RSS

Archives de Tag: adossés à

Le Venezuela va émettre des certificats adossés à des lingots d’or pour relancer l’épargne

Quand l’argent papier ne vaut plus rien, il reste toujours la vrai monnaie : L’or . 

Nicolas Maduro a indiqué que le Venezuela commencerait à vendre des certificats adossés à des lingots d’or comme mécanisme d’épargne, et ce, dès le mois prochain.

Les certificats, soutenus par 1.5 et 2.5 grammes d’or, sont principalement destinés aux retraités pour leur permettre d’assurer la valeur de leurs économies. Le reste de la population pourra aussi acquérir ces lingoticos afin de débloquer des lignes de crédit pour l’achat d’une voiture, d’un bien immobilier ou le développement d’une entreprise.

Les détenteurs de ces obligations ne recevront pas de véritables lingots mais des certificats électroniques, valides pour une période d’un an. L’or physique sera conservé dans les coffres de la banque centrale. À l’expiration du certificat, l’épargnant obtiendra la valeur future, garantie en or.

« Nous allons économiser en or, parce que l’or que nous amenons de la Guayana appartient au peuple. Et je vais le lui rendre », a déclaré le président vénézuélien lors d’une allocution télévisée.

L’or est un moyen plus stable que la devise nationale pour préserver l’épargne et le pouvoir d’achat des Vénézuéliens, alors que l’inflation dans la nation socialiste atteindra 1 000 0000 % d’ici la fin 2018, selon les dernières projections du FMI.

« Personne ne pourra me dire que l’or perd de la valeur », a affirmé Nicolas Maduro. « Nous avons trouvé la formule pour avancer vers le socialisme, l’égalité et le développement des forces productives nationales », a t-il ajouté.

Le Venezuela fait face à la plus grave crise économique de son histoire. La chute du bolivar paralyse tout le pays, provoquant de graves pénuries de biens de première nécessité et un exode de ses citoyens vers les pays voisins.

Plus tôt ce mois-ci, le Venezuela a dévalué sa monnaie de 95% et a augmenté le salaire minimum de plus de 3 000 %. Des mesures accompagnées par la mise en circulation de nouveaux billets avec cinq zéros en moins. C’est la deuxième fois qu’une telle mesure est mise en œuvre au cours de la dernière décennie, afin de « faciliter les transactions financières » et « protéger » le bolivar.

À partir du 11 septembre 2018, les certificats d’or seront vendus aux alentours de 3 500 et 5 800 bolivars souverains l’unité, selon le poids.

source

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 30 août 2018 dans économie, général, International, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Financial times : La Monnaie royale britannique prévoit d’émettre des Bitcoins adossés à l’or physique !

z11

Alors que le bitcoin a commencé à dégonfler après avoir atteint le prix de l’once d’or (qu’est ce qu’on vous avait dit la semaine passée…) le Financial times balance ce projet incroyable de la royale mint d’émettre des bitcoins backés par de l’or physique  !!

revue de presse 2013 Z@laresistance

L’acceptation implicite institutionnel, et de plus en plus explicite de la cryptomonnaie dominante Bitcoin (nous disons dominante parce que comme nous lavons fait remarqué  la semaine dernière , il y a eu une hausse sans précédent de la monnaie numérique) continue en suivant la flambée des fournisseurs prêt à traiter en BTC pour Thanksgiving , les dernières nouvelles viennent du lieu de naissance de la banque centrale moderne, le Royaume-Uni, où nous apprenons que rien d’autre que la Monnaie royale britannique a travaillé sur des plans depuis cet été afin d’émettre des Bitcoins physiques en collaboration avec l’île de la Manche d’Aurigny.

Mais là où l’histoire devient carrément surréaliste est que comme le rapporte le FT , du même coup, le Bitcoin symbolique délivrée par la Monnaie royale  » aurait une teneur en or – un chiffre d’au moins £ 500   a été proposé – de sorte que les détenteurs pourraient éventuellement faire fondre et vendre le métal si la valeur de change de la monnaie devait s’effondrer « . En bref: une fusion parfaite, et tout à fait incompréhensible  (opposées) de devises fortes, douces et numériques,  tout en un …

« La petite île de la Manche de Alderney lance une offre audacieuse de devenir la première province à fabriquer des Bitcoins physiques, au milieu d’une course mondiale pour capitaliser sur la monnaie virtuelle en plein essor. »

« Ils veulent se lancer en tant que premier centre international pour les transactions de Bitcoins en mettant en place un ensemble de services qui sont conformes aux règles anti-blanchiment d’argent, y compris les échanges, les services de paiement et un coffre de stockage Bitcoin »

« Le Bitcoin spécial ferait partie de la collection commémorative de la Monnaie royale, qui comprend des pièces en édition limitée et des timbres qui sont habituellement achetés par les collectionneurs. »

David Janczewski, chef des nouveaux business à la Monnaie royale a confirmé qu’il avait été approché par le ministre des Finances d’Aurigny afin d’ «explorer la possibilité de fabriquer une pièce de monnaie commémorative physique avec un thème Bitcoin ».

 »

Une société indépendante fournira les Bitcoins. Si le prix a plongé, ni Alderney ni la Monnaie royale ne perdraient rien.

La société mettrait les Bitcoins dans un compte séquestre à un prix convenu.

Pendant ce temps, la Monnaie royale prendrait les commandes des clients pour ses Bitcoins frappées et recevrait  l’argent provenant de ces ventes de pièces de monnaie.

Les Bitcoins virtuels couvrant les pièces physiques seront gardés dans les installations de stockage numérique par Alderney.

La Monnaie émettra le Bitcoin commémorative, payant pour la valeur de la teneur en or lui-même .Alderney recevrait des redevances sur la vente de pièces de monnaie.

Des pièces pourraient être échangés contre des livres sterling à tout moment à Alderney pour le prix d’un Bitcoin ce jour-là.

Tout ce que nous pouvons faire à ce stade est de rester dans l’émerveillement et l’amusement que nous avons atteint le summum de la confusion monétaire, de sorte que la Monnaie royale britannique, qui est prête à tirer pleinement parti de cette confusion  , va mélanger  la monnaie dure, molle et numérique, et  produire un produit … qui est bloqué sur une île qui appartient au Royaume-Uni. »

«Les discussions n’ont pas progressé davantage et à ce stade,ça ne reste qu’un concept »

http://www.zerohedge.com/news/2013-12-01/uk-royal-mint-working-plans-issue-gold-backed-physical-bitcoins // http://www.ft.com/cms/s/4903fc9a-591f-11e3-a7cb-00144feabdc0,Authorised=false.html?_i_location=http%3A%2F%2Fwww.ft.com%2Fcms%2Fs%2F0%2F4903fc9a-591f-11e3-a7cb-00144feabdc0.html%3Fsiteedition%3Duk&siteedition=uk&_i_referer=http%3A%2F%2Fwww.zerohedge.com%2Fnews%2F2013-12-01%2Fuk-royal-mint-working-plans-issue-gold-backed-physical-bitcoins

 
2 Commentaires

Publié par le 2 décembre 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :