RSS

Guerre : Les USA s’apprêterait à frapper l’Iran en août !

29 Juil
Résultat de recherche d'images pour "trump iran caricature"

On le voit venir depuis longtemps, dernièrement la tension est encore monté entre les US et l’Iran . Israël n’y est pas pour rien, et met la pression pour que les US attaquent l’Iran . Mais selon d’autres sources, ce pourrait être les Saoudiens qui feront le travail . C’est pourquoi les Russes se bougent dernièrement avec Lavrov qui a encore faire une visite surprise en Israël il y a quelques jours (lire ici et ici) . J’en avais parlé la semaine dernière, Si l’Iran est attaquée par qui que ce soit, inutile d’être devin pour prédire que la région va s’enflammer et que ça risque vraiment de finir en guerre mondiale . Z 

Washington s’apprêterait à frapper en août les installations nucléaires iraniennes, affirme la chaîne de télévision ABC en se référant à des sources au sein du gouvernement australien. Ces allégations ont toutefois été réfutées par le Premier ministre du pays.

Les États-Unis pourraient frapper les installations nucléaires iraniennes début août, estime des responsables hauts placés du gouvernement australien cités par la chaîne de télévision locale ABC.

Selon le média, les systèmes de défense australiens ainsi que les agences de renseignement britanniques pourraient contribuer à l’identification des cibles sur le territoire iranien.

Dans le même temps, le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a déclaré vendredi qu’il n’avait aucune raison de croire que Donald Trump entendait bombarder l’Iran.

«Aujourd’hui, j’ai vu le reportage à ce sujet sur ABC qui cite des sources gouvernementales haut placées. Il s’agit des spéculations, elle [la chaîne, ndlr] cite des sources anonymes», a-t-il précisé.

Les allégations concernant une possible frappe américaine contre l’Iran interviennent sur fond de déclarations hostiles entre Donald Trump et Hassan Rohani.

Lundi 23 juillet, Donald Trump avait averti l’Iran sur sa page Twitter de ne jamais menacer les États-Unis.

«Ne menacez plus jamais les États-Unis ou vous allez subir des conséquences telles que peu au cours de l’histoire en ont connues auparavant. Nous ne sommes plus un pays qui supportera vos paroles démentes de violence et de mort. Faites attention!», avait-il écrit.

Auparavant, le Président iranien avait appelé Donald Trump à «ne pas jouer avec la queue du lion» soulignant que Téhéran «ne faisait la guerre à personne» et «qu’une guerre avec l’Iran serait la mère de toutes les guerres».

Les relations entre les deux pays se sont détériorées depuis mai 2018, lorsque le Président américain a annoncé le retrait de son pays de l’accord sur le nucléaire iranien et a décidé d’imposer à nouveau des sanctions unilatérales à Téhéran. Cette décision a été contestée par la Russie, la Chine, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’UE, qui ont confirmé leur engagement en faveur de l’accord nucléaire.

 

Source

Des actions militaires US contre l’Iran ? Elles seront menées par les Saoudiens

Alors que les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran s’intensifient, l’administration du président américain Donald Trump étudie les différentes options militaires qui pourraient être nécessaires pour maintenir la sécurité du trafic maritime au Moyen-Orient, a rapporté samedi CNN, citant deux hauts responsables du gouvernement.

Selon ces sources, si des actions militaires sont entreprises, elles seront menées par des alliés américains régionaux, tels que les Saoudiens, et non par les forces américaines.

L’armée américaine assiste d’ores et déjà la coalition saoudienne dans la préparation des cibles de ses raids aériens dans leur offensive contre le Yémen.

Mais si les Etats-Unis envoient régulièrement des navires et des avions prêtant main forte à ses alliés, tout effort militaire à long terme nécessiterait la participation d’autres nations, affirment les responsables.

Le commandant des forces américaines au Moyen-Orient, Joseph Votel, s’est rendu cette semaine dans la région pour rencontrer ses homologues et organiser une réunion des commandants afin de discuter des problèmes de sécurité. Mais aucun détail sur les entretiens n’a été divulgué.

Selon un porte-parole, la réunion était cependant prévue depuis longtemps.

Néanmoins, le ton monte entre les Etats-Unis et l’Iran, et la menace du président iranien Hassan Rohani qui a en outre de nouveau averti que l’Iran pourrait fermer le détroit stratégique d’Ormuz, qui contrôle le Golfe et par où passe jusqu’à 30% du pétrole mondial transitant par voie maritime, a suscité l’inquiétude.

Selon des déclarations vendredi du ministre américain de la Défense, Jim Mattis, les Etats-Unis sont déterminés à maintenir ouvertes les voies maritimes internationales.

Et si les Iraniens entraînaient l’arrêt du trafic dans la région, «il faudrait évidemment une intervention internationale, car l’économie mondiale dépend de cette énergie (pétrole)», a-t-il prévenu.

Mattis a par ailleurs réitéré que le Pentagone continuerait à coopérer avec l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Koweït et les Emirats Arabes Unis pour contrer l’influence iranienne dans la région.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 29 juillet 2018 dans général, Guerre - 3e guerre mondiale

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :