L’ancien Premier ministre britannique Gordon Brown a averti que le monde est en train de se diriger, tel un somnambule, vers une nouvelle crise financière car les gouvernements ne se sont pas attaqués aux causes de la crise de 2008.

Le dirigeant de la Grande-Bretagne durant l’époque à laquelle l’effondrement de la banque d’investissement américaine Lehman Brothers a déclenché la pire crise financière depuis la Grande dépression a déclaré qu’aujourd’hui, le monde manque de leadership et que nous entrons dans une période de vulnérabilité.

« Nous courons le risque de nous diriger tel un somnambule vers une nouvelle crise », a déclaré Brown, âgé de 67 ans, au Guardian. « Nous serons victimes d’un réveil brutal lorsque les risques vont commencer à croître alors que nous sommes sans leadership mondial. »

Selon Brown, l’économie mondiale n’est pas parvenue à mettre en place un mécanisme d’alerte, un système de traçage des flux financiers qui permettraient de savoir à quelles fins l’argent était prêté, et à quelles conditions.

« On s’est attaqué aux petits problèmes, sans toucher aux choses cruciales », a déclaré Brown, qui fut Premier ministre du Royaume-Uni de 2007 à 2010.

Toujours selon Brown, les actions entreprises contre les délits financiers ont été trop molles. En cas de crise future, de nombreuses banques devraient à nouveau être renflouées.

suite et fin