RSS

Archives de Tag: Blythe Masters

Adieu Blythe Masters : JPM vend son département matieres 1eres à Mercuria Pour 3,5 milliards de dollars

mmmmm !

C’est officiel : que va devenir blythe (au fond du caniveau ?) ; c’est pierre J (il tiens a garder l’anonymat) qui va être content , il l’aura désormais pour lui seul  ! Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

Bien que ce soit de notoriété publique depuis longtemps que JPM est désireux de vendre son département de matières premières physiques et  l’ acheteur le plus probable était le peu connu Mercuria basée en Suisse, il n’y avait rien de définitif de publié par JPM.

 Jusqu’à il y a quelques instants, quand Jamie Dimon a annoncé officiellement que JPM va officiellement se séparer du  secteur des matières premières physiques. 

Mais  contrairement aux attentes précédentes, suite à la vente , JPM fournira encore l’entrepot (ndlr : qui a brulé ?) d’or commercial  pour les opérations dans le monde entier ;

Cela signifie presque certainement adieu à Blythe Master.

 http://www.zerohedge.com/news/2014-03-19/goodbye-blythe-masters-jpm-sells-its-physical-commodities-business-mercuria-35-billi

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 19 mars 2014 dans économie

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

JP MORGAN au bord de l’explosion à cause des métaux précieux ?

Image

Alors que JP MORGAN était en eaux troubles avec plus de 113 000 oz d’or de déficit selon harvey Horgan , et qu’on se demandait comment la banque allait se sortir de ce mauvais pas, voici que coup sur coup, d’abord l’entrepôt où est censé être stocké l’or de la banque prend feu , et on apprend dans la foulée ce WE son retrait du marché de la gestion physique des matières premières, et c’est tout le département matières premières de Blythe Masters qui devrait passer à la trappe…. bizarre vous avait dit bizarre :  le timing de ces événements est millimétré .Il y a grosse anguille sous roche, quand on sait le rôle majeur qu’a joué JPM dans la manipulation des marchés, et de celui de l’argent plus particulièrement .  Mais ça ne nous dit pas encore comment la morgan va honorer ses livraisons et combler ses 113 000 oz de déficit :  ces derniers jours les événements se précipitent , seraient-ils au bord de l’explosion…particulièrement  à cause des MP ?  

– Surprise à Wall Street. JP Morgan Chase a annoncé vendredi soir son retrait du marché de la gestion physique des matières premières. La banque américaine indique qu’au terme d’un examen interne, elle a conclu qu’elle devrait mettre en place des stratégies différentes pour ses activités sur le marché des matières premières. JP Morgan va ainsi étudier plusieurs solutions, allant de « la vente, la scission ou la formation d’un partenariat stratégique » pour sa branche de gestion physique des matières premières. La banque précise toutefois vouloir rester pleinement impliquée sur le marché financier des matières premières, notamment sur le trading de dérivés et dans ses activités dans le secteur des métaux précieux. Depuis quelques mois, le secteur est sous étroite surveillance et fait l’objet de nombreuses pressions de la part des régulateurs et du gouvernement.

http://www.boursier.com/actions/actualites/news/jp-morgan-chase-va-se-retirer-du-marche-de-la-gestion-physique-des-matieres-premieres-540536.html

SilverDoctors note dans un  entretien avec ERIC DUBIN :

 »  il y a en effet un lien indirect entre ce qui se passe (ndlr: à la JPM ) et la baisse massive des stocks d’or du COMEX. Le COMEX et LBMA où les marchés à terme sont soumis à un stress extrême en raison de la confiance en chute libre dans la capacité de ces institutions à  livrer du physique contre des contrats. C’est aussi une grande partie de la raison pour laquelle le GOFO a été négatif pendant un temps record, et pourquoi il y a déport à court terme. La confiance dans le système est sur le déclin et les gens veulent l’or et l’argent dans leur main plutôt que d’être prêt à prendre le risque de ce qui devrait être un trade facile , celui de vendre simultanément aujourd’hui le physique et d’acheter  la même quantité à livrer via un contrat à terme un mois avant ( vous ne voudrez pas le faire si vous pensez que le système risque ,  un mois avant, de faire défaut sur les livraisons, de sorte que l’or dans la main aujourd’hui vaut plus en termes de prix que celui généré par système de réserve fractionnaire d’or  ). Tout cela étant dit comme toile de fond, nous voyons  le prolongement naturel de toute cette baisse de confiance ; les stocks d’or de JPM au COMEX   se crashent , les régulateurs  commencent à sortir de leur coma et commencent à regarder ce qui se passe. Ce n’est pas qu’ils veulent regarder. Croyez-moi. Ils sont probablement tout aussi heureux de continuer à surfer sur du porno sur Internet et envoyer Bart Chilton dans les médias pour dire: «Nous sommes à sa recherche . » Mais 2014 est une année d’élection et à l’asile de fous appelé le Congrès américain, certains politiciens commencent à sentir la pression  pour  «faire quelque chose» au sujet de la corruption du secteur bancaire. »

http://www.silverdoctors.com/the-doc-and-eric-dubin-clarify-jp-morgans-decision-to-exit-physical-commodity-business/

revue de presse 2013 Z@laresistance

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 juillet 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Blythe Masters va tomber pour manipulation des prix de l’énergie ?

b1

Quelqu’un cherche à faire tomber la très jolie Blythe Masters ( moi j’adore ),  » responsable  » de la crise pour certains ( non je ne cite personne..) qui tentent de faire croire à cette absurdité TOTALE  ( une BLAGUE !!!! ) Ce pauvre ( mais riche…) petit  pion de l’oligarchie : Blythe if you are listening to me : you’re welcome in FRANCE  ! haha !  revuedepresse2013@laresistance

NEW YORK – La banque américaine JPMorgan Chase connaît de nouveaux déboires auprès des enquêteurs fédéraux qui lui imputeraient des manipulations ayant eu pour conséquence de surévaluer le prix de l’énergie dans deux Etats américains, écrit vendredi le New York Times.

Le journal américain, qui précise avoir consulté un document de 70 pages émanant de la Commission de régulation fédérale de l’énergie (FERC), explique qu’en mettant la main sur sa petite concurrente en faillite Bear Sterns en 2008, JPMorgan avait obtenu le droit de vendre de l’électricité produite par des centrales en Californie et dans le Michigan.

Grâce à huit manoeuvres remontant entre septembre 2010 et juin 2011, les courtiers en énergie de la banque américaine ont transformé des centrales électriques déficitaires en puissants centres de profits, poursuit le journal, citant le rapport de la FERC.

Selon le NYT, les enquêteurs accusent également l’une des dirigeantes de la banque, Blythe Masters, d’avoir délivré sous serment de nombreux témoignages faux et trompeurs, et omissions matérielles.

Figure de Wall Street, Mme Masters a joué un rôle déterminant dans le développement de produits dérivés comme le Credit Default Swap (CDS), une forme d’assurance contre le risque de crédit, qui a joué un rôle important dans la crise.

JPMorgan aurait reçu notification le 13 mars de l’intention de la Commission de recommander l’ouverture de poursuites. La banque aurait jusqu’à mi-mai au moins pour répondre aux accusations.

Nous avons l’intention de défendre avec vigueur la société et ses employés dans cette affaire, a déclaré une porte-parole de la banque, citée dans le journal. Nous contestons avec fermeté que Mme Blythe ou un quelconque salarié ait menti ou eu un comportement inadéquat dans cette affaire.

La FERC considère que des courtiers ont proposé des prix calculés pour être faussement attractifs aux autorités énergétiques locales, ce qui s’est traduit par des paiements excessifs d’environ 83 millions de dollars pour la Californie et le Michigan. Un comportement qui a eu des effets dommageables sur les marchés, estime la Commission.

Le régulateur aurait pour l’instant, selon le journal, l’intention de mettre uniquement en jeu la responsabilité individuelle des courtiers et de Blythe Masters. Mais la banque aurait planifié et mis en oeuvre un camouflage systématique des documents détaillant ces stratagèmes. Les éventuels protagonistes risquent une amende.

Dans un récent courrier, le PDG de JPMorgan Jamie Dimon –qui ne serait pas visé dans cette enquête de la FERC, selon le NYT– a prévenu ses actionnaires qu’il fallait s’attendre à de nouvelles poursuites dans les mois à venir.

Car, avance le journal, au moins huit agences fédérales s’intéressent actuellement à JPMorgan, notamment après l’affaire de la baleine de Londres, surnom donné à un courtier de la banque qui avait fait d’énormes paris risqués ayant fait perdre au groupe quelque 6 milliards de dollars l’an dernier.

Mais la banque est aussi accusée d’avoir mené des saisies immobilières irrégulières, d’avoir manqué de rigueur en matière de blanchiment d’argent ou d’avoir utilisé des documents erronés dans des poursuites liées à des cartes de crédit.

Une enquête est également en cours pour voir si la banque n’a pas enfreint la loi en omettant de répercuter auprès des autorités des soupçons concernant les agissements de Bernard Madoff. Ce dernier a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour une escroquerie évaluée à plusieurs dizaines de milliards de dollars.

JP MORGAN CHASE & CO

http://www.romandie.com/news/n/_JPMorgan_soupconne_de_manipulation_des_prix_de_l_energie_aux_Etats_Unis_63030520131147.asp

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mai 2013 dans général

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :