RSS

Archives de Tag: à attaquer

Les forces françaises sont prêtes à attaquer la Syrie si des armes chimiques sont utilisées selon le Chef d’état-major de l’armée française

Les forces françaises sont prêtes à attaquer la Syrie si des armes chimiques sont utilisées selon le Chef d'état-major de l'armée française (Southfront)

Et voilà, les renseignements russes se confirment, et la France se met en 1ere ligne … Pas bon du tout . Z

Les forces françaises sont prêtes à frapper à nouveau la Syrie si des armes chimiques sont utilisées lors de la prochaine bataille d’Idlib, a déclaré le chef d’état-major français François Lecointre le 6 septembre.

« Nous sommes prêts à frapper si des armes chimiques étaient à nouveau utilisées « , a déclaré le haut responsable militaire aux médias. « Elles peuvent être réalisées au niveau national, mais il est dans notre intérêt de le faire avec autant de partenaires que possible. »

Le 5 septembre, le secrétaire étatsunien à la Défense, James Mattis, a affirmé que le Pentagone n’avait aucun renseignement suggérant que les militants d’Idlib étaient capables de lancer une attaque chimique.

  « Nous n’avons aucun renseignement qui montre que l’opposition a des capacités chimiques.  Nous – nous ne l’avons pas vu utilisé en Syrie.  L’EI a bien sûr tenté de l’utiliser en Irak.  Ces tentatives ont été très sporadiques ;  en général, des échecs.  Vous savez, une grenade avec une sorte d’agent de moutarde ou quelque chose du genre, mais rien de ce que les Casques blancs et les Nations Unies ont constaté par la violation du régime d’Assad sur l’interdiction des produits chimiques.

    Donc, lorsque nous commençons à entendre des histoires à ce sujet, et nous avons une assez bonne pénétration de beaucoup de groupes d’opposition, et nous avons maintenant une expérience de plusieurs d’années sur cette guerre tragique qui n’aurait pas dû avoir lieu, sauf pour Assad ; sauf pour les veto regrettables de la Russie aux Nations Unies, n’aurait dû avoir lieu sans le soutien des Iraniens pour les crimes d’Assad.  Nous en avons vu l’utilisation répétée dans cette lutte par le régime Assad.

    Nous avons donc dit très clairement qu’en insinuant que toute utilisation future d’armes chimiques pourrait être attribuée à l’opposition, eh bien, nous voulons voir les données.  Et à l’heure actuelle, nous avons des données – pas seulement des données étatsuniennes, mais des données internationales – que le régime Assad a déjà obtenues auparavant, et nous surveillons cela de très près.  Nous ne voyons rien qui indique que l’opposition a cette capacité.“

 

En d’autres termes, si une provocation à l’aide d’armes chimiques a lieu à Idlib, le bloc dirigé par les États-Unis ne mènera aucune enquête, mais accusera unilatéralement le gouvernement Assad de mener une attaque chimique.

Via SLT

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Le plus grand exercice naval chinois « en 600 ans » commence : Pékin est prêt à attaquer Taïwan !

media

Le mois dernier, le journal public chinois Global Times écrivait  ceci dans un éditorial :

«la Chine doit se préparer à un affrontement militaire direct dans le détroit de Taïwan» et  «il faut faire comprendre que l’intensification des contacts officiels entre les États-Unis et Taïwan aura de lourdes conséquences pour ce dernier».

L’éditorial évoquait même la version selon laquelle la Chine pourrait envoyer des avions et des navires de guerre dans le détroit de Taïwan .

Hé bien c’est chose faite ! 

La semaine dernière, la marine de l’Armée populaire de libération (« PLAN » comme « People’s Liberation Army Navy ») avait rassemblé tous ses navires de guerre, avions et sous-marins nucléaires les plus avancés pour une démonstration massive de force dans la mer de Chine méridionale. 

Asia Times  estime que 10 000 aviateurs et « marines » de l’Armée populaire de libération ont embarqué 48 navires de guerre et 76 avions pour montrer leur loyauté et leur dévouement au président Xi Jinping , qui a été accueilli sur un destroyer par un chœur retentissant de soldats.  

Les journaux chinois gérés par l’ État ont déclaré que le nombre de navires de guerre rassemblés était « le plus grand de son genre en 600 ans. » 

Ce matin, tout ce beau monde s’est retrouvé dans le détroit de Taiwan pour des manœuvres militaires … à balles réelles ! (et sans prévenir ! cf Zero Hedge)

Un message clair contre les états unis et son vassal taïwanais qu’on pourrait résumer ainsi : Pékin est prêt à attaquer ! Comme l’avait annoncé les journaux chinois le mois dernier . 

Les Chinois n’ont presque pas mouflé quant à l’attaque en Syrie (il avaient tout de même voté contre à l’ONU et ont indiqué leur mécontentement) , mais par contre ils se déploient massivement dans leur zone d’influence, signifiant qu’ils sont prêts pour la guerre … Z  

Une démonstration de force dans le détroit de Taiwan ? Non loin des côtes taiwanaises, l’armée chinoise mène depuis ce 18 avril au matin des manœuvres militaires , les premiers depuis deux ans. Pékin voit d’un très mauvais œil le récent rapprochement entre la présidente taiwanaise Tsai Ing-wen et le président américain Donald Trump et le fait savoir. En cas de tentative séparatiste, Pékin est prêt à attaquer l’île rebelle, c’est le message envoyé à Taipei.

Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

Les manœuvres à tir réel mettent aujourd’hui en pratique ce que Xi Jinping avait martelé en mars dernier: « La Chine ne cèdera pas un pouce de son territoire ». « La réunification complète de la mère patrie est l’aspiration de tous les Chinois. Toute tentative et stratagème destinés à diviser la mère patrie sont voués à l’échec », avait lâché le président chinois.

La promesse de Washington d’aider Taiwan à construire ses propres sous-marins et une nouvelle loi qui encourage des responsables américains de se rendre sur l’île ne sont pas passés inaperçues. La Chine montre donc ses muscles, comme lors d’un récent exercice naval en mer de Chine du Sud où l’homme fort de Pékin avait fait une apparition remarquée, en treillis militaire, sur le navire de guerre « Changsha ». « Le besoin d’édifier une marine forte n’a jamais été aussi pressant qu’aujourd’hui, a martelé Xi Jinping. Nous devons faire preuve d’innovation et de courage, afin de faire de la marine de l’Armée Populaire de Libération une puissance au rang mondial. »

Xi Jinping ne compte pas transmettre la question taiwanaise « de génération en génération ». Une perspective inquiétante pour Taipei. Mais pas question de se laisser intimider. Le ministère taiwanais de la Défense a qualifié les manœuvres de « bruit des bottes » et de « simple routine »

source

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Daech se préparerait à attaquer Israël

Afficher l'image d'origine

Le grand Israël: la naissance d’un futur état mondial berceau du futur gouvernement.

Bon on y arrive . Etape 1 déstabiliser le moyen orient , étape 2 : réaction d’Israel qui va « se défendre » face à l’invasion « barbare » de Daech . La dernière étape sera la solution du ce paradigme action – réaction – solution .

Tout est dans une image :

Le projet sioniste.

Le Bild rappelle que les djihadistes du Sinaï bénéficient d’un large soutien tactique et financier des chefs de file de Daech en Syrie et en Irak qui les approvisionnent aussi en armes.

Les membres de l’Etat islamique sont connus pour vouer une haine sans limite à l’Etat hébreu. Dans de nombreuses vidéos de propagande, Daech a menacé à plusieurs reprises Israël et le peuple juif. Dans l’une d’elles, postée en octobre dernier, des combattants de l’EI affirmaient qu’il « ne resterait pas un seul Juif à Jérusalem » et promettaient « d’éradiquer la gangrène du judaïsme dans le monde ».

Bien que des groupes affiliés à l’EI soient soupçonnés d’être actifs dans la bande de Gaza, aucune attaque terroriste de Daech n’a encore été revendiquée en Israël ou dans les territoires palestiniens.

Israël ne fait pas partie de la coalition menée par les Etats-Unis qui bombarde les positions du groupe terroriste en Irak et en Syrie, mais ses services de renseignement travaillent activement à la collecte d’informations sur Daech afin de les transmettre à la coalition.

Quoi qu’il en soit, les hauts-gradés de Tsahal estiment que Daech ne représente qu’une menace relativement faible pour Israël. Selon le général réserviste Amos Yadlin, la véritable menace du groupe djihadiste réside notamment dans sa capacité à inciter les masses à la violence.

Les djihadistes de l’Etat islamique (EI ou Daech) préparent une opération d’envergure contre l’Etat hébreu, révèle un magazine allemand.

Des centaines de djihadistes de l’Etat islamique se prépareraient à une attaque massive contre Israël dans des camps d’entraînement sur le territoire de l’Egypte, rapporte le Bild, précisant qu’il ne s’agit pas d’un préparatif  d’attentat, mais plutôt d’une opération militaire d’envergure.

« Le temps du lancement de cette attaque reste inconnue, mais, l’inquiétude se fait de plus en plus sentir sur place », a déclaré au quotidien allemand Ada Bibi, lieutenant-chef de Tsahal, ajoutant que l’armée israélienne se proposait de riposter, en engageant l’artillerie et des chars.

Selon la militaire, les terroristes vont sans doute employer contre l’Etat hébreu les méthodes dont ils usent pour combattre les forces de sécurité égyptiennes, soit des attentats-suicides, des kidnappings, des pilonnages et des attaques de blindés.

Le Bild rappelle que les djihadistes du Sinaï bénéficient d’un large soutien tactique et financier des chefs de file de Daech en Syrie et en Irak qui les approvisionnent aussi en armes.

Les membres de l’Etat islamique sont connus pour vouer une haine sans limite à l’Etat hébreu. Dans de nombreuses vidéos de propagande, Daech a menacé à plusieurs reprises Israël et le peuple juif. Dans l’une d’elles, postée en octobre dernier, des combattants de l’EI affirmaient qu’il « ne resterait pas un seul Juif à Jérusalem » et promettaient « d’éradiquer la gangrène du judaïsme dans le monde ».

Bien que des groupes affiliés à l’EI soient soupçonnés d’être actifs dans la bande de Gaza, aucune attaque terroriste de Daech n’a encore été revendiquée en Israël ou dans les territoires palestiniens.

Israël ne fait pas partie de la coalition menée par les Etats-Unis qui bombarde les positions du groupe terroriste en Irak et en Syrie, mais ses services de renseignement travaillent activement à la collecte d’informations sur Daech afin de les transmettre à la coalition.

Quoi qu’il en soit, les hauts-gradés de Tsahal estiment que Daech ne représente qu’une menace relativement faible pour Israël. Selon le général réserviste Amos Yadlin, la véritable menace du groupe djihadiste réside notamment dans sa capacité à inciter les masses à la violence.

Source

 
2 Commentaires

Publié par le 11 mai 2016 dans général

 

Étiquettes : , , ,

La Russie s’apprête à attaquer le pétrodollar

Oil Pumps

Un des rares papiers qui aborde cette question pourtant primordiale  ! Beaucoup pensent que c’est impossible : ils se trompent … Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

La position du dollar, en tant que devise d`échange des énergies, fournit aux États-Unis de nombreux avantages injustes. Il semblerait que Moscou soit prêt à faire tomber ces avantages.

Le pétrodollar est l`un des piliers de l`économie américaine, car son existence entraîne une importante demande internationale pour le billet vert, ce qui permet aux États-Unis d`accumuler une dette énorme. Si une société japonaise veut acheter des barils de pétrole saoudien, elle doit payer en dollars même si aucune entreprise américaine n`est impliquée dans la transaction. Le dollar bénéficie d`une telle position dominante sur ce marché énergétique que même les contrats de gaz naturel de Gazprom en Europe sont libellés et réglés en dollars. Jusqu`il y a peu, une grande partie du commerce entre la Chine et l`Europe se faisait via le billet vert.

Récemment, la Chine a pris la tête des BRICS afin de remettre en question l`hégémonie du dollar, mais la guerre des sanctions entre Washington et Moscou a permis d`accélérer le projet du lancement du « pétrorouble », ayant pour but de s`émanciper du dollar pour toutes les exportations russes de pétrole et de gaz.

Le principal partisan de ce plan est Sergey Glaziev, le conseiller économique du président russe et Igo Sechin, CEO de Rosneft, la plus grosse société pétrolière russe et proche de Poutine. Ces 2 hommes n`ont cessé de prêcher pour un remplacement du dollar par le rouble. Désormais, des membres importants du gouvernement œuvrent à son implémentation.

Cela a commencé avec le ministre de l`Économie, Alexei Ulyakaev, qui a déclaré à la chaîne Russia 24 que les sociétés énergétiques russes devraient se débarrasser du dollar : « elles doivent être plus courageuses en signant des contrats en roubles et dans les devises de ses pays partenaires, » a-t-il déclaré.

Le 2 mars dernier, le CEO de la banque d`État VTB Andrei Kostin, a déclaré à la presse que Gazprom, Rosneft et Rosoboronexport (société spécialisée dans la vente d`armes), peuvent commercer en roubles. « J`ai parlé avec les dirigeants de Gazprom, Rosneft et Rosoboronexport ; ils ne voient aucun inconvénient à utiliser le rouble, ils ont juste besoin d`un mécanisme pour le faire. »

Avec la déclaration faite par Valentina Matviyenko, porte-parole de la chambre haute du parlement, il semble clair que tout sera fait pour mettre en place un tel mécanisme. « Certains esprits échauffés ont déjà oublié que la crise économique de 2008, dont le monde paye encore le prix aujourd`hui, a démarré avec l`effondrement de certaines institutions de crédit aux États-Unis, en Grande-Bretagne et dans d`autres pays. C`est pourquoi nous pensons que toute action financière hostile peut être une arme à double tranchant ; toute erreur, même minime, renverra le boomerang au visage de celui qui l`a lancé, » a-t-elle déclaré.

Récemment, Rosneft a signé quelques gros contrats de vente de pétrole avec la Chine, et est sur le point de signer un énorme accord avec des sociétés indiennes. Dans le cadre de ces contrats, on ne retrouve aucune trace du dollar. Dans le même ordre d`idées, la Russie est en train de négocier un contrat d`échange « biens contre pétrole » avec l`Iran, qui permettrait à Rosneft de vendre 500.000 barils de pétrole par jour au marché : de quoi effrayer la Maison-Blanche, qui a de nouveau brandi la menace de nouvelles sanctions si la Russie devait finaliser cet accord avec l`Iran.

Comme nous l`avions déjà annoncé il y a quelques jours, les sanctions américaines ne font qu`accélérer la liquidation du statut du dollar. Les BRICS ont déjà affiché leur soutien de la Russie sur la crise ukrainienne. Que va-t-il se passer si la Chine et l`Inde prennent des décisions similaires ?

Il est encore trop tôt pour prédire ce qu`il va advenir, de telles décisions risquant de mettre à mal le dollar, alors que des pays comme la Chine et la Russie possèdent énormément d`actifs libellés en dollars. Les esprits passablement échauffés américains vont-ils se calmer en réalisant que les États-Unis n`ont pas grand-chose à gagner dans l`aventure, ou l’équipe Obama est-elle prête à se faire hara-kiri et à plonger le monde à nouveau dans une énorme crise financière pour défendre coûte que coûte les privilèges du dollar ?

http://or-argent.eu/la-russie-sapprete-attaquer-le-petrodollar/#.U0Pndah_uSo  inspiré de The Voice of Russia 

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 avril 2014 dans économie

 

Étiquettes : , , ,

Il faut forcer la Russie à attaquer !

poutine

 

Et on retrouve Louis DALENCOURT , le sheik Imran des catholiques , avec son travail sur l’eschatologie ! Louis signe ici un superbe papier ….Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

L’affaire ukrainienne est révélatrice de la stratégie réelle de l’Empire -on entend par là les Etats-Unis et leurs caniches européens- : forcer les pays du Septentrion à attaquer, les provoquer jusqu’à ce qu’ils craquent.

Les dirigeants du monde sont en train de mettre en place, inconsciemment pour la plupart, les conditions nécessaires à la réalisation des prophéties bibliques applicables à la Fin des Temps.

Que nous raconte, par exemple Ezechiel 38 ? Que la guerre viendra de l’Orient, des pays du Septentrion, des forces de Gog du pays de Magog. C’est à dire, pour faire simple, de la Russie, de la Chine et de la Perse (l’Iran principalement). Ce sont eux qui doivent être les agresseurs.
Les prophéties non bibliques et plus récentes ne manquent pas, d’ailleurs, pour annoncer avec force détails l’invasion de l’Europe par ces forces du Septentrion, russes en tête.

Ce que nous ne savions pas, c’était la méthode qu’emploierait le gouvernement mondial de l’ombre pour forcer les orientaux à nous attaquer.

Cette méthode est la plus vile, la plus basse que l’on connaisse : provoquer les intérêts vitaux de ces pays par révoltes interposées. Et les forcer à intervenir tout en les présentant comme des agresseurs.
Analysons un peu la stratégie de l’étau : à chaque révolte soi-disant populaire, on s’approche physiquement et géopolitiquement de la Russie.

Derrière la Syrie, l’Iran, l’Ukraine, ce sont en réalité la Russie et la Chine qui sont visés. Surtout la Russie.

Toutes ces révoltes sont organisées, financées et provoquées par l’Empire, via les officines spécialisées de la CIA (quand ce n’est pas le Mossad) et des organisations non gouvernementales financées, notamment, par Soros. Ce fut le cas en Tunisie, en Libye, en Egypte, en Syrie, et plus récemment en Ukraine et au Venezuela.
A chaque fois, l’Empire prend le parti des révoltés, au nom de la démocratie alors que ces énergumènes s’en prennent à des gouvernements régulièrement et démocratiquement élus, mis à part la Libye.

Il est tout de même étonnant d’apprendre qu’en Ukraine, la soi-disant révolte populaire était encadrée par des organisations quasiment paramilitaires, armées, incluant des mercenaires américains et allemands entraînés, et même un commando israélien. Forces qui ont volontairement transformé des manifestations hostiles au pouvoir en guérilla urbaine.
Il ne s’agit plus d’un mouvement spontané de la population mais bien d’une prise de pouvoir par la force. En d’autres termes, d’une révolution parfaitement orchestrée et maîtrisée.
Or les russes ne sont pas dupes. Les médias russes le savent et le disent à la population.

Charles Sannat rappelait hier que dans les années soixante, les Etats-Unis s’étaient opposés avec force à l’installation de missiles russes à Cuba, tellement cette éventualité menaçait l’intégrité de leur pays. Et on voudrait que les russes laissent l’OTAN agir de même en Ukraine ?

Derrière la Syrie, il y avait déjà les intérêts liés à la production et au transport des hydrocarbures, gaz et pétrole, ainsi que les intérêts géostratégiques et militaires des russes via la base navale de Tartous, leur assurant une présence essentielle et directe en Méditerranée.

Derrière l’Iran, on retrouve les mêmes enjeux énergétiques, la guerre monétaire en plus.

Avec l’Ukraine, encore et toujours les gazoducs et l’approvisionnement en hydrocarbures, sans compter la base navale de Sébastopol en Crimée, stratégique pour les russes ; mais cette fois-ci l’agression est montée d’un cran car la Russie est directement visée.

Le temps est compté à Satan. Il faut provoquer la troisième guerre mondiale et il faut que l’agresseur soient les pays du Septentrion.

Première tentative le 21 août 2013 avec l’attaque chimique sous fausse bannière en Syrie. Si ce plan avait marché, les occidentaux forçaient la main aux russes et aux chinois, les obligeant à attaquer les premiers puisque, officiellement, ils n’intervenaient eux que pour faire cesser les agressions d’Assad. Mais la Russie déjoue in extremis les velléités belliqueuses des va-t’en guerre de l’Empire.

Deuxième déclencheur possible, l’Iran. Les négociations entre le groupe 5+1 à Genève débutent le 20 novembre 2013 et très vite, les protagonistes comprennent qu’un accord est possible ; ce qui en réalité ne fait pas les affaires de l’Empire. Une autre guerre est repoussée de quelques mois.

Restait une dernière piste, en gestation depuis longtemps : l’Ukraine. Le 21 novembre, donc le lendemain du début de la réunion de Genève, l’Ukraine annonce qu’elle suspend les négociations en vue d’un accord d’association avec l’Union Européenne. Qui a ordonné à Viktor Ianoukovitch de refuser de signer cet accord ?
Sont-ce les mêmes du gouvernement mondial de l’ombre qui avaient assuré Saddam Hussein de leur bénédiction pour qu’il envahisse le Koweït en 1991 ? Ces traîtres que ledit Saddam Hussein a désignés en envoyant ses skuds sur Tel-Aviv ?

Curieux ces 21… 21 août, 21 novembre, 22 février (21 + 1) pour l’assaut final en Ukraine…

Ils veulent, ils doivent réaliser Ezechiel 38 :
« Et tu monteras contre mon peuple d’Israël; comme une nuée qui va couvrir le pays. Ce sera à la fin des jours que je te ferai venir contre mon pays, afin que les nations me connaissent, quand je me sanctifierai en toi à leurs yeux, ô Gog.
Et il arrivera en ce jour-là, le jour où Gog entrera dans la terre d’Israël (…) et dans ma jalousie, dans le feu de ma fureur, –je l’ai dit, — il y aura en ce jour-là un grand tremblement sur la terre d’Israël.
Devant moi trembleront les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bêtes des champs, tout reptile qui rampe sur la terre, et tout homme qui est sur la face de la terre; les montagnes s’écrouleront et les rochers tomberont, et toute muraille tombera sur le sol.
Et j’appellerai contre lui l’épée sur toutes mes montagnes, –oracle du Seigneur Yahweh, et chacun tournera son épée contre son frère.
J’exercerai mon jugement sur lui par la peste et par le sang; je ferai pleuvoir des torrents de pluie et des pierres de grêle, du feu et du soufre, sur lui et sur ses bataillons, et sur les peuples nombreux qui seront avec lui. »

Ce sera à la fin des jours… est-ce clair maintenant ?
Et si vous associez ce texte prophétique avec l’Oracle sur Damas en Isaïe 17, vous comprendrez que toutes les conditions seront très bientôt réunies pour la grande bataille de l’Armageddon.

Alors quelle provocation vont-ils encore inventer pour faire craquer les russes ?
Vont-ils nous faire un remake de la première guerre mondiale en assassinant un leader russe, donnant ainsi raison à nos suspicions concernant l’ours ?
Surveillez donc bien l’actualité de ces prochains jours.

Et l’Algérie ?
Petite réflexion sur un autre sujet. Vous ne trouvez pas bizarre, vous, que l’Algérie n’ai pas encore eu elle aussi sa petite révolution ? C’est le dernier grand pays du Maghreb à ne pas avoir connu de déstabilisation. Pourquoi le gardent-ils en réserve ?
Même François Mitterrand en 1995 n’était plus physiquement capable de briguer un troisième mandat. Pensez-vous que Bouteflika le soit à 76 ans, avec un cancer et après un AVC ? Pourquoi, contre toute logique, se représente-t-il ? Quel est le but du gouvernement mondial de l’ombre ?
Pourquoi avoir annoncé le 22 février, jour du coup d’Etat en Ukraine, que le président Bouteflika se représenterait à la Présidentielle du 17 avril ?
17 avril, le jeudi saint, 3 jours avant Pâques. Et si sa réélection était le point de départ d’une contestation dégénérant en troubles ? On connaît la suite, le scénario est maintenant bien rôdé.
Or l’Algérie est, avec la Russie, un grand fournisseur de gaz aux européens. Imaginez une Russie en conflit avec l’Empire, coupant ou réduisant les approvisionnements d’hydrocarbures à l’Europe, et dans la foulée une Algérie basculant elle aussi dans le chaos… sans compter les répercussions en France, et notamment les risques de guerre civile.

C’est facile de provoquer l’effondrement économique de l’Occident, surtout avec des éléments déclencheurs que personne ne voit venir. C’est le principe de la prestidigitation : tout le monde regarde le chiffon rouge agité par une main, sans voir ce que fait l’autre dans l’ombre.

Tout est lié. 21 août, 21 novembre, 22 février… dès qu’un domino tombe un autre s’enclenche.
17 avril pour le prochain ? Non, on risque plutôt d’être proches à ce moment-là du bouquet final, après avoir vécu auparavant quelques grandes étapes.

Alors c’est le moment, en ce jour des Cendres, de prendre les bonnes résolutions pour accomplir un vrai et saint carême, et de basculer dans une vie de pénitence et de mortifications.

http://legrandreveil.wordpress.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 mars 2014 dans général

 

Étiquettes : , , ,

Al-Qaida (« rebelles ») appelle à attaquer les USA ! (+ Russie et Iran)

Image

Nous avions relayé l’info récemment que les terroristes de Syrie voulaient attaquer Israël avec un false fag pour obtenir l’intervention « occidentale » https://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/09/09/syrie-false-flag-les-rebelles-prepareraient-une-attaque-chimique-contre-israel/ ; et bien là ça devient ouvert ! Le monstre qu’on créé les occidentaux se retourne contre eux …A moins que ce ne soit là une autre stratégie pour intervenir en Syrie, en se retournant contre les rebelles : ensemble, étasuniens et al quaida devraient pouvoir parvenir à créer la confusion…

Notez aussi que La Russie compte sur une coopération fructueuse avec l’Iran (Poutine)

revue de presse 2013 Z@laresistance 

Le chef d’al-Qaida a appelé à attaquer les Etats-Unis et à boycotter l’Amérique et ses alliés dans un message audio diffusé sur les forums jihadistes, pour le douzième anniversaire des attentats du 11 septembre, a informé jeudi le site de veille SITE.

« Nous devons économiquement saigner l’Amérique en poussant le pays à poursuivre ses immenses dépenses pour sa sécurité », a lancé Ayman al-Zawahiri, un Egyptien qui a succédé à Oussama Ben Laden. « L’économie est le point faible de l’Amérique et elle est déjà chancelante à cause de toutes ses dépenses militaires engagées pour sa sécurité ».

« Pour maintenir l’Amérique sous tension et en état d’alerte, il faut quelques attaques par-ci par-là. Nous avons déjà gagné la guerre en Somalie, au Yémen, en Irak et en Afghanistan, nous devons donc poursuivre cette guerre sur ses propres terres », a-t-il ajouté, invitant « ses frères » à agir seul ou en groupe pour « mener ces attaques disparates ». Ayman al-Zawahiri, dont le frère a été arrêté en Egypte pour avoir soutenu le président islamiste déchu Mohamed Morsi, est revenu sur la situation au Caire, rappelant que la légitimité d’un gouvernement ne venait pas de la démocratie mais de la charia.

Dans ce message de 72 minutes, il a également affirmé que les membres d’al-Qaida n’étaient pas des « terroristes assoiffés de sang », recommandant ces fidèles de consolider les cellules existant dans les états musulmans dans le but d’instaurer des Etats islamistes. Il a également fait référence au double-attentat du marathon de Boston qui en avril avait fait 3 morts et des dizaines de blessés.

Mercredi, les Etats-Unis ont marqué le 12e anniversaire des attentats avec des cérémonies, des fleurs, des larmes et la traditionnelle lecture des noms des 2.973 victimes. Les commémorations se déroulaient cette année dans un contexte particulièrement sombre, avec en arrière-plan les tensions diplomatiques autour de la Syrie et l’inquiétude d’une majorité d’Américains, hostiles à une intervention dans ce pays, après deux guerres en Irak et en Afghanistan qui ont coûté des centaines de milliards de dollars et tué quelque 7.000 jeunes Américains.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/13/97001-20130913FILWWW00246-al-qaida-appelle-a-attaquer-les-usa.php

 
1 commentaire

Publié par le 13 septembre 2013 dans général

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

ATTENTION ! Guerre contre la Syrie: Poutine prêt à attaquer l’Arabie saoudite !! …Au bord de la 3e guerre mondiale !

Guerre contre la Syrie: Poutine prêt à attaquer l'Arabie saoudite !!
C’est parti VLAD ressort les crocs : pourvu que MEYSSAN ait un peu raison  ! Car en une nuit ça peut aller vite ! On pourrait se réveiller n’importe quel matin ici en France…..avec un baiser RUSSE  ! Depuis hier le monde est au bord de la 3e guerre mondiale … règle no 1 : Ne jamais jouer avec POUTINE , ni avec la CHINE . ( Eux ne sont les  marionnettes de personne )  A ce point nous commençons à douter d’une intervention, car là c’est très clair !  https://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/08/29/la-syrie-ne-sera-pas-attaquee-avant-le-sommet-du-g20-experts/
 
IRIB- Selon les sources syriennes, le président russe Poutine est déterminé à prendre pour cible l’Arabie saoudite,
si les Etats Unis attaquaient militairement la Syrie ! Suivant la campagne médiatique intense entretenue depuis quelques jours par les médias mainstream contre la Syrie, les Etats Unis et leurs alliés seraient prêts à lancer des raids aux missiles contre la Syrie d’ici quelques heures. Dampress affirme que le chef du Kremlin est prêt à donner aux gros bombardiers russe l’ordre de bombarder l’Arabie saoudite, si les Etats Unis prennent pour cible de leurs missiles la Syrie. les tensions sont à leur plus haut point entre la Russie et les Etats Unis depuis que Washington s’est mis en ordre de bataille et a mobilisé ses alliés contre Damas. Lavrov a qualifié toute attaque contre la Syrie d’erreur historique et Moscou dit ne pas croire un seul mot à la version US avancée sur les raids chimiques du 21 août contre la banlieue de Damas. les analystes ont mis en garde l’Arabie saoudite et les Etats Unis , deux protagonistes de la guerre contre une troisième guerre mondiale qui pourrait être déclenchée si Washington tire en direction de la Syrie .
 
1 commentaire

Publié par le 28 août 2013 dans général

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :