RSS

Archives de Tag: banques commerciales

La Banque Centrale de l’Inde crée des produits d’investissement à partir de l’or papier.

o1

La bataille pour l’or bat son plein, tout est fait partout pour récupérer l’or du peuple , mais hormis cela l’or ne sert à rien…revuedepresse2013@laresistance

La Banque Centrale de l’Inde (RBI) a l’intention de présenter prochainement des produits d’investissement liés à l’or afin de rediriger vers le système bancaire les 20000 tonnes d’or physique détenues par les particuliers. Cette mesure ne fera pas pour autant diminuer si rapidement les importations de métaux précieux, selon un haut fonctionnaire de la Banque Centrale.

L’Inde est l’importateur d’or le plus important au monde et le secteur aurifère est le deuxième secteur d’importation après celui du pétrole et reprèsente environ 10% du montant total de ses importations.  Les grandes importations d’or demeurent une préoccupation pour le gouvernement et le RBI dont le déficit atteint des niveaux record, mettant sous pression la devise et augmentant les pressions inflationnistes.

Le RBI étudie des produits d’investissement qui puissent substituer la demande d’or physique et, selon l’entité, produire des rendements similaires  avec la même ‘liquidité et documentation’. Sous forme de bijoux, lingots et pièces, les citoyens de l’Inde possèdent 20000 tonnes d’or, deux fois et demi de plus que les réserves officielles de la Réserve Fédérale des Etats-Unis.

Le RBI prévoit utiliser l’or pour le prêter aux importateurs et exportateurs, en espérant que cela puisse réduire la demande d’or physique. Selon le RBI, cela n’aura pas un effet immédiat mais aura pour objectif d’éveiller l’effet de curiosité sur ces nouveaux produits d’investissement chez les personnes. ‘Le problème des importations d’or pourra seulement ‘etre résolu quand l’économie jouira d’une stabilité macroéconomique et inflationniste’ selon les mêmes sources du RBI.

L’inflation de l’Inde a dépassé les 17% au cours de ces trois dernières années. Ceci amène les épargnants à investir dans l’or et les actions notamment, produisant des rendements plus importants en comparaison aux dépôts bancaires.

Le RBI s’attend à ce que les importations d’or chutent de 25% soit jusqu’à atteindre les 750 tonnes au cours de l’exercice fiscal se terminant en mars 2013, en comparaison des 1079 tonnes de l’année antérieure. Ceci est partiellement dû à l’augmentation des droits d’importation, les hausses de prix, le ralentissement de la croissance économique et aussi à un mois de grève des bijoutiers.

Source : Oroyfinanzas.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 25 avril 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :