Alors que l’offensive de l’armée syrienne pour la libération d’Idlib est une question d’heure, le ministre chinois de la Défense qui a reçu son homologue iranien lui a proposé une coopération stratégique entre les deux armées iranienne et chinoise. C’est la première fois que l’APL (Armée populaire de la libération) veut engager une coopération militaire d’envergure avec l’armée iranienne. Cette coopération pourrait se traduire en acte non seulement en Syrie mais aussi dans la région.

La Chine est disposée à élargir la coopération stratégique entre les forces armées chinoises et iraniennes. Lors d’une rencontre ce samedi à Pékin avec son homologue iranien, le ministre chinois de la Défense s’est dit favorable à l’élargissement des relations militaires sino-iraniennes.

« Pékin est prêt à approfondir la coopération entre les forces armées chinoises et iraniennes », a déclaré le ministre chinois de la Défense, Wei Fenghe, lors d’une rencontre avec son homologue iranien le général de brigade Amir Hatami.

« Les relations entre les forces armées chinoises et iraniennes se développent de manière positive. Pékin est prêt à renforcer la relation stratégique avec Téhéran, à élargir les domaines de coopération, à accéder aux nouveaux acquis productifs du partenariat stratégique global des deux États » a réaffirmé le ministre chinois de la Défense.

« Pendant ces dernières années, la Chine et l’Iran ont obtenu des résultats fructueux en matière de coopération dans divers domaines », s’est-il félicité. Et de poursuivre : « Pékin et Téhéran se sont soutenus mutuellement et ont démontré une compréhension réciproque sur des questions d’intérêt majeur ».

Le général de brigade Amir Hatami, a de son côté, déclaré que l’Iran attachait une grande importance aux relations avec la Chine et avec l’armée de ce pays. « Téhéran apprécie hautement le rôle important joué par la Chine dans le maintien de la paix et de la stabilité internationales et régionales », a-t-il réitéré.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré lors d’un entretien téléphonique en juillet avec son homologue iranien Mohammad Javad Zarif que Pékin était prêt à développer sa coopération avec Téhéran et a condamné le recours par les États-Unis aux sanctions unilatérales à l’encontre de l’Iran.

Selon l’agence iranienne Mehr News, le ministre iranien de la Défense s’est rendu en Chine à l’invitation de son homologue chinois à la tête d’une délégation de haut rang.

Le général de brigade Amir Hatami prévoit également de s’entretenir avec les responsables militaires et politiques chinois. Il envisage de discuter des développements régionaux et internationaux, ainsi que la coopération sino-iranienne en matière de défense.

source