RSS

Nous sommes au seuil d’une crise, selon le FMI

25 Jan
récession

Les États-Unis devraient entrer en récession dès 2020, selon des économistes, tandis que le FMI a déclaré à Davos que nous pourrions être plus proche d’un revers économique qu’on le pense.

Les États-Unis devraient entrer en récession dans 2 ans malgré la croissance que nous avons connue jusqu’à présent. Andrew Staples, directeur de l’Economist Intelligence Unit pour l’Asie du Sud-Est, a déclaré alors qu’il commentait l’économie américaine : « Nous nous attendons à voir l’économie américaine glisser dans une récession technique au début de l’année 2020. Nous anticipons 3 hausses du taux directeur de la FED cette année, peut-être 4 en 2019, et ensuite nous connaîtrons une récession mineure en 2020. »

Une décennie s’est écoulée depuis la dernière crise financière. Actuellement, les États-Unis enregistrent une croissance solide. Depuis les 2 dernières décennies, la croissance s’est élevée en moyenne à plus de 3 %.

Le FMI, lorsqu’il évoque ce qui pourrait alimenter une récession, a évoqué tous les risques majeurs, à savoir l’augmentation de l’endettement en Chine, le Brexit ainsi que les tensions autour de la Corée du Nord.

Tim Adams, président de l’Institute of International Finance, a déclaré : « Il y a beaucoup d’autosuffisance. Il y a des termites dans les fondations, et dès que le crépuscule tombe, elles les attaquent. »

Ces déclarations tombent alors que l’économie mondiale se porte bien et que le FMI prédit une croissance globale de 3,9 % en 2018 et 2019, soit les chiffres les plus élevés depuis 2011.

Malgré l’optimisme ambiant qui règne en ce moment, le FMI estime que la prochaine récession sera plus compliquée à gérer, et que l’économie mondiale souffre des incertitudes.

suite et fin

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 25 janvier 2018 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , ,

Une réponse à “Nous sommes au seuil d’une crise, selon le FMI

  1. Polo

    25 janvier 2018 at 8:53

    J’adore le titre, Des individus du FMI grassement payés, découvrent. avec une grande spontanéité le seuil de la crise, mdr. Bon en même temps, comme pour le reste, ça n’interpelle pas le troupeau de veau. « Non mais allô, quoi »:

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :