RSS

Les forces françaises sont prêtes à attaquer la Syrie si des armes chimiques sont utilisées selon le Chef d’état-major de l’armée française

06 Sep
Les forces françaises sont prêtes à attaquer la Syrie si des armes chimiques sont utilisées selon le Chef d'état-major de l'armée française (Southfront)

Et voilà, les renseignements russes se confirment, et la France se met en 1ere ligne … Pas bon du tout . Z

Les forces françaises sont prêtes à frapper à nouveau la Syrie si des armes chimiques sont utilisées lors de la prochaine bataille d’Idlib, a déclaré le chef d’état-major français François Lecointre le 6 septembre.

« Nous sommes prêts à frapper si des armes chimiques étaient à nouveau utilisées « , a déclaré le haut responsable militaire aux médias. « Elles peuvent être réalisées au niveau national, mais il est dans notre intérêt de le faire avec autant de partenaires que possible. »

Le 5 septembre, le secrétaire étatsunien à la Défense, James Mattis, a affirmé que le Pentagone n’avait aucun renseignement suggérant que les militants d’Idlib étaient capables de lancer une attaque chimique.

  « Nous n’avons aucun renseignement qui montre que l’opposition a des capacités chimiques.  Nous – nous ne l’avons pas vu utilisé en Syrie.  L’EI a bien sûr tenté de l’utiliser en Irak.  Ces tentatives ont été très sporadiques ;  en général, des échecs.  Vous savez, une grenade avec une sorte d’agent de moutarde ou quelque chose du genre, mais rien de ce que les Casques blancs et les Nations Unies ont constaté par la violation du régime d’Assad sur l’interdiction des produits chimiques.

    Donc, lorsque nous commençons à entendre des histoires à ce sujet, et nous avons une assez bonne pénétration de beaucoup de groupes d’opposition, et nous avons maintenant une expérience de plusieurs d’années sur cette guerre tragique qui n’aurait pas dû avoir lieu, sauf pour Assad ; sauf pour les veto regrettables de la Russie aux Nations Unies, n’aurait dû avoir lieu sans le soutien des Iraniens pour les crimes d’Assad.  Nous en avons vu l’utilisation répétée dans cette lutte par le régime Assad.

    Nous avons donc dit très clairement qu’en insinuant que toute utilisation future d’armes chimiques pourrait être attribuée à l’opposition, eh bien, nous voulons voir les données.  Et à l’heure actuelle, nous avons des données – pas seulement des données étatsuniennes, mais des données internationales – que le régime Assad a déjà obtenues auparavant, et nous surveillons cela de très près.  Nous ne voyons rien qui indique que l’opposition a cette capacité.“

 

En d’autres termes, si une provocation à l’aide d’armes chimiques a lieu à Idlib, le bloc dirigé par les États-Unis ne mènera aucune enquête, mais accusera unilatéralement le gouvernement Assad de mener une attaque chimique.

Via SLT

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :