RSS

Archives de Tag: McCain

Les sénateurs McCain et Graham jurent d’écraser la Russie : « 2017 sera l’année de l’offensive contre Poutine »

Du coté US , la vengeance se prépare (cf article précédent) – Les sénateurs étatsuniens, John McCain et Lindsey Graham, ont voyagé sur la ligne de front de l’Ukraine à Shyrokyne pour proclamer à une équipe de première classe de fusiliers marins que « 2017 sera l’année de l’offensive » et ont juré de battre Poutine sur les champs de bataille de l’Europe de l’Est.

Le Daily Express rapporte que, VLADIMIR Poutine a été averti qu’il est voué à l’échec en Ukraine et que 2017 sera une année d’agression anti-russe.

 

Les sénateurs américains John McCain et Lindsey Graham se sont rendus à la ligne de front de Shyrokyne en Ukraine pour proclamer devant un groupe de marines d’élite que « 2017 sera l’année de l’offensive » et ont juré de vaincre Poutine sur les champs de bataille de l’Europe de l’Est.

Si Poutine revendique la victoire en Ukraine alors il pourra continuer à envahir, annexer et conquérir d’autres parties du monde, a averti l’ancien candidat présidentiel républicain et prisonnier de guerre au Vietnam John McCain.

Le républicain Graham a également adressé un message accablant à M. Poutine, en disant:

 «J’admire le fait que vous allez vous battre pour votre patrie.

« Votre combat est notre combat – 2017 sera l’année de l’offensive.

« Nous allons revenir à Washington et nous allons maintenir le cap contre la Russie. Assez de cette agression russe.

«Il est temps pour eux de payer un lourd tribu. Notre combat n’est pas avec le peuple russe, mais avec Poutine.

« Notre promesse est de soutenir votre cause à Washington, informer le peuple américain de votre bravoure et de soutenir votre engagement contre Poutine dans le monde. »

M. McCain a ajouté: «Je crois que vous allez gagner. Je suis convaincu que vous allez gagner et nous ferons tout notre possible pour vous fournir ce dont vous avez besoin pour gagner.

«Nous avons réussi pas à cause de l’équipement, mais à cause de votre courage.

« Le monde regarde et nous ne pouvons pas permettre à Vladimir Poutine de réussir ici car s’il réussit ici, il réussira dans d’autres pays. »

[…]
 
Poster un commentaire

Publié par le 11 janvier 2017 dans général, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Chute du baril: Le sénateur Mccain remercie les Saoudiens pour les ennuis de Poutine !

COLLAGE

Quel puzzle cette affaire ! Z .

Le sénateur américain John Mccain a déclaré que Barack Obama et les États-Unis d’Amérique « devraient remercier l’Arabie Saoudite » pour son rôle « dans la baisse des prix du pétrole, qui a considérablement affecté » l’économie de la Russie.

Critiquant dimanche 21 décembre dans une émission à la chaîne d’information américaine CNN (Cable News Network), les mesures prises par Barack Obama dans la crise ukrainienne, le sénateur John Mccain a souligné le mérite de l’Arabie Saoudite dans la crise économique de la Russie.

« Je pense qu’il est bizarre de s’attendre à une quelconque dissuasion de Vladimir Poutine de la part de Barack Obama. Nous n’avons même pas armé les Ukrainiens (…) Nous devons remercier nos amis saoudiens qui ont permis aux prix du pétrole de baisser et affecter considérablement l’économie de Vladimir Poutine. Une politique qui n’a rien à voir avec les mesures adoptées par Barack Obama », a-t-il déclaré.

L’Arabie Saoudite « ne conspire pas »

Ali Ibrahim Naimi, ministre saoudien du pétrole et des ressources minérales, a déclaré de son côté, lors de la 10e Conférence Arabe sur les Énergies à Abu Dhabi, aux Émirats-Unis, que « l’Arabie Saoudite ne conspire aucunement dans la chute des prix de pétrole pour nuire à d’autres pays », notamment la Russie.

Le ministre du pétrole maintient toutefois l’opposition de son gouvernement à réduire sa production, craignant que « le marché ne soit dégradé ».

« La meilleure solution pour tous les pays est de conserver une production efficiente », a-t-il déclaré tout en affirmant que « le marché mondial du pétrole récupérera avec l’amélioration de l’économie internationale ».

A l’image de l’Irak et de l’Iran, Moscou a besoin que les prix du pétrole atteignent un seuil au-dessus des niveaux actuels, pour atteindre leurs objectifs budgétaires et surmonter la crise économique qu’ils subissent.

http://www.huffpostmaghreb.com/2014/12/22/john-maccain-remercie-arabie-saoudite-chute-prix-petrole_n_6365298.html

 
1 commentaire

Publié par le 2 janvier 2015 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Irak : le pétrole, enjeu majeur du conflit, entre Kurdistan, Turquie et USA …(+ Bassam Tahhan … et les Hoax de Thierry Meyssan)

Décryptage de l’intervention des USA en Irak par Bassam Tahhan, islamologue et professeur de géopolitique, sur les motivations profondes des américains à intervenir militairement dans cette région

A lire aussi : 

ISIS : Les États-Unis sauvent l’Irak, une fois de plus ? (Al-Akhbar)

Irak: Maliki, sous la pression internationale, lâche finalement le pouvoir

Et aussi, suite à ce que dit Bassam  :

L’Egypte livrerait son surplus de gaz algérien pour Israël ? : 

Depuis le 1er août dernier, le gaz algérien livré pour le compte de l’Egypte est transféré vers Israël.

L’Algérie et l’Egypte avaient signé un contrat qui prévoit l’importation par l’Égypte d’environ 500 millions de m3 de gaz algérien par jour, grâce à un financement des Emirats Arabes Unis.

A en croire ces information révélées par l’Observatoire italien, « La lettre confidentielle de l’Adriatique et de la Baltique », le président égyptien, Abdelfettah Al-Sissi avait choisi pour son premier voyage à l’étranger, l’Algérie pour justement faire avancer les négociations entre l’Egyptian Natural Gas Holding Company et le groupe public algérien Sonatrach autour de la livraison du gaz à des prix préférentiels.

L’Egypte était contrainte d’importer en urgence 400 millions de mètres cubes de gaz naturel par jour pour faire fonctionner ses centrales électriques durant la délicate période estivale et le surplus de gaz algérien serait donc livré à Israël, selon des sources médiatiques algériennes et égyptiennes jamais démenties à ce jour.

L’Egypte a-t-elle réussi à convaincre l’Algérie quant au profit financier à tirer d’un tel accord quand il est connu de tous que le contrat gazier entre Israël et l’Egypte contracté en 2005 portait sur la livraison de 1,7 milliards de m3 de gaz naturel pendant 20 ans à un prix défiant toute concurrence.

Des sources au fait de ces questions énergétiques avancent le prix de 70 cents et 1,5 dollar par million de BTU (l’unité anglaise de mesure de la quantité de l’élévation de la température de un degré Fahrenheit à pression atmosphérique constante).

 Volonté israelienne de créer un Kurdistan « libre et indépendant », exportateur de gaz et de pétrole pour le compte de l’entité sioniste, idem pour le  Sahara ? Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été)

Selon le le site d’information « Jutarnji List », cité par l’agence de presse Reuters, un pétrolier transportant du pétrole brut du Kurdistan irakien est entré dans le porte croate Omisalj. Ce pétrolier contenant 80.000 mètres cubes de pétrole devait être déchargé dimanche.
Il s’agit de la quatrième cargaison d’une telle envergure de brut en provenance du Kurdistan irakien, chargée dans un port de Turquie, à destination de la Croatie.

Un tel événement est loin de devoir être pris à la légère car il démontre qu’en dépit de ses désaccords avec le gouvernement central de Bagdad sur l’exportation du pétrole, le Kurdistan a pu trouver des débouchés pour sa production.

Selon David Rigoulet-Roze, spécialiste des questions énergétiques au Moyen-Orient, s’exprimant sur TV5Monde, du pétrole du Kurdistan est exporté depuis janvier, via des camions citernes vers la Turquie.
Autre alternative en dehors de la voie maritime : depuis mai 2014, un pipeline ayant pour destination le port turc de Ceyhan permet également de fournir la Turquie en hydrocarbures. Laquelle assume pleinement ses relations économiques avec cette région d’Irak. Elle affirme même haut et clair destiner ce pétrole au marché international.

Le gouvernement du Kurdistan a en effet décidé d’octroyer des concessions pétrolières à des entreprises étrangères (Exxon Mobil, Chevron, Total) sans l’aval de Bagdad, avec l‘ouverture d’un oléoduc partant de Tak Tak (raffinerie dans la région d’Erbil), d’une capacité actuelle de transit vers la Turquie de 100 000 barils jour, pouvant atteindre à terme 400 000 barils jour.

A noter que le Kurdistan irakien produit 125 000 barils/jour et souhaite porter sa production à 200 000 barils/jour dans les prochains mois, puis à 400 000 barils/jour à la fin 2014. La construction de nouveaux sites de pompages est envisagée afin de porter le volume extrait à 1 million de barils/jour.

L’Irak unitaire est le deuxième pays de l’OPEP en terme de réserves pétrolières, après l’Arabie saoudite. Néanmoins, son potentiel s’avère être sous-utilisé en raison de l’embargo mis en place contre Sadam Hussein.

Rappelons à toutes fins utiles que l’intervention militaire américaine qui a débuté le 8 août dernier a officiellement pour objectif de protéger les minorités religieuses du Kurdistan irakien, massacrées par les djihadistes de l’Etat islamique.

Il n’en demeure pas moins que certains analystes estiment que cette intervention américaine s’avère être quelque peu tardive, soulignant également que cette partie de l’Irak s’avère être particulièrement riche en pétrole, puisque qu’elle constitue le deuxième pôle exportateur d’Irak.

Après être rentrés à Qaraqosh, et avoir massacré les populations chrétiennes, les miliciens de l’État islamique d’Irak ont accru leur pression sur les champs de pétrole du Kurdistan. Toutefois, ils pourraient se heurter, au sud du gisement de Kirkouk, aux populations yézidies. Lesquelles, de culture et de langue iranienne, viennent de recevoir l’aide logistique et militaire des États-Unis et de la Grande-Bretagne.

Cette région, située autour de la ville d’Erbil, disputée entre les Kurdes et l’ l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), suscite un intérêt particulier.  Si l’on superpose la carte des gisements pétroliers du nord de l’Irak et celle des minorités, on s’aperçoit que le foyer yézidi, situé au sud de Kirkouk, pourrait constituer un territoire tampon susceptible de protéger les gisements pétroliers du nord contre les appétits de l’EIIL.

Sources : French.irib, egaliteetreconcialiation, TV5Monde, Nouvel Obs

Thierry Meyssan , l’agent Iranien, sur la rencontre entre McCain et Al-Baghdadi, qui est un Hoax :

Désinformation : Mc Cain n’a pas rencontré Abu Bakr Al Baghdadi (preuves en vidéo)

Al-Baghdadi n’a rien  a voir avec le Mossad (je parle de la rumeur citant Edward Snowden, qui aurait affirmé ça)  Snowden à clairement nié, et il n’a pas rencontré MAC CAIN : tout ça vient de MEYSSAN !

 
2 Commentaires

Publié par le 18 août 2014 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

DIRECT Ukraine : bataille des sanctions entre Moscou et Washington : Boehner, Reid, McCain empêchés d’entrer en Russie ; «des coûts supplémentaires» prélevée sur les banques et milliardaires russes !

Le président américain Barack Obama a menacé la Russie de menaces économiques concernant des « secteurs clés » de l’économie russe - AFP/Mandel Ngan

Le président américain Barack Obama a menacé la Russie de menaces économiques concernant des « secteurs clés » de l’économie russe – AFP/Mandel Ngan

Attention escalade réellement dangereuse ! Il y a du chaos dans l’air !

 Voici  les Sanctions Officielles  Russes : Boehner, Reid, McCain empêchés d’entrer en Russie

  • Caroline Atkinson
  • Daniel Pfeiffer
  • Benjamin Rhodes
  • Harry Reed
  • John Boehner
  • Robert Menendez
  • Mary Landrieu
  • John McCain
  • Daniel Coats

http://www.zerohedge.com/news/2014-03-20/here-come-official-russian-counter-sanctions-boehner-reid-mccain-barred-entering-rus

Sanctions des Etats-Unis 2.0; «des coûts supplémentaires» prélevée sur les banques et milliardaires  russes- Liste complète

Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance 

——————————————————————————-

DIRECT + VIDEOS Barack Obama menace Moscou de s’en prendre à des « secteurs clé » de son économie. La Russie a immédiatement répondu… par des menaces.

17h49 La Russie ne remettra pas en cause le rattachement de la Crimée, a dit le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov au secrétaire d’Etat américain, John Kerry au cours d’une conversation téléphonique.

——————————————————————————-

17h05 Le FMI fait état d’ « importants progrès » avec l’Ukraine

Le Fonds monétaire international constate des « progrès importants » avec l’Ukraine. « La mission a enregistré des progrès importants dans ses discussions avec les autorités ukrainiennes », indique dans un communiqué Nikolay Gueorguiev qui mène la mission du FMI actuellement à Kiev. « Il reste du travail », a-t-il cependant ajouté.

——————————————————————————-

16h05 Barack Obama : « L’Ukraine doit choisir seule quel sera son futur ».Moscou répond par des menaces.

Obama annonce des sanctions contre de nouveaux responsables russes - DR

Obama annonce des sanctions contre de nouveaux responsables russes – DR

Barack Obama a brandi la menace de sanctions visant l’économie russe, lors d’une courte intervention jeudi. Le président américain entend également sanctionner les nouveaux responsables russes et menace Moscou de s’en prendre à des « secteurs clés » de son économie.

Aussitôt après l’annonce du président américain, laRussie a publié sa propre liste de sanctions contre des responsables américains. « Qu’il n’y ait aucun doute: à chaque acte hostile, nous répondrons de manière adéquate », a prévenu le ministère des Affaires étrangères russe dans un communiqué.

« Nous n’avons cessé d’avertir que l’emploi de sanctions est à double-tranchant et touchera les Etats-Unis eux-mêmes comme un boomerang », a-t-il ajouté, estimant que cette manière d’agir était « mal à propos et contre-productive ». La liste russe vise neuf personnes à qui l’entrée en Russie est désormais interdite.

Elle concerne trois conseillers de Barack Obama, Caroline Atkinson, Daniel Pfeiffer et Benjamin Rhodes. Le chef de la majorité démocrate Harry Reid, le chef républicain de la Chambre John Boehner, le président de la commission des Affaires étrangères au Sénat, Robert Menendez, ainsi que le sénateur conservateur John McCain, la sénatrice démocrate Mary Landrieu et le sénateur Daniel Coats sont aussi visés.

 lire la suite ici :

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 mars 2014 dans International

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :