RSS

Ouragan Florence : De nombreuses centrales nucléaires risquent d’être directement touchées

14 Sep

Selon Le Monde :

« La tempête ravage notre Etat. » Le gouverneur de Caroline du Nord, Roy Cooper, a tiré la sonnette d’alarme, vendredi 14 septembre, alors que l’ouragan Florence a commencé à s’abattre sur la côte est des Etats-Unis.

« Nous sommes très inquiets que des localités entières puissent être détruites (). Nous faisons face à plusieurs menaces », a poursuivi le gouverneur, citant la montée des eaux de l’océan et des rivières gonflés par l’ouragan, combinées aux fortes précipitations. Des pluies de cette intensité n’arrivent « qu’une fois tous les mille ans », a déclaré Roy Cooper, indiquant que la rivière Neuse était arrivée jusqu’à trois mètres au-dessus de son niveau habituel et que le niveau des rivières allait « monter pendant plusieurs jours ».

De plus, toujours aux dernieres nouvelles ,  Au moins un demi-million de personnes sont privées d’électricité en Caroline du Nord 

Lire aussi l’excellent papier de Zerohedge . Z

Ouragan Florence : De nombreuses centrales nucléaires risquent d’être directement touchées

L’ouragan Florence s’abat sur la Caroline du Nord et la Caroline du Sud aux États-Unis et les habitants sont priés d’évacuer une partie de ces états.

L’ouragan se dirige directement vers les centrales nucléaires, qui pourraient en subir les conséquences, puisque la Commission de régularisation du nucléaire a déclaré qu’il y a 12 centrales en activité dans les Carolines.

Les centrales nucléaires endommagées risquent d’inonder l’environnement avec des radiations nocives

Le NRC a révélé que l’ouragan Florence pourrait frapper les 12 centrales électriques, qui sont toutes en service et produisent de l’électricité par réaction nucléaire, selon Zerohedge.com. Les centrales sont situées à proximité d’océans, de lacs, de rivières ou d’estuaires parce qu’elles ont besoin d’être constamment refroidies avec de l’eau. S’il y a une brèche et que les réacteurs ne se refroidissent pas avec de l’eau, ils surchauffent. Cela entraîne des dégâts au cœur du réacteur ainsi qu’une défaillance du confinement ; l’environnement sera alors envahi par des radiations nocives.

Les inondations causées par l’ouragan pourraient avoir des conséquences catastrophiques pour les centrales nucléaires, car elles pourraient endommager l’équipement des centrales ou, pire encore, paralyser les systèmes électriques et désactiver les systèmes de refroidissement. Quelque chose de similaire s’est produit à la centrale de Fukushima Daiichi au Japon après le tsunami de mars 2011.

L’ouragan devrait frapper les centrales électriques de Brunswick et de Duke-Sutton

Le météorologue Ed Vallee de “Vallee Wx Consulting” a déclaré que l’ouragan est sur le point de toucher la centrale nucléaire Brunswick ainsi que celle de Duke-Sutton pour l’instant. L’ouragan Florence se rapproche des côtes de la Caroline du Nord et de la Caroline du Sud où il devrait se frayer un chemin dans la nuit du jeudi au vendredi matin. Les experts ont suggéré que le vent soufflera à plus de 160 kilomètres par heure ; les résidents devraient s’attendre à de la pluie et à des inondations dans la région et ils ont été invités à quitter cette zone.

Selon Vallee, “les rafales de vent et les inondations dangereuses seront les plus grandes menaces pour ces opérations, les centrales étant susceptibles d’être inondées à l’intérieur des terres”. Les précipitations ont été estimées entre 40 et 110 centimètres dans certaines régions côtières.

Vallee a affiché des modèles météorologiques, dont l’un d’entre eux représente les précipitations totales du ECMWF. Ce modèle a révélé que la majorité des pluies torrentielles pourraient se situer à proximité des deux centrales nucléaires de la région de Wilmington en Caroline du Nord.

L’ouragan Florence prendra de l’ampleur à mesure qu’il s’approchera des côtes des Carolines et que sa force prévue est de catégorie 5 lorsqu’il touchera le sol. Des avertissements ont été lancés au sujet d’une menace sérieuse pour la vie des personnes et des biens. Les experts affirment qu’il est très rare qu’un ouragan aussi violent que celui de Florence se propage aussi loin vers le nord. Un expert a même affirmé que l’ouragan Florence pourrait être le plus destructeur de l’histoire moderne dans la région des Carolines.

Le gouvernement a émis un avertissement d’“une onde de tempête mettant la vie en danger”pouvant atteindre 6 mètres ou plus, “une inondation d’eau douce mettant la vie en danger” et “des vents destructeurs de la puissance d’un ouragan”.

Ce que peu de gens prennent en compte, c’est le risque énorme que l’ouragan fait courir aux 12 réacteurs nucléaires qui sont actuellement en ligne de mire, dont deux sont en première ligne car ils sont situés sur la côte.

Source: Disclose.tv, le 12 septembre 2018 – Traduction Nouvelordremondial.cc

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 14 septembre 2018 dans Climat - Environnement, général, International

 

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :