RSS

Archives de Tag: lire

Le MIT a développé un appareil capable de lire dans les pensées

lire dans vos pensées

Ce n’est certes qu’un début, mais les chercheurs travaillent dessus et pensent parvenir à réaliser un dispositif bien plus élaboré … Nous sommes à un moment où le transhumanisme se développe rapidement, la révolution de « l’homme augmenté » a bel et bien commencé . Z 

Les chercheurs du MIT ont développé un appareil composé de 7 électrodes qui détectent les signaux neuromusculaires le long de la mâchoire, et détermine les mots qui vous traversent la tête. Pour le moment limité, son usage pourrait trouver de nombreuses applications, comme pour les personnes handicapées.

Au MIT, des chercheurs ont créé un dispositif appelé AlterEgo capable de comprendre ce que vous pensez, en « lisant dans vos pensées ».

Les pensées – ou verbalisation internes – lisibles avec des électrodes

L’appareil tourne autour de l’oreille, suit la mâchoire et s’attache sous la bouche de l’utilisateur. Relié à un système informatique, le système est muni d’électrodes qui captent les signaux neuromusculaires de la mâchoire et du visage, déclenchés par des « verbalisations internes », mais invisibles à l’œil nu. Ces signaux sont ensuite transmis à un système d’apprentissage machine qui analyse les données, associant des signaux spécifiques à des mots. Le système est aussi capable de communiquer avec l’utilisateur par l’intermédiaire d’un « casque à conduction osseuse », qui transmet les vibrations du visage à l’oreille.

« Notre idée était : Pourrions-nous avoir une plate-forme informatique qui est plus interne, qui fusionne l’humain et la machine d’une certaine façon et qui ressemble à une extension interne de notre propre cognition ? » dit Arnav Kapur, un étudiant diplômé du MIT Media Lab dans une déclaration.

lire dans vos pensées

Pour créer l’appareil, les chercheurs ont dû déterminer quels endroits du visage transmettaient les signaux neuromusculaires les plus fiables. Pour ce faire, ils ont demandé aux sujets de murmurer quatre fois la même série de mots et ont utilisé 16 électrodes à différents endroits du visage pour détecter les signaux. Ils ont ensuite généré un code pour analyser les données, et ont constaté que sept endroits se révélaient être plus efficaces que les autres. Le dispositif actuellement testé utilise ces sept capteurs à ces endroits, mais les chercheurs ont l’intention de développer une seconde itération du système ne comptant que 4 capteurs, tout en étant aussi efficace.

Des applications diverses, et utiles

Pour le moment, le système n’est capable d’identifier qu’une vingtaine de mots propre à chaque cas de figure, avec une précision de 92%. Les chercheurs espèrent améliorer ces statistiques avec le temps : « Nous sommes en train de recueillir des données, et les résultats sont bons« , dit M. Kapur. « Je pense que nous parviendrons à une conversation complète un jour. »

Bien que les applications soient encore limitées, les chercheurs sont parvenu à utiliser le casque durant une partie d’échecs, pour résoudre des multiplications, ou encore pour sélectionner le film que vous souhaitiez regarder. À l’avenir, ils espèrent trouver diverses applications utiles, par exemples à destinations des personnes handicapées.

Sources : Presse-citron – The Verge

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 20 avril 2018 dans général, Insolite, Sciences

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Les employés de Twitter payés pour lire des messages privés

«Un Big Brother effrayant»

«Un Big Brother effrayant»

On en apprend de nouvelles chaque jour !! Les réseaux sociaux lisent nos messages sans aucun scrupules !!! Vous pensiez vraiment que nous avons une vie privée sur le net ??? Big Brother veille ! Z 

Les messages privés envoyés sur Twitter ne sont pas tout à fait privés. Selon une spécialiste de la sécurité réseau du site, les employés de Twitter sont payés pour scruter la correspondance des utilisateurs.

Les employés de Twitter reçoivent un salaire pour surveiller les messages privés des utilisateurs, informe l’organisation Project Veritas qui a mené une investigation concernant le respect du secret de la correspondance par ce réseau social.

Un ingénieur réseau de Twitter, Clay Haynes, a dévoilé dans une conversation filmée par une caméra cachée que Twitter avait des codes spéciaux pour accéder à tous les messages privés de ses utilisateurs.

«C’est un Big Brother effrayant», a-t-il déclaré lors d’une conversation secrète avec les représentants de Project Veritas.

Selon lui, environ 300 à 400 employés de Twitter sont payés pour scruter les messages et les tweets des utilisateurs afin de créer leurs «profils virtuels» ultérieurement vendus aux agences de publicité.

Une ancienne employée du réseau social, Conrado Miranda, a déclaré que la société possédait également les données des personnes n’ayant pas de pages Twitter.

Auparavant, Project Veritas avaient révélé que Twitter pouvait censurer les publications présentant un contenu politique «qu’ils n’aimaient pas».

 

Source

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 janvier 2018 dans général

 

Étiquettes : , , , , , ,

LA NSA peut-elle lire dans les esprits ? Un tweet d’Edward Snowden pose la question

lire dans les esprits

Comme vous le savez, Edward Snowden est l’ancien agent de renseignements qui a divulgué le programme de surveillance de masse de la NSA et a découvert certaines des preuves les plus solides quant à l’existence d’opérations clandestines.

Les États-Unis ont une histoire d’agences gouvernementales existant en secret depuis des années. La NSA (National Security Agency) a été fondée en 1952, mais son existence a été cachée jusqu’au milieu des années 1960. Encore plus secret : le National Reconnaissance Office, qui a été fondé en 1960, mais est resté complètement secret pendant 30 ans.

Aujourd’hui, il existe encore un certain nombre de problèmes qui tiennent la stigmatisation de la «théorie de la conspiration», bien que nous ayons des sources très crédibles qui aient révélé des faits intrigants, et l’une de ces questions relève du domaine de la parapsychologie, de l’étude des phénomènes allant de la télépathie mentale, de la clairvoyance, de la psychokinésie, de la vision à distance, et bien plus encore.

Vous imaginez l’utilité de ces choses pour «espionner» les gens ? Sans aucun doute, un grand atout pour l’état de surveillance si elles sont effectivement réelles.

Un exemple classique vient du programme «Stargate» du gouvernement des États-Unis, qui a duré plus de 20 ans. Le programme a été déclassifié il y a une dizaine d’années et les résultats ont été publiés dans la revue Scientific Exploration. Le programme a étudié diverses utilisations pour la parapsychologie et les capacités humaines étendues, comme la télépathie, mais a pris fin malgré le fait qu’il a eu beaucoup de succès avec peu d’explications. Le programme était dirigé par des organismes de renseignement, comme la CIA et la NSA, en collaboration avec l’Institut de recherche Stanford (SRI).

Donc, comme vous le voyez, ce n’est pas un territoire étrange pour les agences de renseignement.

En 1976, avant que ce programme ne commence, une présentation a été donnée à l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens (IEEE) sur un article publié par l’institut au nom des médecins Hal Puthoff et Russell Targ, deux des principaux scientifiques impliqués dans le projet Stargate. (Voir l’article connexe “Discussion TED annulée : le physicien contracté par la CIA partage tout ce qu’il sait sur ESP“).

Même en 1975, les clients du financement avaient convenu que ce canal de perception subtile existait chez les personnes expérimentées et inexpérimentées. (Source, une conférence d’Ingo Swann, l’un des 500 participants hautement qualifiés au sein du programme).

Le document a été intitulé «Un canal perceptif pour le transfert d’informations sur plusieurs kilomètres : perspectives historiques et recherches récentes». Il a présenté des preuves scientifiques de l’existence d’un canal de capacité perceptuelle par lequel certains individus sont capables de percevoir et de décrire des données distantes qui ne sont pas perceptibles normalement.

Un document de la CIA intitulé «Chronologie de l’intérêt récent dans les fonctions exceptionnelles du corps humain en République populaire de Chine» est également un autre excellent exemple de leur intérêt. Dans le document, il décrit l’intérêt du gouvernement chinois en parapsychologie (vision à distance, télépathie, psychokinésie, etc.).

Voici une autre intitulée «Recherche sur la capacité paranormale de traverser les barrières spatiales» qui touche la même chose. Ceci est développé plus loin dans l’article.

Ce document particulier, qui a été déclassifié dans le cadre d’une demande de la Loi sur la liberté d’information (FOIA), décrit des personnes spécifiques ayant des capacités très spéciales et des milliers de scientifiques et de gouvernements à travers le monde depuis longtemps.

Le document se trouve sur le site Web de la CIA, mais semble seulement accessible depuis Internet Archives, une bibliothèque numérique à but non lucratif basée à San Francisco, avec la mission déclarée «d’accès universel à toutes les connaissances».

Ces faits ont également été décrits dans un rapport déclassifié de la Force aérienne des États-Unis sur la téléportation, qui a été mis à disposition par l’intermédiaire de la Fédération des scientifiques américains.

Et l’avis de Snowden ?

Le 31 octobre 2016, Edward Snowden a répondu à un tweet de NYT Minus Contexte qui a déclaré : «Rappelez-vous que les gens n’ont pas accès à vos pensées et sentiments secrets.» Son tweet était une réponse à une surveillance mondiale massive et le fait que plus personne n’a réellement de vie privée. NWY Minus Context essayait de rappeler aux gens que tout ne peut pas être sous l’œil vigilant de la NSA.

Ce qui est déroutant, c’est la réponse de Snowden : «Eh bien, la plupart des gens.» Voir ci-dessous :

Maintenant, Snowden aurait simplement voulu dire que la NSA est capable de collecter tellement de données sur tant de personnes qu’elles peuvent déterminer vos pensées, votre prochain déplacement, votre façon de penser et ce que vous ressentez. Ils ont probablement des systèmes et des algorithmes en place pour faire des prédictions à propos de cela en fonction de votre activité en ligne et plus encore. D’autre part, il aurait pu aussi impliquer que oui, ces personnes ont effectivement la possibilité, le cas échéant, de lire votre esprit.

Quand j’ai vu ce tweet, j’ai été ramené à une conférence donnée par Ingo Swann, l’un des multiples participants principaux du programme Stargate de la CIA. Swann a pu décrire avec succès et voir un anneau autour de Jupiter avant que les scientifiques n’aient eu l’idée qu’il existait. Cela a eu lieu avant le premier survol de Jupiter par le vaisseau spatial Pioneer 10 de la NASA, qui a confirmé que l’anneau existait réellement. Les résultats ont également été publiés et déclassifiés avant la découverte de l’anneau (source).

Dans la conférence, Swann décrit certains des exercices de vision à distance qui se sont déroulés pendant le programme et avec l’affichage à distance (la capacité des individus à décrire une localisation géographique éloignée jusqu’à plusieurs centaines de milliers de kilomètres de leur emplacement physique).

Il a déclaré que, lorsque ces concepts sont entrés en jeu, les «hommes en costume» sont entrés et ont mis fin au programme.

Ces concepts seraient en effet les plus grandes menaces pour le secret du gouvernement que le monde a connu.

Paul Smith, un doctorat en philosophie et un officier de renseignement des forces spéciales de l’armée qui faisait également partie du programme, détaille des exemples spécifiques de précognition dans le programme de visualisation à distance, et qu’il a fonctionné à plusieurs reprises.

Intéressant à penser, et intéressant de réfléchir si Snowden est au courant de ces programmes. La communauté du renseignement est tellement compartimentée qu’il n’a probablement pas beaucoup d’informations sur quoi que ce soit, sauf là où il travaillait.

Source : Collective-Evolution

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 septembre 2017 dans général

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Des chercheurs réussissent à transmettre un message télépathique !

Des chercheurs réussissent à transmettre un message télépathique

 Je n’ose imaginer les applications et implications militaires dans les blacks projects : outre l’aspect « communiquer avec des machines » , on pourrait d’ores et déjà lire dans nos pensées grâce à un « équipement »adapté pour capter et décrypter les ondes cérébrales (d’ailleurs, l’article parle de technologies militaires utilisant cette « force de la pensée »)  … et si on peut les lire, on peut aussi les manipuler , voir les induire directement à la source, si on a la technologie : c’est ouvrir la boite de pandore ;  Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance 

Pour la première fois de l’histoire, des chercheurs ont réussi à transmettre un message d’Inde en France en utilisant « la force de la pensée » et quasiment sans l’aide de la technologie.

Cette technologie de la « sortie » du cerveau d’ondes cérébrales a atteint une nouvelle étape de son développement. Un chercheur indien a transmis à son collègue français un message en utilisant « la force de la pensée ». The Daily Mail informe que c’est en fait la première fois qu’on a réussi à échanger une information directement d’un cerveau a un autre.

A l’aide d’électroencéphalogrammes, les chercheurs ont comparé les pensées aux impulsions électriques dans le cerveau. Autrefois, c’était l’information produite par une personne qui envoyait des signaux à un appareil, mais au cours des recherches récentes, il a été décidé d’essayer de transmettre des données entre deux personnes.

Les recherches ont été réalisées de la manière suivante: un volontaire de Thiruvananthapuram (Inde) a envoyé un « message mental » en forme de salut à une autre personne prenant part aux recherches et se trouvant à Strasbourg. L’ordinateur a alors «traduit» ce salut pour transmettre, à l’aide de la stimulation électrique, cette pensée à son destinataire, avec un capteur implanté dans son cerveau. Le message a émis auprès du destinataire sous la forme d’éclats de lumière. Un peu plus tard, une seconde expérience a été réalisée, avec un message analogique transmis d’Espagne en France.

Il est à noter aussi que des erreurs furent commises au cours de la deuxième expérience, à hauteur de seulement 15%. 5% des erreurs ont eu lieu pendant le chiffrage, et 10% pendant le déchiffrement.

Selon les chercheurs, c’est la première fois que des gens parviennent à transmettre des données directement d’un cerveau à un autre. Les auteurs du projet affirment que le cerveau humain sera capable de coopérer facilement avec des ordinateurs dans un avenir proche.

La technologie de la sortie du cerveau des ondes cérébrales a été mise en œuvre dans le cadre de la coopération entre les sociétés Axilum Robotics et Starlab Barcelona, ainsi que l’université de Barcelone et l’école médicale de Harvard.

Cette technologie des ondes cérébrales est souvent utilisée dans différents domaines, comme par exemple de simples simulateurs en passant par des technologies militaires utilisant cette « force de la pensée ». /N Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_09_02/Des-chercheurs-reussissent-a-transmettre-un-message-telepathique-2865/

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 septembre 2014 dans Insolite, Uncategorized

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Italie : mise à pied pour avoir voulu lire le Kamasutra à ses élèves !

Les frasques d'une enseignante ont défrayé la chronique dans le collège Parini de la ville de Come en Lombardie dans le nord de l'Italie. 

Les frasques d’une enseignante ont défrayé la chronique dans le collège Parini de la ville de Come en Lombardie dans le nord de l’Italie.  | DR/La Provincia

Elle avait demandé à l’un de ses élèves d’apporter le Kamasutra en classe pour le lire. Mise à pied pour dix jours, elle n’aura pas eu le temps de faire découvrir les différentes positions de l’amour aux collégiens de cette école de Come dans le nord de l’iItalie. L’histoire, racontée dans le quotidien La Provincia, fait scandale dans la célèbre cité des bords du lac du Come. <btn_noimpr>

D’autant que, à en croire la presse locale, cette affaire est la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour les parents des collégiens. D’après le témoignage des parents de plusieurs  élèves, la professeure de 54 ans, qui enseigne la musique, aurait utilisé Facebook «avec une excessive légèreté», partageant avec ses ses élèves des photos jugées «peu opportunes». D’où la suspension de 10 jours – la sanction la plus grave avant le licenciement – prononcée contre elle par l’établissement qui avait dû interdire tablettes et smartphones quelques temps dans l’enceinte de l’école .

Accusée en 2005 d’avoir montré ses seins en classe

Déjà en 2005, la professeure, soupconnée de frivolité, avait été au centre d’un autre scandale qui avait fait les choux gras de la presse nationale. Elle avait été accusée d’avoir montré ses seins en classe alors qu’elle enseignait au lycée de Cantu dans la banlieue de Come. Mais une enquêteinterne conduite par un inspecteur de l’éducation nationale avait blanchi la fonctionnaire.

Depuis le début de l’année scolaire, l’enseignante se heurte, semble-t-il, à l’hostilité des parents d’élève. Ces derniers l’accusent d’avoir  utilisé internet pour diffuser en classe des vidéos contestables. L’affaire, là encore, a atterri sur le bureau du chef d’établissement qui a tenu à relativiser. «Il y a autour de tout cela beaucoup trop de tensions », a-t-il dit.

Au sein de l’établissement scolaire, l’attitude de leur collègue divise les membres du corps enseignant. « Une belle femme n’est pas forcément une libertine », ont souligné certains profs. D’autres avouent que les tenues légères de l’enseignante ont été sources d’embaras. «En cas de nouvelle affaire, elle risque d’être définitivement mise à la porte», ont-ils estimé.

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 avril 2014 dans Insolite

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :