RSS

Steve Bannon crée une organisation populiste pour paralyser l’Union européenne

30 Juil

Steve Bannon

Les forces qui veulent en finir avec l’UE sont de plus en plus nombreuses – Pendant ce temps, pour ne pas «se faire avoir» par l’UE, Salvini conseille à May de dominer les négociations du Brexit  Z

L’ancien conseiller de Donald Trump et chantre de l’alt right américaine a créé avec un associé une organisation politique basée à Bruxelles dans le but avoué de saper les fondements de l’Union européenne et d’en paralyser le fonctionnement.

Dans une interview et une série d’échanges de courriers électroniques, Steve Bannon, qui a prédit un « grand avenir » à Marion Maréchal Le Pen, et Raheem Kassam, ex-conseiller de Nigel Farage, l’un des artisans du Brexit, ont annoncé que cette organisation baptisée Le Mouvement était déjà opérationnelle.

« Le Mouvement sera notre bureau central pour un mouvement populiste et nationaliste en Europe. Nous allons concentrer notre attention sur les individus et les groupes de soutien intéressés par les questions de souveraineté, de contrôle des frontières et d’emploi entre autres choses », explique Kassam. « Nous avons décidé de nous installer à Bruxelles parce que c’est le coeur de l’Union européenne, la force la plus pernicieuse contre la démocratie de l’Etat nation en Occident aujourd’hui », ajoute-t-il. « L’organisation est déjà une fondation structurée avec un budget annuel significatif et nous avons commencé le recrutement », poursuit-il sans fournir de précision sur le personnel recherché.

Lors d’une visite à Londres la semaine passée, Steve Bannon a rencontré Nigel Farage ainsi que Louis Aliot, le compagnon de la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, et a présenté son organisation comme un « projet populiste » destiné à provoquer un mouvement de « tectonique des plaques » en Europe.

Fédérer les populistes

« Les élections européennes seront l’an prochain un test majeur à la fois pour les eurosceptiques et pour les réformateurs et le Mouvement sera l’endroit où ces deux causes vont se rejoindre », a expliqué Kassam.

« La classe dirigeante politique a travaillé avec l’aide d’innombrables ONG pendant des décennies, main dans la main. Nous pensons qu’il est temps qu’il y ait une organisation qui soit du côté des gens ordinaires à la place des lobbies défendant les intérêts des grandes entreprises en Europe », a-t-il précisé. Bannon et Kassam expliquent que leur ambition est de se servir du Mouvement pour provoquer un changement majeur parmi les électeurs nationalistes et populistes lors des élections européennes prévues en mai prochain.

La participation à ce scrutin continental est en général faible et l’ancien conseiller de Trump espère parvenir à mobiliser les opposants à l’Union européenne afin que soit élu un groupe de députés suffisamment important pour provoquer une paralysie voire une fermeture du Parlement européen et de la Commission européenne. Interrogé sur cette entreprise politique, un porte-parole de l’exécutif européen a dit en avoir pris note mais s’est refusé à la commenter. Actuellement, les formations eurosceptiques ou anti-européennes comptent une centaine de députés sur les 751 présents à Strasbourg.

Des responsables européens admettent que ces partis hostiles à l’UE peuvent obtenir de bons résultats lors des prochaines élections mais peu envisagent qu’ils puissent obtenir un nombre de sièges suffisants pour paralyser le fonctionnement de l’institution.

source

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 30 juillet 2018 dans général, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , , ,

3 réponses à “Steve Bannon crée une organisation populiste pour paralyser l’Union européenne

  1. Joetclo Assgong

    30 juillet 2018 at 6:33

    Quoi qu’il arrive, ils n’oublierons pas votre dette nationale.

     
  2. Ray

    31 juillet 2018 at 12:15

    Les populistes européens n’ont pas besoin de se faire coloniser par les ricains.

    Steve Bannon, le président de Breibart, est un ancien banquier de Goldman Sachs

    Sur la page d’accueil du site Breibart News on retrouve un article rédigé par un rabbin et plusieurs articles rappelant que Breitbart News et Donald Trump sont 100% sionistes, 100% pro-Israël…

    Citons les articles suivants, mis en avant et immédiatement accessibles depuis la première Page de Breibart News :

    – Très bien placé, on retrouve ainsi un article du Rabbin Shmuley, qui défend son ami Stephen K. Bannon (alias Steve Bannon) des accusations d’anti-sémitisme dont le Système l’affublé auprès de l’opinion publique durant la campgne de Donald Trump.

    Ainsi, le rabbin rappelle que si Bannon s’est opposé à l’accord d’Obama avec l’Iran, c’est avant tout pour défendre les intérêts d’Israël (opposé à cet accord), il ajoute que Bannon a combattu le mouvement mondial BDS de boycott d’Israël, et qu’il a ouvert une agence à Jérusalem afin que sa parole puisse être diffusée !
    – Toujours très bien placé sur la page d’accueil de breitbart news, , parmi des dizaines d’articles racistes et islamophobes, on retrouve un extrait commenté d’une interview du Premier Ministre israëlien soi-même, Benjamin Netanyahou, donnée à 60 Minutes de CBS (un média décidément pas très alt-right, ou extrême-droite alternative, mais très pro-Système), dans laquelle il souligne qu’il « connait Donald Trump, qu’il le connait très bien, et que son attitude et son soutien à Israël sont très clairs ! Il est très chaleureux avec l’Etat d’Israël, avec ses habitants et avec le peuple juif ».

    En novembre 2017, Steve Bannon participait au dîner de gala de l’Organisation Sioniste de l’Amérique (ZOA, la plus ancienne institution sioniste aux États-Unis). Au cours de son intervention, il y a déclaré être fier d’être un sioniste !

    Dans un communiqué publié sur son site internet, A. Klein, le président de ZOA, affirme que Steve Bannon “est un patriote américain qui défend Israël et qui a une profondément empathie pour le peuple juif”.

    “Le site Breitbart News de M. Bannon lutte courageusement contre la haine du Juif et d’Israël”, a insisté le communiqué du dirigeant juif.

    Et le président de l’Organisation Sioniste de l’Amérique d’insister :

    “Est-ce que les extraordinaires conseillers pro-israéliens de Trump, tels que Newt Gingrich, Rudy Giuliani, Mike Pence, Mike Huckabee, Sheldon Adelson, et le gendre juif de M. Trump, Jared Kushner, ou David Friedman, et Jason Greenblatt, permettraient à un antisémite et anti-israélien de travailler avec eux ? Est-ce qu’Ivanka Trump, convertie au judaïsme et dont les enfants vont à l’école juive orthodoxe, permettrait à un antisémite de travailler avec son père ?”

    Steve Bannon entretient des contacts privilégiés avec Louis Aliot (qui ne manque pas de rappeler aux organisations juives qu’il est petit-fils de rabbin) et Marion Maréchal (dont le père était un agent du Mossad et qui est désormais soutenue par les milieux néo-conservateurs américains).

    En Belgique francophone, Steve Bannon a choisi pour partenaire Mickael Modrikamen, l’avocat qui dirige le Parti Populaire très lié à certains milieux juifs.

     
  3. Alpha

    31 juillet 2018 at 10:31

    A prendre en compte comme information.On a affaire à une organisation qui désire controler les mouvements qui sont contre l’union europennne.Rappelons que le projet union europenne et l’euro avait été crée par les stratéges américains avant le déclenchement de la deuxième guerre mondiale et que schumann et monnet n »étaient que des salairiés du département américain.Il est évident que les etats unis soutiennent l’union européenne qui par la commission europénne est sous leur controle tout comme les etats unis est sous le controle d’une oligarche financière.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :