RSS

Archives de Tag: false flag

Moscou met en garde contre un nouveau False Flag chimique en Syrie !

Deir ez-Zor. Photo d'archive

Incroyables nouvelles déclarations du ministère russe de la Défense, et le tout est officiel ! Mais cette fois si ça se produit malgré l’avertissement russe et qu’on a une nouvelle intervention occidentale en Syrie, ça risque d’être une tout autre musique . Les Russes se préparent de plus en plus à une guerre de grande ampleur . N’oubliez surtout pas qu’après la dernière pseudo attaque occidentale en Syrie qui relevait plus de la comédie et de la provocation,   Poutine a prédit « le chaos » en cas de nouvelles frappes en Syrie ! Z

Afin de mettre en scène une nouvelle «attaque chimique», l’Armée syrienne libre a acheminé des bonbonnes de chlore dans la région de Deir ez-Zor, a déclaré le ministère russe de la Défense. Après la provocation, la coalition dirigée par les États-Unis compte frapper des sites publics en Syrie, affirment les militaires.

L’Armée syrienne libre, soutenue par les militaires des forces spéciales américaines, prépare une provocation avec l’utilisation d’armes chimiques dans la province de Deir ez-Zor, a déclaré le ministère russe de la Défense par la voix de son porte-parole, le général Igor Konachenkov.

Pour simuler cette nouvelle «attaque chimique perpétrée par le régime contre les civils», «l’ASL a transporté des bonbonnes de chlore dans la localité de Hakl al-Jafra», a détaillé le ministère.

«Après sa diffusion dans les médias occidentaux, la vidéo montée devrait servir de nouveau prétexte à un bombardement de la coalition dirigée par les États-Unis sur la Syrie», a-t-il poursuivi. Le tout pour «justifier une offensive des rebelles contre les troupes gouvernementales syriennes sur la rive est de l’Euphrate».

Et de conclure: «Le ministère russe de la Défense met en garde contre le recours inacceptable à ce genre de provocations destinées à déstabiliser la situation en Syrie».

source

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , ,

WW3 – Vers un False Flag Nucléaire ?

 

Étiquettes : , ,

Les gouvernements admettent que l’histoire a été façonnée par des attaques sous fausse bannière

Les gouvernements admettent que l’histoire a été façonnée par des attaques sous fausse bannière (Partie 1)

Article paru initialement sur le blog le 16 Février 2015. Pour ceux qui ont déjà lu cette première partie, vous pouvez passer directement à la deuxième partie.
 
Cette liste est loin d’être exhaustive. Elle ne représente que quelques exemples d’attaques qui sont aujourd’hui documentées comme étant sous fausse bannière. La liste réelle serait bien trop longue tant cette « culture du false flag » est solidement ancrée dans nos gouvernements « démocratiques ». Voilà pourquoi chaque attentat terroriste fortement médiatisé en Europe de nos jours a tendance à être soupçonné d’être un attentat sous faux drapeau: l’histoire nous montre que nos soupçons sont fondés.


 Cet article n’aborde pas les attentats en France mais nous aurions tort de penser que notre gouvernement est blanc comme neige. Cette pratique, quoique fortement popularisée par les américains, est comme nous allons le voir, extrêmement répandue dans les gouvernements de par le monde. Il s’agit tantôt d’attaques réelles de terroristes soutenus par des états, tantôt des attaques réalisées par des services de renseignements, parfois des attaques simulées que l’on nous vend comme réelles. En gros, nos gouvernements considèrent que tout leur est permis tant que cela permet d’entretenir la peur dans la population et faire avancer leur agenda politique. Fawkes

*******
Il existe de nombreuses attaques sous fausse bannière documentées, où un gouvernement procède à une attaque terroriste …puis accuse faussement son ennemi à des fins politiques.

 

Dans les 42 cas suivants, les fonctionnaires du gouvernement qui ont effectué l’attaque (ou sérieusement proposé une attaque) l’ont admis, que ce soit oralement ou par écrit:

 

             (1) Les troupes japonaises ont déclenché une petite explosion sur une voie ferrée en 1931, et l’ont faussement attribué à la Chine pour justifier une invasion de la Mandchourie. Ceci est connu comme l »«Incident de Mukden» ou le «Manchurian incident». Le Tribunal militaire international de Tokyo a statué que: « Plusieurs des participants dans le plan, y compris Hashimoto [un officier de l’armée japonaise de haut rang], ont à plusieurs reprises reconnu leur rôle dans l’intrigue et ont déclaré que l’objet de l’« incident » était de donner une excuse pour l’occupation de la Mandchourie par l’armée japonaise du Guandong …. « (voir également).

 

 

             (2) Un major nazi a admis au procès de Nuremberg que, sous les ordres du chef de la Gestapo, lui et quelques autres agents nazis ont organisé des attaques sur leurs propre peuple et installations, attaques qui étaient attribuées aux Polonais pour justifier l’invasion de la Pologne.

 

             (3) Le général nazi Franz Halder a également témoigné au procès de Nuremberg que le dirigeant nazi Hermann Goering avait admis avoir mis le feu au bâtiment du parlement allemand en 1933, puis avoir blâmé faussement les communistes pour l’incendie criminel.

 

             (4) Le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev a admis par écrit que l’Armée rouge de l’Union soviétique a bombardé le village russe de Mainila en 1939 – tout en blâmant l’attaque sur la Finlande – afin de lancer la «guerre d’hiver» contre la Finlande. Le Président russe Boris Eltsine a reconnu que la Russie avait été l’agresseur dans la guerre d’Hiver.

 

             (5) Le Parlement russe, l’actuel président russe Vladimir Poutine et l’ancien dirigeant soviétique Gorbatchev admettent tous que le dirigeant soviétique Joseph Staline ordonna a sa police secrète d’exécuter 22 000 officiers et civils de l’armée polonaise en 1940, tout en blâmant faussement les nazis.

 

             (6) Le gouvernement britannique admet qu’entre 1946 et 1948, il a bombardé cinq navires transportant des Juifs qui tentaient de fuir l’Holocauste en quête de sécurité en Palestine, mit en place un faux groupe appelé les « défenseurs de la Palestine arabe », puis ce pseudo groupe revendiqua à tort la responsabilité des attentats (voir ceci, ceci et cela).

 

             (7) Israël admet qu’en 1954, une cellule terroriste israélienne opérant en Egypte a posé des bombes dans plusieurs bâtiments, y compris des installations diplomatiques américaines, puis a a laissé des «preuves» impliquant des Arabes comme étant les coupables (une des bombes a explosé prématurément, permettant aux Égyptiens d’identifier les responsables, et plusieurs des Israéliens avouèrent ultérieurement) (et voir ceci et cela).

 

             (8) La CIA admet qu’il ont embauché des Iraniens dans les années 50 afin qu’ils se présentent comme des communistes et organisent des attentats à la bombe en Iran dans le but que le pays se révolte contre son premier ministre démocratiquement élu.

 

             (9) Le Premier ministre turc a admis que le gouvernement turc a réalisé l’attentat de 1955 sur un consulat de Turquie en Grèce, endommageant aussi le berceau du fondateur de la Turquie moderne à proximité – et blâmant la Grèce, dans le but d’inciter et de justifier la violence contre les grecs.

 

             (10) Le Premier ministre britannique a admis à son secrétaire à la défense que lui et le président américain Dwight Eisenhower avaient approuvé un plan en 1957 pour mener des attaques en Syrie et en rejeter la faute sur le gouvernement syrien comme un moyen pour effectuer un changement de régime.

 

             (11) L’ancien Premier ministre italien, un juge italien, et l’ancien chef du contre-espionnageitalien admettent que l’OTAN, avec l’aide du Pentagone et de la CIA, ont réalisé des attentats terroristes en Italie et d’autres pays européens dans les années 1950 et ils accusèrent les communistes, afin de rallier le soutien des gens pour leurs gouvernements en Europe dans leur lutte contre le communisme. Comme un participant à ce programme autrefois secret a déclaré:« Vous deviez attaquer des civils, des gens, des femmes, des enfants, des innocents, des personnes inconnues éloignées de tout jeu politique. La raison en est assez simple. Ils étaient censés forcer ces gens, le public italien, à se tourner vers l’État pour demander une plus grande sécurité « (et voir ceci) (l’Italie et d’autres pays européens soumis à la campagne de terreur avaient adhéré à l’OTAN avant que les attentats n’aient lieu). Et regarder ce documentaire de la BBC. Ils auraient également mené des attaques terroristes en France, Belgique, Danemark, Allemagne, Grèce, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Royaume-Uni et d’autres pays. (voir Le réseau Gladio – Armée secrète d’Europe)

 

             (12) En 1960, le sénateur américain George Smathers a suggéré que les Etats-Unis lancent « une fausse attaque sur la base de Guantanamo qui nous donnerait l’excuse de fomenter effectivement un combat qui nous donnerait une excuse pour y aller et [renverser Castro] » .

 

             (13) Des documents officiels du Département d’état montrent qu’en 1961, le responsable du comité des chefs d’état-major interarmées et d’autres responsables de haut niveau ont proposéde faire exploser un consulat de la République dominicaine pour justifier une invasion de ce pays. Les plans n’ont pas été mis à exécution mais ils ont été discutés comme des propositions sérieuses.

 

             (14) Comme cela fût admis par le gouvernement américain, des documents récemment déclassifiés montrent qu’en 1962, les chefs d’état-major interarmées américain ont signé un plan visant à faire exploser des avions américains (en utilisant un plan élaboré impliquant la commutation d’avions), et aussi de mettre en oeuvre des actes terroristes sur le sol américain, puis à blâmer les Cubains pour justifier une invasion de Cuba. Voir le rapport suivant d’ABC News; les documents officiels; et cette entrevue avec l’ancien producteur d’investigation de Washington pour ABC World News Tonight avec Peter Jennings.

 

             (15) En 1963, le département américain de la Défense a écrit un article sur la promotion d’attaques sur des nations au sein de l’Organisation des États américains – tels que Trinité-et-Tobago ou la Jamaïque afin de les imputer faussement à Cuba.

 

             (16) Le ministère américain de la Défense a même suggéré de payer secrètement une personne dans le gouvernement de Castro pour attaquer les Etats-Unis: « La seule hypothèse restante à considérer serait alors de soudoyer un des commandants subordonnés de Castro afin qu’ils lancent une attaque sur Guantanamo. »

 

             (17) La NSA admet qu’elle a menti sur ce qui se s’est réellement passé dans le golfe du Tonkin en 1964 … manipulant des données pour faire comme si des bateaux nord-vietnamiens avaient tiré sur un navire américain de manière à créer une fausse justification pour la guerre du Vietnam.

 

             (18) Un comité du Congrès américain a admis que – dans le cadre de sa campagne « Cointelpro » – le FBI avait utilisé de nombreux provocateurs dans les années 1950 à 1970 pour perpétrer des actes violents et les attribuer faussement à des militants politiques.

 

             (19) Un haut général turc a admis que les forces turques ont brûlé une mosquée à Chypre dans les années 70 et qu’ils ont attribué l’attaque sur leur ennemi. Il a expliqué: « Dans la guerre spéciale, certains actes de sabotage sont mis en scène et imputés à l’ennemi pour augmenter la résistance du public. Nous l’avons fait à Chypre; nous avons même brûlé une mosquée. « En réponse au regard incrédule du correspondant, le général a dit, » je donne un exemple « .

 

             (20) Le gouvernement allemand a admis (voir ceci) qu’en 1978, les services secrets allemands ont fait exploser une bombe dans la paroi extérieure d’une prison et donné des « outils d’évasion » à un détenu – un membre de la Faction de l’Armée Rouge – sur qui les services secrets souhaitaient attribuer l’attentat.

 

             (21) Un agent du Mossad a admis qu’ en 1984, le Mossad a posé un émetteur radio dans la concession de Kadhafi à Tripoli. La Libye a diffusé des fausses transmissions terroristes enregistrés par le Mossad, afin de faire passer Kadhafi pour un partisan du terrorisme. Ronald Reagan a bombardé la Libye immédiatement après.

 

             (22) La Commission Sud-africaine de la vérité et de la réconciliation a constaté qu’en 1989, le Bureau de la coopération civile (une branche secrète des Forces de défense d’Afrique du Sud) a approché un expert en explosifs et lui a demandé « de participer à une opération visant à discréditer l’ANC [le Congrès national africain] en bombardant le véhicule de police de l’enquêteur de l’assassinat », désignant l’ANC comme responsable de l’attentat.

 

             (23) Un diplomate algérien et plusieurs officiers de l’armée algérienne ont admis que, dans les années 90, l’armée algérienne a souvent massacré des civils algériens puis blâmé des militants islamistes des meurtres (voir cette vidéo, et l’Agence France-Presse, 27/09/2002, la Cour française Rejette le procès algérien en diffamation contre un auteur).

 

             (24) Une équipe d’investigation indonésienne a enquêté sur de violentes émeutes qui ont eu lieu en 1998, et a déterminé que « des éléments de l’armée avaient été impliqués dans les émeutes, dont certaines ont été délibérément provoquées ».

 

             (25) Des officiers supérieurs militaires et de renseignement russes ont admis que le KGB a fait sauter des immeubles d’habitation russes en 1999 et ont faussement blâmé les Tchétchènes, afin de justifier une invasion de la Tchétchénie (voir ce rapport et cette discussion).

 

             (26) Selon le Washington Post, la police indonésienne a admis que l’armée indonésienne a tué des enseignants américains en Papouasie en 2002 et a blâmé les meurtres sur un groupe séparatiste papou afin d’obtenir que ce groupe soit considéré comme une organisation terroriste.

 

             (27) L’ancien président respecté indonésien a admis également que le gouvernement avait probablement joué un rôle dans les attentats de Bali.

 

             (28) Tel que rapporté par la BBC, le New York Times et Associated Press, les responsables macédoniens ont admis que le gouvernement a assassiné sept immigrés innocents de sang-froid et a prétendu qu’il s’agissait de soldats d’Al-Qaïda ayant tenté d’assassiner la police macédonienne, afin de rejoindre le « guerre contre le terrorisme « .

 

             (29) Des hauts fonctionnaires de police à Gênes, Italie ont admis qu’en Juillet 2001, au sommet du G8 à Gênes, deux cocktails Molotov avaient été apportés et l’agression d’un agent de police simulée, afin de justifier une répression violente contre les manifestants.

 

             (30) Bien que le FBI admet maintenant que les attaques à l’anthrax de 2001 ont été effectuées par un ou plusieurs scientifiques du gouvernement des États-Unis, un haut responsable du FBI dit que le FBI a été sommé de blâmer les attaques à l’anthrax sur Al-Qaïda par des fonctionnaires de la Maison Blanche(rappelez-vous à quoi ressemblaient les lettres à l’anthrax). Les représentants du gouvernement confirment également que la Maison Blanche a essayé de relier l’anthrax à l’Irak pour justifier un changement de régime dans ce pays.

 

             (31) De même, les États-Unis ont faussement blâmé l’Irak comme ayant joué un rôle dans les attaques du 11 Septembre, comme le montre une note du secrétaire à la défense, ce qui fût l’une des principales raisons pour démarrer la guerre en Irak. Même après que la Commission du 11 Septembre ait admis qu’il n’y avait pas de lien, Dick Cheney a déclaré que la preuve est «accablante» qu’Al-Qaïda avait une relation avec le régime de Saddam Hussein, que Cheney avait « probablement » des informations indisponibles pour la Commission, et que le les médias ne «faisaient pas leurs devoirs» en ne communiquant pas sur ces liens. Des hauts représentants du gouvernement des États-Unis admettent aujourd’hui que la guerre en Irak a été vraiment lancée pour le pétrole … pas le 11  Septembre ou des armes de destruction massive (malgré les affirmations précédentes de «loup solitaire», de nombreux responsables gouvernementaux américains disent maintenant que le 11 Septembre était du terrorisme d’État; mais l’Irak n’tait pas l’Etat qui a soutenu les pirates de l’air).

 

             (32) L’ancien avocat du ministère de la Justice John Yoo a suggéré en 2005 que les États-Unis devraient passer à l’offensive contre al-Qaïda, en « faisant en sorte que nos agences de renseignement créer une fausse organisation terroriste. Elle pourrait avoir ses propres sites Web, des centres de recrutement, des camps d’entraînement et des opérations de collecte de fonds. Elle pourrait lancer de fausses opérations terroristes et revendiquer de véritables attaques terroristes, en aidant à semer la confusion dans les rangs d’al-Qaïda, semant le doute aux seins des agents et questionnant la validité des communications. « 

 

             (33) United Press International a rapporté en Juin 2005:
Des Officiers de renseignement américains rapportent que certains des insurgés en Irak utilisent des modèles récents de pistolets Beretta 92 , mais les pistolets semblent avoir eu leurs numéros de série effacés. Les chiffres ne semblent pas avoir été retiré physiquement; les pistolets semblent provenir d’une ligne de production sans numéros de série. Les analystes suggèrent que l’absence de numéros de série indique que les armes étaient destinées à des opérations de renseignement ou à des cellules terroristes avec le soutien substantiel du gouvernement. Les analystes pensent que ces armes sont probablement soit du Mossad soit de la CIA. Les analystes pensent que des agents provocateurs peuvent utiliser les armes intraçables alors même que les autorités américaines utilisent des attaques d’insurgés contre des civils comme des preuves de l’illégitimité de la résistance.

 

             (34) Des soldats israéliens sous couverture ont admis en 2005 avoir lancé des pierres sur d’autres soldats israéliens afin qu’ils puissent rejeter le blâme sur les Palestiniens, comme une excuse pour réprimer des manifestations pacifiques des Palestiniens.

 

             (35) La Sûreté du Québec a admis qu’en 2007, des voyous apportant des pierres à une manifestation pacifique étaient en fait des policiers en civil du Québec (et voir ceci).

 

             (36) Lors des protestations du G20 à Londres en 2009, un membre du parlement britannique a vu des agents de police en civil qui tentaient d’inciter la foule à faire usage de la violence.

 

             (37) Des politiciens égyptiens ont admis (voir ceci) que des employés du gouvernement ont pillé des objets de musée inestimables en 2011 pour tenter de discréditer les manifestants.

 

             (38) Un colonel de l’armée colombienne a admis que son unité a assassiné 57 civils, puis les a vêtus d’uniformes et a affirmé qu’ils étaient des rebelles tués au combat.

 

             (39) L’écrivain très respecté du Telegraph Ambrose Evans-Pritchard dit que le chef du renseignement saoudien – le prince Bandar – a récemment admis que le gouvernement saoudien contrôle les »terroristes tchétchènes ».

 

             (40) Des sources américaines de haut niveau ont admis que le gouvernement turc, membre de l’OTAN, a mené les attaques d’armes chimiques blâmé sur le gouvernement syrien; et des membres de haut rang du gouvernement turc ont admis leurs plans de mener des attaques et les attribuer au gouvernement syrien.

 

             (41) L’ancien chef de la sécurité ukrainienne admet que les attaques de tireurs embusqués qui ont marqué le commencement du coup d’état ukrainien ont été effectuées afin de blâmer d’autres personnes.

 

             (42) L’agence d’espionnage de la Grande-Bretagne a admis (voir ceci) qu’elle effectue des attaques sous fausse bannière « numériques » sur des cibles, piégeant des gens en écrivant des textes offensant ou illégaux … et rejetant la faute sur la cible.

Lien connexe:

 

 
 

Étiquettes : , , , , , ,

Etat islamique : Les services secrets redoutent un « 11 septembre » sur le sol français !

Etat islamique : un "11 septembre" sur le sol français redouté par les services secrets
Quelle actu folle mes chers amis ! Le monde est littéralement en train de basculer ..  

Selon un journaliste allemand ayant passé du temps au sein de l’organisation terroriste, l’Occident ne mesure pas la gravité de la situation.

L’Occident ne mesure pas l’ampleur de la situation, l’Etat islamique est beaucoup « plus dangereux et organisé » que nous le pensons selon Jürgen Todenhöfer, un journaliste allemand qui a passé plusieurs jours au sein de l’organisation terroriste en Irak et en Syrie. Celui-ci affirme que le groupe terroriste aurait bien l’intention de déclencher une sorte de tsunami nucléaire contre l’Occident et d’éradiquer « tous les non-croyants ». En outre, l’Etat islamique voudrait balayer l’ouest de la surface de la terre avec un « holocauste nucléaire » et prévoirait d’exterminer 500 millions de personnes.

« Tous les chiites, Yazidi, les hindous, les athées et les polythéistes doivent être tués » selon Jürgen Todenhöfer. Le journaliste considère qu’il s’agit de l’organisation terroriste la plus dangereuse au monde. L’Occident « ne mesure pas la menace à laquelle il fait face » et sous-estime le risque « considérable » que représente l’Etat islamique.

Alimenter la peur (bien que le danger soit réel) , rien de tel pour manipuler l’opinion publique et la manipuler comme on manipule un pantin, et justifier la dérive sécuritaire, voir totalitaire 

Et donc face à cette « menace », on apprend que les services secrets  redoutent « un « 11 septembre » sur le sol français « , ce qui indique que quelque chose de gros se prépare :

Les mauvaises annonces se multiplient ces dernières semaines quant à la menace qui pèse sur l’Hexagone. Après la mise en garde très pessimiste de l’ancien juge antiterroriste Marc Trévidic, d’autres experts et responsables avertissent d’un risque d’attentats islamistes contre la France, d’une ampleur inégalée, risquant d’être impossibles à déjouer. Déjà fin août dernier, le quotidien anglais The Telegraph évoquait les risques d’une attaque terroriste qui pèsent sur la France seraient en augmentation.

Le journal parlait même d’un « 11 septembre » possible.

A lire : 11 Septembre à la française : les services de renseignements français s’attendraient à une attaque par missile

« Le thermomètre grimpe. Pour l’instant, nous avons eu des attentats de cour de récréation », avoue ainsi un responsable de la lutte antiterroriste. « Si l’attaque dans le Thalys avait fonctionné, on était très mal. Le gars avait mal engagé le chargeur de sa kalachnikov. Nous pensons que Sid Ahmed Ghlam (auteur de l’attaque avortée contre une église à Villejuif) s’est dégonflé au dernier moment et s’est tiré dans la jambe ».

Et d’ajouter toujours aussi pessimiste : « Les modes opératoires ont changé : avant on mettait des bombes. Aujourd’hui il faut tenir dans le temps, pour que les médias puissent s’accrocher à l’événement, le diffuser en direct pour un maximum de publicité ». Et d’ajouter : « La mode est désormais des attaques à la kalachnikov, qui vont durer ».

A lire aussi : Quelles conséquences pour la France et sa stabilité politique si le 11 septembre dont on dit qu’il nous pend au nez se produisait ?

Et les services antiterroristes craignent particulièrement un attentat avec le même mode opératoire que l’attaque par un commando bien armé du centre commercial Westgate à Nairobi, en septembre 2013, qui a fait 68 morts au terme de quatre jours de siège, à Paris ou dans une grande ville. Et d’expliquer leur peur : « S’ils s’enferment dans un grand magasin, c’est le cauchemar pour les trouver », poursuit le même responsable. « Rien que pour savoir combien il y a de tireurs, puis pour les trouver, les neutraliser, il faut des heures. Le jour où on tombe sur deux bons vétérans des combats en Syrie, on est mal ».

Un autre responsable antiterroriste, qui demande également à ne pas être identifié, va dans le même sens : « Jusqu’à aujourd’hui, on a eu les peintres en bâtiment. Ce qu’on craint vraiment, ce sont les professionnels qui vont suivre ». Et malgheureusement, selon cet homme l’avenir n’est pas radieux : « Les jours plus sombres sont devant nous. La vraie guerre que l’EI entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé », dit-il.

Les services de renseignement, de police, de secours se préparent depuis des mois à l’éventualité d’une attaque de grande ampleur. Ils répètent les réponses, leurs modes de mobilisation et de coopération pour y faire face, tentent de raccourcir leurs temps de réponse et d’améliorer leurs techniques d’intervention, tout en sachant que le jour J ils seront certainement surpris par certains détails qui n’avaient pas été anticipés.

source et suite

 

Étiquettes : , , , , , ,

Selon Paul Craig Roberts, ce sont les forces spéciales US qui ont conduit l’attaque contre Charlie Hebdo !

2 papiers de paul Craig Roberts qui dénonce un » false flag » pour l’affaire Charlie . D’abord il avait publié un papier déjà assez corsé :

Un ancien fonctionnaire de la Maison Blanche a déclaré que l’attaque terroriste qui a tué 12 personnes la semaine dernière à Paris a été réalisée par des forces spéciales hautement qualifiées des États-Unis et non pas par les deux frères « maladroits » qui ont ensuite été tués par la police française.

Le Dr Paul Craig Roberts, qui était secrétaire adjoint du département étatsunien du Trésor dans l’administration Reagan et rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal, a fait ces remarques dans un article publié mardi.

Il a déclaré que « les suspects qui ont été tués plus tard semblaient maladroits et peu professionnels. Il s’agit de deux sortes de personnes différentes. »

Il se demande comment des terroristes dits islamiques qui sont « préparés à mourir dans l’attaque ; se sont retrouvés être deux professionnels qui ont attaqués l’équipe de Charlie Hebdo déterminés à s’échapper et ont réussi, un exploit étonnant« .

Une série d’attaques violentes a eu lieu la semaine dernière, comprenant notamment l’attaque à Paris du magazine controversé Charlie Hebdo, qui a fait au moins 17 morts dans la capitale française.

Deux jours après l’attaque de Charlie Hebdo, Saïd et Cherif Kouachi ont été tués après s’être réfugié dans un atelier d’impression dans la ville française de Dammartin-en-Goële.

Le Dr Roberts a déclaré que l’attaque terroriste à Paris était certainement une opération sous fausse bannière, qui a été réalisée par la CIA avec la collaboration du renseignement français notamment depuis que l’agence d’espionnage US « a plus de contrôle sur les services de renseignement français qu’en a le Président de la France. »

Il a critiqué les médias étatsuniens pour leur manque d’objectivité journalistique et a déclaré qu’ils« servent de ministère de la propagande pour Washington » au lieu d’investiguer la version erronée de Washington concernant les attaques à Paris.

Le chroniqueur étatsunien a critiqué les citoyens pour leur crédulité, en disant: « Les Etatsuniens sont un peuple lamentablement mal informés. Une grande partie de l’histoire est une histoire d’opérations sous fausse bannière. Pourtant, les Etatsuniens refusent de croire à de telles opérations considérées comme des «théories du complot», qui prouvent seulement que le gouvernement a réussi à effectuer un lavage de cerveau avec succès sur les Etatsuniens insouciants et les a privés de la possibilité de reconnaître la vérité « .

Plus loin dans ses écrits, il a également mis en doute la véracité de la version des attentats du 11 Septembre 2001 qui a fait environ 3.000 morts aux Etats-Unis.

« Si nous croyons l’histoire officielle, l’attaque du 11/9 sur les Etats-Unis montre que 19 musulmans, en majorité des Saoudiens, sans aucun soutien d’un gouvernement ou d’un service de renseignement, ont pu déjouer non seulement toutes les 16 agences de renseignement US, le Conseil de sécurité nationale, Dick Cheney et tous les néoconservateurs à des postes élevés au sein de l’ensemble du gouvernement étatsunien, ainsi que la sécurité de l’aéroport, mais aussi les services de renseignement de l’OTAN et le Mossad israélien « , a-t-il déclaré.

Traduction SLT –  http://cameroonvoice.com/news/article-news-17335.html

C’est fort !

C’est l’ancien secrétaire (adjoint) au trésor US qui parle !

Puis, il a remis le couvert et précisé :

Selon Paul Craig Roberts, ce sont les forces spéciales US qui ont conduit l’attaque contre Charlie Hebdo 

les attaques terroristes à Paris ont été conçues par la CIA pour renforcer le statut de vassal de la France envers les Etats-Unis 

Selon Paul Craig Roberts l’attaque terroriste qui a tué 12 personnes, ce mercredi à Paris était une opération sous fausse bannière « conçu pour consolider l’état de vassal de la France envers Washington. »

Le Dr Paul Craig Roberts, qui a été secrétaire adjoint au Trésor dans l’administration Reagan et rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal, a fait ces remarques dans un article publié jeudi.

« Les suspects peuvent être à la fois coupable et pigeons. Rappelez-vous tous les complots terroristes créés par le FBI qui ont servi à faire en sorte que le terrorisme devienne une menace réelle pour les Etatsuniens« , écrit-il.

Il a dit que l’économie française souffre des sanctions US imposées contre la Russie. « Suite à la commande russe, les Mistral français ne peuvent être livrés en raison de l’état de vassalité de la France envers Washington, et d’autres aspects de l’économie française sont négativement impactés par les sanctions que les États marionnettes de l’OTAN ont été obligés d’appliquer à la Russie, à la demande expresse des Etats-Unis. »

Le Dr Roberts a déclaré que le président français François Hollande avait déclaré cette semaine que les sanctions contre la Russie devaient se terminer. « Pour Washington, c’est trop d’indépendance de la politique étrangère de la part de la France. »

Il a ajouté que la CIA a apparemment ressuscité une politique qui a été menée contre les Européens pendant l’ère post-Seconde Guerre mondiale lorsque l’agence d’espionnage US menait des attaques dans les Etats européens pour les attribuer aux groupes communistes.

Le Dr Roberts a déclaré que ces opérations sous fausses bannières étaient prévues par les services étatsuniens en Europe pour créer la haine contre les musulmans et amener les pays européens sous la sphère d’influence de Washington.

Il a noté que « l’attaque de Charlie Hebdo était un travail intérieur et que les gens identifiés par la NSA comme hostile à la guerre occidentale contre les musulmans vont être encadrés pour un travail intérieur conçu pour amener fermement la France sous la coupe de Washington. »

Le chroniqueur a déclaré que le « gouvernement US sert aux Etatsuniens n’importe quelle histoire qu’il organise en sous-main et se rit de la crédulité du public. »

Article originel : Paris attack designed to shore up France’s vassal status: Roberts (Press TV)

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-17275.html

voir a  partir de 53 minutes

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’incroyable reportage de la BBC news qui dénonce un « false flag » est il un FAKE ?!

par Jim Fetzer et Nick Kollerstrom

Ah , ça vient de tomber, selon le monde (mais au fond qui sait ? on a eu beaucoup d’infos étranges, et de « démentis » ces dernier jours…) :

Capture d'écran du faux site de la BBC.
Capture d’écran du faux site de la BBC. | Capture d’écran

Un site se faisant passer pour celui du réseau audiovisuel public britannique BBC diffuse depuis dimanche 11 janvier un article et une vidéo censés montrer les incohérences des images témoignant de la tuerie de Charlie Hebdo.

L’adresse Internet de la page « bbc-news.co.uk » n’est pas celle utilisée par le site d’information en continu de la radio britannique, « bbc.com/news » ou « bbc.co.uk/news ». Mis à part le contenu de l’article et cette adresse, la copie est parfaite et rien ne permet au premier regard de la distinguer de l’originale.

Intitulé « Des doutes soulevés concernant les vidéos de Charlie Hebdo », cet article et la vidéo qu’il comporte soulignent les incohérences supposées des images amateur de l’assassinat du policier Ahmed Merabet. L’article et la vidéo rappellent avec bienveillance les nombreuses théories complotistes qui ont fleuri ces derniers jours sur Internet. L’accent anglais de l’homme sur la vidéo est irréprochable.

Cette page, mise en ligne dimanche en fin de journée, n’était plus accessible lundi en fin d’après-midi, après avoir commencé à être largement partagée sur les réseaux sociaux (2 700 partages sur Facebook et plus de 600 sur Twitter). Le compte YouTube qui héberge cette vidéo a lui aussi été suspendu peu de temps après, ainsi que le compte Twitter qui a le premier partagé cet article.

Outre cette page relative à la tuerie de Charlie Hebdo, ce faux site est alimenté depuis plusieurs semaines avec des contenus authentiques – de la BBC ou d’autres médias britanniques – sans doute pour ajouter encore à sa crédibilité. Tous ces contenus, à l’instar de celui sur la fusillade de Charlie Hebdo, ne sont plus accessibles.

Un compte Google+, le réseau social de Google, est également alimenté depuis plusieurs jours. Le nom de domaine « bbc-news.co.uk » a quant à lui été enregistré le 28 décembre. Contactée, la BBC s’est refusée à tout commentaire et l’internaute ayant créé le compte YouTube d’où a été postée la vidéo n’a pas répondu à nos sollicitations.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/01/12/une-fausse-page-de-la-bbc-sur-la-tuerie-de-charlie-hebdo_4554642_4408996.html#hC3gw3KHcFIxq52f.99

 
2 Commentaires

Publié par le 13 janvier 2015 dans général, Insolite, International, Politique, société

 

Étiquettes : , , , , , ,

CHARLIE HEBDO UN ATTENTAT COUSU DE FIL BLANC… (VIDÉO HALLUCINANTE !)

Hallucinante vidéo !

UNE AUTRE VIDÉO INCROYABLE SUPPRIMÉE ENCORE UNE FOIS , C’EST JUSTE PAS POSSIBLE !

J’en ai retrouvée une, Faites des doubles vite … :

Que voyait-on ?

Un ralenti d’un des terroristes qui tire sur un policier à terre, mais qui tire à coté, A BOUT PORTANT ! (on est en droit de se poser des questions en voyant ça)

Ici un papier que je trouve intéressant, et qui va dans le sens de ce que je dénonçait hier : 

Attentat à Charlie Hebdo – VIGIPIRATE AU SEUIL « ATTENTAT » : la France s’enfonce dans la peur …

Un « mini 11 septembre français » …

Regardez la vidéo , elle est très troublante … Toute cette affaire sent très mauvais.   Z .

Et voilà il fallait un attentat pour que la France se durcisse, pour que le peuple s’indigne et que les médias soufflent sur les braises. Cet attentat est arrivé et touche le cœur du suprématisme juif satirique avec Charlie Hebdo.

Quel malheur! Quelle horreur ! Quels temps sataniques sommes nous en train de vivre. Il faut à tout prix que les actes terroristes se multiplient pour que le pouvoir suprême puisse prendre des mesures contraignantes, liberticides, avec l’assentiment du peuple choqué par l’attentat. C’est cousu de fil blanc. C’est tellement gros que n’importe qui d’un peu éveillé ne peut évidemment pas se laisser prendre à ce piège.

C’est un false flag de la pire espèce. Un false flag perpétré par des agents du Mossad  et qui serons exfiltrés en Israël ou tués sans aucun doute. En tout cas la police ne les arrêtera pas vivants c’est une évidence et donc le peuple ne saura pas qui a perpétré ce crime. Il saura juste ce que le pouvoir suprême (suprématiste devrais-je dire) voudra bien leur dire. Préparez vous à un assaut de la propagande sioniste d’importance nationale. La France suprématiste attendait son 11 septembre elle l’a enfin…

N’oublions pas que l’on prépare les esprits depuis des semaines. Depuis l’attentat au musée juif de Bruxelles, au vandalisme contre un couple juif, en passant par la langue de pute Zemmour et donc jusqu’à Charlie Hebdo le héraut satirique entre les mains du pouvoir suprématiste juif puisque domicilié chez Rothschild. Autrement dit ses dessinateurs étaient dans la gueule du loup et n’y ont pas survécu. Paix à leur âme.

Voilà donc que les premières infos fusent et que des témoins ont nettement entendu « Allah Ackbar! » Ben voyons. C’est tellement facile, tellement évident qu’il ne peut en être autrement. On sait très bien que le peuple suprématiste d’Israël a besoin d’éradiquer les religions pour imposer la sienne. Le catholicisme a été perverti par le protestantisme et achevé par le laïcisme maçonnique anglo-saxon. L’Islam sera lui adossé au terrorisme pour lui signifier son arrêt de mort.

Nous allons voir la suite des événements pour bien comprendre jusqu’où ils veulent aller. Hollande appelle à « l’unité nationale » mais pour quelle nation? La France? Non je ne crois vraiment pas. Nous allons être précipités dans un lutte sanglante entre les juifs et les arabes. Nous allons être en première ligne pour défendre la liberté d’expression (des juifs), pour imposer la liberté (des juifs), pour favoriser ainsi la prise de contrôle de notre pays par ces suprématistes juifs prêts à tout pour cela.

Il fallait donc un attentat pour que le pouvoir bouge avec l’assentiment du peuple même virtuel. Nous allons vers des temps bien sombres pour celles et ceux qui aspirent à la liberté, la vraie liberté, celle de vivre dignement et en toute fraternité avec toutes les formes de vie sur cette planète. Ce pouvoir suprématiste juif nous a condamnés à la guerre, à la terreur, au crime de la pire espèce pour pouvoir imposer leur domination éternelle sur les goyim. Ils n’en sont plus loin, plus loin du tout

source

Et pour une fois, Aymeric Chauprade n’ a pas tort :

« Le terrorisme, c’est d’abord le fait de services de renseignement »

 

 
9 Commentaires

Publié par le 8 janvier 2015 dans général, Insolite, Politique, société

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :