RSS

Archives de Tag: complet

Turquie-OTAN : le départ de la Turquie mènera à l’effondrement complet de l’Alliance

Turquie-OTAN : le départ de la Turquie mènera à l’effondrement complet de l’Alliance
Les relations entre la Turquie et ses alliés de l’OTAN ont empiré cette semaine après que le président Erdogan ait conseillé au parlement de reconsidérer l’adhésion d’Ankara à l’alliance. Yunus Soner, vice-président du parti Vatan en Turquie, a déclaré à Spoutnik que le retrait de son pays de l’alliance occidentale est pratiquement inévitable.

Les retombées des scandaleuses manœuvres de l’OTAN en Norvège la semaine dernière, où le président turc Recep Tayyip Erdogan et le père fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Atatürk, ont été dessinés sur une « carte des ennemis ». Lundi, Yalcin Topcu, un conseiller clé du président, a exhorté les législateurs à reconsidérer l’adhésion de la Turquie au bloc militaire.

S’adressant à Spoutnik Turquie, Yunus Soner, vice-président du parti nationaliste et kémaliste Vatan (parti patriotique), a déclaré que la question de la sortie de son pays de l’OTAN était attendue depuis longtemps et que « la Turquie a déjà entamé le processus ».

« Un exemple de ce fait est qu’Ankara s’est opposée au référendum organisé au Kurdistan irakien non pas dans le cadre de l’OTAN, mais en coordination générale avec la Russie, l’Iran et l’Irak, a expliqué le politicien. Un autre exemple du retrait de la Turquie de l’OTAN est sa politique syrienne, qui ne correspond pas à la stratégie de l’OTAN, mais qui est définie dans le processus de négociation avec la Russie, l’Iran et indirectement la Syrie. »

Un autre exemple, selon Soner, est le fait qu’au plus fort de la crise qatari, Ankara a rejeté les propositions américaines sur la formation d’une OTAN musulmane sunnite. En outre, a-t-il ajouté, la Turquie dispose déjà d’alternatives claires dans le domaine de la coopération en matière de défense, en particulier avec la Russie et la Chine.

« En résumé, malgré l’interaction continue entre la Turquie et l’OTAN dans les domaines militaire et technologique, la politique étrangère de la Turquie n’est plus déterminée par son appartenance à l’alliance, a souligné M. Soner. Par conséquent, la question de savoir si la Turquie peut se retirer de l’OTAN n’est plus tabou », a-t-il ajouté.

Selon le politicien, « le moment le plus important et le plus remarquable de ce processus de distanciation de l’OTAN est non seulement la poursuite d’une politique étrangère indépendante par Ankara, mais aussi son élimination des éléments de l’OTAN au sein des forces armées turques, quelque chose que les responsables américains ont reconnu à plusieurs reprises et avec beaucoup d’inquiétude ».

Quant à l’explication des responsables de l’OTAN selon laquelle l’objet du scandale pendant les exercices norvégiens étaient l’œuvre d’un mercenaire indépendant, et non d’un employé de l’OTAN, Soner a déclaré que cette question ne pouvait pas être simplement considérée comme une erreur technique. Au contraire, a-t-il suggéré, cela ressemble plus à une provocation directe de l’OTAN et des États-Unis, et un indicateur de l’écart croissant dans les relations entre Ankara et l’alliance. Le politicien a noté que dans la Turquie d’aujourd’hui peu de voix de soutien peuvent être entendues en faveur de l’adhésion du pays à l’alliance, et ceux qui le font ne peuvent pas fournir d’arguments de fond pour expliquer leur position. « Le climat politique en Turquie est aujourd’hui opposé à l’idée de coopération avec l’OTAN et les États-Unis », a-t-il déclaré.

En fin de compte, le politicien du Parti patriotique a souligné qu’une éventuelle sortie de la Turquie de l’OTAN pourrait conduire à l’effondrement de l’alliance. « La Turquie a déjà d’importantes alternatives, telles que l’adhésion à l’Organisation de coopération de Shanghai, a-t-il déclaré. Son adhésion à cette organisation apporterait des avantages majeurs aux deux parties et, en se retirant de l’Alliance atlantique et en rejoignant les structures eurasiennes, la Turquie pourrait aider l’Eurasie à atteindre un nouveau niveau. »

En second lieu, Soner a noté que « le retrait de la Turquie de l’OTAN a révélé une scission au sein de l’alliance : après tout, non seulement la Turquie, mais un nombre important de pays européens se distancient également de ce bloc de défense ».

« Le récent accord sur la création d’un pacte de défense conjoint entre États européens ne fait que confirmer ce processus centrifuge entre les États membres de l’OTAN, a expliqué le politicien. Certains membres de l’OTAN sont préoccupés par les activités de l’alliance en Ukraine, et le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France sont extrêmement préoccupés par la position de Washington sur l’Iran. En fin de compte, les États-Unis resteront seuls dans l’alliance qu’ils ont créée, et l’orientation changeante de la Turquie ouvrira la voie à des changements fondamentaux. »

Pour sa part, Cahit Armagan Dilek, directeur du 21st Century Turkey Institute basé à Ankara, a déclaré que, s’il était prématuré de parler d’un retrait turc de l’OTAN, Ankara pourrait et devrait concentrer ses énergies sur la suspension des opérations de l’alliance sur le territoire turc.

« Il est nécessaire d’agir étape par étape, a souligné Dilek. Premièrement : geler les activités des États-Unis et de l’OTAN sur les bases militaires turques. Deuxièmement, conformément à la réaction de l’autre partie, il sera peut-être possible de révoquer l’autorisation du déploiement de contingents militaires étrangers sur les bases turques. Et si ces étapes n’ont pas l’effet désiré, la base d’Incirlik pourrait être complètement fermée à son utilisation par les États-Unis. »

D’autres mesures, selon l’analyste, pourraient inclure la suspension de la mission navale de l’OTAN contre les migrations illégales dans la mer Égée et les demandes d’Ankara que les navires turcs quittent ses eaux territoriales [?? plutôt non turcs, NdT]« Pour ce qui est de la question syrienne, des opérations pourraient être menées ici pour intercepter les armes et les munitions fournies aux détachements des YPG kurdes [par les États-Unis]. La Turquie peut mener une opération pour frapper les entrepôts d’armes et les bases des YPG à l’Est de l’Euphrate. Les États-Unis envoient régulièrement des armes et participent à la formation de soldats dans le but de former une armée kurde régulière. »

Note du Saker Francophone

Les revirements multiples de la politique Turque peuvent laisser penser que tout est possible, mais l’OTAN n’a plus de leadership assez fort pour imposer une discipline de fer pour permettre un retour au calme et sauver ce qui peut encore l’être de son point de vue. Trop d’intérêts contradictoires s’y affrontent, poussant la Turquie et sa puissante armée dans les bras eurasiatiques. Les arguments avancés par l’article font mal, très mal pour le camp du Bien.

Source sputniknews.com

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone

via:http://lesakerfrancophone.fr/turquie-otan-la-sortie-turque-menera-a-leffondrement-complet-de-lalliance

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 7 décembre 2017 dans général, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Tout sur les Compteurs LINKY : « Take back your Power ! »

Take back your Power ! (Reprenez votre Pouvoir !) est documentaire de Josh del Sol qui date de 2013, mais plus que jamais d’actualité . A chacun de choisir de reprendre le pouvoir … Ou pas .

En 2016, les Français vont devoir accepter un nouveau compteur électrique, le Linky. Il s’est avéré dangereux pour les familles qui le possèdent déjà : aux niveaux santé (rayonnements), sécurité (incendie), vie privée (puce qui trace toutes les activités de la maison). Il ne pourra pas se déployer dans nos foyers si chacun dit : NON !

Refuser Linky c’est possible !! 

En restant déterminé face aux mensonges et enfumages, j’ai réussi à ne pas faire changer mon compteur d’électricité par un nouveau compteur Linky nocif, nuisible, coûteux, polluant, mouchard,… mais c’était au prix d’une longue lutte et après avoir contré les arguments foireux et les tentatives d’enfumage d’ERDF et de la société de pause Solutions30. J’ai été pris par surprise, je n’ai pas pu préparer mon argumentaire, mais finalement mon compteur n’a pas été remplacé. Mais de toute façon, ça change pas grand’chose : 23 compteurs ont été remplacés sur les 27, et donc il y aura les signaux de ces 23 compteurs dans mes câbles électriques, dans une ou deux semaines quand ça sera activé, au mépris de mon contrat EDF qui précise que la fréquence du courant délivré : 50 Hz, et pas des kilohertz comme ce qu’envoie le Linky.

Découvrez comment neutraliser Linky…

Neutraliser Linky mais aussi se libérer définitivement de toute pollution électromagnétique la nuit ! Venez découvrir comment revenir à un usage plus « rationnel » de l’électricité et toutes les solutions, de la plus simple à des versions plus élaborées, qui sont à notre disposition pour nous préserver de cette irradiation constante par les réseaux électriques de nos habitats.

 

Étiquettes : , , , ,

La Chine dans un délire keynésien complet : elle démolit un Gratte-ciel jamais utilisé tout juste construit !

Quand la « Croissance » rencontre l’expansion-récession du « mal-investissement « 

Dans un parfait exemple du mirroir de fumée de l’expansion alimentée par le crédit de la Chine, un gratte-ciel de 27 étages qui a été achevée le 15 Novembre 2015 a été tout simplement démoli , après « avoir été inutilisé pendant trop longtemps. »

Comme le rapporte le Quotidien du Peuple chinois,

La démolition par dynamitage directionnel d’un immeuble de grande hauteur a été achevé avec succès à 7 heures le 15 Novembre 2015 à Xi’an, dans la province du Shaanxi dans le nord-ouest de la Chine.

 

 

Le bâtiment faisait118 mètres de haut (27 étages) avec une superficie totale de construction de plus de 37000 mètres carrés.

 

 

Après avoir été inutilisé pendant trop longtemps, le bâtiment ne pouvait pas être remis en service et donc le gouvernement local a décidé de le démolir.

 

 

Il est rapporté que c’est le plus haut bâtiment qui ait jamais été démoli en Chine.

* * *

Les travailleurs peuvent maintenant nettoyer le gâchis, creuser un trou encore plus grand … et le remplir à nouveau –  le tout au nom de « la Croissance  keynésienne »

Zero Hedge – resistanceauthentique
 
Poster un commentaire

Publié par le 12 janvier 2016 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

La Russie intensifie la guerre par procuration et menace d’un blocus naval complet en Syrie : le compte à rebours avant une 3e guerre mondiale a commencé

Une carte radar fixe est meilleure pour voir:  les avions jaunes sont Russes, les verts sont américains.

Jamais une 3e guerre mondiale n’a été aussi proche, hier on apprenais ce que vous n’avez et ne lirez dans aucun média mainstream (comme presque tout ce que je vais vous donner aujourd’hui)  : 

La Russie intensifie la guerre par procuration en Syrie et menace d’un blocus naval complet en Syrie :

La semaine dernière, le commandant suprême des forces alliées de l’OTAN pour l’Europe, le général Philippe Breedlove, a suggéré que la Russie avait effectivement déclaré une zone d’exclusion aérienne en Syrie.

Cette thèse a été soutenue par un mouvement plutôt audacieux de Moscou pour informer efficacement le coalition américaine de garder ses avions hors du ciel à partir de mercredi dernier. En fin de compte, le Kremlin a déclaré un monopole sur l’espace aérien syrien pour la durée de la campagne militaire Russe, provoquant un embarras épique pour Washington, et signifiant un avis aux forces anti-régime opérant en Syrie qu’il y avait un nouveau shérif en ville.

Eh bien, en plus de la zone de facto interdites de vol, certains experts suggèrent que la Russie est configuré pour utiliser sa flotte de la mer Noire pour faire respecter un blocus sur la côte syrienne.

Voici plus par Sputnik :

La  flotte de la mer Noire de la Russie peut être utilisée en Syrie pour un blocus de la côte syrienne et livrer des armements, ainsi que, éventuellement effectuer des frappes d’artillerie, selon Vladimir Komoyedov , le chef du comité de défense de la Douma russe et ancien commandant de la Flotte de la mer Noire .

« En ce qui concerne l’utilisation à grande échelle de la Flotte de la mer Noire dans cette opération, je ne pense pas que cela va se produire, mais en termes d’un blocus des côtes, je pense que c’est  tout à fait [possible]. Les frappes d’artillerie n’ont pas été exclues;. les navires sont prêts pour cela, mais il n’y a aucune ouverture pour l’instant Les terroristes sont trop bien terrés, là où l’artillerie ne peut pas atteindre « , a déclaré Komoyedov.

Komoyedov a ajouté que la taille du groupement naval utilisé dans l’opération dépendra de l’intensité des combats. Il a noté qu’à l’heure actuelle, la flottille méditerranéenne de la Marine est actuellement suffisante pour les actions dans le domaine donné.

Komoyedov a également déclaré que des navires auxiliaires seront certainement utilisés dans l’opération contre ISIS afin de livrer des armements ainsi que l’équipement militaire et technique.

Voici à quel point les jets (avions de chasse) US et russes sont proches dans la bataille aérienne dans le ciel de Syrie (voir carte radar au début) , ce n’est plus qu’une question de temps comme je l’ai rappelé, avant qu’un accrochage a lieu, le compte à rebours avant une 3e guerre mondiale a commencé (j’espère fortement me tromper, mais ce sont des faits, et on me reprocherais de n’avoir pas prévenu) :

Avec la Russie qui contrôle maintenant efficacement le ciel de la Syrie et avec les Etats-Unis reprochant à Moscou de « cibler » les armées de proxy formés par la CIA ‘Américaine, tout le monde est impatient de savoir combien de temps il faudra avant qu’un F-16 de l’OTAN aura une réelle altercation, un feu direct avec des Su-34 russes.

Comme nous l’indiquions lundi, la plus grande menace ici est la proximité à laquelle tout le monde opère maintenant : « Qu’est-ce qui se passe ensuite Eh bien, avec le blocus naval russe déjà discuté de la Syrie comme prochaine étape probable, et à la fois des avions de combat russes et États-Uniens faisant déjà des allers et retours au-dessus de la Syrie, et maintenant les deux superpuissances ayant un intérêt légitime, au moins dans les yeux de leurs propres médias, pour dépêcher des troupes terrestres, ce qui était jusqu’à présent une simple guerre par procuration est sur ​​le point de devenir un combat terrestre total qui soufflera sur le sol syrien, un combat qui bientôt impliquera à la fois les forces aéroportées terrestres et maritimes de la Russie et des États-Unis « .

A quel point proche de cette éventualité sommes-nous, vous demandez-vous ?

Eh bien, pour laisser CBS le dire il, y à environ 20 miles :

Les pilotes américains volant sur des F-16 hors de  la Turquie ont d’abord repérés les avions russes sur le radar. Les Russes étaient à moins de 20 miles, à un point tel que les pilotes américains pouvaient les identifier visuellement sur leurs caméras de ciblage.

 

Le lieutenant-général Charles Brown, commandant de la campagne de l’air américaine, a déclaré que les Russes sont venus encore plus proches que celle ses drones.

 

« Le plus proche était à une poignée de miles de nos avions téléguidés (« drones ») », a déclaré Brown. « Mais d’apres notre aéronef piloté ils n’étaient pas plus proche que d’environ 20 miles. »

 

Brown a dit qu’il avait l’intention de travailler tout simplement autour des Russes en Syrie, et il ne pense pas qu’ils vont évincer les opérations américaines.

 

«Nous sommes dans les airs beaucoup plus souvent que [les Russes] donc quand nous ne devons nous déplacer autour [d’eux] pour mener une opération sûre, ce n’est que pour une petite période de temps par rapport aux heures et aux heures où  nous sommes dans l’air en Irak et en Syrie « , a déclaré Brown.

« Autour des Russes » …. Allez-y et démarrez le compte à rebours pour un «accident», un fasle flag  ou autre

Zero Hedge – Zero Hedge – CBS – Sputnik – resistanceauthentique

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Michael Pento – Vers un krach bien pire que 2008, le chaos complet et la fin de la foi dans la monnaie fiat : « la Réserve fédérale est coincée et tout le monde le sait »

Propagande Augmente tôt avant la collision mondial bien pire que 2008, le chaos complet et à la fin de la foi dans la monnaie fiduciaire

Aujourd’hui, l’un des meilleurs économistes du monde a averti King World News concernant un krach mondial bien pire que 2008, le chaos complet et la fin de la foi dans la monnaie fiduciaire.

20 septembre – (King World Nouvelles) –  Michael Pento :  « L’incompétence de la Fed dépase l’entendement  . Elle est en train de perdre le contrôle des marchés. Ce que je veux dire par là , c’est que les prix des actifs et les niveaux d’endettement sont devenus tellement élevés que la Réserve fédérale ne pourra jamais normaliser les taux d’intérêt parce que l’économie est déjà trop faible.

La Propagande s’accélère tôt avant une collision mondiale bien pire que 2008

L’économie mondiale est si faible que si ils étaient de commencer à relever les taux d’intérêt la courbe de rendement s’aplatirait, puis s’inverserait, coupant la masse monétaire, et les prix des actifs se kracheraient, comme en 2008 mais sous stéroïdes. Et de la dette globale d’une valeur de 200 $ billions deviendrait insolvable.

Voilà donc ce que nous voyons et que ce que nous avons appris cette semaine de la Réserve fédérale. Ils sont coincés et tout le monde le sait. « 

KWN Arnott II 7: 26: 2015

Eric King: « Michael, il y a toujours eu de la propagande par la Fed. Bien sûr, nous avons eu la conférence de presse de Janet Yellen après la décision de la Fed – encore une fois, juste de la pure propagande. Les questions sont toutes mises en scène à chaque fois. Pedro de Costa a dit quelque chose de mal et ils lui ont donné un coup dans le Wall Street Journal, n’est ce pas ?  

Mais c’est devenu très louche (avant l’annonce) parce que vous aviez la Banque mondiale, le FMI et certains économiste, comme Art Cashin l’a fait remarquer, hurler avec d’autres milliardaires qui sont impliqués dans la machine de propagande, ‘Non, non, pas – vous ne devez pas d’augmenter les taux. Voilà un problème. Ne pas le faire »- en faisant un  prétexte pour eux. La Fed a été dit qu’elle allait augmenter les taux depuis des années. ça ne se produit jamais.  

C’est devenu si malsain qu’ils avaient besoin de sortir une armée de gens pour se livrer à de la propagande à l’avance pour la Fed. Donc, nous le savions tous, il n’y a pas eu et il n’y aura pas de hausse de taux. Mais c’est devenu une mascarade ridicule. Nous ne pouvons même pas augmenter les taux d’intérêt de 0,25 pour cent ? Voilà à quel point on en est ? « 

Michael Pento:   « je l’ai dit dans ma déclaration de départ – que si elle avait augmenté leurs taux de 0,25 pour cent, alors ils auraient eu à dire que ce serait une opération ponctuelle . Mais ce ne pouvait pas être un move tenable parce que le taux d’inflation serait parti dans une spirale hors de contrôle , et les prix et des actifs irait à travers le toit et dans la stratosphère ..


Michael Pento continue:   « Je espère que quelqu’un du Federal Open Market Committee écoute KWN, je suis sûr qu’ils surveillent de très près votre site. L’inflation vient quand le marché perd confiance dans le pouvoir d’achat d’une monnaie par dilution – point barre. Voilà d’où l’inflation vient. La Fed fournit des excuses pour expliquer pourquoi ils ont constamment à monétiser la dette publique.

C’est la vérité. Nous vivons dans un monde d’handicapés de la dette. Ceci est une catastrophe, M. King, et je sais que vous et vos auditeurs êtes conscients de cela. « 

Eric King: «Nous sommes dans un monde où nous avons  les taux d’intérêt zéro pour une période prolongée et peut-être un peu plus de QE à venir en plus de cela. A quoi est-ce que ça va ressembler ? « 

Quelqu’un a fait en sorte que Pento Était interdit de façon permanente sur CNBC

Michael Pento:   «Je crois que la décision du FOMC cette semaine va écraser le dollar à court terme. La dernière fois que je suis allé sur CNBC, avant que je ne sois banni il y a plus d’un an, j’ai dit que «il ne pouvait y avoir une campagne de hausse des taux unilatérale. »

Maintenant, nous savons que la Banque centrale européenne, la Banque du Japon et la Banque populaire de Chine sont tous en mode de QE intégral. Cela signifie que le dollar va se joindre au match de l’avilissement de la monnaie et probablement même prendre les devants.

Donc, je m’attend à ce que le dollar poursuive sa tendance baissière séculaire.

Comme nous l’avons vu plus tard dans la semaine après que la décision avait été annoncée, je m’attend à ce que les métaux précieux prennent une fois de plus la tête et continuent dans leur marché haussier « .

Eric King: « Qu’est-ce qu’on va voir pour le reste de l’année? »

Roi Nouvelles du monde - un crash mondial bien pire que 2008, le chaos complet et à la fin de la foi dans la monnaie fiduciaire

Le Chaos complet et la fin de la foi dans la monnaie fiduciaire

Michael Pento:   «Eric, je crois que nous assistons à la fin de la crédibilité de la banque centrale et à la fin de la foi dans la monnaie fiduciaire. Voilà ce que je crois vraiment et je pense que ça se passe en ce moment.

Une petite ploutocratie ne peut pas contrôler tous les prix dans l’économie pour très longtemps sans que ça ne se finisse dans le chaos complet et nous voyons déjà cela se profiler

KWN – resistanceauthentique

 
2 Commentaires

Publié par le 22 septembre 2015 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

La dé-dollarisation s’accélère – Accord de swap de devises complet Chine / Russie !

Plus l’occident « frappe » , plus le retour de bâton fait mal … Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été)

Les 3 derniers mois ont vu les plans russes de « dé-dollarisation » s‘accélérer.

D’abord les clients de Gazprom se tournèrent vers l’ euro et le  renminbi, puis il y eu des accords de swaps de devises signés entre le Royaume-Uni et la Chine, ensuite,on a vu l’allié de l’OTAN, la Turquie rompre les liens et réfléchir à la dé-dollarisation, la Suisse sauta dans les accords d’échange (ou « swap ») de devises, et les BRICS crééent leur propre moyen de financement non basé aux Etats-Unis, et enfin cette semaine, les oligarques russes ont transférés leur trésorerie à Hong Kong

Mais cette semaine, comme le rapporte RT, les banques centrales russes et chinoise ont convenu d’un projet d’accord de change (« swap »), ce qui leur permettra d’accroître le commerce des monnaies nationales et de réduire la dépendance au dollar américain dans les paiements bilatéraux.

« L’accord stimulera davantage le développement des échanges directs en yuan et roubles sur les marchés de la Russie et de la Chine en devises nationales« , a déclaré le régulateur russe.

Comme le rapporte RT,

Au début de Juillet, la présidente de la Banque centrale Elvira Nabiullina a déclaré que Moscou et Pékin étaient proches d’un accord swap sur la conduite d’opérations en devises nationales pour stimuler le commerce. L’affaire a ensuite été discutée au cours de son voyage en Chine.

 

Le président Vladimir Poutine, lors de sa visite à Shanghai en mai dernier, a déclaré que la coopération entre les banque Russies et chinoises grandissait, et que les deux parties ont poursuivit le développement de l’infrastructure financière.

 

«Le travail est en cours pour augmenter le montant des paiements mutuels en monnaies nationales, et nous avons l’intention d’envisager de nouveaux instruments financiers», a déclaré M. Poutine après des entretiens avec le président Xi Jinping.

 

Il semble que le deal soit fait  …

Les banques centrales russes et chinoises ont convenu d’un projet d’accord de swap de devises, ce qui leur permettra d’accroître le commerce en monnaies nationales et de réduire la dépendance sur le dollar américain dans les paiements bilatéraux.

 

 » Le document sur le projet entre la Banque Centrale de Russie et la Banque populaire de Chine sur les swaps de monnaies nationales a été convenu par les 2 parties , « et en est au stade des procédures d’approbation formelle, selon le bureau du régulateur russe jeudi, cité par ITAR-TASS .

 

La Banque centrale de Russie ne donne pas de détails précis sur la taille des swaps de devises, ni quand il sera lancé. Elle dit que cela dépendra de la demande.

 

Selon la banque, l’accord servira d’instrument supplémentaire pour assurer la stabilité financière internationale . En outre, il offrira la possibilité d’obtenir des liquidités dans des situations critiques.

 

 » La convention stimulera le développement des échanges directs en yuan et roubles sur les marchés de la Russie et de la Chine en devises nationales « , a déclaré le régulateur russe.

 

Actuellement, plus de 75 pour cent des paiements dans les établissements commerciaux entre la Russie et la Chine sont faites en dollars américains , selon le journal Rossiïskaïa Gazeta.

* * *

Et comme nous l’avons expliqué à maintes reprises dans le passé, plus l’ouest antagonise la Russie, et plus de sanctions économiques lui sont infligées, plus la Russie sera contrainte de se distancier d’un système commercial libellé en dollar américain, vers un seul système, qui fait face à la Chine et l’Inde.

Zero Hedge / resistanceauthentique

 
2 Commentaires

Publié par le 11 août 2014 dans économie, général

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

On est ce qu’on mange (reportage complet)

 
2 Commentaires

Publié par le 8 août 2014 dans général, Santé - nutrition, société

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :