RSS

Archives de Tag: Le ratio

Fabrice Drouin : “On atteint le ratio délirant de 542 onces d’or papier pour 1 once d’or physique délivrable sur le comex”

“On atteint le ratio délirant de 542 onces d or papier pour 1 once d or physique délivrable sur le comex…ou comment creer une offre d or virtuelle pour mieux contenir le cours” (Fabrice Drouin)

Il suffirait qu’une infime partie des investisseurs prennent livraison pour que ça crée une pénurie et que ce marché explose …. Et à ce rythme, ça ne pourra qu’inévitablement se produire . Le marché papier est un énorme schéma de Ponzi qui permet aux banksters de manipuler les cours en déversant des tonnes d’or en chocolat, mais pendant ce temps l’offre de vrai or physique s’amenuise considérablement … ce qui conduira à un choc qui fera exploser ce marché en carton , et les prix à un moment donné . Ce n’est pas un hasard si de plus en plus de pays accumulent de l’or . Il y a un grand reset monétaire en vue ! Z

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 27 juin 2018 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

COMEX : le ratio or physique/papier explose à 542 ! L’or meilleure «monnaie» du 21ème siècle !

Quelques graphiques hallucinants sur l’or pour commencer .

D’abord cet incroyable chiffre sur le ratio or physique/papier au COMEX qui atteint le nombre délirant de 542 .

C’est à dire qu’il se vend pas moins 542 onces d’or papier pour une seule de physique réellement existante .

C’est absolument délirant cette déconnexion entre les marchés physique/papier.

Le marché de l’or physique est complètement squeezé, le Comex étranglé . Il suffirait d’une grosse livraison pour qu’il soit en défaut technique .

Jusqu’où ça pourra aller sans exploser en plein vol ? Dur à dire, mais pas jusqu’à la lune, à un moment ça va casser .

Quelques précisions :

De curieux à inquiétant, le ratio or physique/papier du COMEX vient d’atteindre le niveau impensable de 542 après que les stocks d’or « enregistré » (registered) soient passés de 275.000 à 74.000 onces du jour au lendemain. L’information fait bien entendu la une des sites financiers alternatifs et spécialisés dans les métaux précieux. Voici ce qu’en dit ZeroHedge :

« Pendant ces dernières semaines, ce fut le calme plat du côté du Comex. Après que ses réserves d’or aient chuté à un niveau record de 120.000 onces début décembre, les choses se sont stabilisées en janvier. Durant tout ce mois, la quantité totale d’or disponible pour livraison, l’or enregistré (registered), est restée stable à environ 275.000 onces.

Jusqu’à aujourd’hui. À l’occasion de la dernière mise à jour des statistiques du Comex, nous apprenons que pas moins de 201.345 onces d’or enregistré ont quitté cette catégorie à la demande de leurs propriétaires pour passer en « éligible », réduisant de ce fait de 73 % l’or enregistré du Comex, passant de 275.000 à 74.000 onces en 24 heures.

comex-or-enregistre-janvier-2016

Scotia Mocatta (-95k), HSBC (-85k) et Brink’s (-21k) sont les responsables de cette baisse. En attendant, l’intérêt ouvert (or papier) sur l’or est resté largement inchangé à environ 40 millions d’onces.

Ce qui signifie que le ratio que nous suivons de près depuis août 2015, soit depuis sa première explosion, qui détermine la quantité d’or papier susceptible de revendiquer la livraison d’une seule once physique, a littéralement explosé.

Suite et fin

Et cette série de graphique concerne Prix de l’or en devises étrangères depuis 2000, très parlant aussi :

 

Source

Selon ZH , La meilleure «monnaie» du 21ème siècle est …

Depuis le début du 21e siècle, il a été une «monnaie» qui a surpassé tous ses concurrents en termes de préservation de la richesse et de maintien du pouvoir d’achat …

La relique barbare …

 

 
2 Commentaires

Publié par le 27 janvier 2016 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Le ratio argent/or physique entre 1687 et 2001

Sur le graphique, la ligne rouge représente un ratio argent/or de 16 :1, et la ligne verte un ratio de 15 :1.

Un graphique rassurant … Jamais ce ratio ne pourra se maintenir au dessus des 50 avec un ratio de production or/argent de 1 à 10 , et des ventes d’argent 50 x, parfois 70x plus élevées que celles d’or : là c’est mathématique ! Ce ratio retournera à 10 et moins, car le marché revient TOUJOURS à l’équilibre : on en reparlera ! Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance 

Nous aborderons cette semaine un sujet particulier : le prix marché de l’argent par rapport à celui de l’or sur une période de plus de trois siècles.

Pendant longtemps, l’argent et l’or ont en quelque sorte été deux versions de la même chose, un peu comme un billet d’un dollar et un billet de vingt dollars aujourd’hui. Leur ratio de valeur n’était pas aussi stable que le ratio 20 :1 des billets de 1 et de 20 dollars, mais il variait généralement entre 16 :1 et 15 :1. L’argent et l’or étaient tous deux utilisés comme monnaies métalliques, l’argent pour effectuer des transactions de petite échelle, et l’or des transactions de plus grande échelle. Il était impossible de n’utiliser que l’or, tout simplement parce qu’il n’est pas possible de frapper des pièces d’or de très faible valeur. Même une pièce d’or d’un dixième d’once, qui est une très petite pièce, aurait aujourd’hui une valeur de 160 dollars. Et rappelez-vous qu’à l’époque, les gens étaient aussi plus pauvres qu’aujourd’hui. De la même manière que 160 dollars représentent plus de monnaie au Salvador qu’à San Francisco en termes de prix et de salaires, une pièce d’or d’un dixième d’once représentait à l’époque préindustrielle beaucoup plus de monnaie qu’à notre époque aux Etats-Unis.

Le ratio argent/or de 15 :1 ou 16 :1 remonte à il y a très longtemps, à bien avant l’Empire Romain.

A l’époque, même une pièce d’un dixième d’once d’argent avait une grande valeur, l’équivalent de 10 dollars aujourd’hui (160 dollars pour une pièce d’or d’un dixième d’once avec un ratio argent/or de 16 :1 revient à 10 dollars). C’est pourquoi des pièces de cuivre ont commencé à être frappées.

Au fil du temps, et plus particulièrement dans les années 1870, les billets de banque et les dépôts bancaires ont remplacé l’argent pour les échanges de petite échelle. Les gens n’avaient plus besoin de dollars d’argent, parce qu’ils disposaient de dollars papier, et que vingt de ces dollars papier pouvaient être échangés contre une pièce d’or d’environ une once. L’argent fut ‘démonétisé’ dans les années 1870. Le gouvernement dut adapter ses politiques officielles à la réalité du marché. Certains grandes nations, comme la Chine et l’Inde, ont en revanche conservé des systèmes monétaires basés sur l’argent jusqu’au début du XXe siècle. Les Hommes ont toujours voulu d’une monnaie aussi précise que possible, c’est pourquoi lorsqu’ils n’eurent plus besoin du bimétallisme, ils le laissèrent de côté. Les pièces d’argent existaient toujours, mais elles étaient devenues des ‘jetons’, un peu comme nos pièces d’aujourd’hui, dont la valeur est échangeable contre des dollars papier, et non contre la valeur du métal qu’elles contiennent.

En raison de la ‘démonétisation de l’argent’ qui eut lieu dans les années 1870, l’argent n’est plus utilisé aujourd’hui par les systèmes monétaires. Si un système monétaire était aujourd’hui fondé sur un étalon argent, il rencontrerait les mêmes problèmes que la Chine des années 1870-1940.

Vous noterez que la ‘bulle sur l’argent’ de 1980 n’apparaît pas dans le graphique ci-dessous. Le pic que vous voyez apparaître correspond aux années 1960, alors que l’argent gagnait de la valeur par rapport à l’or. La raison à cela est selon moi qu’aux Etats-Unis (et certainement ailleurs), les gens n’étaient pas capables de posséder de l’or, puisque ce droit leur avait été retiré en 1933. Ils pouvaient en revanche se rendre compte que les Etats-Unis étaient sur le point de dévaluer leur devise et de mette en place un système de flottement des taux de change, ce qu’il s’est effectivement produit en 1971. Les citoyens Américains avaient la possibilité d’acquérir des pièces d’argent pour se protéger de cela. Il n’y avait aucun inconvénient à l’achat d’argent, puisqu’une pièce qui coûtait 0,25 dollars vaudrait toujours 0,25 dollars au moins. Et il se trouve que la valeur de l’argent finit par grimper. Le gouvernement Américain mit fin à la frappe de pièces d’argent en 1964, après que le coût de production d’une pièce d’argent d’une valeur de 0,25 dollars revienne plus cher que 0,25 dollars. Il semblerait que le marché haussier de l’argent se soit poursuivi quelques années durant après cela, alors que s’installait la dévaluation. En 1974, il fut à nouveau possible pour les Américains de posséder de l’or, et l’argent ne fut plus autant demandé.

Aujourd’hui, les pièces de 5 centimes de dollars se trouvent dans une situation similaire à celle des pièces d’argent des années 1960. Leur valeur sera toujours de 0,05 dollars. En revanche, le coût de fabrication de ces pièces faites de 75% de cuivre et de 25% de nickel est plus élevé que 5 centimes de dollars.

http://www.coinflation.com/coins/1946-2007-Jefferson-Nickel-Value.html

Il se pourrait qu’aux Etats-Unis, les pennies et les nickels disparaissent bientôt, ou que le nickel devienne une pièce de fer ou de zinc. Vous pourriez accumuler des nickels et profiter des avantages d’une dévaluation sans souffrir d’inconvénient particulier. Il est cependant bien plus difficile d’accumuler des nickels que des pièces d’argent en raison de leur très faible valeur. Certains spécialistes financiers ont accumulé plusieurs millions de dollars de nickels, mais même pour eux, il s’agit plus là d’un coup de publicité que d’un réel investissement. Il n’en est pas moins que 10.000 dollars de nickels pourraient être utiles à un petit investisseur.

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-le-ratio-argent-or-entre-1687-et-2001.aspx?article=4293246818G10020&redirect=false&contributor=Nathan+Lewis.

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 mars 2014 dans or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :