RSS

Archives de Tag: à l’Occident

Paul Craig Roberts : l’Ukraine devra vendre ses terres à l’Occident (et sur l’assassinat de Nemtsov)

 

ITW audio de Paul Craig Roberts

Selon Paul Craig Roberts , L’Ukraine ne pourra sortir de la crise économique actuelle qu’en réalisant des coupes drastiques dans ses programmes sociaux et en cédant ses actifs nationaux, prévient un expert.

Afin de pouvoir rembourser les prêts du Fonds monétaire international (FMI), l’Ukraine devra vendre la totalité de ses terres à la compagnie occidentale Monsanto, a déclaré vendredi le politologue et économiste américain Paul Craig Roberts dans une interview accordée à la chaîne RT.« Afin de sortir de sa situation économique difficile, l’Ukraine sera contrainte de cesser de verser les retraites, d’annuler les allocations aux victimes de l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl et de réduire de façon drastique le financement des écoles et de la santé publique », a estimé M.Roberts.

Et d’ajouter que Kiev serait contraint de céder tous ses actifs nationaux et toutes ses terres arables à Monsanto, multinationale produisant des semences transgéniques, pour rembourser les crédits de FMI.« Le sort de la Grèce est promis à l’Ukraine », est persuadé l’ancien conseiller économique au sein de l’administration de Ronald Reagan.

Selon lui, une telle approche n’augure évidemment rien de bon pour l’Ukraine, qui risque de devenir une colonie de l’Occident.

« Toutes les entreprises de l’Ukraine, toutes ses ressources naturelles, toutes ses terres agricoles (…). Bref, tout appartiendra à l’Occident », a indiqué M.Roberts.
On a appris auparavant que le FMI devait trancher le 11 mars prochain sur l’octroi d’un nouveau paquet d’aide de 17,5 milliards de dollars à l’Ukraine. 

Paul Craig Roberts 

Et l’actu lui donne raison : 

L’Ukraine, futur grenier à OGM de l’Europe ?

Les députés allemands se préoccupent d’une éventuelle vente de terres arables en Ukraine pour la culture des OGM.

 Le conflit en Ukraine est utilisé pour faciliter la vente de terres arables, impliquant des sociétés et consortiums étrangers, soutenus par la Banque mondiale (BM), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et le groupe allemand Bankengruppe KfW.

 C’est ce qu’a déclaré jeudi au correspondant de l’agence Rossiya Segodnya Mme Birgit Bock-Luna, chef du bureau de Niema Movassat, député du Bundestag allemand.

« Le conflit en Ukraine est utilisé pour vendre des terres au profit de grands consortiums », a-t-elle dit, ajoutant que les députés, ayant signé la requête de Niema Movassat, collectaient et analysaient à présent l’information sur ce dossier pour la rendre publique.

Selon Mme Bock-Luna, dans sa requête au gouvernement fédéral, M.Movassat suppose que la terre en Ukraine puisse servir à cultiver des OGM, cultures interdites au sein de l’Union européenne.

Dès le début des années 1990, l’Union européenne a mis en place un cadre réglementaire pour les OGM, qui est toujours en cours d’évolution. L’objectif de cette réglementation communautaire est de rendre compatible la création d’un marché unique des biotechnologies avec la protection de la santé publique et le respect de l’environnement.

Voici en outre ce que pense Paul Craig Roberts de  l’assassinat de Nemtsov :

Assassinat de Nemtsov: une attaque propagandiste contre Poutine ?

Boris Nemtsov, un dissident politique extrêmement critique à l’égard du président Vladimir Poutine apparaît souvent comme un agent de Washington. Il a été tué aujourd’hui [le 27 février] dans une rue proche de la place Rouge.

Si Nemtsov n’a pas été assassiné par la CIA dans le but d’incriminer Poutine, il est fort probable qu’il ait été tué par des nationalistes russes qui l’on vu comme un agent de Washington.

Il faut se souvenir de l’affaire Magnitsky [un avocat fiscaliste mort en garde à vue en 2009, NdT] qui a débouché sur l’imposition de sanctions aux Russes résultant de la surréaction du Congrès états-unien à ce décès en prison: la mort de Nemtsov pourrait être imputée à Poutine. Les médias occidentaux répéteront à l’infini, sans preuve, que Poutine a tué celui qui le critiquait.

Je peux vous dire une chose, c’est que Poutine est beaucoup trop intelligent pour faire le jeu de Washington de cette manière. En plus, Nemtsov, bien que grande gueule, n’a eu aucun impact sur les 85% d’avis favorables à Poutine. Les soutiens de Nemtsov se trouvaient dans les ONG fondées en Russie par Washington. Si la CIA a assassiné Nemtsov, elle a tué ses propres atouts.

Il reste à voir si les bénéfices de la propagande justifient la perte par la CIA d’un critique de Poutine.

A lire : Expert: la situation en Ukraine est un moyen pour les USA d’élargir leur territoire

: http://fr.sputniknews.com/international/20150306/1015052703.html#ixzz3TuWcsajQ – http://lesakerfrancophone.net/assassinat-de-nemtsov-une-attaque-propagandiste-contre-poutine/

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 9 mars 2015 dans général, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :