RSS

Archives de Tag: François Asselineau

Fusillade aux Champs-Elysées : Communiqué de François Asselineau et réaction de Tump

Reportage et décryptage de l’événement

L’attentat de Paris « aura un gros effet sur l’élection présidentielle » française, a estimé vendredi le président américain Donald Trump dans un tweet.

« Une autre attaque terroriste à Paris. Le peuple français n’acceptera pas cela très longtemps. (Cela) aura un gros effet sur l’élection présidentielle », a écrit le président américain, après l’attentat sur les Champs-Elysées à Paris qui a coûté la vie jeudi soir à un policier, à trois jours du premier tour de l’élection présidentielle française, dimanche.

La fusillade a été revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui a présenté l’assaillant comme l’un des ses « combattants ». L’homme a été abattu. Deux autres policiers ont été blessés. Une passante a également été touchée.

Cette attaque intervient dans le contexte d’une élection présidentielle très indécise et sous très haute surveillance, alors que la France a subi en 2015 et 2016 une vague inédite d’attentats qui ont fait 238 morts, et ont visé à plusieurs reprises forces de l’ordre et militaires.

Un autre attentat a été déjoué en début de semaine selon les autorités avec l’arrestation mardi de deux hommes soupçonnés de préparer « une action violente » et « imminente ».

Communiqué UPR – Union Populaire Républicaine·vendredi 21 avril 2017

= Vendredi 21 avril 2017 =

François Asselineau fait part de sa vive émotion et condamne avec la plus grande fermeté l’attentat commis le jeudi 20 avril 2017 au soir à Paris, dont ont été victimes une nouvelle fois des policiers.

Il exprime toute sa compassion et toutes ses condoléances aux familles et aux proches du policier décédé et de ses collègues blessés.

François Asselineau a décidé d’annuler plusieurs déplacements qu’il avait prévu de faire, en fin de matinée et en début d’après-midi, sur des marchés en région parisienne.

Il maintient en revanche la tenue de son dernier meeting de clôture de campagne à Strasbourg, puisqu’il s’agit d’une ville, ô combien symbolique, dans laquelle il souhaite que la France, une fois sortie de l’UE, transfère le siège de l’UNESCO, afin d’en faire une capitale planétaire de la paix, à la frontière du monde germanique et du monde latin.

François Asselineau tient à souligner que ce n’est pas en annulant des élections ou des campagnes électorales que l’on répondra au défi du terrorisme car cela reviendrait à lui concéder la victoire. Ce n’est pas non plus en réagissant de façon impulsive et émotionnelle.

C’est au contraire, en faisant preuve de sang-froid et de détermination, et en maintenant les échéances électorales et le débat démocratique que l’on pourra faire reculer la barbarie.

En soulignant que le criminel présumé était connu des services de police et qu’il avait déjà été condamné en 2005 à 15 ans de réclusion criminelle pour tentative d’homicide volontaire sur des policiers, François Asselineau dénonce l’écrasante responsabilité des dirigeants des dix dernières années – dont MM. Fillon, Macron et Hamon sont les représentants – dans la dégradation de la sécurité en France, dans un laxisme judiciaire scandaleux et dans la montée du terrorisme.

Plutôt que d’annuler leurs déplacements et de se répandre en déclarations lénifiantes, ces différents candidats devraient expliquer aux Français pourquoi ils ont contribué à la désorganisation des services de renseignements, ainsi qu’à la montée du chômage et de la pauvreté en France, qui ne peuvent hélas qu’inciter certains esprits désœuvrés et sans repères à verser dans la criminalité et le terrorisme.

Ils doivent aussi rendre compte aux Français de notre participation à des guerres illégales au Moyen-Orient et de la complaisance de nos gouvernements UMP-LR et PS vis-à-vis d’Etats armant ou finançant des organisations terroristes dans cette région.

François Asselineau rappelle qu’il a prévu, dans son programme, une politique préventive et curative du terrorisme :

1 – Préventive, par un retrait de l’OTAN, un rappel de nos troupes et de nos conseillers engagés dans des guerres illégales sans l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU, et le retour à une diplomatie souveraine et indépendante, comme du temps de Charles de Gaulle, refusant le deux-poids-deux-mesures et veillant à faire respecter en toute circonstance les principes essentiels du droit international.

2 – Curative, en restaurant l’autorité de l’Etat, en augmentant le budget de la police et de la gendarmerie de 33% sur la durée du quinquennat, en luttant efficacement contre le trafic d’armes lourdes dans certains quartiers difficiles, en adoptant une politique judiciaire d’une très grande fermeté vis-à-vis des délinquants fichés S, et en rétablissant, à la fin du quinquennat, le budget de la Défense nationale à son niveau de 1981, c’est à dire à 3% du PIB contre 1,6% actuellement.

Contact médias : presse@upr.fr

 
1 commentaire

Publié par le 21 avril 2017 dans général, Politique

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

François Asselineau ferme les Grandes Gueules sur RMC

 
3 Commentaires

Publié par le 20 avril 2017 dans général, Politique, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , ,

C dans l’air parle de François Asselineau

François Asselineau sur France Inter le 19/04/17

Courte vidéo qui a pour but de contre-argumenter sur le « vote utile » :

 
1 commentaire

Publié par le 19 avril 2017 dans général, Politique, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , ,

François Asselineau invité d’Yves Calvi

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 avril 2017 dans général, Politique, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , ,

François Asselineau : « Quel que soit le président élu, l’Euro finira par exploser ! »

François Asselineau, candidat de l’Union populaire républicaine (UPR) à la présidentielle, invité de franceinfo mercredi 12 avril, prédit « l’explosion de l’euro quel que soit le président élu »

 
1 commentaire

Publié par le 14 avril 2017 dans général

 

Étiquettes : , , , , , ,

Vidéos du jour

 
4 Commentaires

Publié par le 6 avril 2017 dans général, Politique, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , ,

10 Raisons pour lesquelles je voterai pour François Asselineau et l’UPR le 23 avril et le 7 mai 2017

Superbe article . Sachant que les sondages sont fabriqués, une question me taraude . Nous, les médias alternatifs, sommes nous capables d’expédier Asselineau au 2e tour de la présidentielle ? La quasi totalité de la Blogosphère s’y met en tous cas, de Fawkes qui créé ses propres sondages (qui montrent que Asselineau aurait plus de 50 % des voix au 1er tour) aux moutons enragés, en passant par Agoravox, et tous les autres  … 

Asselineau est-il LA solution ? Probablement pas . Mais LA solution en soi passe par ce genre de candidats ..

A diffuser aux sceptiques et aux indécis, c’est à dire à presque 80 % des Français … (cf entre autres ce sondage du figaro que j’ai publié hier : Une bonne chose – Présidentielle : 40% des électeurs se disent prêts à voter blanc, un niveau inédit qui est encore en deçà de la réalité et qui ne parle pas des indécis : presque tout le monde est indécis)  

Des Français qui ont en majorité bien compris la partialité des médias

10 Raisons pour lesquelles je voterai pour François Asselineau et l’UPR le 23 avril et le 7 mai 2017

Je souhaiterais partager avec vous les 10 raisons pour lesquelles je voterai pour François Asselineau aux prochaines élections présidentielles. Il m’a fallu personnellement près de deux ans avant de rejoindre ce parti comme adhérent. J’étais initialement très opposé à ses thèses ayant été pendant longtemps, comme beaucoup, très pro union-européenne, même si, je m’en rends compte maintenant, je ne connaissais quasiment rien de son fonctionnement. Elle demeurait pour moi une sorte d’entité floue mais globalement positive, favorisant la paix et le développement de notre pays. J’étais également très prudent envers les thèses de l’UPR du fait du véritable mur de silence et de désinformation qui entoure ce parti, ce qui a pu me laisser penser a priori qu’il était un parti « complotiste » ou d’extrême droite. Avec le recul, je me rends compte du ridicule de ces allégations et je pense au contraire que l’UPR est probablement le parti le moins d’extrême droite de notre pays et le meilleur rempart contre l’idéologie véhiculée par ce courant.

Je suis universitaire. Mon travail consiste à enseigner, comprendre et résoudre des problèmes complexes. Je me suis donc attelé patiemment et longuement à appliquer les méthodes d’analyse que j’utilise habituellement pour étudier les thèses de l’UPR, malgré mes réticences initiales. J’ai tout d’abord entendu parler de ce parti par un ami chercheur. Je craignais qu’il ait été enrôlé dans une secte politique ! Il était lui-même très perplexe devant les analyses de François Asselineau et j’espérais ainsi le remettre dans le droit chemin. Mes vues ont progressivement évolué au fur et à mesure que je comprenais mieux l’histoire de mon pays, le fonctionnement de l’Union européenne et certaines logiques économiques et politiques qui, je dois l’avouer, m’échappaient complètement. Mais le plus convaincant pour moi fut de découvrir, avec étonnement, que les analyses de François Asselineau permettaient d’anticiper de grands événements géopolitiques. Qui, par exemple, parmi les journalistes et la classe politique actuelle, avaient anticipé le Brexit, la victoire de Donald Trump ou l’évolution de la politique de Syriza ? J’ai ainsi découvert que les analyses de l’UPR me permettaient non seulement de rendre intelligible un certain nombre d’événements politiques mais également d’anticiper certains d’entre eux. Quel écart avec la surprise qui semble s’emparer si régulièrement des journalistes et des experts que l’on peut entendre dans les grands médias !

Le temps presse maintenant, il ne reste que quelques semaines avant les élections présidentielles. Si j’avais découvert l’UPR maintenant, je n’aurais pas eu le temps d’étudier ses thèses et de comprendre la pertinence des analyses de ce parti en si peu de temps. Pour ceux qui seraient dans cette situation, j’ai souhaité rédiger un résumé synthétisant les 10 raisons pour lesquelles il me semble nécessaire de voter François Asselineau aux prochaines élections présidentielles. Un autre document avec des références permettra à ceux qui le souhaitent de suivre le raisonnement qui m’a conduit à mon positionnement actuel. Voici donc mes 10 raisons :

1/ Je souhaite vivre dans un pays en paix et sans attentat, pour moi, mes enfants et mes petits-enfants. Je ne veux plus vivre dans un pays en Etat d’Urgence, dans la peur entretenue par nos dirigeants suite à des choix de politique étrangère désastreux. Je ne veux pas davantage appartenir à un pays qui intervient à l’étranger, militairement, de manière illégale, sans mandat de l’ONU et qui, participant d’une vision du monde sous-tendue par le choc des civilisations, risque de nous nous conduire tôt ou tard à la guerre.

2/ L’Union Européenne est probablement vouée à disparaître, comme l’a été en son temps l’URSS ainsi que toute monnaie plurinationale. Plus de 175 universitaires et 8 prix Nobels d’Economie soutiennent que la fin de l’Union européenne semble maintenant nécessaire. D’autres pays la quitteront prochainement, et ceux qui la quitteront le plus tardivement seront probablement les plus en difficulté.

3/ Je viens d’une famille de Résistants où l’on m’a appris qu’il fallait savoir se positionner quand les enjeux étaient importants. Je ne veux plus entendre que chaque jour des ouvriers, des agriculteurs, perdent leur emploi ou se suicident de désespoir, et que près de 800 français basculent chaque jour sous le seuil de pauvreté. Cette situation m’est insupportable.

4/ Je refuse une forme d‘ annexion culturelle de la France par les Etats-Unis d’Amérique. Je suis pour le multiculturalisme, l’ouverture au monde et aux différentes civilisations. Je suis profondément pro-européen. Je me sens citoyen français et citoyen du monde. Mais je ne veux plus de cette emprise de la culture américaine sur la culture française. Je veux retrouver une France forte qui fasse entendre sa voix de manière indépendante, notamment sur le plan militaire, ce qui ne sera possible qu’avec une sortie de l’OTAN.

5/ Je ne veux plus vivre dans un pays dans lequel 21 personnes détiennent 40% des richesses. Je ne veux plus entendre que les actionnaires du CAC 40 réalisent, année après année, des bénéfices records alors que je vois au quotidien les structures étatiques censées s’occuper des plus faibles manquer de moyens. Je ne comprends pas comment les Français peuvent accepter une telle situation. Seule une solution politique nous permettra de sortir de cette impasse.

6/ Je suis profondément écologiste et la seule question qui importe au final est probablement de sauver ce qu’il reste de notre patrimoine planétaire biologique, végétal et animal, pour le transmettre aux générations futures. Je ne veux pas appartenir à une génération qui sera jugée comme l’une des plus destructrices. L’Union Européenne, par le biais de l’influence de lobbies puissants, ne permet pas l’émergence d’une politique écologique de grande ampleur et durable, car elle favorise avant tout des intérêts économiques à court terme.

7/ Je ne veux plus d’une classe politique composée en partie d’imposteurs qui trahissent notre pays pour des intérêts personnels et qui demeurent en toute impunité à des postes de pouvoir malgré des condamnations judiciaires. Je ne veux plus de ces hommes politiques qui proposent des discours vides, qui changent d’avis au gré de leurs intérêts personnels et qui éludent les grandes questions qui orientent les politiques économiques de la France.

8/ Je ne veux plus d’un pays dans lequel prévaut la pensée unique, une pensée pré-formatée par les grands médias qui tend à protéger certains enjeux de pouvoirs. Je ne veux plus être manipulé par les « experts » et les sondages. Je veux des médias qui proposent une pluralité de points de vue permettant l’échange, la discussion, le débat, et qui respectent la charte de Munich de 1971.

9/ Je pense que François Asselineau est le seul homme politique qui me semble avoir les caractéristiques attendues d’un chef d’état : une intelligence et une connaissance du monde hors du commun ; une longue expérience politique et économique ; le courage de ses opinions dans l’adversité ; un casier judiciaire vierge ; une capacité certaine à anticiper les événements. L’UPR est également un partis politique composés d’experts de haut niveau dans les domaines universitaire, militaire et économique. Son discours est plus structuré que ce que proposent les autres partis préférant des effets de forme et de surface. François Asselineau me donne le sentiment de s’adresser à mon intelligence et non à mes affects.

10/ Je veux un pays qui soit dirigé par un parti politique indépendant des banques et des grands circuits d’influence médiatiques. L’UPR est le seul parti autofinancé par ses membres. Il est également le seul dont le boycott est l’acharnement des grands médias à son encontre est à l’image de la précision des analyses qu’il propose et que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Pour toutes ces raisons, je voterai donc pour François Asselineau aux prochaines élections présidentielles. Ce choix est le fruit d’une longue réflexion, durant deux années, au cours desquelles j’ai lu des centaines d’articles, d’ouvrages et de vidéos m’ayant permis de me faire un avis éclairé. J’ai cherché des failles dans les thèses de l’UPR et je n’en ai pas trouvé. J’ai discuté à trois reprises avec François Asselineau, j’ai cherché là encore des erreurs dans son discours, je n’en ai pas trouvé. Au contraire, avec le temps, la pertinence de ses analyses s’est confirmée. Je sais à présent que je ne suis pas seul dans cette situation et que chaque jour nous sommes plus nombreux. Cela me redonne de l’espoir et j’espère que ceux qui découvriront ce parti par le biais de ce message se renseigneront à leur tour, et voteront peut-être aussi pour l’UPR.

P.S : Pour ceux qui le souhaitent, j’ai synthétisé, dans un autre article, certaines des ressources qui m’ont été utiles. Cet article sera indiqué sous cet article.

 
12 Commentaires

Publié par le 29 mars 2017 dans général, Politique, société

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :