RSS

Archives de Tag: de nombreuses

Ouragan Florence : De nombreuses centrales nucléaires risquent d’être directement touchées

Selon Le Monde :

« La tempête ravage notre Etat. » Le gouverneur de Caroline du Nord, Roy Cooper, a tiré la sonnette d’alarme, vendredi 14 septembre, alors que l’ouragan Florence a commencé à s’abattre sur la côte est des Etats-Unis.

« Nous sommes très inquiets que des localités entières puissent être détruites (). Nous faisons face à plusieurs menaces », a poursuivi le gouverneur, citant la montée des eaux de l’océan et des rivières gonflés par l’ouragan, combinées aux fortes précipitations. Des pluies de cette intensité n’arrivent « qu’une fois tous les mille ans », a déclaré Roy Cooper, indiquant que la rivière Neuse était arrivée jusqu’à trois mètres au-dessus de son niveau habituel et que le niveau des rivières allait « monter pendant plusieurs jours ».

De plus, toujours aux dernieres nouvelles ,  Au moins un demi-million de personnes sont privées d’électricité en Caroline du Nord 

Lire aussi l’excellent papier de Zerohedge . Z

Ouragan Florence : De nombreuses centrales nucléaires risquent d’être directement touchées

L’ouragan Florence s’abat sur la Caroline du Nord et la Caroline du Sud aux États-Unis et les habitants sont priés d’évacuer une partie de ces états.

L’ouragan se dirige directement vers les centrales nucléaires, qui pourraient en subir les conséquences, puisque la Commission de régularisation du nucléaire a déclaré qu’il y a 12 centrales en activité dans les Carolines.

Les centrales nucléaires endommagées risquent d’inonder l’environnement avec des radiations nocives

Le NRC a révélé que l’ouragan Florence pourrait frapper les 12 centrales électriques, qui sont toutes en service et produisent de l’électricité par réaction nucléaire, selon Zerohedge.com. Les centrales sont situées à proximité d’océans, de lacs, de rivières ou d’estuaires parce qu’elles ont besoin d’être constamment refroidies avec de l’eau. S’il y a une brèche et que les réacteurs ne se refroidissent pas avec de l’eau, ils surchauffent. Cela entraîne des dégâts au cœur du réacteur ainsi qu’une défaillance du confinement ; l’environnement sera alors envahi par des radiations nocives.

Les inondations causées par l’ouragan pourraient avoir des conséquences catastrophiques pour les centrales nucléaires, car elles pourraient endommager l’équipement des centrales ou, pire encore, paralyser les systèmes électriques et désactiver les systèmes de refroidissement. Quelque chose de similaire s’est produit à la centrale de Fukushima Daiichi au Japon après le tsunami de mars 2011.

L’ouragan devrait frapper les centrales électriques de Brunswick et de Duke-Sutton

Le météorologue Ed Vallee de “Vallee Wx Consulting” a déclaré que l’ouragan est sur le point de toucher la centrale nucléaire Brunswick ainsi que celle de Duke-Sutton pour l’instant. L’ouragan Florence se rapproche des côtes de la Caroline du Nord et de la Caroline du Sud où il devrait se frayer un chemin dans la nuit du jeudi au vendredi matin. Les experts ont suggéré que le vent soufflera à plus de 160 kilomètres par heure ; les résidents devraient s’attendre à de la pluie et à des inondations dans la région et ils ont été invités à quitter cette zone.

Selon Vallee, “les rafales de vent et les inondations dangereuses seront les plus grandes menaces pour ces opérations, les centrales étant susceptibles d’être inondées à l’intérieur des terres”. Les précipitations ont été estimées entre 40 et 110 centimètres dans certaines régions côtières.

Vallee a affiché des modèles météorologiques, dont l’un d’entre eux représente les précipitations totales du ECMWF. Ce modèle a révélé que la majorité des pluies torrentielles pourraient se situer à proximité des deux centrales nucléaires de la région de Wilmington en Caroline du Nord.

L’ouragan Florence prendra de l’ampleur à mesure qu’il s’approchera des côtes des Carolines et que sa force prévue est de catégorie 5 lorsqu’il touchera le sol. Des avertissements ont été lancés au sujet d’une menace sérieuse pour la vie des personnes et des biens. Les experts affirment qu’il est très rare qu’un ouragan aussi violent que celui de Florence se propage aussi loin vers le nord. Un expert a même affirmé que l’ouragan Florence pourrait être le plus destructeur de l’histoire moderne dans la région des Carolines.

Le gouvernement a émis un avertissement d’“une onde de tempête mettant la vie en danger”pouvant atteindre 6 mètres ou plus, “une inondation d’eau douce mettant la vie en danger” et “des vents destructeurs de la puissance d’un ouragan”.

Ce que peu de gens prennent en compte, c’est le risque énorme que l’ouragan fait courir aux 12 réacteurs nucléaires qui sont actuellement en ligne de mire, dont deux sont en première ligne car ils sont situés sur la côte.

Source: Disclose.tv, le 12 septembre 2018 – Traduction Nouvelordremondial.cc

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 14 septembre 2018 dans Climat - Environnement, général, International

 

Étiquettes : , , , , , ,

La Lune dissimule de nombreuses galeries souterraines qui « pourraient être exploités dans le cadre de l’installation d’une colonie »

 

Tunnel Lune

La Lune n’a pas fini de nous fasciner.

 

D’après l’examen de trous découverts récemment sur la surface lunaire, des scientifiques japonais ont constaté l’existence de plusieurs kilomètres de tunnels qui pourraient servir d’abris pour de futurs colons.

La Lune fascine à la fois les poètes et les scientifiques. Certains chercheurs aimeraient d’ailleurs beaucoup établir une base permanente sur place afin de mener des expériences poussées sur la vie dans l’espace. Les nombreuses galeries souterraines présentes sur place pourraient les aider à atteindre leurs objectifs. C’est en tout cas ce que révèle une étude récente menée par une équipe japonaise.

La Lune a toujours occupé une place de choix dans nos cultures en raison de sa proximité avec notre propre planète. C’est précisément ce qui a poussé la NASA à envoyer une mission habitée sur place en 1969.

L’homme n’est plus retourné sur place après cela, mais de nombreux scientifiques rêvent de pouvoir établir une base sur place.

La Lune dissimule de nombreuses galeries souterraines

Seul problème, la Lune est un environnement hostile à l’homme. Elle est en effet dotée d’une atmosphère ténue et d’un champ magnétique extrêmement faible. En conséquence, sa surface est exposée aux astéroïdes, mais également aux radiations émises par notre étoile.

Pour ne rien arranger, la température à sa surface est extrêmement variable et elle est ainsi comprise entre -233 °C et 123 °C, avec une moyenne tournant autour des -23 °C.

Dans ce contexte, établir une base permanente sur place représente de nombreux défis. Toutefois, une équipe de scientifiques japonais semble avoir trouvé une piste très intéressante.

En 2009, des chercheurs de la JAXA ont repéré une fosse profonde de plusieurs dizaines de mètres en analysant la surface de la Lune et les données transmises par les sondes envoyées sur place. Leur découverte a été rendue publique un an plus tard et de nombreux astronomes ont alors commencé à s’intéresser de près à notre satellite.

Deux ans plus tard, la NASA a donc envoyé deux sondes spatiales sur place afin d’analyser la structure interne de notre satellite en s’appuyant sur son champ de gravité. Elles ont mis en évidence plusieurs structures et notamment des volcans, des bassins, des pics centraux et des cratères. Mieux, grâce à cette mission, les chercheurs ont repéré des espaces creux situés au niveau de certaines fosses.

Des tunnels exploitables dans le cadre de l’installation d’une colonie ?

Les Japonais ont donc utilisé les données récoltées par la sonde Kaguya entre 2007 et 2009 afin de mettre en perspective ces résultats. Ils ont alors découvert des espaces creux de plusieurs kilomètres de long dans certaines fosses et notamment du côté de Marius Hills.

Pour l’heure, bien sûr, nous n’avons pas pu dresser leur topologie exacte et nous ignorons comment ces gigantesques tunnels se sont formés, mais les chercheurs pensent qu’ils pourraient être exploités dans le cadre de l’installation d’une colonie.

Il est d’ailleurs intéressant de noter que la Lune n’est pas le seul corps du système solaire à présenter de telles caractéristiques. Mars compte elle aussi de nombreuses galeries souterraines et les scientifiques ont l’intention de les exploiter elles aussi pour les missions à venir.

———————————————————————————————

Pour le moment, l’hypothèse selon laquelle les tunnels auraient des origines volcaniques est la plus convaincante mais sa confirmation demandera des examens plus détaillés.

Quoi qu’il en soit, des scientifiques et des futurologues estiment que ces galeries souterraines pourraient servir d’abri pour de futurs colons qui, une fois sur la Lune, auront besoin d’une protection contre les rayons cosmiques et les importantes variations de températures.

Avec source

 
1 commentaire

Publié par le 29 mars 2017 dans Climat - Environnement, Espace, général, Sciences

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

La chute du cours de l’or a entraîné de nombreuses fermetures de magasins de rachat

Nathalie : « Vendez votre or plutôt que de le - 27826104.jpg

L’or en berne. La chute du cours du précieux métal a entraîné de nombreuses fermetures de magasins de rachat.

L’or est toujours pénalisé par le dollar fort et la perspective d’une hausse des taux américains. Selon les observateurs le marché devrait rester stable dans les jours qui viennent, sauf événement imprévu. En ce qui concerne 2015, Commerzbank voit l’or monter jusqu’à 1250 dollars, et l’argent, dont les cours ont perdu plus de 20% cette année, profiteront aussi d’un rebond notamment dû à la diminution de l’offre minière . Z .

Avec la chute du cours du métal jaune, 50% des commerces de rachat qui avaient ouvert dans les cinq dernières années ont depuis baissé le rideau. Ne restent plus que les professionnels

Il y a trois ou quatre ans, en pleine envolée des cours, les boutiques de rachat d’or poussaient comme des champignons dans les villes du Var. Partout, avec force photos de lingots affichées sur les vitrines, on promettait des gains substantiels aux personnes prêtes à se séparer de leurs vieux bijoux de famille.

Depuis deux ans, la tendance s’est inversée. Ces mêmes boutiques, qui bien souvent avaient remplacé des agences immobilières ou des commerces de téléphonie mobile, ferment les unes après les autres. Ou sont remplacées par des magasins de cigarettes électroniques. Le nouveau business à la mode. Pendant combien de temps encore ?

«Les 3/4 des personnes qui se sont mises à faire commerce de l’or en rachetant des bijoux aux particuliers n’étaient pas du métier. Quand le cours de l’or a commencé à baisser, ils ont arrêté. Ils feront sans doute de l’immobilier quand le marché repartira à la hausse. Ou tout autre chose», explique Nathalie Barrère-Andrieu, professionnelle de la communication, témoin privilégié car en relation avec les associations de commerçants de Toulon et Hyères.

L’or, valeur refuge ?

«50 % des boutiques qui avaient ouvert au cours des cinq dernières années ont fermé. Elles n’ont pas survécu au mois d’avril 2013 qui a vu l’or perdre 30 % de sa valeur après que Chypre eut vendu ses réserves d’or», affirme Philippe Attia, gérant du Comptoir national de l’Or à Toulon.

«C’est un épiphénomène. Des boutiques ont ouvert quand le cours affichait une hausse constante, et ont fermé dès que la baisse s’est installée», confie Eric Palombo, gérant du Comptoir de Change, enseigne historique de l’avenue Jean-Moulin à Toulon.

Ce dernier ne s’explique d’ailleurs pas la baisse de l’or depuis deux ans. «En 2008, quand la crise a éclaté, tout le monde s’est rabattu sur l’or, valeur refuge. Le cours a grimpé tout naturellement. Aujourd’hui, alors que la situation économique est pire, l’or est à la baisse. C’est à n’y rien comprendre», lâche-t-il.

Philippe Attia croit, sinon à un retour à la hausse, du moins à une stabilisation du cours. «L’or est un métal très utilisé dans le high-tech, les pots catalytiques ou la connectique. Il n’y a pas de raison que son cours s’effondre».

Les clients, pas ceux qui vendent leurs bijoux, mais les inconditionnels des lingots, lui donnent raison. «Notre activité marche toujours aussi bien avec l’or investissement. Compte tenu de la défiance vis-à-vis des monnaies, les gens qui sécurisent leur épargne avec de l’or sont nombreux».

http://www.varmatin.com/economie/la-chute-du-cours-de-lor-a-entraine-de-nombreuses-fermetures-de-magasins-de-rachat.1981639.html

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 décembre 2014 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :