RSS

Ce ne sera pas un krach, mais un tsunami financier mondial

12 Sep

Voici encore une autre alerte, avec de bonnes explications .. Il ne s’agit pas de faire de l’alarmisme, mais juste d’observer la situation, et c’est assez simple à comprendre . Regardez l’impact d’une hausse minime des taux de la FED sur les émergents … C’est vrai que par exemple les banques espagnoles sont particulièrement exposées, j’en ai parlé début de semaine . Mais ce ne sont pas les seules, ce n’est qu’un exemple !! Il ne faut même pas être intelligent pour voir venir le désastre qui se profile, il suffit juste d’être informé un strict minimum pour pouvoir constater . Z 

« Nous allons vivre une autre crise financière ; tous les gens intelligents la voient arriver », a pu déclarer Steve Bannon, l’ancien conseiller de Trump qui lui doit sa victoire. Depuis la chute de Lehman Brothers et le cataclysme de 2008, nous avons assisté à une mutation complète et ahurissante des banques centrales. L’initiateur, le pionnier de la folle politique monétaire d’assouplissement quantitatif a été la Banque du Japon, suivie par la Fed et ensuite la BCE.

Suite aux risques de défaut immédiat des États, de krach obligataire et boursier, les banques centrales se sont transformées en pompiers tout-terrain pour éteindre les multiples incendies avec des moyens inédits « non conventionnels ». Une véritable fuite en avant en pratiquant la politique des taux zéro, de l’endettement supplémentaire pour régler le problème du surendettement, de la création monétaire laxiste pour procurer des liquidités aux banques et faire baisser les taux d’intérêt du marché obligataire. La Banque de France détient, aujourd’hui, 20 % de la dette publique française tandis que la Banque du Japon détient 41 % de la dette publique japonaise (250 % du PIB).

Les banques centrales sont, aujourd’hui, coincées d’une façon irréversible et ne peuvent plus revenir en arrièreen diminuant la masse monétaire et en augmentant ou en laissant monter les taux d’intérêt, sous peine de faillite des États, des entreprises zombies et d’écroulement des marchés obligataires et boursiers.

En fait, tout se passe comme si la Banque du Japon, la Fed et la BCE avaient décidé d’édifier ensembleune « Digue de Babel ». La réussite est, en apparence, totale puisque la digue tient et que les marchés sont au plus haut. En réalité, une masse d’eau énorme de dimension océanique continue inexorablement à s’accumuler et à monter de l’autre côté de la digue, tandis que les inconscients au sec continuent à spéculer, à faire grève, à se vautrer dans l’hédonisme individualiste matérialiste et à se moquer même des Cassandre réalistes. Mais, un jour, suite à la pression trop forte de l’eau,c’est-à-dire la perte subite de confiance, la « Digue de Babel » cédera et ce ne sera pas alors un vulgaire petit barrage de Malpasset, mais un tsunami océanique de dimension planétaire qui balaiera tout sur son passage et aura, pour conséquence, l’effondrement total du Système.

Les banques espagnoles sont un excellent exemple de la dangereuse interconnexion mondialiste des problèmes.Elles ont été sauvées, jusqu’à ce jour, en fusionnant, avec une aide d’urgence de 100 milliards d’euros, sans avoir encore rien remboursé. Mais les banques espagnoles sont exposées à hauteur de 83,2 milliards d’euros en Turquie, soit davantage que les 75 milliards réunis de la France, des États-Unis et du Royaume-Uni. Les crédits en devises étrangères, face à la baisse de la livre turque et à l’augmentation des taux d’intérêt, représentent 40 % de la dette de la Turquie.

En Argentine, les investissements espagnols s’élèvent à 28 milliards de dollars, soit un quart de l’investissement total étranger (les États-Unis, seulement 10 milliards). L’Espagne, à elle seule, représente plus de 40 % du risque des dettes de l’Amérique latine (Argentine, Mexique, Brésil). Pour se sauver de leurs risques européens, les banques espagnoles ont misé gros sur les pays émergents, cherchant à diversifier leurs risques avec des perspectives de rentabilité plus élevées. Mais gare en cas de retournement de situation.

Pour la première fois, depuis dix ans, la Banque centrale indienne a acheté de l’or. « Encore un petit moment, Monsieur le Bourreau ! » Il suffit de la perte subite de confiance d’un agent économique – ce qui fut le cas de la BNP, en 2008 -, d’un krach dans un seul pays tel que l’Espagne, la Grèce ou l’Italie pour que la réaction en chaîne se développe dans le monde et que tout explose. La « Digue de Babel » des banques centrales cédera aussi à son tour car l’arme atomique de l’assouplissement quantitatif, pratiqué alors sans limite et d’une façon exponentielle, nous conduira à l’hyperinflation du Venezuela ou de l’Allemagne en 1923. La crise de 1929 nous paraîtra, alors, comme un épiphénomène par rapport à ce qui nous attend !

« Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles », selon William Shakespeare ».

Marc Rousset,Boulevard Voltaire, le 9 septembre 2018

Via : OD

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 12 septembre 2018 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , ,

2 réponses à “Ce ne sera pas un krach, mais un tsunami financier mondial

  1. Joetclo Assgong

    12 septembre 2018 at 5:47

    Mais que faire, de sa tirelire, avant l’avalanche??.

     
  2. moneygate

    12 septembre 2018 at 6:16

    Merci pour ces articles Z. Pourrais tu sVP trouver des infos sur à qui appartient les banques centrale SVP et quels sont leur droits et devoirs vis à vis de la loi?
    Sinon pourrais tu si tu connais un article et ou 1 ou qq vidéos expliquant la forme de la planète??? Je pense que tu ne crois aps à la terre plate?
    ET ZELTA hier j’ai vu une vidéo qui traduisait une vidéo des 3 pontes aux usa sur la théorie de la terre plate et ils disaient eux meme au tout début que toutes les « théories » sur le modèle expliquant la terre plate en rapport avec ce qu’on voit du soleil et et la lune, ainsi que les autres astres, mais la suite de la vidéo se penchant surtout sur le soleil et pouvoir expliquer que tout le monde sur la planète le voit en meme temps et au meme endroit, ce que jusque la aucun modèle de la terre plate n’arrive à expliquer et ils essayent de démontrer qu’ils ont enfin trouvé comment expliquer ce phénomène, mais au final ils avouent qu’en fait ils ont cette hypothèse mais qu’ils n’ont pas encore su faire les calculs pour le prouver…
    Mais ça démontre bien qu’ils savent que leur théorie ne tient pas actuellement face aux preuves mathématiques, rien n’arrive à expliquer tout ce qu’on vit et qu’on voit sur notre planète actuellement.
    REvoit la haine ératosphère, son ton est moins provoquant et moqueur que defekator et ptet que tu aurais plus facile à accepter de l’écouter pour tester par toi même si ce qu’il dit est vrai ou pas. Si tu as fais les écoles primaire, tu devrais comprendre sans souci, sans devoir théoriser sur des choses comme la forme du champs magnétique et du noyau de la terre.
    https://www.youtube.com/watch?v=YLOwjbo8YJA TERRE PLATE – JUSTE POUR LE PLAISIR !!!!
    Et sinon tu ne m’as tjs pas répondu ZELTA comment ils font pour que personne ne trahisse le secret dans les millions de personnes faisant partie du complot?
    Mais surtout et + que tout pourquoi nous metir à tous sur al forme de la planète et donc surement aussi sur toute une série de lois de notre physique parce que sans changer notre physique, il n’y aura jamais moyen d’expliquer la terre plate (à mon avis)et pour ce détail, les 3 spécialistes actuel sur la terre plate ne disent pas que la physique officielle est fausse pourtant.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :