monsanto, est la plus utilisée dans le monde. Le 16 mai dernier, la Commission européenne a proposé de réautoriser sa mise sur le marché pour dix ans dans l’UE, après le feu vert de l’Echa. L’agence a en effet jugé, le 15 mars dernier, que les connaissances scientifiques disponibles ne permettaient pas de classer le glyphosate comme substance cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction (CMR). « Il est improbable que le glyphosate présente un danger cancérogène pour l’Homme« , avait également assuré l’Efsa en novembre 2015. Les agences ont publié leur avis après que le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a pourtant classé, en mars 2015, cette substance comme probablement cancérogène pour l’Homme. Selon le Circ, des « preuves convaincantes » avaient montré que le glyphosate peut causer le cancer chez les animaux de laboratoire. Le glyphosate serait aussi à l’origine de lésion sur le matériel génétique de cellules humaines.

Huit cas cancérigènes répertoriés

M. Portier a précisé, au journal Le Monde, avoir passé en revue les données brutes d’une quinzaine d’études industrielles menées sur des rongeurs transmises aux agences. Dans sa lettre, l’expert international indique avoir « trouvé huit cas de hausses significatives de la fréquence de tumeurs qui n’apparaissent dans aucune des publications ou des évaluations officielles présentées par l’Efsa et l’Echa. (…) Certaines de ces tumeurs étaient également présentes dans plusieurs autres travaux, renforçant la cohérence des résultats entre études ». Selon M. Portier, il s’agit de tumeurs au niveau du poumon des rongeurs, de la thyroïde, des tissus mous, du rein, du foie, de la peau et des glandes mammaires.

M. Portier a été sollicité par des députés européens pour mener une réanalyse de ces données. Les eurodéputés socialistes, démocrates et écologistes ont dénoncé le renouvellement de l’autorisation du glyphosate proposé par la Commission. Les eurodéputés socialistes français Eric Andrieu et belge Marc Tarabella ont soutenu cette lettre de M. Portier. « Quand on sait que les travaux de ces agences se sont appuyés sur des études parrainées par Monsanto pour leur évaluation de la sécurité du glyphosate, on ne peut pas ne pas s’interroger ! », estiment les deux députés. Ils réclament de nouveau plus de transparence et la mise à disposition publique des études scientifiques. M. Portier a appelé M. Juncker à « s’abstenir de prendre toute décision sur le glyphosate » jusqu’à ce que les nouveaux éléments mis au jour soient inclus dans l’évaluation européenne. « Cela nous conforte dans l’idée qu’il faille prôner le principe de précaution : tant que nous ne sommes pas sûrs que le produit soit inoffensif, on ne peut donner l’autorisation de l’utiliser : les citoyens ne sont pas des cobayes ! », a ajouté le député Marc Tarabella.

Les Etats membres devraient se prononcer d’ici peu sur sa réautorisation pour 10 ans. La Commission a rappelé que chaque Etat membre gardait le droit d’autoriser ou non l’utilisation de pesticides à base de glyphosate sur son territoire. (source)

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Paul Craig Roberts – Le Président Kennedy et son frère Robert Kennedy ont été assassinés par le complexe Militaro-Sécuritaire – la vérité glaçante sur les États-Unis

Traduction de l’article : « President Kennedy and His Brother Robert Kennedy Were Murdered By The Military-Security Complex » by Paul Craig Roberts.

par Paul Craig Roberts (13 Février 2016)

Les Médias Presstitués, tel que le UK Telegraph, dépensent beaucoup d’énergies pour détruire les analyses sur les complots du gouvernement. Par exemple, les milliers d’architectes de hauts niveaux, les ingénieurs de structure, des physiciens, des nano-chimistes, experts en démolition, premiers secouristes, pilotes – civils et militaires, ainsi que d’anciens responsables du gouvernement qui ont fournis d’énormes preuves que l’histoire officielle du 11 septembre 2001 est une histoire de conte de fée inventée qui est en contradiction avec toutes les preuves établies et les lois de la physique. Ils[les analystes] sont tous rejetées par les presstituées et vus comme «des théoriciens du complot».

De même, sont rejetés et vus comme des théoriciens du complot, ceux qui, comme James W. Douglass, qui a prouvé, au delà de tout soupçons, que le président John F. Kennedy n’a pas été assassiné par Oswald mais par son propre complexe[staff] de parano militaro-sécurité anti-communiste.

Le Rapport de la Commission du 11 Septembre 2001 et le Rapport de la Commission Warren étaient pipés. Le vice président Dick Cheney et les néo-conservateurs qu’il avait parrainés avaient besoin d’un «nouveau Pearl Harbor» afin de commencer leurs attaques militaires sur les pays du Moyen-Orient qui ont des politiques étrangères indépendantes au lieu d’être des vassaux des États-Unis et d’Israël. Le 11 Septembre était leur «nouveau Pearl Harbor» qu’ils avaient planifiés, et ce fait a dû être camouflé lorsque des familles des victimes des attentats du 11 septembre ont persisté dans leurs demandes pour une enquête et ne pouvaient être achetés par de grosses sommes d’argent.

De même, la Commission Warren n’avait pas d’autre choix que de camoufler qu’un président américain et populaire, John F. Kennedy, avait été assassiné par les Chefs d’Etat-Major, la CIA et les Services Secrets, parce qu’il a été considéré être un « pro-communiste » par les anti-communistes paranoïaques et de ce fait était une menace pour la sécurité des États-Unis. La guerre froide avait débuté, et la Commission Warren ne pouvait pas demander des comptes aux responsables sans détruire la confiance du public dans l’armée et les services de sécurités américains.

Néanmoins, tout le monde qui est au courant de l’affaire fabriquée contre Oswald, savait ce qui était arrivé. Une de ces personnes était le Procureur Général Robert Kennedy [aussi appelé Bobby], le frère de JFK.

Bobby Kennedy comprit la situation. Il sût qu’en tant que membre d’une administration camouflée, il ne pouvait rien y faire. Par contre, il savait que s’il gagnait la présidence, il pourrait demander des comptes aux éléments de sécurité et les rendre responsable. Son frère lui avait dit que, après sa réélection, il allait « briser la CIA en mille morceaux ». Lorsque la guerre du Vietnam a détruit le Président Lyndon Johnson, Bobby Kennedy est apparu comme le prochain président des États-Unis.

Bobby Kennedy a été assassiné le soir même de sa victoire lors des primaires (California Democratic). Sirhan Sirhan a été accusé. Il se tenait en face à Kennedy. Il avait un pistolet de petit calibre(8 balles), avec lequel il a tiré. Il atteignit Paul Shrade, qui se tenait à côté de Kennedy. Mais il n’a pas atteint Kennedy. Kennedy, selon les preuves médicales et les témoins oculaires, a été tué de coups de feux tirés au dos et à l’arrière de sa tête.

Cela m’a été confirmé il y a quelques années par un journaliste et réalisateur de documentaires distingué qui se tenait juste derrière Robert Kennedy lorsqu’il a été abattu. Il m’a dit qu’il sentit la balle qui a frappé Kennedy passer par son oreille et a vu son impact. Il a écrit un rapport complet pour le FBI et malgré ses références n’a jamais été contacté par l’enquête.

Aujourd’hui, c-à-d mercredi dernier, 48 ans plus tard, Paul Shrade a présenté des évidences à toute épreuve lors de l’audience de libération conditionnelle de Sirhan Sirhan (âgé maintenant de 71 ans) [en affirmant] que Robert Kennedy a été abattu par quelqu’un d’autre à l’arrière, pas de l’avant où Sirhan Sirhan se tenait.

Vous pouvez lire la déclaration de Paul Shrade ici:http://www.informationclearinghouse.info/article44184.htm [ici en français]
Bien sûr, les médias presstitués diront que Paul Shrade, qui avait été blessé aussi lorsque Kennedy a été assassiné, est un « théoricien du complot ». Rappel : Un théoricien du complot est une personne qui, sur base de preuves tangibles, conteste un gouvernement de son crime [et]qui blâme une tierce personne innocente.

Au moment de l’assassinat de Robert Kennedy, la CIA a conduit des expériences de contrôle mental. Les experts pensent que Sirhan Sirhan était un de ceux qui étaient sous le contrôle de la CIA. Cela expliquerait pourquoi Sirhan Sirhan n’a aucun souvenir de l’événement.

Lyman Louis Lemnitzer, né le 29 août 1899 à Honesdale et mort le 12 novembre 1988 à Washington, est un général américain. Il a servi comme Chef d’État-Major des armées des États-Unis 1960 à 1962 puis comme Supreme Allied Commander (en) à l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) de 1963 à 1969.

Le président John F. Kennedy avait connu un niveau élevé d’insubordination des chefs d’état-major sous la présidence de Lyman Lemnitzer. Lemnitzer montrait du mépris à l’égard du Président lors des réunions à la Maison Blanche. Lorsque Lemnitzer apporta à Kennedy le projet Northwoods qui expliquait comment abattre des citoyens américains dans les rues de l’Amérique et de faire sauter des avions de ligne américains dans le ciel afin d’accuser Castro, de sorte que les Etats-Unis pourraient envahir Cuba et finaliser le «changement de régime», un terme populaire au régime de George W. Bush, le Président Kennedy destitua Lemnitzer en tant que président et l’envoya en l’Europe en tant que chef de l’OTAN.

Kennedy ne savait rien sur l’Opération Gladio, un programme d’assassinat en Europe dirigée par l’OTAN et la CIA. Les Communistes ont été accusés pour les attentas à la bombe de l’Opération Gladio sur des civils dans les gares afin de saper l’influence politique communiste, particulièrement en Italie. Ainsi, la manière dont Kennedy se débarrassa de Lemnitzer mit Lemnitzer en charge de ce programme et a donné à Lemnitzer un moyen de se débarrasser de John Kennedy.

Quiconque pense que les gouvernements démocratiques ne tueraient pas leurs propres citoyens est désinformé au-delà de la croyance. Si, cher lecteur, vous êtes une de ces personnes crédules, de grâce, allez sur Internet et familiarisez-vous, par exemple, avec l’Opération Northwoods et les Opérations Gladio.

Fin de traduction by ΛmiЯ pour L’ΛmiЯauté

Source 

Paul Craig Roberts : la vérité glaçante sur les États-Unis

 

Article de Paul Craig Roberts, publié le 18 février 2016 sur son blog

« L’économie américaine fut enterrée lorsque les emplois des classes moyennes furent délocalisés et le système financier dérégulé.

Les délocalisations ont profité aux cadres supérieurs et aux actionnaires car la baisse des coûts du travail a augmenté les profits. Ces profits ont ruisselé jusqu’aux actionnaires sous la forme de plus-values tout en profitant aux dirigeants sous la forme de « bonus de performance ». Wall Street a quant à lui bénéficié de la hausse des marchés engendrée par l’augmentation des bénéfices.

Cependant, la délocalisation des emplois a également entraîné les délocalisations de la croissance et du pouvoir d’achat des consommateurs. Malgré les promesses de « nouvelle économie » et de meilleurs emplois, les emplois de substitution consistent de plus en plus en des postes à temps partiels, des emplois mal payés dans les services, par exemple en tant que vendeur, serveuse ou barman.

La délocalisation des emplois industriels et dans les services qualifiés vers l’Asie a stoppé la croissance de la demande aux États-Unis, décimé les classes moyennes et engendré des perspectives d’emploi insuffisantes pour les diplômés de l’enseignement supérieur qui sont alors dans l’incapacité de rembourser leurs prêts étudiants. L’échelle de la promotion sociale qu’offraient les États-Unis en tant que « société des opportunités » a été vendue pour des profits à court terme.

Le crédit pour compenser la baisse ou stagnation des revenus

En l’absence de croissance des revenus des consommateurs pour porter l’économie, la Fed sous Alan Greenspan a eu recours à la croissance du crédit des ménages pour compenser la différence. Sous le régime de Greenspan, les revenus en stagnation ou en baisse des Américains furent dopés par la possibilité de consommer à crédit. Les citoyens étaient en mesure d’obtenir des crédits grâce à leur bien immobilier, qui s’était apprécié depuis, pour gagner ainsi en pouvoir d’achat.

L’expansion de la dette, largement corrélée au crédit hypothécaire, s’est subitement arrêtée lorsque la fraude perpétrée par un système financier dérégulé a provoqué l’effondrement des marchés immobilier et actions. Le renflouement des coupables a alors alourdi le fardeau de leurs victimes.

Sous Bernanke, l’économie américaine fut soutenue par les assouplissements monétaires, soit l’augmentation massive de la masse monétaire afin de sauver les banques « too big to fail ». Les liquidités fournies par la Fed se sont déversé sur les marchés actions et obligataires, enrichissant ainsi ceux qui avaient investi dans ces actifs. Les dirigeants des entreprises ont contribué à la hausse des marchés actions en utilisant les profits et en empruntant pour racheter les propres actions de leur société, donc en creusant leur dette.

Les bénéficiaires de l’inflation des prix des actifs financiers, produite par les QE et les rachats d’actions, sont bien moins nombreux que ceux qui ont profité de l’expansion du crédit à la consommation de Greenspan. Une poignée de gens relativement riches, ce n’est pas suffisant pour porter l’économie

Source et suite 

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Des millions d’épargnants ont été lésés par Natixis

Par Laurent Mauduit

NATIXIS qui arnaque ses clients, et par millions !! BRAVO ! Z 

Le système des commissions occultes mis en place depuis 2008 par Natixis Asset Management (NAM) pour un montant avoisinant 100 millions d’euros a lésé, selon nos évaluations, plusieurs millions d’épargnants. Mediapart révèle la liste des fonds concernés, qui ont été distribués par les Caisses d’épargne ou les Banques populaires.

Depuis que Mediapart a révélé le système des commissions occultes mis en place depuis 2008 par Natixis Asset Management (NAM) pour un montant avoisinant 100 millions d’euros (lire Natixis : les clients grugés pour gonfler les bonus et Natixis cherche à abuser ses clients, la presse et l’AMF), les dirigeants de la société de gestion ainsi que ceux de sa maison mère, Natixis (filiale elle-même de la banque BPCE), s’appliquent à minimiser l’ampleur du scandale, voire à l’étouffer.

À cela, il y a deux raisons : la société de gestion voudrait parvenir à ce que la sanction à laquelle elle s’est exposée de la part de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et qui paraît maintenant inéluctable soit la moins lourde possible. Mais surtout, elle aimerait éviter que plusieurs millions d’épargnants ne découvrent qu’ils sont dans la liste de ceux qui ont été lésés par cette pratique.

S’il y a donc un document confidentiel que Natixis Asset Management ne veut surtout pas divulguer, de peur qu’il ne s’étale dans toute la presse régionale et locale, et que les épargnants ne puissent donc vérifier s’ils sont bel et bien concernés, c’est celui des fonds qui sont concernés, et qui ont été distribués partout en France par l’immense réseau de sa maison mère BPCE, sous l’enseigne des Caisses d’épargne comme sous celui des Banques populaires.

Pierre Servant, qui siège à la direction générale de Natixis et qui a la charge de la gestion des actifs avec le titre de directeur général de Natixis Global Asset Management, y veille comme à la prunelle de ses yeux. Car si ses clients – en France, mais surtout aux États-Unis – venaient à apprendre qu’il tolère de telles pratiques, le discrédit pour la société de gestion serait considérable. Car Outre-Atlantique, on plaisante beaucoup moins qu’en France avec ce genre de gymnastique financière…

C’est cela qui soucie le plus la direction de Natixis et celle de BPCE. Passe encore que Mediapart ait découvert et révélé l’affaire des commissions occultes. Mais il ne faut surtout pas que l’information se diffuse dans le reste de la presse. Et puis surtout, il ne faut pas que le document secret qui recense les 75 fonds tombe dans le domaine public, car alors des millions d’épargnants pourraient demander réparation, par tous les moyens de droit possibles.

Las ! Mediapart a mis la main sur ce document secret. Le voici :

Natixis : la liste secrète des 75 fonds by Laurent MAUDUIT

De ce document, on peut en effet déduire sans trop de difficultés que plusieurs millions de personnes ont été lésés dans ce système de commissions occultes.

Dans notre premier article, nous indiquions en effet que sur les 75 fonds encore en vie de Natixis, structurés par la filiale de gestion de Natixis, apparaissent des marges cachées allant de 0,05 % à 0,57 %, la moyenne étant autour de 0,24 % par an. Or, comme près de 7 milliards d’euros sont gérés au travers de ces fonds, nous en déduisions que la cagnotte secrète s’élevait à près de 100 millions d’euros, dont près de 65 millions étaient encore dans les fonds.

Le rapport de l’inspection de BPCE, dont nous avons par la suite révélé des extraits, valide toutes les informations de Mediapart. Dressant le bilan des 88 fonds lancés entre le second semestre 2006 et le premier semestre 2014, il relève en effet que pour un fonds, dénommé « Fructi Sécurité – Juillet 2017 », le taux est monté jusqu’à 0,56 %, tandis que« 20 fonds ont enregistré une marge supérieure à 0,40 % ». Et le rapport conclut que« le coussin accumulé représente 62 millions d’euros à septembre 2014 ».

Le nouveau document que nous révélons ci-dessus permet donc d’identifier tous les 75 fonds encore en vie qui sont concernés. Ils sont classés en deux catégories. Le document écrit en rouge fait apparaître les fonds distribués dans le réseau des Caisses d’épargne ; et le document en bleu les fonds distribués dans celui des Banques populaires. Et dans les deux cas, les fonds sont classés en deux catégories : ceux qui recèlent des commissions occultes de plus de 0,30 % par an, et ceux dont les commissions occultes sont inférieures à 0,30 % par an.

Quant au nombre précis de clients qui ont été lésés, il n’est pas difficile de vérifier que nous avons raison de dire qu’il porte dans tous les cas de figure sur plusieurs millions de personnes. L’ordre de grandeur se déduit assez facilement. Car BPCE a d’ores et déjà connu un scandale similaire, celui de Doubl’Ô, qui avait éclaboussé les Caisses d’épargne et qui n’a pas prospéré, en raison de la prescription des faits irréguliers reconnue par le Conseil d’État.

Mais ce scandale Doubl’Ô donne des indications précieuses. Il ne portait que sur six fonds, et ceux-ci n’étaient distribués que par un seul réseau, celui des Caisses d’épargne. Et pourtant, on sait qu’environ 264 000 clients étaient concernés.

Alors, puisque dans le cas présent, il s’agit non pas de 6 mais de 75 fonds encore en vie, et distribués non pas par un seul réseau, celui des Caisses d’épargne, mais aussi par un second, celui des Banques populaires, on peut, de facto, avancer que plusieurs millions de clients ont donc été effectivement lésés.

Pour s’en assurer, il suffit d’éplucher la liste…

http://news360x.fr/des-millions-depargnants-ont-ete-leses-par-natixis-asset-management/

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 juin 2015 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , ,

Attention – La France met en garde que « des cellules terroristes dormantes » ont été activées ces dernières 24 heures dans le pays : le Département d’Etat américain publie une alerte mondiale !! (CNN)

Ce sont les étasuniens qui nous donnent les infos en 1er …  : les services de police français ont reçu l’ordre d’effacer toute présence des médias sociaux et de porter leurs armes en tout temps parce que des cellules dormantes ont été activées dans le pays depuis les dernières 24 heures : Ou comment maintenir et diffuser la peur, et exploiter ce « mini 11 septembre à la Française » …

Tout ça ne me dit rien qui vaille :

A mon avis ça n’est que le début , et quelque chose de beaucoup plus grande ampleur se prépare …

Selon CNN, qui vient de communiquer l’information, les services de police français ont reçu l’ordre d’effacer toute présence sur Facebook, Twitter et autres blogs, et de porter leur arme en permanence, car des cellules terroristes dormantes ont été activées ces dernières 24 heures.

Ahmedy Coulibaly, le tueur de la policière de Montrouge et du supermarché Hypercasher de Vincennes a passé plusieurs coups de téléphones avant de mourir, appelant à cibler des policiers.

Comme le rapporte Zero Hedge :

Ayez peur, très peur. Alors que le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré vendredi que « La nation est soulagée ce soir, » après les deux affaires réglées  , comme le rapporte CNN, le travail du gouvernement français n’est pas terminé.  Les services de police français ont été prévenus d’effacer leur présence dans les médias sociaux et de préparer leurs armes à tout moment parce que les cellules dormantes terroristes ont été activées au cours des dernières 24 heures dans le pays , selon une source de la police française. Les enquêtes, dans lesquelles le groupe terroriste était désigné comme responsable en dernier ressort se poursuivent et, n’étant pas en reste dans la diffusion de la peur, Le Département d’Etat américain a émis un Avertissement mondial aux voyageurs, de la « menace permanente des actions terroristes et de la violence contre les citoyens américains et leurs intérêts à travers le monde. » Dieu merci, nous avons les gouvernements pour nous protéger.

 

Comme le rapporte CNN, des cellules terroristes ont été activés en France :

Les services de police français ont été prévenus d’effacer leur présence dans les médias sociaux et de préparer leurs armes à tout moment parce que les cellules terroristes dormantes ont été activés au cours des dernières 24 heures dans le pays, a dit à CNN Samuel Laurent, une source de la police française, analyste en Terrorisme, qui a assisté à un briefing samedi .

 

Ahmedy Coulibaly, un suspect tué vendredi lors du siège mortel suite à une prise d’otage au supermarché casher , avait  (avant sa mort) passé plusieurs appels téléphoniques, ciblant des officiers de police en France.

 

L’alerte est venu alors qu’il reste un seul suspect recherché en lien avec la frénésie du terrorisme – Hayat Boumeddiene – qui entra en Turquie le 2 Janvier, selon ce qu’a déclaré à CNN samedi une source du Premier ministre turc .

 

La police turque a suivi ses mouvements, selon la source

 

Boumeddiene est soupçonnée d’avoir quitté la Turquie  pour « bien sûr pour atteindre la Syrie » au début de l’année, selon une source française proche des services de sécurité de la nation.

 

Si c’est  exact, cela pourrait signifier que Boumeddiene n’ était pas en France au moment du mitraillage mortel d’un policier à Paris jeudi , ce que les autorités pensaient initialement . Les autorités n’ont offert aucune explication immédiate , mais ont dit qu’elle était recherchée, en lien avec les attaques terroristes.

 

Une rafale de développements samedi incluaient des afirmations reliant l’un des attaquants de Charlie Hebdo avec le soi-disant attentat « underwear bomber » (ndlr : attentat en sous-vêtements, une affaire de 2009), qui cherchait à faire tomber un avion au-dessus de Detroit en 2009.

 

La connexion n’a pas été confirmée par les fonctionnaires, et les enquêteurs français sont encore à essayer de reconstituer le réseau de connexions entre les trois suspects tués vendredi lors des deux sièges qui se sont terminés avec une fin sanglante.

Malgré les déclarations du groupe terroriste qu’ils étaient responsables de la planification de massacre de ‘Charlie Hebdo’, les enquêteurs en France et aux États-Unis sont à la recherche de preuves liant les frères Kouachi a des associés dans les réseaux terroristes comme la filiale d’Al-Qaïda au Yémen, et ISIS .

Un journaliste yéménite et chercheur, Mohammed al-Kibsi, a déclaré à CNN qu’il avait rencontré et parlé avec Saïd Kouachi au Yémen en 2011 et 2012.

 

Kouachi, qui étudiait la grammaire arabe, et l’underwear bomber Umar Farouk Abdulmutallab étaient auparavant colocataires pendant une à deux semaines dans la capitale du Yémen, Sanaa, vivant dans le même petit appartement, selon al-Kibsi . Abdulmutallab purge une peine à perpétuité pour avoir essayer d’abattre un vol de la compagnie aérienne Northwest au dessus de Detroit le jour de Noël 2009 avec une bombe dans ses sous-vêtements.

 

La résidence de Kouachi était très proche de la célèbre école Al-Tabari et lui et Abdulmutallab ont priés ensemble là-bas, a dit al-Kibsi par téléphone samedi. Ce n’ était pas clair quand exactement ils étaient colocataires, mais Abdulmutallab avait été arrêté après la tentative de bombardement en 2009.

 

Al Kibsi dit que Kouachi était allé au Yémen pour la première fois en 2009, et est resté jusqu’à la mi 2010 avant de le quitter brièvement et de revenir à la fin de l’année. Kouachi est resté au Yémen la plupart de l’année 2011, selon Kibsi, qui a dit qu’il a rencontré l’homme à deux reprises.

 

Les responsables américains ont dit que Saïd Kouachi avait passé plusieurs mois au Yémen en 2011, recevant une formation sur les armes et travaillant avec Al-Qaïda dans la péninsule arabique.

 

Mais il n’y a eu encore aucune confirmation officielle que lui et Abdulmutallab étaient associés.

 

Un haut responsable de la sécurité nationale yéménite a déclaré à CNN que Kouachi est entré plusieurs fois au Yémen avec un visa délivré officiellement.

 

« Saïd n’a pas été surveillé pendant la durée de son séjour au Yémen parce qu’il n’était pas sur la liste de surveillance, » a dit l’officiel, ajoutant que, à l’époque, les alliés occidentaux du Yémen n’ avaient pas soulevé des inquiétudes quant à  Kouachi. Le fonctionnaire n’a pas précisé quand les visites ont eu lieu.

Et pour ne pas être en reste dans les enjeux que représente la diffusion de la peur, le Département d’Etat américain a publié un alerte mondiale ….  .

Le Département d’Etat met à jour la mise en garde dans le monde entier pour fournir des informations quant a la menace permanente des actions terroristes et la violence contre les citoyens américains et leurs intérêts dans le monde entier. Les récentes attaques terroristes, que ce soit par ceux qui sont affiliés a des  entités terroristes ,les imitateurs, ou les auteurs individuels, servent de rappel que les citoyens des États-Unis doivent maintenir un haut niveau de vigilance et prendre les mesures appropriées pour accroître leur sensibilisation à la sécurité. Ceci remplace la mise en garde émise dans le monde en date du 10 Octobre 2014.

Le Département d’État demeure préoccupé par la menace constante d’attaques terroristes, des démonstrations de terreur et autres actions violentes contre les citoyens américains et leurs intérêts à l’étranger .

Selon le Département d’État :

Les extrémistes peuvent choisir d’utiliser des armes conventionnelles ou non conventionnelles, et de cibler à la fois les intérêts publics et privés. Des exemples de ces objectifs comprennent les grands événements sportifs, les zones résidentielles, les bureaux, hôtels, clubs, restaurants, lieux de culte, les écoles, le domaine publique, les centres commerciaux, et d’autres destinations touristiques à la fois aux États-Unis et à l’étranger, où les citoyens américains se rassemblent en grand nombre, y compris pendant les vacances. 

Les citoyens américains ont été alertés des attaques potentielles des terroristes  sur les systèmes de transport public et autres infrastructures touristiques.  les extrémistes ont déjà ciblé et tenté des attaques sur les systèmes de métro et de chemin de fer, l’aviation et les services maritimes . Dans le passé, ces types d’attaques ont eu lieu dans des villes comme Moscou, Londres, Madrid, Glasgow, et à New York City.

Donc, la terreur est partout … nulle part n’est sûr … Mais pas de panique.

 

http://www.cnn.com/2015/01/10/europe/charlie-hebdo-paris-shooting/index.html – http://www.zerohedge.com/news/2015-01-10/france-warns-terror-cells-have-been-activated-us-issues-worldwide-travel-alert – resistanceauthentique

et lire aussi http://www.atlantico.fr/decryptage/al-qaida-trois-prochaines-cibles-organisation-terroriste-en-france-samuel-laurent-al-qaida-en-france-seuil-1563993.html

 

 
3 Commentaires

Publié par le 11 janvier 2015 dans général, Insolite, International, société

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Des peintures pariétales (dans des cavernes) retrouvées en Indonésie ont été scientifiquement datées de – 40 000 ans !


La découverte

En 1906, les naturalistes suisses Fritz et Paul Sarasin, de retour d’une expédition scientifique en Indonésie, avaient évoqué l’existence d’abris sous roche, de grottes, de peintures rupestres, mais sans rentrer dans les détails. En 1950, c’est l’archéologue néerlandais HR van Heereken qui décrit le premier les peintures rupestres autour de Maros. Les publications, depuis cette époque, sont peu nombreuses, même si les chercheurs indonésiens ont réalisé d’importants travaux dans les grottes. Les études, à l’époque, laissaient penser qu’elles avaient été peintes il y a 4 à 10 000 ans suivant les estimations.

Les différentes représentations des grottes de Maros-Pangkep ont été réalisées avec de l’oxyde de fer mélangé à de l’eau. En dehors des mains négatives, les artistes ont peint des animaux : des babiroussas, sortes de suidés (cochons sauvages) et des bovidés nains endémiques…

L’étude
L’étude, publiée dans la revue Nature, a été dirigée par l’archéologue Maxime Aubert (Université de Griffith en Australie). Les scientifiques ne pouvant pas dater les peintures en elles-mêmes, ce sont les coulées de calcite qui ont fait l’objet d’analyses. Aubert et ses collègues ont ainsi  recueilli 19 échantillons prélevés sur les bords de 14 œuvres d’art, à travers sept sites rupestres. Ils ont pu comparer les taux d’uranium et de thorium contenus dans les échantillons et déterminer des datations.
« Si nous ne pouvons pas dater la peinture elles-mêmes, nous pouvons dater le carbonate de calcium qui s’est formée sur le dessus de la peinture», explique l’archéologue. Et il rajoute
« Si j’ai un échantillon au-dessus de la représentation, c’est un âge minimum, et si c’est sous la peinture, alors c’est un âge maximum».

Bovin art pariétal
Peinture de bovin non identifié – Maros-Pangkep
mains négatives Babiroussa
Mains négatives – Maros-Pangkep Babiroussa, espèce endémique – Maros-Pangkep

Les résultats
Les datations obtenues s’échelonnent entre – 39 900 ans (contour d’une main négative) , -35 400 (babiroussa) et – 27 000 ans. Cela signifie que plusieurs générations d’artistes se sont succédées pendant au moins 13 000 ans…
Cette ancienneté est également comparable à celle des peintures pariétales en Europe, comme la grotte Chauvet en France (-39 000 ans) ou à El Castillo en Espagne, dont la dernière étude fait remonter les peintures rupestres à – 41 000 ans.

Discussion et réactions

Jusqu’à ces dernières années, fautes d’autres éléments, les scientifiques ne pouvaient que constater que les plus anciennes peinture pariétales étaient toutes en Europe et majoritairement en France. Il semblait s’être passé une révolution culturelle il y a 40 000 ans chez nos ancêtres avec une « explosion » de l’art pariétal.
Avec cette nouvelle découverte l’histoire des origines de l’art n’est donc plus clairement l’apanage de l’Europe et il faut partager cette évolution de l’humanité avec des contrées lointaines ! Il faut également se souvenir qu’un dehors de l’art pariétal il existe quelques éléments dans le monde montrant des velléités artistiques des hominidés comme le bloc d’ocre strié de Blombos (Afrique du Sud) daté de – 70 000 ans !

« Cette étude offre un nouveau point de vue sur les origines de l’homme, et sur le moment où nous sommes devenus cognitivement modernes», explique Maxime Aubert,  «Cela change le « où et le quand » notre espèce est devenue consciente d’elle-même et a commencé à penser de façon abstraite, à peindre et à sculpter des figurines. »

Le professeur Christ Stringer déclare : « cette découverte nous permet de sortir du point de vue eurocentrique d’une explosion créative qui aurait été spécifique à l’Europe  »

Sources
Nature

BBC
Smithsonian.com
ABC Sciences

Photos Maxime Aubert 

http://www.hominides.com/html/actualites/art-parietal-indonesie-40000-ans-0849.php

 

 
2 Commentaires

Publié par le 26 novembre 2014 dans général, Histoire et Paléontologie, Insolite

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Attention – Selon l’Ukraine, ses deux chasseurs ont été abattus par des missiles russes !

Deux Soukhoï l’armée ukrainienne abattus mercredi au-dessus Savour-Mogyla, région Donetsk.

Deux Soukhoï de l’armée ukrainienne ont été abattus mercredi au-dessus de Savour-Mogyla, dans la région de Donetsk. – Sipa

Alors attention, vous voyez que l’escalade continue, c’est exactement ce que j’expliquais hier , et ce que Zero Hedge expliquait, affirmant que l’affaire du vol mh 17 pourrait etre un catalyseur :

Du message occulte de Christine LAGARDE déchiffré, à l’effondrement de l’économie, et à la 3e guerre mondiale …

Ici les pantins Ukrainiens s’empressent encore d’accuser la Russie : ça devient dangereux … Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été)

Deux Soukhoï de l’armée ukrainienne ont été abattus mercredi dans la région de Donetsk. Le gouvernement ukrainien va créer un comité interministériel chargé de préparer des sanctions contre la Russie.

Le ciel est un endroit dangereux, surtout en Ukraine. Mercredi, deux avions de chasse Soukhoï Su-25 de l’armée ukrainienne ont été abattus au-dessus de Savour-Mogyla, dans la région de Donetsk située à l’est du pays, a annoncé Oleksiï Dmytrachkivskiï, un porte-parole de l’ « opération antiterroriste » que mènent les forces régulières. Savour-Mogyla se trouve à 25 km environ du site du crash du vol MH17 abattu jeudi dernier par un missile tiré de la zone contrôlée par les rebelles prorusses. De quoi conforter la thèse, exposée hier par les des services de renseignement américains, du Boeing peut-être abattu « par erreur » par ces derniers .

L’Ukraine a affirmé, par la suite mercredi, que ses deux avions de chasse abattus en zone rebelle avaient été touchés par des missiles lancés depuis le territoire de la Russie. « Deux de nos avions ont été abattus à l’altitude de 5200 mètres. Selon les premières informations, le lancement des missiles a été effectué depuis la territoire de la Russie », a déclaré le Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien dans un communiqué. .

Un autre porte-parole militaire, Vladyslav Seleznev, a indiqué plus tôt à l’AFP que « malgré des leurres thermiques lancés par les pilotes, les appareils ont été touchés par des missiles sol-air tirés par les rebelles dans une zone proche du village de Dmitrivka » dans la région de Donetsk proche à la fois de Lougansk et de la région russe de Rostov.  « Les pilotes ont réussi à s’éjecter au-dessus de la zone contrôlée par les forces séparatistes », a-t-il précisé.

Le 14 juin dernier, les séparatistes avaient abattu, à Lougansk, un avion de transport militaire ukrainien IL-76 avec quarante-neuf soldats à bord.

Marchant dans les pas de l’Europe , Kiev va aussi créer un comité interministériel chargé de préparer des sanctions contre la Russie et contre les citoyens russes qui soutiennent « les terroristes et les séparatistes en Ukraine », a annoncé le Premier ministre Arseni Iatseniouk. Ce dernier accuse en effet Moscou d’être derrière l’insurrection armée des séparatistes qui a fait environ 1.000 morts ( dont 432 dans la région de Donetsk selon le site Web de la ville, cité par l’agence russe Ria Novosti ) et d’être impliquée dans le crash du vol MH17 de Malaysia.

Sanctions

Ce comité, qui comprend notamment des représentants des ministères des Affaires étrangères et de l’Economie, doit dresser sous dix jours une « liste de sociétés russes qui financent, indirectement ou directement, les terroristes et les séparatistes, et qui ont soutenu l’annexion de la Crimée », a déclaré Iatseniouk en ouvrant le conseil des ministres. Ainsi, l’Ukraine prendra des sanctions individuelles « contre les personnes physiques, des responsables russes, qui attentent à l’intégrité territoriale et l’indépendance de l’Ukraine » et des « sanctions sectorielles contre des entreprises ou sujets de droit public qui soutiennent directement ou indirectement les terroristes et sont leurs complices ».

Le Premier ministre considère aussi, que « la Russie est directement impliquée dans le financement des terroristes en territoire ukrainien, dans les livraisons aux terroristes d’armes et d’agents entraînés, et dans le soutien aux bandits et terroristes qui commettent des crimes contre l’humanité » en Ukraine

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203660610001-ukraine-deux-avions-de-chasse-de-larmee-reguliere-abattus-1027095.php?TRvoH3gdA40BeQgu.99

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

De mystérieuses boites pesant 100 tonnes ont été découvertes en Egypte !

egypte-1

Des scientifiques sont sans voix après ce qu’ils viennent de trouver en Egypte ! L’un des mystères les plus controversés jamais résolu !

Pendant plusieurs générations, il y a eu des interrogations et des débats. Beaucoup de longues heures et beaucoup de temps ont été consacrés aux preuves, sans qu’il n’y ait de réponses claires et sans preuves tangibles.

Cependant, aujourd’hui, de plus en plus de preuves s’accumulent qui prouvent les anciens disposaient d’une technologie bien au-delà de ce que nous ne pouvons même commencer à imaginer.

egypte-2

Mais maintenant il vous emmène plus loin et vous emporte sous l’Egypte, où de mystérieuses boites pesant 100 tonnes ont été découvertes. Certaines personnes pensent qu’elles étaient utilisées à des fins d’enterrement, mais Brien nous démontre clairement comment elles étaient utilisées en rapport à la technologie ‘supérieure’ des anciens.

Est-il possible que la technologie des anciens était si avancée, qu’elle surpasse la nôtre de nos jours ?

La Bible nous dit dans Ecclésiaste 1:9, « Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. »

Lorsque nous croyons que nous sommes allés de l’avant et avons progressé tout au long de l’histoire, est-il possible que nous sommes en réalité loin derrière, et que quelqu’un d’autre, il y a longtemps, connaissait tous les secrets que nous avons encore à découvrir aujourd’hui ?

Je peux honnêtement répondre oui. Les anges déchus avaient la connaissance donnée par Dieu même, et ils l’ont enseigné à leurs enfants, les néphilims, et à toute l’humanité les secrets de la technologie qu’ils ont acquis.

Depuis des générations, l’humanité a été abasourdie par les mégalithes, se demandant comment ils ont éventuellement été érigés par les humains de cette époque. Mais les nephilims et Raphaims étaient extrêmement intelligents, incroyablement forts, et très effrayants à voir. Ils étaient aussi des géants! C’est exactement de cette façon qu’ils ont construit les structures mégalithiques.

L’ancienne technologie est en effet une réalité, et Brien présente dans les vidéos que j’ai inclus ci-dessous à quel point cela est vrai.

egypte-3

Brien a écrit:

A l’intérieur d’un système de tunnel creusé dans la roche calcaire solide dans le désert égyptien, plus de 20 boîtes de granit d’Assouan représentent une véritable énigme. Il est dit par certains que qu’elles étaient le lieu de sépulture de taureaux précieux, leur fonction réelle est beaucoup plus intrigante. Et ce sont des exemples précis de la haute technologie antique perdue, créée avant l’époque dynastique Égyptienne.

egypte-4 

Source : Before It’s News, le 20 Avril 2014

Article source:beforeitsnews.com/ via nouvelordremondial.cc

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 avril 2014 dans Nouvel ordre mondial

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :