RSS

Archives de Tag: le patron de

Le patron de Deutsche Bank s’inquiète de « signes de bulles » sur les marchés

Le temps de l'argent pas cher en Europe devrait prendre fin - en dépit de l'euro fort, a déclaré John Cryan lors d'un colloque bancaire à Francfort.
« Le temps de l’argent pas cher en Europe devrait prendre fin – en dépit de l’euro fort », a déclaré John Cryan lors d’un colloque bancaire à Francfort. (Crédits : Ralph Orlowski)
Le président du directoire de Deutsche Bank, John Cryan, a appelé mercredi la Banque centrale européenne (BCE) à changer le cap de sa politique monétaire, s‘alarmant de bulles spéculatives sur les prix des actions, des obligations et de l‘immobilier.

John Cryan estime qu’en dépit de l’euro fort, la BCE doit durcir sa politique monétaire car des signes de bulles se font voir sur les marchés de capitaux.

Le patron de Deutsche Bank, John Cryan, a appelé, mercredi, la Banque centrale européenne (BCE) à mettre fin à l’ère de l’argent très bon marché qui conduit à la création de bulles et handicape les banques européennes.

« Le temps de l’argent pas cher en Europe devrait prendre fin – en dépit de l’euro fort », a déclaré John Cryan lors d’un colloque bancaire à Francfort, à la veille d’une réunion très attendue de la BCE qui va statuer sur le cours de sa politique monétaire.

« De nouvelles perturbations »

Ces dernières années, les gardiens de l’euro ont abaissé les taux à leur plus bas niveau et inondé le marché de liquidités, ce qui a favorisé la convalescence des banques affectées par la crise financière, mais cette politique très accommodante « amène aussi de nouvelles perturbations », a déclaré John Cryan.

« Nous voyons maintenant des signes de bulles dans de plus en plus d’endroits sur le marché des capitaux, à des endroits où nous ne les attendions pas », a-t-il souligné.

« Une baisse de l’activité des banques européennes »

La politique des taux d’intérêt au plus bas a un autre effet indésirable, en ayant « contribué à une baisse de l’activité des banques européennes » de 23% par rapport à avant la crise, selon le banquier. Un processus qui se poursuit car des prêts contractés dans le passé à des taux plus élevés viennent chaque jour à échéance.

Les banques américaines bénéficient de leur côté d’un avantage concurrentiel en travaillant avec des taux plus élevés.« Au premier semestre de 2017, le produit net d’intérêt des banques américaines a augmenté de 8%, mais a diminué de 2% en Europe », a remarqué le banquier.

L’euro fort n’incite pas la BCE à durcir sa politique monétaire

Son homologue chez Commerzbank, Martin Zielke, estimait lui aussi mardi que « le moment était venu » d’infléchir le cours de la politique monétaire en zone euro. « La potion (anti-crise, ndlr) a fonctionné. Mais comme pour chaque médicament, il y a des effets secondaires et ils sont de plus en plus importants », a-t-il dit au quotidien Handelsblatt.

Le contexte actuel ne prête pas à un resserrement monétaire alors que l’euro s’est apprécié face au billet vert, cotant près de 1,20 dollar, et que l’inflation reste faible en zone euro. L’euro fort est, selon John Cryan un signe que « le marché anticipe une augmentation des taux d’intérêt, ou une réduction des taux négatifs », alors « pourquoi ne pas entendre un peu le marché ? » (source)

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 11 septembre 2017 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , ,

Des commandos terroristes « sur le sol européen », selon le patron de la DGSI

Des commandos terroristes "sur le sol européen", selon le patron de la DGSI

© Sipa Des commandos terroristes « sur le sol européen », selon le patron de la DGSI

Le patron de la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure), Patrick Calvar, a affirmé le 17 février disposer « d’informations faisant état de la présence de commandos [djihadistes] sur le sol européen, dont nous ignorons la localisation et l’objectif », devant les sénateurs de la commission des Affaires étrangères et des Forces armées.

C’est une petite phrase qui était – pour l’instant – passée inaperçue. Le patron de la DGSI(Direction générale de la sécurité intérieure), Patrick Calvar, a indiqué le 17 février devant la commission des Affaires étrangères et des Forces armées qu’il disposait « d’informations faisant état de la présence de commandos [djihadistes] sur le sol européen, dont nous ignorons la localisation et l’objectif. »

Selon lui, « l’Europe fera sans nul doute face à d’autres attentats majeurs » et « la France reste en première ligne ». Au delà de l’Etat islamique, « Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) et Al-Qaeda dans la péninsule arabique (Aqpa) considèrent eux aussi la France comme l’ennemi numéro 1, mais la menace pèse aussi sur d’autres pays », a précisé le patron du renseignement intérieur.

Six attentats déjoués depuis l’été

Devant les sénateurs, Patrick Calvar a passé en revue les différents aspects de la menace terroriste et a indiqué que depuis le début de l’été, la France avait déjoué « six projets terroristes » : « Parmi ceux-ci des membres de Daech basés en Syrie ont invité les contacts qu’ils ont sur notre territoire à rester sur place pour y préparer des opérations ».

Autre aspect de la menace selon le chef du contre-terrorisme, « les appels à la violence sur les réseaux sociaux, dont l’impact sur notre jeunesse peut être particulièrement efficace, surtout auprès de ceux qui sont dépourvus de connaissances religieuses, et qui n’ont pas d’alternative à l’islam radical pour exprimer leur colère, leur opposition à notre société ».

Sans oublier « les velléitaires et qui voudraient s’engager mais ne franchissent pas le Rubicon. Ils se livrent à un terrorisme de basse intensité fait d’attaques individuelles : l’assassinat d’un chef d’entreprise, les coups de couteau portés contre des militaires en faction. » Ou encore « les anciens islamistes passés sous les radars du renseignement, à l’exemple des frères Kouachi et d’Amédy Coulibaly. »

« Nous sommes comme le Samu : nous traitons l’urgence, pas le mal de fond »

Il ne peut cependant n’y avoir qu’une réponse sécuritaire à un tel phénomène selon le patron de la DGSI : « Je suis convaincu, à titre personnel, que la réponse sécuritaire n’est que partielle et ne résoudra pas le phénomène. […] Notre travail, c’est la lutte antiterrorisme, pas la déradicalisation. Mais nous ne pouvons pas ne pas nous demander : qu’est-ce qui pousse une gamine de quinze ans à partir de Syrie, ou un gamin de quinze ans à poignarder un enseignant juif? L’ensemble des sociétés européennes est dans cette situation. Nous sommes comme le Samu : nous traitons l’urgence, pas le mal de fond. »

Source

 
1 commentaire

Publié par le 29 février 2016 dans général, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , , ,

Vidéo

Effondrement en cours aux états unis : la FED se prépare pour l’hyperinflation ! Rappel des prédictions de John Williams

Ce qui est révélé dans cette vidéo est édifiant : ainsi on apprend que le prix des denrées alimentaire et de l’énergie aux états unis explose, en ce moment même !  

Voici un graphique édifiant, qui montre l’explosion du prix de la viande (surtout) , du poisson, des oeufs, de la volaille, sur la période mai 2013 -mai 2014

*

 

les prix explosent…

riz, pommes de terres aussi..

la viande devient hors de prix

On apprend aussi que le prix de l’essence, est en train de faire un bon ! 

 Le prix à la pompe est à un haut de 6 ans ! 

A ce niveau je rappel les prédictions de  John Williams, le patron de shadows stats, l’organisme de statistiques le plus fiable , au monde ,  qui prédit l’hyperinflation pour 2014 :

Attendez vous a un « holocauste de l’inflation » dit l’intervenant (de la vidéo du début) , à cause de toute la planche à billet que fait la FED , et e fait que de nombreux pays dumpent le dollar : cet argent reviendra par une porte ou une autre, aux états unis (en Europe on se dirige dans le meme chemin, pour le moment ils nous on vendus aussi la déflation)

Donc nous voyons cela se jouer sous nos yeux …

 
2 Commentaires

Publié par le 23 juin 2014 dans économie, général

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :