RSS

Sur le départ, le chef de la Banque centrale de Chine sonne l’alarme

30 Nov

C’est une dépêche de l’AFP qui nous apprend que le gouverneur de la Banque centrale chinoise Zhou Xiaochuan “multiplie les avertissements sur les risques financiers”. Voici l’essentiel à retenir.

“Sur le départ, le gouverneur de la Banque centrale chinoise, d’ordinaire discret, défend ses aspirations réformistes et multiplie les avertissements sur les risques financiers menaçant le pays, illustration du délicat équilibrisme de son institution.

La Banque centrale chinoise (PBOC) – contrairement à la FED ou à la BCE – n’est pas indépendante et le mandat de M. Zhou est suspendu aux orientations du Parti communiste au pouvoir.

Une tribune publiée par le Quotidien du Peuple ! C’est on ne peut plus officiel et autorisé !!

“Dans une tribune publiée mercredi par le Quotidien du Peuple, porte-voix du Parti, il dénonce des risques financiers “nombreux, vastes, cachés, complexes, contagieux et dangereux”, sur fond d’endettement chinois excessif.

Il fustige les “crocodiles” financiers et “entreprises zombies” ne survivant qu’à crédit, avant d’appeler à des durcissements réglementaires contre la spéculation et les produits financiers mal régulés.”

La colossale dette chinoise

“La colossale dette chinoise (publique et privée), qui dépasse 250 % du PIB, continue de gonfler, provoquant l’inquiétude des agences de notation comme du FMI, qui dénoncent une croissance économique toujours dopée au crédit.”

Certes la dette chinoise publique et privée dépasse désormais, selon les estimations, les 250 % du PIB, mais c’est nettement pire au Japon ou encore au hasard… aux États-Unis. Ce n’est pas tellement plus brillant en France.

C’est l’ensemble du PIB mondial qui est gonflé à l’hélium et à grand renfort de dettes.

Comme toutes les bulles, celles d’endettement finissent toujours par éclater.

Charles SANNAT

AFP via Romandie.com ici

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 30 novembre 2017 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , ,

Une réponse à “Sur le départ, le chef de la Banque centrale de Chine sonne l’alarme

  1. Alain Brandli

    30 novembre 2017 at 5:12

    Je suis d’accord avec l’analyse mais de dire que la FED ou BCE sont indépendantes non.Ces organismes financiers sont tenus par une oligarchie financiere qui n’a qu’un but mettre fin aux nations et qu’il n’y ait qu’un monde.Surprenante erreur en tout cas sur ce site.

    Bien cordialement

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :