Avec la décision de Trump de se retirer de l’accord sur le nucléaire Iranien sous la pression des lobbies sionistes, c’est reparti pour une confrontation entre Israël et l’Iran au moyen Orient, qui pourrait déboucher sur une guerre de grande échelle . Israël cherche encore une fois, que ce soit au proche ou moyen orient, à déstabiliser ses voisins et/via ses « ennemis » déclarés, et à déclencher une guerre . L’objectif : le grand Israël . Mais ils peuvent aller très loin pour y parvenir . Z   

L’Ayatollah Ali Khameni, le Guide suprême de l’Iran, a éreinté Israël sur Twitter dimanche, qualifiant l’État juif de « tumeur cancéreuse » dans la région de l’Asie occidentale qui doit être « enlevée et éradiquée ».

« C’est possible et ça arrivera » -Khameni

ayatollah 1 20180606

Khamenei a également dit que la cause palestinienne n’est pas « tactique » ou « politique » – c’est plutôt « une question de cœur… et de foi ».

ayatollah 2 20180606Samedi, le chef suprême a averti les « pays traîtres » refusant de se confronter à Israël pour apaiser les Etats-Unis, et que « la résistance est le seul moyen de sauver #Palestine de l’oppression ».

 ayatollah 3 20180606ayatollah 4 20180606Ce week-end, ses tweets sont arrivés au cours de plusieurs jours de tension le long de la frontière de Gaza, qui ont vu de multiples échanges de tirs de mortier et de roquettes et de violence le long de la barrière de sécurité.

Vendredi, une ambulancière volontaire de Gazan, âgée de 21 ans, a été abattue alors qu’elle tentait d’évacuer les manifestants blessés près de la clôture périphérique d’Israël. Les responsables de l’ONU ont condamné le meurtre de Razan Najjar, et des milliers de Palestiniens ont assisté à ses funérailles samedi. L’armée israélienne a dit qu’elle enquêtait sur l’incident.- Times of Israel

000_14Z12L-640x400_0

Plus tard samedi soir et tôt dimanche matin, des groupes terroristes palestiniens de Gaza ont recommencé à tirer des roquettes au-dessus de la frontière, brisant un accord officiel de cessez-le-feu. En réponse, les FDI ont déclaré que des avions à réaction israéliens ont effectué deux séries de frappes aériennes dans la bande de Gaza. – Times of Israel

Puis, lundi, Khamenei a déclaré que l’Iran  » attaquerait 10 fois plus s’il était attaqué par des ennemis  » et que les exigences occidentales visant à limiter son programme de missiles balistiques sont un  » rêve qui ne se réalisera jamais « .

« Téhéran attaquera 10 fois plus s’il est attaqué par des ennemis…. » Les ennemis ne veulent pas d’un Iran indépendant dans la région….. Nous continuerons à soutenir les nations opprimées  » – Ayatollah Ali Khamenei, Guide suprême iranien.

« Jeunes Arabes, vous devriez agir et prendre l’initiative de contrôler votre propre avenir…. Certains pays de la région agissent comme les ennemis de leur propre peuple « , a déclaré M. Khamenei, faisant allusion aux États arabes du Golfe alliés des États-Unis, qui soutiennent les rebelles qui tentent de renverser le président syrien Bachar al-Assad, un proche allié de Téhéran.

Les tensions s’exacerbent à nouveau entre l’Iran et l’Occident depuis que le président Trump s’est retiré de l’accord nucléaire  » extrêmement mauvais  » de 2015 avec Téhéran. Les signataires européens – ainsi que le secrétaire d’État de Obama, John Kerry, se sont efforcés de sauver l’accord qui imposait à la République islamique de mettre un frein à son programme nucléaire contesté en échange de la levée de sanctions sévères.

L’un des principaux griefs de Trump au sujet de l’accord était que l’Iran n’était pas tenu de mettre un frein à son programme de missiles balistiques, ce que Khamenei a déclaré à maintes reprises que ce n’était pas négociable.

« Certains Européens parlent de limiter notre programme de missiles défensifs. Je dis aux Européens : « Limiter notre travail sur les missiles est un rêve qui ne se réalisera jamais ».

source:https://www.zerohedge.com/news/2018-06-04/ayatollah-calls-israel-cancerous-tumor-will-strike-back-10-times-harder-if-attacked

Via RI