RSS

La prière active les mêmes zones du cerveau que le sexe ou la drogue

20 Août

Une récente étude réalisée par des chercheurs de l’Université de l’Utah vient de mettre en évidence que comme la drogue ou le sexe, prier active le circuit de la récompense dans le cerveau. L’étude menée sur des adeptes Mormons montre que ces derniers ressentaient en effet de la satisfaction. On vous en dit plus sur les résultats de cette expérience !

UNE ÉTUDE MENÉE SUR DES MORMONS

 

L’étude a été réalisée dans l’Utah où se trouve la capitale Salt Lake City, siège mondial de l’Église Mormone, aussi dite Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. L’équipe de chercheurs tentant de comprendre le fonctionnement du cerveau  pendant des sentiments religieux, il était tout naturel qu’ils choisissent pour cela 19 mormons.

Avec plus de 16 millions de membres à l’échelle mondiale, l’Eglise Mormonerassemble de fervents fidèles. Les mormons doivent suivre des règles strictes avec de nombreux interdits comme l’alcool, le thé, les sodas, la cigarette…

La lecture de la Bible, la prière, l’éducation selon les préceptes mormons, ces pratiques religieuses permettent, d’après les fidèles, de se sentir proche de Dieu. Un sentiment très particulier que les chercheurs voulaient étudier. 12 hommes et 7 femmes ont donc accepté de se prêter à l’expérience.

La prière active les mêmes zones du cerveau que le sexe ou la drogue

DES RÉSULTATS TRÈS INTÉRESSANTS

 

Les 19 personnes ont donc passé une IRM fonctionnelle tout en pratiquant leur foi. Lecture de la Bible, prière, écoute de citations : pour chacune de ces actions, la personne devrait décrire son ressenti. « Nombreux étaient en larmes en sortant de l’IRM« , confient les scientifiques. De manière générale, les patients rapportaient un sentiment de paix et une sensation de chaleur.

« Quand nos sujets étaient amenés à penser à un sauveur, à être avec leur famille pour l’éternité ou à une récompense céleste, cela se voyait dans leur cerveau comme dans leur corps« , explique le co-auteur de l’étude Michael Ferguson. En effet, dans leur cerveau, le système de récompense s’activait. Le circuit de la récompense permet de donner la motivation nécessaire à la réalisation d’actions ou de comportements. Ainsi, l’étude montre qu’un mormon éprouve du plaisir lorsqu’il croit, que ce soit en pensant à Dieu, en priant ou en écoutant des citations.

Le circuit de la récompense est également impliqué dans les phénomènes d’addiction. Ainsi, il serait intéressant pour les chercheurs d’effectuer de nouvelles études pour comprendre si la religion, la croyance religieuse du moins s’assimile à une addiction. Pour cela, l’étude s’inscrit dans le Religious Brain Project créé en 2014 par des chercheurs de l’Université de l’Utah. Il est donc très probable que l’on entende encore parler de ces recherches. Les chercheurs tenteront sûrement d’élargir leur échantillon à d’autres religions.

« Nous commençons juste à comprendre comment le cerveau contribue aux expériences que les croyants interprètent comme spirituelles, divines voire transcendantes. Ces dernières années, les technologies d’imagerie du cerveau ont progressé de telle sorte que nous pouvons appréhender des questions qui nous taraudent depuis des millénaires« , explique Jeff Anderson, auteur principal de l’étude.

 

Source

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 20 août 2018 dans général, Religion - Prophéties, Sciences

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :