RSS

Mouvement Monnaie Juste

20 Août

image3456.jpg

Français, française, madame, monsieur,

Nous vous écrivons parce qu’il nous a semblé opportun de vous informer de l’existence de notre mouvement qui a pour but de faire prendre conscience à nos concitoyens de l’iniquité et de l’absurdité du système monétaire actuel et sur les solutions de remplacement. La monnaie n’est qu’un moyen pour mobiliser l’énergie humaine et son émission devrait légitimement appartenir aux institutions représentant les citoyens et … ce n’est pas le cas aujourd’hui !

Notre société est fondamentalement absurde et profondément injuste à cause d’un système monétaire qui est, de fait, une énorme supercherie. Comme l’affirmait Irving Fisher en 1935 lors de l’écriture de son ouvrage méconnu 100% Money : « Et si notre système monétaire n’avait jamais été véritablement réfléchi ? ». Le système monétaire ne serait qu’une pure contingence de l’histoire, modelée au cours des siècles par l’appât du gain des banquiers. Il serait la cause principale des épisodes récurrents de boom et de dépression dont souffrent les économies capitalistes depuis le début de son histoire, c’est-à-dire depuis ”l’invention” de la monnaie ou de sa création ex-nihilo par les banquiers.

Notez que par la loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France, devenue ensuite l’article 104 du traité de Maastricht, puis 123 du traité de Lisbonne, la planche à billets, en ce qui concerne les besoins de l’État, a été privatisée. Le service de la dette de l’État était de 48,5 milliards d’€ en 2013. Et si vous cumulez les intérêts annuels que payent l’État, les entreprises et les particuliers, vous arrivez à 129 milliards d’€ par an soit 45% des recettes fiscales nettes du budget de l’État ou 93% des recettes de la TVA en 2014. Nous payons environ 6% de notre PIB (2181 milliards d’€ en 2015) pour utiliser une monnaie que l’on pourrait faire nous-mêmes ! Avec ce processus, le système monétaire de réserves fractionnaires, la planche à billets a toujours été une affaire privée pour les particuliers et les entreprises, mais depuis le 03/01/1973, l’État, sous pression des banquiers, s’est interdit à lui-même de créer la monnaie dont il avait besoin. C’est évidemment une trahison de Messieurs Pompidou et Giscard, et donc depuis, le gouvernement se refuse un privilège qu’il a accordé aux banques par la loi, il se fait le serviteur des banquiers et méprise le peuple.

Le constat est simple, la plupart de nos problèmes économiques, sociaux et même environnementaux viennent d’un système monétaire profondément absurde et injuste. La monnaie, comme l’air ou l’eau, ne peut être qu’un « bien public ». La création monétaire est aujourd’hui une affaire privée, elle n’aurait jamais dû l’être, c’est la plus grande escroquerie de l’histoire de l’humanité. La création monétaire ne peut être qu’une affaire publique. Tous les intérêts devraient être payés à l’État. L’État souverain devrait être le seul créateur de la monnaie fiduciaire et scripturale. Précisons que ces deux termes se confondent si l’État contrôle la création monétaire. La privatisation de la création monétaire par les ”professionnels’‘ de la monnaie : les banquiers, doit cesser.

Le système monétaire actuel nous pousse toujours à plus de consommation et de « croissance » obligatoire afin simplement d’éviter l’écroulement ! Débarrassés de ce système monétaire à réserves fractionnaires – c’est son nom – il est facile d’imaginer une civilisation beaucoup plus apaisée. Le problème, c’est que le pourcentage de la population qui comprend véritablement « l’arnaque » de ce système n’est peut-être pas encore assez élevé. Le regretté Bernard Maris a dit en 2014 dans un documentaire sur Arte (La dette, une spirale infernale ?) que ce n’était pas facile à comprendre, mais que oui, les banquiers font de la fausse monnaie depuis toujours.

Dans le cadre d’un mouvement international, International Movement for Monetary Reform – internationalmoneyreform.org, le Mouvement Monnaie Juste – MMJ – présidé conjointement par Serge Latouche & Marie-Louise Duboin (fille de Jacques Duboin) est un mouvement trans-partis qui a pour principal objectif d’alerter les citoyens sur l’injustice du système monétaire actuel (appelé : ” Système de réserves fractionnaires ‘‘) et sur les solutions de remplacement comme le 100% monnaie ou l’ Initiative Monnaie Pleine proposée par une votation le 10 juin 18 en Suisse par exemple. Nous vous proposons de faire connaître notre(votre !) mouvement et d’aider ainsi à la prise de conscience par nos concitoyens du problème monétaire pour la France en particulier.

À moins de vous abonner au bimensuel « La lettre/revue de presse du MMJ », vous ne recevrez plus jamais de courriel du MMJ. Nous vous prions de bien vouloir agréer, madame, monsieur, l’expression de notre haute considération.

source

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 20 août 2018 dans économie, général

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :