RSS

Alerte de l’Anses : Les vêtements neufs (et les chaussures) sont imprégnés de produits toxiques et cancérigènes ! (les laver ne suffit pas)

04 Juil

Suite à des plaintes de consommateurs une étude a été menée, et les résultats sont alarmants . Pour commencer des métaux lourds comme le plomb, le cadmium, ou encore le mercure ont été identifiés dans les vêtements et chaussures neuves, mais ce n’est pas tout : 

«Des métaux lourds (cobalt, cuivre, antimoine, plomb, cadmium, mercure) ont été identifiés dans 16% des échantillons textiles» explique l’Anses, tout comme du cuivre et du nickel, mais aussi des molécules qui permettent de stabiliser les couleurs (la paraphénylènediamine, retrouvée dans 20% des vêtements analysés) et d’autres qui ont un rôle de dispersant (les nonylphénols, identifiés dans 20% des échantillons)… Coté chaussures, il est notamment question du chrome VI (cancérogène et sensibilisant cutané) «retrouvé dans toutes les parties en cuir testées» ou de colophane (utilisé dans la colle) mise en évidence dans 36% des articles et qui est un sensibilisant cutané également.. (source)*

Vous avez bien lu ! Selon cette source, Pour ce qui est des chaussures, une substance cancérogène et sensibilisante cutané a été «retrouvée dans toutes les parties en cuir testées» !! Incroyable !

Maintenant revenons aux vêtements : 

D’après le papier du Parisien que je relaie ci dessouscitant un toxicologue de l’Agence, « sur une centaine de substances analysées, une dizaine d’entre elles sont allergènes, irritantes voire cancérigènes ».  (mais comme vous allez le lire plus bas, il faut un peu creuser cette phrase..)

Il y a a aussi des « Substances toxiques pour la reproduction », qui sont en plus des perturbateurs endocriniens aussi en cause dans l’effondrement de la fertilité comme je l’ai montré dans l’article précédent (La Qualité du sperme s’effondre, la puberté précoce, les malformations, et les cancers des testicules sont en nette augmentation : la santé reproductive diminue dramatiquement (les perturbateurs endocriniens sont en cause) 

Christophe Rousselle, chef de l’évaluation des risques liés aux substances chimiques à l’Anses, met ainsi en garde contre les substances chimiques comme les nonylphénols, « qui sont à la fois des substances irritantes cutanées, toxiques pour la reproduction et des perturbateurs endocriniens » (source)

Des substances « jamais vues » ont même été retrouvées dans des vêtements de sport … Donc … on sait pas !!

Le pire c’est que les laver avant de les mettre ne suffit pas !  

« Certaines substances disparaissent au lavage comme les nonylphénols, famille d’irritants. (combien de lavages ? NDLR) Mais, d’autres comme la paraphènylènediamine se révèle davantage » précise Le Parisien !!

La paraphénylènediamine (ou  P-phenylenediamine ou PPD) est incriminée dans les cancers de la vessie, et a été reliée à des cas de tumeurs lors de tests conduits en laboratoire par le U.S. National Cancer Institute.( Institut National contre le Cancer aux Etats Unis). Et ce n’est qu’un exemple que j’ai pris au hasard – qui n’est pas mentionné dans les médias, qui ne font que survoler la question .

(je peux prendre toujours au hasard, les nonylphénols (« toxiques pour la reproduction »), qui ne sont pas ici mentionnés comme cancérogènes mais comme simples « irritants »  : Chez la souris, des études ont démontré que le nonylphénol accroît significativement le risque de cancer mammaire ; Ou encore la Benzidinesubstance interdite classée cancérogène certain pour l’homme, qui a été aussi décelée, dont la responsabilité dans l’induction du cancer de la vessie et du cancer pancréatique a été démontrée . )

Je ne parle même pas du coton traité avec des pesticides ultra toxiques qui produisent des cancers de masse (voir vidéo ci dessus) … Z 

————————————————————————————–

L’Anses publie une étude sur les substances chimiques présentes dans nos textiles. Résultat : sur une centaine de substances analysées, une dizaine est allergènes, irritantes voire cancérigènes.

Sur l’étiquette de vos vêtements, on trouve du coton, du polyester, du cuir mais savez-vous qu’il faudrait parfois rajouter du nickel et du chrome… ? A l’heure où la guerre des prix se joue lors des soldes dans les magasins français, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) se lance dans une autre bataille.

Saisie en 2014 par le ministère de la Santé et de l’Economie après de nombreux signalements d’allergies, elle publie ce mercredi un rapport inédit sur les substances chimiques présentes dans nos vêtements et chaussures. Ainsi, des articles pointés du doigt par des consommateurs ont été passés au peigne fin comme des tee-shirts, robes, maillots de bain, pantalons neufs, achetés sur le marché.

La benzidine, un produit très toxique

Résultat, « sur une centaine de substances analysées, une dizaine est allergènes, irritantes voire cancérigènes. Il s’agit de données préoccupantes », annonce Christophe Rousselle, toxicologue à l’Anses. Parmi elles, même une substance interdite a été décelée : la benzidine, un produit très toxique contenu dans les colorants.

Qui sont les mauvais élèves parmi les enseignes ? « Nous n’avons pas ciblé de marques en particulier, répond l’expert. Ce sont des vêtements que l’on trouve partout dans les grandes chaînes sur le marché ».

Eczéma et irritations

Du côté de chaussures, les résultats ne sont guère plus encourageants : 15 des 50 produits analysés sont allergènes, irritants. Autre conclusion, si certains produits sont autorisés à un dosage limité, l’Anses conclut que ces taux ne sont pas un rempart contre les allergies. C’est le cas du chrome VI, cancérigène, contenu dans les sandales, responsable d’eczéma, d’irritations.

« Cette étude nous apprend que les normes ne protègent pas toujours », réagit Jean-Luc Bourrain, dermatologue et allergologue au CHU de Montpellier qui a participé à cette enquête. « On demande un abaissement du seuil réglementaire », réclame Christophe Rousselle.

Enfin, des substances jamais vues ont même été retrouvées dans des vêtements de sport. « On ne les connaît même pas ! Poursuit l’expert. On va donc entreprendre des études de toxicité ».

« On demande une meilleure information sur les étiquettes »

Alors, que faire pour éviter de porter ces textiles ? C’est là que le bât blesse. Le passage à la machine à laver reste bien insuffisant. « Certaines substances disparaissent au lavage comme les nonylphénols, famille d’irritants. Mais, d’autres comme la paraphènylènediamine se révèle davantage », décrit Christophe Rousselle.

Alors, il faut se tourner du côté des industriels : « Ils doivent faire le maximum pour éviter les substances allergènes ». Mais ce n’est pas tout. D’ici à la fin de l’année, l’Anses déposera un dossier auprès de l’agence européenne des produits chimiques pour demander la limitation de ces substances dans les vêtements et chaussures.

Le toxicologue s’interroge : « On demande une meilleure information sur les étiquettes. C’est obligatoire pour les cosmétiques et les produits ménagers, pourquoi ce ne serait pas le cas pour le textile ? »

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 4 juillet 2018 dans Education - information, général, Sciences, société

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Une réponse à “Alerte de l’Anses : Les vêtements neufs (et les chaussures) sont imprégnés de produits toxiques et cancérigènes ! (les laver ne suffit pas)

  1. Anon D-G

    4 juillet 2018 at 6:27

    Le mer. 4 juil. 2018 à 18:45, Le Blog de la Résistance a écrit :

    > Z posted:  » Des traces de plusieurs substances chimiques dangereuses ont > été décelées dans les vêtements, provoquant irritations et > eczéma. LP/Benoit Durand Suite à des plaintes de consommateurs une étude a > été menée, et les résultats sont alarmants .  » >

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :