RSS

Archives de Tag: commerzbank

Commerzbank et Deutsche Bank risquent de ne plus faire partie du gotha des entreprises cotées

Résultat de recherche d'images pour "deutsche bank lehman"

Les 2 banques Allemandes continuent leur descente en enfer … « Deutsche Bank a vu sa capitalisation fondre de 32,3 % depuis le début de l’année – et de 90 % depuis dix ans  » , rien que ça !! Ça peut craquer n’importe quand cette affaire . Z 

Sauf coup de théâtre, les deux principales banques cotées allemandes devraient sortir de leurs indices boursiers respectifs à la rentrée. En cause, leur difficulté à rassurer les marchés, et des capitalisations devenues trop faibles.

Il faudrait un incroyable retournement de situation pour éviter ce scénario. A moins que leurs cours ne se redressent de façon spectaculaire, les deux principales banques allemandes risquent de devoir quitter leurs indices boursiers respectifs d’ici à trois semaines, au moment de la révision de leur composition.

Deutsche Bank, qui a vu sa capitalisation fondre de 32,3 % depuis le début de l’année – et de 90 % depuis dix ans – ne ferait ainsi bientôt plus partie de l’Euro STOXX, qui liste les principales entreprises cotées de la zone euro. Selon Bloomberg, il lui aurait fallu (entre juillet et septembre prochain) un rebond de 40 % du cours pour éviter ce sort. Or, elle ne s’est ressaisie pour l’heure que de 12 %.

Danger similaire pour Commerzbank, qui à la rentrée pourrait céder sa place au sein du DAX, l’indice des valeurs phare à la Bourse de Francfort. Elle risque d’y être remplacée par une fintech,  la start-up munichoise de solutions de paiements Wirecard . Ce serait « le scénario du pire » mais « cela ne changerait rien à notre importance pour l’économie réelle allemande », a insisté cette semaine Stephan Engels, directeur financier de Commerz lors de la présentation de ses résultats.

Une gifle pour l’économie allemande

Symboliquement, les deux principales banques cotées allemandes ne feraient ainsi plus partie du gotha de la finance, une gifle pour la première économie de la zone euro. Une telle décision aurait des conséquences sonnantes et trébuchantes pour chacun des deux établissements : en particuliers les investisseurs dits « passifs », qui suivent une stratégie indicielle, reproduisent la composition d’un indice dans leurs portefeuilles. Dès qu’une entreprise sort de cet indice, elle est mécaniquement moins suivie.

La sortie de l’indice provoque ainsi des ventes pour les titres concernés, ce qui les tire toujours plus à la baisse. Une fois cet effet technique digéré, toutefois, la sortie de l’indice n’a pas d’autre effet… et l’entreprise ne peut compter que sur le retour de la confiance des marchés pour redresser la barre.

Séquence cauchemardesque

C’est bien cette confiance qui manque aujourd’hui aux deux champions fatigués de l’économie allemande. Deutsche Bank peine à sortir d’une séquence cauchemardesque : après trois années d’affilée dans le rouge (entre 2015 et 2017) et un enchaînement impressionnant de litiges, elle a fait un peu meilleure figure depuis, présentant un bénéfice supérieur aux attentes à fin juin. Mais sa feuille de route reste incertaine aux yeux des marchés. En avril, l’établissement a dû se séparer de son patron John Cryan,  remplacé par l’allemand Christian Sewing , avant d’affronter une violente tempête boursière début juin.

Quant à Commerzbank, son cours de Bourse ne s’est enflammé qu’en septembre dernier, lorsque les marchés ont voulu croire  au scénario d’un projet de mariage avec BNP Paribas ou UniCredit. La deuxième banque allemande a elle aussi renoué avec la rentabilité au deuxième trimestre mais n’atteint pas ses objectifs de réduction des coûts.

source

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 10 août 2018 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Mini revue de presse des métaux précieux

Lingots d'or (SEBASTIAN DERUNGS / AFP)

Première baisse annuelle des cours de l’or depuis l’an 2000

L’or a dégringolé cette année, entraînant dans sa chute l’argent et le platine. Pour ce qui est de 2014, les analystes sont divisés sur les perspectives de l’or et de l’argent.
 
Poster un commentaire

Publié par le 30 décembre 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , ,

2013, année noire pour l’or !

Photo News

Photo News

Le marché de l’or a été nettoyé cette année, on ne peut faire pire : c’est la 1ere fois en 13 ans qu’il termine l’année en baisse ; et je ne parle même pas de l’argent …. Il faudra être encore patient mais ils sont fort  en bluff là haut : je reste fixé aux fondamentaux et à mes convictions, car 2014 ce sera une autre affaire ! Et fondamentalement , rien ne change et tout empire !

Revue de presse 2013 Z@laresistance

Pour la première fois depuis le fin de l’an 2000, l’or va terminer l’année en baisse, l’apaisement des craintes inflationnistes et de la crise ainsi que la baisse de la consommation indienne ayant fait dégringoler le métal jaune.

2013 signe la fin de douze ans de hausse ininterrompue pour l’or: le prix du métal jaune au comptant s’affiche en baisse de 28% ce jeudi matin par rapport au début de l’année, à 1.204,45 dollars l’once, et devrait donc clore 2013 dans le rouge.

Pourquoi cette baisse? Deux raisons.

« Il y a deux facteurs distincts derrière la chute du prix de l’or », explique Matthew Turner, analyste pour les métaux précieux chez Macquarie.

• Première raison

« Le premier est évidemment la fuite des investisseurs financiers« , poursuit l’analyste, alors que les ETF (fonds d’investissement adossés à des stocks physiques d’or) se sont débarrassés de plus de 800 tonnes d’or en 2013, soit l’équivalent de près d’un tiers de la production minière annuelle de métal jaune.

Ce désamour des investisseurs envers l’or « semble être une combinaison » de facteurs dont « la fin attendue du soutien de la Fed (Réserve fédérale américaine) à l’économie américaine, des marchés financiers plus calmes, une forte hausse des actions, un apaisement de la crise et une inflation réduite dans nombre de pays », détaille M. Turner.

En effet, la politique monétaire ultra-accommodante de la Fed fut, avec la crise financière, l’un des principaux moteurs de la hausse des cours de l’or depuis 2008, car elle a « débouché sur des taux d’intérêt anormalement bas, qui ont fait craindre des tensions inflationnistes à moyen terme et une dépréciation du dollar », expliquent dans une note les analystes de Natixis.

A savoir

Valeur refuge par excellence, l’or est traditionnellement considéré comme une protection contre l’inflation et la dépréciation des devises.

La hausse des prix à la consommation ne s’est pour l’instant pas matérialisée dans les grandes économies occidentales tandis que la Fed a averti en avance le marché qu’elle comptait réduire ses mesures d’aide exceptionnelles.

C’est d’ailleurs cet avertissement de la banque centrale américaine, en juin, qui a provoqué la chute de l’or à 1.180,50 dollars l’once, un plus bas en trois ans. Et le passage à l’acte de la Fed mercredi l’arefait chuter à un plus bas depuis près de six mois, à 1.199,63 dollars, jeudi vers 08H40 GMT.

De plus, l’apaisement de la crise en zone euro et le redressement de l’économie mondiale en 2013 ont rassuré les investisseurs, leur donnant moins de raisons de détenir de l’or à grande échelle.

• Deuxième raison

Le deuxième facteur de la chute du métal précieux, « qui a été sous-estimé, fut l’affaiblissement d’autres éléments de l’offre et de la demande » d’or, comme la hausse de la production minière, la baisse des achats des banques centrales ou encore les mesures gouvernementales pour limiter les importations d’or en Inde, explique Turner.

Dans le but de réduire l’énorme déficit extérieur du pays, le gouvernement indien a en effet pris plusieurs mesures pour limiter les entrées d’or dans le pays, provoquant une chute de la consommation indienne de métal jaune (-52% entre le deuxième et le troisième trimestre, selon le Conseil mondial de l’or).

La fuite des investisseurs et l’affaiblissement de la demande indienne ont tout de même été en partie compensés par une forte augmentation de la demande chinoise, qui devrait représenter plus de 1.000 tonnes d’or cette année.

La Chine raflerait ainsi à l’Inde le titre de premier consommateur mondial.

« Le niveau de la demande d’or en Chine devrait être similaire en 2014, grâce à des salaires en hausse, à une classe moyenne croissante et un manque d’alternatives pour investir », pronostiquent les analystes de Commerzbank.

Après la baisse de 2013, le prix de l’or devrait se redresser l’année prochaine, grâce à la demande asiatique et aux risques que représentent toujours les politiques monétaires ultra-accommodantes actuellement en vigueur aux États-Unis, en Europe et au Japon, estiment les économistes de la banque allemande.

À l’inverse, les analystes de la National Australian Bank tablent sur une chute du cours de l’or à 1.050 dollars l’once fin 2014, en raison de l’amélioration de la croissance dans les principales économies avancées et de la hausse de la demande des investisseurs pour d’autres actifs, plus risqués.

 

 
1 commentaire

Publié par le 19 décembre 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , ,

Systemically Important Financial Institutions real leverage

  b113

Voici le tableau fatal du « leverage » (taux de levier) des banques dont parle simone : on vous le traduira : jetez un oeil en attendant !  Tout est là !

Revue de presse 2013 Z@laresistance

Like all companies, banks finance their assets by equity and liabilities. Alan Grenspan enacted in the 80’s Tier 1 ratio Rule for the banking system: the amount of capital must be greater than 8% of the total debt, its inverse is the leverage to be less than 12.5.

After the financial turmoil he increased this ratio to 10%, i.e. a leverage of up to 10.

After the bursting of the Internet bubble, Alan Grenspan dictated to companies to recognize any goodwill in losses and in full instead of amortizing it over 20 years, which restored fundamentals and GDP growth.

These two rules must be applied to determine the current real leverage of real capital: tangible assets (excluding minority interests).

Table of real leverage ratio and Tier 1 for 28 Systemically Important Financial Institutions (SIFIs),

Document 1:

Rank Banks 2013 Q2 Liabilities Tangible equity Leverage Core Tier 1
1 Citigroup 1 721,61 162,382 10,6 9,4
2 Wells Fargo 1 317,77 122,796 10,7 9,3
3 Goldman Sachs 871,651 66,349 13,1 7,6
4 Bank of America 1 976,46 146,861 13,5 7,4
5 Bank of China 12 406,23 849,978 14,6 6,9
6 Morgan Stanley 754,178 146,861 14,7 6,8
7 JP Morgan Chase 2 289,77 149,977 15,3 6,5
8 State Street 213,633 13,667 15,6 6,4
9 Standard Chartered 611,289 38,668 15,8 6,3
10 Unicredit Group 837,918 51,714 16,2 6,2
11 BBVA Bilbao 583,177 35,326 16,5 6,1
12 HSBC 2 501,10 144,217 17,3 5,8
13 Royal Bk of Scotland 1 160,05 56,183 20,6 4,84
14 Bk New York Mellon 343,486 16,336 21 4,76
15 Mitsubishi UFJ FG 223 921 10 578 21,2 4,724
16 Sumitomo Mitsui FG 140 069 6 608 21,2 4,718
17 ING Bank 1 093,72 49,881 21,9 4,6
18 Nordea 596,629 25,267 23,6 4,2
19 Santander 1 175,70 47,421 24,79 4
20 Banque Populaire CE 1 647,67 63,923 25,8 3,9
21 Credit Suisse 886,055 33,848 26,2 3,82
22 BNP Paribas 1 837,63 69,657 26,4 3,79
23 UBS 1 088,65 40,426 26,9 3,7
24 Mizuho FG 168 803,10 5 889,71 28,7 3,5
25 Société Générale 1 209,68 36,618 33 3
26 Barclays PLC 1 495,70 37,034 40,4 2,5
27 Deutsche Bank 1 867,29 42,592 43,8 2,3
28 Crédit Agricole SA 1 758,74 26,164 67,2 1,5

None of these major banks respects the rules of a real Tier 1 ratio above 10% but U.S. banks are those that are closest, Citigroup and Wells Fargo are the most reliable,

Document 2:

Banks in the United States in blue, French Gos banks in red, Switzerland’s banks in orange, banks under Bank Of England in light green, other European bank in dark green s, Asian banks in… yellow.

The graph shows that European banks leverage is the most dangerous, especially Crédit Agricole (CASA) and Deutsche Bank,

Document 3:

Major European banks do not follow the rules of prudential borrowing. The interbank market in the euro zone does not work. The ECB has to replace the market to avoid a banking tsunami that threatens the world.

 http://chevallier.biz/2013/11/systemically-important-financial-institutions-real-leverage-2/

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 décembre 2013 dans général

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Explosion de la demande d’or en Chine !

 k2

C’est aussi le combat de la ménagère chinoise face à Goldman Sachs comme disait ZH https://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/09/25/zerohedge-goldman-sachs-predit-lor-a-1050/ ;  revue de presse 2013 Z@laresistance 

Bonnes affaires sur l’or en Inde.

Aujourd’hui, 24/09/2013, 13H : Les cours de l’or ont battu en retraite aux bas d’hier à 1 315 dollars l’once mardi matin sur le marché de référence de Londres. Les marchés boursiers mondiaux et les cours des commodités ont aussi glissé.

Le dollar US a étendu son rallye sur le marché des devises, stimulant l’euro de retour vers les bas d’une semaine sous 1,3450 dollars.

Ce mouvement a maintenu les cours de l’or pour les investisseurs de la zone euro vers les 975 euros l’once, quelques 4% sous les hauts d’une semaine de jeudi dernier.

Les bons d’état majeur ont affiché des hausses, stimulant la baisse du rendement des T-bonds de 10 ans à des bas de six semaines de 2,68%.

Les cours de l’argent étaient plus volatiles que l’or, bougeant de 2% en moins sur un haut de 22,02 dollars l’once atteint plus tôt lors de la séance asiatique.

« Malgré les sorties continues des ETF or, la demande physique en provenance d’Asie pourrait offrir du support aux prix », a affirmé Commerzbank dans une note.

Avant la semaine de vacances en Chine [le 1er octobre étant la fête nationale en Chine], « les acheteurs d’or tireront probablement parti du niveau des cours bas pour re-stocker », a ajouté la banque allemande.

Traditionnellement le plus grand marché pour l’achat d’or, l’Inde « cette année semble qu’elle sera probablement éclipsé par la demande chinoise, possiblement de 100 tonnes quand tous les secteurs de fabrication (et de stockage) sont pris en compte », a annoncé dans une note aujourd’hui, Robin Bhar, l’analyste de Société Générale.

« Une des raisons principales étant l’explosion de la demande chinoise. »

Les consommateurs d’or achetant au rabais en Inde devraient encourager de nouvelles importations d’or, après une fermeture virtuelle cet été, estime la Commerzbank.

« La saison des festivals et des mariages est imminente. [Ce pic pour la demande de l’or] devrait être encore plus robuste cette années grâce à une bonne mousson [et] exclut toute baisse continue des cours de l’or. »

« Même une fois que les importations [de l’Inde] reprendront, nous ne verrons pas le même type de volumes que nous avions l’habitude de voir avant, quand le premier semestre 2013 a vu des flux d’entrée vers l’Inde augmenter de 10% sur la même période l’an passé », a affirmé un trader cité par Reuters.

En Chine, « la plupart des bijoutiers ont déjà re-stocker en anticipation de la semaine de congés [propice pour les achats d’or] », a indiqué aujourd’hui Wang Xiaoli chez CITICS Futures Co, s’adressant à Bloomberg.

Mais « les achats physiques sont constants quand les cours baissent. »

http://delor.bullionvault.fr/explosion-de-la-demande-d-or-en-chine-24091

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 septembre 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Ruée vers la valeur refuge, l’or, suite aux tensions en Syrie et en Egypte

00964-or-papier

Rué vers l’or tout court, surtout en Asie : perte de confiance en la monnaie papier et inflation ;  revue de presse 2013 Z@laresistance

Plus, le brut US atteint des pics de deux ans.

Aujourd’hui, 28/08/2013, 13H : Les cours de l’or d’investissement ont touché leur plus haut niveau depuis la mi-mai mercredi matin sur le marché de référence deLondresL’or cotait brièvement à 1 433 dollars l’once avant de perdre 10 dollars. Les marchés boursiers européens ont étendus leurs pertes d’hier.

Les cours de l’argent ont touché leur meilleur niveau depuis le krach de l’or d’avril dernier.

Le brute américain a ajouté 1,2% de plus pour culminer à des hauts de deux ans au-dessus de 110 dollars le baril.

Les bons du Trésor US ont affiché des baisses, stimulant les taux d’intérêt vers le haut. Même les prix des dettes allemandes et britanniques ont augmenté.

« La possibilité d’une action militaire américaine contre la Syrie pousse la demande pour les actifs valeur refuge, ce qui inclut l’or », estime le gestionnaire de fonds de commodités Jeffrey Sherman chez DoubleLine à Los Angeles, d’une valeur de 56 milliards de dollars.

Les tensions en Syrie et en Égypte ont remis la hausse de l’or sur les rails, selon Mike Meyer, vice-président d’EverBank World Markets.

Mais « aidé par un environnement mince de trading, l’or a été immédiatement traité comme une valeur refuge » après les chiffres de vente de l’immobilier US assez mauvais publiés vendredi dernier, a indiqué Heraeus dans son rapport hebdomadaire.

« Avec l’été touchant à sa fin, la demande générale reprend à nouveau et nous voyons dans l’environnement actuel un support suffisant pour que l’or reste aux environs du niveau actuel. »

« Nous allons maintenir notre prévision baissière de long terme », a indiqué Axel Rudolph de la Commerzbank en Allemagne, « tandis que les cours de l’or reste sous le pic de juin de 1 424,05 dollars sur la base d’une clôture journalière chartique ».

« Le rallye correctif actuel devrait être suivi par un autre déclin, de nouveau vers les 1 300 / 1250 dollars. »

Augmentant de 20% sur leur bas de trois ans en dollars en fin juin, les cours de l’or de gros ont aussi percé aujourd’hui des pics de plusieurs semaines contre les autres devises.

Les cours de l’or d’investissement évalués en dollars australiens ont bondi aujourd’hui au-dessus de 1 600 dollars australiens par once, le plus haut niveau depuis février 2012.

Les cours de l’or en roupies indiennes ont touché de nouveaux pics record alors que la devise du pays premier consommateur d’or mondial a coulé à de nouveaux bas sur le marché des devises.

http://delor.bullionvault.fr

 

 
1 commentaire

Publié par le 29 août 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

De l’or dans les rivières de montagne + Analyse des cours de l’or

Jean-Claude Rizzon, André Manificat et Marius Bonhomme ont sorti plusieurs paillettes d’or à la passerelle du Chéran, à Cusy. Photos DL / Gh.G.Jean-Claude Rizzon, André Manificat et Marius Bonhomme ont sorti plusieurs paillettes d’or à la passerelle du Chéran, à Cusy. Photos DL / Gh.G.
 Hé oui , il y a de l’or en france, dans les rivieres calmes des pyrénées et des alpes : une bonne idée pour passer le temps cet été ! revue de presse 2013 Z@laresistance

De l’or caché au fond des rivières

Là où il y a des montagnes, il y a de l’or… Ne soyez donc pas surpris de trouver dans les cours d’eau de Savoie, des orpailleurs, plus communément appelés des chercheurs d’or. Le métal précieux, qui se trouve à l’état natif dans les veines et fissures de roches, parfois en association avec du quartz, se retrouve dans les rivières au cours de l’érosion.

En paillettes, quelquefois en petites pépites, l’or est plus lourd que les autres matières et se dépose dans les alluvions qui constituent le lit des torrents.

L’or alluvionnaire, il y en a dans tous les cours d’eau, mais pas de partout. « Un bon orpailleur sait lire la rivière », paroles de chercheurs d’or. Jean-Claude Rizzon et Marius Bonhomme ont la même passion depuis respectivement 15 et 10 ans. Le premier l’a transmise au second.

Pour découvrir ce que peuvent cacher les alluvions, il faut commencer par trouver le bon coin, disent-ils en chœur. On déniche l’or dans les fonds calmes, caché dans les “placers” «juste après le courant, quand la rivière ralentit». Leur terrain de prédilection : le Chéran, dans le Parc des Bauges. L’Isère, la Leysse, le Sierroz et le Guiers en recèlent aussi. Mais, celui du Chéran vaut tout l’or du monde. « C’est l’un des plus purs ; il s’approche des 24 carats », affirment-ils.

http://www.ledauphine.com/insolite/2013/08/04/de-l-or-cache-au-fond-des-rivieres

L’or ne fait plus recette

Samedi 03 08 2013 à 12h29
Au plus bas depuis trois ans il y a un mois encore, l’or a repris de la vigueur en juillet. Le prix de l’once a regagné 7 %, son meilleur mois depuis janvier 2012. Le sursaut tranche avec les trois mois d’hécatombe qui ont précédé, au cours desquels l … Les Échos

COURS DE L’ONCE D’OR : COURS A LONDRES

07-08-2013 Matin : $1275.5 soit 960.612€      Soirée : $ ND soit ND€

GRAPHIQUE COURS DE L’ONCE D’OR : COURS A NEW YORK

Cours actuel  1276.35 dollars     soit  959.77  euros

Once d’OR en Dollars 1 Jour    5 Jours    Once d’OR en Euros 1 Jour    5 Jours 

Gold ChartOnce troy = 31.1034768 grammes

Evolution
sur % Cours $
Jour -0.54% 1283
Sem. -2.85% 1314
Mois -3.74% 1326
Année -23.81% 1675
12 mois -20.76% 1611

pric once d or

De l’or caché au fond des rivières

Lundi 05 08 2013 à 11h03
Là où il y a des montagnes, il y a de l’or… Ne soyez donc pas surpris de trouver dans les cours d’eau de Savoie, des orpailleurs, plus communément appelés des chercheurs d’or. Le métal précieux, qui se trouve à l’état natif dans les veines et fissures … Le Dauphiné Libéré

GRAPHIQUE COURS DE L’ONCE D’OR depuis 1 an en USD ou en EUR

En Dollars 1 AN    10 ANS    40 ANS    En Euros 1 AN    10 ANS   40 ANS

Le record absolu du prix de l’once d’or a été établi le 6 Septembre 2011 à 1921.17 USD.

Gold Chart
Source: iGolder.com

Or: l’once oscille toujours autour des 1.300 dollars.

Mardi 06 08 2013 à 14h00
Rappelons que cet encours avait culminé début décembre 2012 à plus de 1.353 tonnes et que sa baisse, depuis le début de l’année, pèse un peu plus sur les cours de l’or. Les analystes Matières premières de Commerzbank passent en revue différents  … BFMTV.COM

Généré en 0.23 s

EVOLUTION DU COURS DE L’ONCE D’OR depuis 1970

Cours en moyennes mensuelles depuis 1970, cotation à Londres

En rouge : cours de l’once d’or en dollars courants
En bleu : cours de l’once d’or ramenés en dollars de 2011 (Aout).

cours de l'or depuis 1970 en dollars courants et en dollars 2011 avec pointe à 850 dollars le 21 janvier 1980
Le record du prix de l’once d’or a été établi le 21 Janvier 1980 avec un cours à 850 USD.
En moyenne durant le mois de Janvier 1980, l’once était à 675 USD.

Les cours actuels sont-ils supérieurs à ces records, faut-il acheter de l’or ?

Une approche pour répondre à cette question consiste à actualiser ces cours de 1980 en Dollars actuels. L’actualisation se fait en prenant en compte l’évolution de l’indice des prix Américain (CPI) entre 1980 et aujourd’hui.
Le calcul montre que les 675$ de janvier 1980 équivalent à 1967$ de Aout 2011.
Le record sur un jour à 850$ équivaut lui à 2477$ actuels.

On peut donc estimer que nous ne sommes pas encore à des sommets tels que connus en 1980 mais on s’en rapproche…
On ne peut que recommander d’être prudent à l’achat:
Tant que les incertitudes économiques actuelles perdureront, l’or devrait encore servir de valeur refuge ou vecteur d’attente.
Il faut toutefois surveiller les cours comme le lait sur le feu car on peut voir sur l’historique le retournement de tendance à partir de janvier 1981 : il a rapidement perdu la moitié de sa valeur, prise de bénéfices, report des positions sur d’autres vecteurs.

L’or joue actuellement son rôle de valeur refuge suite aux incertitudes actuelles générées par les crises financières qui s’étendent modialement, aux états qui vivent au dessus de leurs moyens et s’endettent plus que de raison, aux tensions politiques au Moyen Orient, aux prix des maitères premières qui s’envolent, aux déséquilibres de croissance entre les grands pays …

Le côté positif est que l’on assiste finalement à un rééquilibrage entre les grands pôles mondiaux qui sont à la recherche de liberté et de confort individuel ce qui va tirer la consommation et donc la croissance mondiale
Il faut finalement souhaiter que ce nouvel équilibre soit atteint le plus rapidement possible et sans trop de heurts.

EVOLUTION DU COURS DE L’ONCE D’OR ( 31,103 grammes) depuis 1792

Historique depuis 1792 : remarquablement stable jusqu’en 1971 puis envolée des cours.

Graphique

Envolée des cours de l’or suite abandon de la convertibilité $/Or en 1971

Au cours de l’histoire, le cours de l’or a été fortement lié aux systèmes monétaires en place.
L’Or a tout d’abord été directement utilisé comme moyen de paiement, en complément de l’Argent qui l’a précédé dans cette fonction : pièces Or et Argent.
Ensuite, avec l’apparition de la monnaie papier, il sert de garantie : les émetteurs de billets doivent garantir leur conversion en Or ou en Argent à tout moment(convertibilité Or ou Argent).
A partir de 1870, l’Or devient peu à peu l’unique Etalon dans les principales économies du monde, il finit par supplanter complètement l’Argent : abandon de la convertibilité Argent.
Le principe de convertibilité Or sera ensuite mis à mal durant les différentes guerres mondiales, les crises économiques avec parfois explosion de l’inflation, les périodes de forte croissance économique : la convertibilité Or est de plus en plus difficile à assurer et montre ses limites.
En 1946, les accords de Bretton Woods limitent ce principe de convertibilité OR :
seul le dollar US sera directement indexé sur l’or à 35 dollars par once, les autres monnaies seront, elles, indexées sur le dollar.
En 1971, le déséquilibre entre les réserves OR et la masse de dollars en circulation poussent les Etats Unis à abandonner la convertibilité OR du dollar.
En 1976, les Accords de la Jamaïque officialisent l’abandon du rôle d’etalon international de l’or.
A partir de cette période, les cours ne seront plus fixés par les états, mais libres en fonction de l’offre et de la demande.

http://france-inflation.com/cours_de_l_or_historique_et_actuel.php

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 août 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :