RSS

Archives de Tag: énorme

Énorme Scandale sanitaire : plus de neuf Antillais sur dix empoisonnés pour des générations !!!

Récolte dans une bananeraie de la propriété Dormoy, à Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe), en novembre 2000.

Il a vu ses collègues tomber malades et mourir tour à tour sans comprendre. « Cancer, cancer, cancer… C’est devenu notre quotidien. A l’époque, on ne savait pas d’où ça venait », se souvient Firmin (les prénoms ont été modifiés) source

Ce qui vous allez lire est édifiant , absolument incroyable !!! Une énorme scandale ! La quasi-totalité des Guadeloupéens et des Martiniquais sont contaminés par un  pesticide ultra-toxique qui provoque entre autres des cancers de masse ! Mais il y a pire, la molécule persiste dans l’environnement pendant …. 700 ans !!! C’est à dire que pendant encore 700 ans, tous ceux qui vivent aux Antilles risquent de tomber gravement malades, en plus de tout ceux qui l’ont été ou qui le sont déjà (et qui sont morts) !!!! C’est DINGUE, du jamais vu !!! Impardonnable !!!

En France, je rappelle qu’on a encore appris il y a quelques jours que il n’y aura pas de périmètres de protection près des habitations exposés aux pesticides !!! L’amendement à été rejeté par les députés eux mêmes alors que leurs administrés se plaignent en masse de maladies ! Alors que c’était une simple mesure de pur bon sens pour la santé qui ne coûtait absolument rien ! Tout comme l’interdiction du Glyphosate pourtant promise, cancérigène notoire : rejeté !!! Et ce ne sont là que 2 exemples récents …

Partout dans le monde d’immenses scandales liés aux pesticides éclatent régulièrement ! Les dégâts sur les populations sont incommensurables, où que ce soit ! (à des endroits plus qu’à d’autres certes – comme ici aux Antilles où c’est le pompon total –  mais c’est un phénomène absolument général) Croyez vous vraiment que nous sommes ou que nous serons épargnés ??!!!  Z 

Le Chlordécone, un  pesticide ultra-toxique a été utilisé pendant plus de vingt ans dans les bananeraies en Guadeloupe et Martinique. Il a contaminé sols, rivières, bétail, poissons, crustacés, légumes-racines… et la population elle-même.

La quasi-totalité des Guadeloupéens et des Martiniquais sont contaminés par ce pesticide ultra-toxique, utilisé massivement de 1972 à 1993 dans les bananeraies. Une situation unique au monde. Cette histoire, entachée de zones d’ombre, est méconnue en métropole. Elle fait pourtant l’objet d’une immense inquiétude aux Antilles, comme le raconte notre enquête sur ce scandale sanitaire.

Qu’est-ce que le chlordécone ?

C’est un pesticide ultra-toxique, utilisé massivement dans les bananeraies en Guadeloupe et en Martinique pendant plus de vingt ans à partir de 1972 pour lutter contre le charançon de la banane, un insecte qui détruisait les cultures.

Le chlordécone est un perturbateur endocrinien reconnu comme neurotoxique, reprotoxique (pouvant altérer la fertilité), et classé cancérogène possible dès 1979 par l’Organisation mondiale de la santé.

La France a fini par l’interdire en 1990. Le chlordécone a toutefois été autorisé jusqu’en 1993 par deux dérogations successives, signées par les ministres de l’agriculture de l’époque.

Pourquoi pose-t-il encore problème alors qu’il n’est plus utilisé ?

Les Antilles sont contaminées pour des siècles, car la molécule est très persistante dans l’environnement − jusqu’à sept cents ans.

A partir du début des années 2000, on a découvert que le chlordécone, qui passe dans la chaîne alimentaire, avait non seulement contaminé les sols, mais aussi les rivières, une partie du littoral marin, le bétail, les volailles, les poissons, les crustacés, les légumes-racines… et la population elle-même.

La quasi-totalité des 800 000 habitants de la Guadeloupe (95 %) et de la Martinique (92 %) sont aujourd’hui contaminés, comme le révèle une étude menée pour la première fois à grande échelle par Santé publique France, et dont les résultats, très attendus, seront présentés publiquement en octobre.

L’intoxication se fait essentiellement par voie alimentaire. Les plus contaminés sont ceux qui s’approvisionnent sur les circuits informels (autoproduction, don, vente en bord de route), très prisés, en particulier par les plus pauvres, mais où les aliments contiennent souvent un fort taux de chlordécone.

Quels effets le chlordécone a-t-il sur l’homme ?

En 1975, les ouvriers de l’usine Hopewell (Virginie), qui fabriquait le pesticide, ont développé de sévères troubles neurologiques et testiculaires après avoir été exposés à forte dose : troubles de la motricité, de l’humeur, de l’élocution et de la mémoire immédiate, mouvements anarchiques des globes oculaires…

Ces effets ont disparu par la suite, car le corps élimine la moitié du chlordécone au bout de 165 jours, à condition bien sûr de ne pas en réabsorber. Mais l’accident fut si grave que les Etats-Unis ont fermé l’usine, et banni le produit dès 1977.

Les études menées jusqu’ici sont quant à elles édifiantes. L’une d’elles, publiée en 2012 par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), montre que le chlordécone augmente non seulement le risque de prématurité, mais qu’il a aussi des effets négatifs sur le développement cognitif et moteur des nourrissons.

Le pesticide est aussi fortement soupçonné d’augmenter le risque de cancer de la prostate, cancers dont le nombre en Martinique tient le record du monde. La Guadeloupe fait aussi partie des zones les plus touchées par cette maladie. Le cancer de la prostate est deux fois plus fréquent et deux fois plus grave aux Antilles qu’en métropole, avec plus de 500 nouveaux cas par an sur chaque île.

D’autres études sont en cours pour mieux connaître les effets du chlordécone sur la santé.

Quelles mesures ont été déployées pour protéger la population ?

L’Etat a tardé à prendre en considération la gravité du problème. Quand la contamination dans l’environnement a été découverte, au tout début des années 2000, des mesures ont été prises. Des sources d’eau ont été fermées, d’autres traitées, et des zones entières ont été interdites à la culture, étendues par la suite à la pêche.

Un plan national d’action a ensuite été mis sur pied en 2008, suivi d’un deuxième. Un troisième court jusqu’en 2020.

Une polémique agite toutefois les Antilles depuis la parution d’un rapport controversé de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) en décembre 2017. L’agence avait été saisie pour savoir si les limites maximales de résidus de chlordécone présents dans les aliments étaient suffisamment protectrices. La question est brûlante depuis qu’un changement dans la réglementation européenne, en 2013, a provoqué une hausse mécanique spectaculaire des seuils pour les viandes et les volailles.

Or, dans ses conclusions, l’Anses affirme que ces nouvelles limites maximales sont suffisamment protectrices. Elle estime qu’il n’est pas utile de les abaisser, alors que la politique de prévention affichée par les autorités vise, au contraire, à réduire l’exposition de la population à ce pesticide.

Source

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Enorme scandale : Ces médicaments qui rétrécissent le cerveau… depuis 30 ans

En 1982, le gouvernement britannique apprenait que les benzodiazépines (dérivés du valium : Xanax, Lexomil, Lysanxia, Myolastan…) pouvaient provoquer des troubles neurologiques graves. 30 ans plus tard… les médecins continuent de distribuer les pilules comme des Smarties !

The Independent vient de lâcher une bombe. Le canard britannique s’est procuré des documents confidentiels plutôt gênants. En 1981, suite aux trouvailles du professeur (aujourd’hui émérite) Malcolm Lader, chercheur de renom dans le domaine de la psychiatrie, le Medical Research Council (MRC, institut gouvernemental) avait organisé un brainstorming scientifique pour évoquer le rétrécissement du cerveau survenu chez certains patients gobant des benzodiazépines.

 L’année suivante, le MRC décidait d’approfondir le sujet pour évaluer l’impact à long terme de ces molécules. Puis, plus rien. Le ministère de la Santé n’a pas donné suite.

La bourse ou l’avis

Aucun test « officiel » de toxicité neurologique à long terme n’a jamais été réalisé sur ces médicaments (Xanax, Lexomil, Lysanxia, Myolastan…) vendus à des dizaines de millions d’exemplaires, censés lutter contre l’anxiété, le stress, l’insomnie et les spasmes musculaires. Le Pr Lader a déclaré : « Je recevais de l’argent pour d’autres recherches et ne voulais pas être étiqueté comme la personne qui a tué les benzodiazépines… J’aurais dû être plus proactif… J’ai supposé que la prescription allait se tarir, mais les médecins ont continué de les balancer comme des Smarties ».

La camelotte qui ramolit le cerveau

En 1995, Heather Ashton, professeur émérite de psychopharmacologie clinique, a elle aussi fait une proposition à la MRC pour étudier le lien entre la consommation de « benzos » et les dommages permanents induits sur le cerveau. Sa proposition a été rejetée. La MRC se défend en prétendant qu’une fois « acceptées les conclusions du rapport de Malcolm Lader », elle était prête à financer « toute demande de recherche répondant aux normes scientifiques requises »… ce qui n’est, prétend-elle, toujours pas arrivé à ce jour. La faute à pas-de-chance…

« Enorme scandale »

Députés et avocats se liguent aujourd’hui pour dénoncer un « énorme scandale »  (dixit Jim Dobbin, président d’un groupe parlementaire multipartite sur les addictions médicamenteuses) qui pourrait ouvrir la voie à des recours collectifs pouvant impliquer jusqu’à 1,5 million de patients devenus accros à leurs dépends. Un grand nombre d’entre eux présenterait des symptômes neurologiques compatibles avec les constations de Malcolm Lader. Dans les années 1960, annoncés comme totalement inoffensifs, les benzos étaient présentés comme la première merveille du monde pharmaceutique. En une décennie, ils sont devenus les plus couramment utilisés au Royaume-Uni. Sauf que ces médocs révolutionnaires induisent une addiction particulièrement puissante, et cela en quelques jours.

Descente aux enfers

Valerie Bell a fait une attaque de panique, en 1984. Son médecin lui a immédiatement prescrit du lorazépam. Aujourd’hui, elle a 67 ans. Elle est sevrée depuis 2007 mais souffre toujours de douleurs neurologiques à la tête, au cou et aux pieds.

« Nous avions deux magasins de fleurs dans l’Essex, avec mon mari. Nous avons eu une belle vie […] j’ai eu une attaque de panique lors d’une soirée. Mon médecin m’a dit qu’il y avait un nouveau médicament merveilleux en provenance des Etats-Unis, alors je l’ai pris sans poser de questions. Immédiatement après, je me suis senti mal. Le médecin a dit que c’était ma maladie et a augmenté les doses, tout en ajoutant un antidépresseur. Cela a duré pendant des années, une nouvelle pilule suivait de nouvelles pilules. Certains jours, je ne pouvais même pas sortir du lit.

J’ai vu 32 médecins, mais personne n’a dit que mes symptômes pouvaient provenir des pilules. Pendant des années, j’ai cru ces hommes en blouse blanche et costumes Armani. Quand j’ai décidé que ça suffisait, il m’a fallu 15 ans pour m’en sortir […] j’étais totalement incohérente, j’entendais des voix, j’étais incapable de faire du thé. Aucun être humain ne devrait souffrir comme ça. Nous avons perdu notre maison et nos entreprises. Les médicaments ont détruit nos vies ».

A lire aussi:

 

 
3 Commentaires

Publié par le 30 novembre 2017 dans général, Santé - nutrition

 

Étiquettes : , , , , , ,

Mc Cain : « Le nouvel ordre mondial est sous une pression énorme»

Du « Complotisme » n’est ce pas ??? Ou mieux, du « populisme », c’est le nouveau concept à la mode … (Il faudrait peut être se demander pourquoi le « populisme » explose) :

« Avec un nouvel ordre mondial à rude épreuve et sous une pression énorme » et dans « la lutte titanesque avec les forces du radicalisme … nous ne pouvons pas rester là et se lamenter, nous devons être impliqués », a déclaré John McCain cité par l’EU Observer . « Je fais confiance à l’UE, » dit – il, défendant une vue opposé à celui du président américain Donald Trump, qui a déclaré en Janvier que le Royaume – Uni « était très intelligent de sortir » de l’UE et que l’ OTAN était « obsolète ».

Le sénateur américain John McCain a déclaré vendredi que le monde avait désespérément besoin que les États-Unis et l’Europe s’unissent une fois de plus pour préserver le mondialisme.

Le président actuel du comité des services armés du Sénat américain a déclaré que Washington devrait rétablir la coopération avec l’Union européenne, une des «alliances les plus importantes» de l’Amérique.

Les remarques sont venues lors du Forum de Bruxelles, une conférence organisée par le think tank transatlantique German Marshall Fund. L’idéologue mondialiste du Parti républicain, qui était autrefois candidat à la présidence, s’est de nouveau opposé directement au président Trump en disant qu’il est essentiel que les alliés développent davantage de connectivité et de coopération.

« Je fais confiance à l’UE », a-t-il déclaré, estimant que l’UE et l’OTAN étaient « les deux meilleures choses de l’histoire » , qui ont maintenu la paix mondiale depuis 70 ans.

« Nous devons compter sur l’OTAN et disposer d’une OTAN qui s’adapte aux nouveaux défis. »

Plus tôt en janvier, le nouveau président américain Donald Trump avait félicité le Royaume-Uni de sa décision «intelligente» de se retirer de l’UE et avait qualifié l’OTAN de coalition «obsolète».

McCain a dit qu’il appuyait les appels de Trump pour que l’Europe augmente les dépenses de défense de l’OTAN, mais a ajouté que les Américains devraient « aussi apprécier le fait que plus de 1000 jeunes [européens] ont donné leur vie en Afghanistan ou en Irak ».

«Je ne sais pas quel prix vous donnez à cela», a t-il dit. « C’est quand même une contribution je dirais, demandez à leurs mères. »

John Mc Cain fustige la décision de Donald Trump de retirer les États-Unis du Partenariat Trans-Pacifique (TPP), le traité multilatéral de libre-échange signé le 4 février 2016 avec les pays de la région Asie-Pacifique : « la pire décision prise par le pays depuis longtemps », parce qu’elle laisse le champ libre à la Chine.

McCain hésitait à préjuger de la présidence de Trump sur la base de ses premiers mois au pouvoir, mais a déclaré qu’il devrait combler les lacunes en matière de renseignement et s’attaquer aux tentatives de la Russie d’influencer le résultat des élections américaines de novembre.

McCain a également accusé la Russie de tenté d’influencer les résultats à l’approche des élections en France et en Allemagne, et le président Russe Vladimir Poutine en particulier de tenter de restaurer l’empire russe, sans fournir aucune preuve de ces allégations.

Ce qui inquiète McCain, a t-il dit, était « le rôle russe dans nos élections », même s’il a admis qu’il n’avait vu « aucune preuve qu’ils avaient réussi » à affecter le résultat du vote aux États-Unis l’an dernier. Notant que la Russie cherche maintenant à influencer les élections en France et en Allemagne, il a dit que si elle ils réussissent, ce serait « un arrêt de mort pour la démocratie ».

« C’est un acte de destruction qui est certainement plus mortel que de laisser tomber des bombes », a t-il insisté. Selon McCain, un faucon Russe a déclaré que Poutine voulait restaurer l’empire russe: « Il veut les pays baltes, il a pris la Crimée, il a été en Ukraine. »

 « Ce sont des voyous au KBG, mes amis, » a t-il dit, se référant à l’ancien service d’espionnage russe pour lequel Poutine travaillait. Il a ajouté que les Etats-Unis doivent « répondre en conséquence ». Il a dit cependant qu’il n’y avait « rien de mal » si Trump a rencontré Poutine.

« Je ne suis pas contre cette réunion, » dit – il, rappelant au forum Bruxelles que les présidents américains ont rencontré des dirigeants soviétiques pendant la guerre froide. Mais il a ajouté que « la meilleure façon d’aller à ce genre de réunion était avec un gant de fer» et que ça n’a pas été le cas pour les Etats-Unis.

Avec Zero Hedge

 

Étiquettes : , , , ,

Une attaque «énorme et spectaculaire» de Daesh serait imminente

Rappel récent – Département d’Etat : Daesh à l’intention de commettre de nouveaux attentats en Europe – et ce sont les services US qui annoncent :

Dans tous les pays d’Europe, les transports publics, les événements sportifs, les théâtres, les marchés et les lieux publics sont devenues des cibles pour les terroristes, si l’on croit le document publié par les autorités américaines.

«Des informations crédibles montrent que les groupes terroristes tels que Daesh, Al-Qaïda et leurs partisans planifient des attentats terroristes en Europe dans un avenir proche. Tous les pays européens restent vulnérables face aux attaques des organisations terroristes internationales», lit-on dans le document du Département d’Etat.

Selon ce rapport, les cibles des terroristes sont multiples. Il s’agit en effet «des grands événements sportifs, des théâtres, des marchés couverts, des aéroports, des systèmes de transport et des lieux publics».

Les autorités américaines estiment que les attentats terroristes se poursuivront en Europe, parce les ressortissants européens qui ont rejoint les rangs de Daesh reviennent en Europe à partir de Syrie et d’Irak.

L’Europe n’est tout de même pas la seule cible des terroristes. Le département d’Etat indique que des attentats se produiront aussi au Moyen-Orient.

————————————————————-

Selon Mark Rowley, chef du contre-terrorisme britannique, l’Etat islamique ne viserait plus seulement la police ou des cibles militaires. La menace se serait élargie et serait bien plus importante.

«Ces derniers mois, nous avons pu constater davantage d’attaques envers le mode de vie occidental» a rappelé Mark Rowley, cité par The Guardian. «Daesh est passé d’un intérêt centré sur la police et l’armée à des projets de plus grande envergure. Ce groupe terroriste a désormais l’ambition pour des attaques énormes et spectaculaires» s’inquiète -t-il.

Le directeur adjoint de la police londonienne n’a pas mâché ses mots pour avertir de l’imminence du danger. Selon lui, la guerre contre l’Occident de Daesh laisse présager un avenir sombre pour les britanniques, qui risqueraient sous peu d’être confrontés à un attentat d’une empleur gigantesque.

Daesh encouragerait ainsi ceux qui le soutiennent et qui ont reçu un entrainement militaire en Syrie de perpétuer des attentats dans le nord de l’Europe.

«D’un côté ils développent un culte et ont recours à la propagande pour radicaliser les gens en leur nom, de l’autre ils essaient de préparer de plus grosses attaques» conclut Mark Rowley.

Depuis plusieurs mois, différentes autorités mettent en garde contre des attaques de Daesh de grande envergure en Europe. En janvier, Europol avertissait du risque de voir se développer en Europe des attentats du type de ceux du 13 novembre en France.

Début mars, c’était au tour du Département d’Etat américain de prévenir ses homologues européens du risque élevé d’attaques imminentes.

RT

 

Étiquettes : , , , , , ,

Énorme – Le Washington Post relance l’hypothèse de la planète X : « Y a t-il une planète X, un ‘perturbateur massif’, caché au delà de Pluton ? »

 

Une image fournie par la NASA le 14 Juillet montre une région proche de l’équateur de Pluton avec une chaîne de montagnes capturée par la sonde New Horizon. (NASA / JHUAPL / SwRI via AP)

C’est absolument ÉNORME, après avoir été enterrée l’année dernière par les plus grands médias mondiaux, car malgré un balayage avec le satellite WISE, la NASA ne l’avait toujours pas repérée,  c’est un des plus grands médias mondiaux qui remet le sujet de la planète X sur la table : il y a bien une voir plusieurs planètes au delà de pluton comme je l’ai déjà reporté maintes fois .  

Les sumériens et autres peuples anciens avaient surement quelque part, raison . 

Rien à voir avec « NIBIRU » (quoi que ..)  , mais il y aurait bien au moins un monde géant (massif) au delà de Pluton . Et si c’est une naine brune de type L , ce que je soupçonne depuis le début, normal qu’on ne la voyait pas comme l’explique l’article . Pour le moment, je n’ai fait que traduire du mieux possible ce papier du Washington Post , mais vous vous doutez bien que je reviendrai dessus, et ce dés la semaine prochaine . (pour ceux qui ne le sauraient pas, je suis certainement celui qui a le plus écris en France sur le sujet..) 

Il y avait eu le papier « perdu » du LOS ANGELES TIMES en 1981, celui du SUN en 2010,  La Terre sous l’attaque d’une étoile de la mort , disant ceci :

« Une étoile invisible tourne peut être autour du soleil , provoquant le fait que des comètes mortelles bombardent la Terre,  ont dit hier les scientifiques.

La naine brune – de jusqu’à cinq fois la taille de Jupiter – pourrait être à blâmer pour les extinctions massives qui se produisent sur terre tous les 26 millions d’années. »

Hé bien maintenant on a celui du Washington Post en 2015 : et plus de 35 ans plus tard, l’énigme n’est toujours pas résolue . Z

Si vous avez suivi notre couverture de la mission New Horizons, vous savez que la sonde de la NASA avait fait un fly-by spectaculaire vers Pluton le 14 Juillet et, si l’agence approuve le financement, va examiner un objet « froid, classique » dans la ceinture de Kuiper le ​​Jour de l’An 2019. C’est fondamentalement un morceau de glace et de roche, peut-être de la taille du District de Columbia. [Voir l’explication de Rachel Feltman sur pourquoi les astronomes sont intéressés par ces choses.]

Les astronomes ont détecté jusqu’à présent environ 1.500 corps glacés dans la ceinture de Kuiper, selon Scott Sheppard, un astronome de la Carnegie Institution de Washington. Quelques-uns d’entre eux sont assez grand pour se classer comme « planètes naines ». Et il peut y avoir quelque chose de beaucoup plus grand qui se cache là-bas dans le noir, dit Sheppard. Il y a des indices alléchants d’une planète cachée qui est plus grande que Pluton, peut-être même plus grande que la Terre – et même potentiellement Neptune .

« Je pense qu’il ya certainement des choses là-bas plus grandes que Pluton qui sont encore à découvrir, » nous a dit Sheppard.

Sheppard et le Tchad Trujillo de l’observatoire Gemini à Hawaii ont publié un article dans la revue Nature en 2014 en disant qu ‘«un perturbateur massif  peut exister dans le système solaire externe » Le journal a rapporté la découverte de ce qui semble être une planète naine, baptisé 2012 VP113 (surnommé « Biden »), qui est actuellement d’environ trois fois plus loin du Soleil que Pluton – au-delà de la ceinture de Kuiper. En décrivant ce nouveau monde, les astronomes ont noté qu’un certain nombre de grands objets, très éloignés, partageaient un angle orbital similaire. Voilà qui est fort suspect si vous êtes un astronome s’attendant à voir une distribution aléatoire des objets.

La fonction orbitale clé est connue comme, ce qui est plutôt obtus, « l’argument de la périhélie. » Nous ne sommes pas timides de concepts orbitaux complexes (nous essayons de nous jeter autour de la phrase « obliquité de l’écliptique » chaque fois que possible), mais cela n’est pas très facile à expliquer. « L’argument de la périhélie est l’angle sous lequel un objet vient à sa périhélie par rapport au plan de l’écliptique, » dit Sheppard dans un e-mail. Mike Brown, l’astronome de Caltech qui a découvert la planète naine Eris, nous dit par e-mail, « l’affirmation de Scott est que tous ces objets arrivent à leur périhélie dans l’écliptique, et tous vont partir du dessous du plan vers le dessus du plan à la périhélie ».

Donc, il y a quelque chose d’apparemment non aléatoire, un modèle en effet flagrant dans la façon dont ces objets extrêmement éloignés se déplacent autour du soleil. Et cela suggère qu’il y a quelque chose là-bas pour les influencer – ou, plus précisément, qui rend d’autres types d’orbites instables.

Sheppard explique par e-mail le concept de «perturbateur»:

Un objet massif ou grand perturbateur perturberait ou dérangerait tout ce qui viens près de lui. Donc, les objets qui restent loin du grand perturbateur seraient les objets les plus stables. Ainsi le grand perturbateur peut être le «berger» des objets dans des types d’orbites similaires avec des arguments de périhélie similaires qui sont les orbites qui maintiennent en permanence les petits objets loin du plus grand objet. Cela se voit dans les astéroïdes proches de la Terre, où il ya une préférence pour avoir certains angles orbitaux qui les éloignent de rencontres rapprochées avec la Terre.

Il pourrait y avoir une autre explication pour le phénomène observé. Les Hypothèses sont le bienvenus.

« En ce moment nous en sommes au niveau de nous cogner la tête contre  les musr afin de voir si il y a une autre explication », a déclaré Brown.

Parfois, des schémas impliquant un petit nombre d’objets ou d’événements disparaissent après complément d’enquête. Le papier de 2014 avait été basé sur seulement une douzaine d’objets. Mais Sheppard prépare un nouveau document basé sur les plus récentes découvertes: « Nous avons trouvé quelques objets de la ceinture de Kuiper encore plus extrêmes et ils continuent de suivre la tendance, » a t-il déclaré dans un e-mail.

pX1

Les plaines glacées de Pluton – Ce survol simulée de la Montagnes Norgay et de la Plaine Spoutnik de Pluton a été créé à partir des images de l’approche la plus proche de new horizons. (NASA / JHUAPL / SWRI)

Alors, comment une aussi grande planète peut se trouver  là-bas ? Brown émet l’hypothèse que, il y a longtemps, la planète fut formé plus près du soleil, et aurait pu être le noyau de ce que serait devenu une planète géante comme Jupiter ou Saturne. Mais alors, elle aurait été éjectée vers l’extérieur du système solaire par des interactions gravitationnelles avec d’autres planètes géantes.

Si cette planète X est là, pourquoi ne pouvons-nous la voyons directement ? Parce qu’elle est très loin et proportionnellement pas trés lumineuse. Elle pourrait être à au moins 200 unités astronomiques du soleil – ce qui signifie 200 fois plus loin du Soleil que ne l’est la Terre. Ces planètes hypothétiques, nains ou autres, ne génèrent pas leur propre lumière, et ne peuvent être vues à travers la faible lumière réfléchie par le soleil.

Sheppard note que une grande partie du ciel n’a pas été fouillée avec des instruments extrêmement sensibles capables de trouver un tel monde.

«Nous n’avons pas couvert l’ensemble du ciel dans les profondeurs nécessaires pour trouver des planètes lointaines, » dit Sheppard.

Si vous pouviez visiter ce monde froid sombre, à quoi  ressemblerait-il ?

« Ce serait tout à fait différent de tout ce que nous savons maintenant. Ce serait très grand et tout à fait gelé. Ça ressemblerait à une boule de neige géante congelée « , dit Sheppard.

Évidemment, cela tombe dans la catégorie de « nous le croirons quand nous le verrons ». Mais ce n’est pas une idée marginale, Ce ne devrait pas être confondu avec la notion pseudo-scientifique qu’il y aurait une planète effrayante appelée Nibiru.

Le système solaire n’est pas complètement été exploré. Comme le dit Brown: « Il y a une chance non négligeable qu’il y a des masses terrestres ou des objets plus grands encore à découvrir dans le système solaire externe. »

 Washington Post – resistanceauthentique

 
3 Commentaires

Publié par le 11 septembre 2015 dans Espace, général, Insolite

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

ÉNORME : Philippe Pascot, l’ancien bras droit de Manuel Valls balance les « délits d’élus » !

« On a l’impression qu’on est au-dessus des lois…, donc c’est normal que quelque part nous on est des gracieusetés. C’est normal qu’en tant qu’élu on puisse profiter de choses que le bas peuple ne profite pas. »
« La soupe est bonne. C’est pour ça que les mecs s’accrochent. »
« …Tu sais combien un élu cotise ? et bien 20.5 années ! »
« Ces qui veulent que l’on applique les lois ne se les appliquent pas pour eux-mêmes. »
« Comment ça se fait qu’au bout de 5 ans un député à 1600 euros de retraite net ?! »
« Comment ça se fait qu’un député quand il n’est plus élu il a 60 mois de chômage ?! »
« … il n’a pas à pointer à pôle emploi et il n’a pas à répondre à ces mails qu’on ne reçoit jamais et qui vous radient systématiquement. »
« …N’oublions pas qu’originellement le mandat d’élu est bénévole…, c’est encore marqué dans la constitution et c’est pour ça que c’est des avantages, tout n’est qu’indémnités parce que… officiellement c’est bénévole… »
« Les sommes détournées sont énormes, ÉNORMES… on en a découvert qui ont détournés des sommes pendant 15 ans !!! »
« Ces gens se sont auto amnistiés! »
« Un ancien ministre… condamné à plus de 3 millions d’euros, amende pénale, le mec à signé un moratoir pour rembourser de 162 ANS… et ça à été accepté. Et tu sais pourquoi ? Parce que la plus grande partie des retraites des élus NE SONT PAS SAISISSABLES !!!
« Mélenchon n’a pas son permis de conduire, donc pendant trois mois…une fois qu’il à été élu sénateur, il a continué à bénéficier d’une voiture de fonction. C’est anecdodique mais quand un mec comme Mélanchon se permet de donner des leçons de morale… Fais-le chez toi bonhomme !

http://laleveedesvoiles.fr/bob-la-verite-pic-les-tetes-des-politichiens/

 
14 Commentaires

Publié par le 27 mai 2014 dans général, Insolite, Politique

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Un énorme astéroïde, 2000 EM26, va passer proche de la Terre ce lundi !

 

      

Il s’appelle 2000 EM26, encore un qu’on avait vu venir … au dernier moment ! Leurs trajectoires sont si imprévisibles …Ça commence à en faire beaucoup depuis la fin 2012, et celle du calendrier MAYA !
Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

TVQC présente l’astéroïde 2000 EM26 en direct le lundi 17 février 2014. Tout ce que vous avez à faire est de regarder la vidéo ci-dessus.

Un astéroïde trois fois la taille d’un terrain de football voyageant à 27,000 miles par heure est sur le point de passer près de la Terre et vous pouvez regarder en direct sur Internet.

SloohPic-2000 EM26

Les astronomes ont annoncé que l’objet «potentiellement dangereux» – connu sous le nom NEA 2000 EM26 – va passer près de chez nous à environ 0,018 UA de la Terre le 17 Février. Maintenant – bien que 0,018 UA (Unité Astronomique) peut paraître peu, c’est en fait assez loin, en fait, c’est à plus de 2,6 millions de kilomètres.
2000 EM26

Donc, il n’y a aucune raison de paniquer. Au lieu de cela vous pouvez vous asseoir et regarder le gros rocher passer, grâce aux caméras Slooh.com (ou son application iPad) qui sont dirigées vers la bonne partie du ciel au-dessus des îles Canaries. Slooh suit régulièrement les astéroïdes dangereux qui ont le potentiel de causer des dommages importants s’ils avaient à frapper la Terre.

Leur travail a pour objectif secondaire de sensibiliser la population sur les dangers des astéroïdes, et recruter des membres du public pour les aider à balayer le ciel avec des télescopes robotiques Slooh. Le passage de 2000 EM26 intervient un an presque après qu’un astéroïde de 30 mètres de diamètre a explosé au-dessus de Chelyabinsk en Russie, blessant plus de 1.000 personnes.

http://www.tvqc.com/2014/02/2000-em26-enorme-asteroide-va-passer-proche-de-la-terre-lundi/

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 février 2014 dans Espace

 

Étiquettes : , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :