RSS

Le mégot est le 3e déchet le plus mortel des océans

27 Nov
Ne soyez pas des buses, ne jetez pas vos mégots n'importe où....

Ne soyez pas des buses, ne jetez pas vos mégots n’importe où….

Un mégot met tout de même 15 ans pour se dégrader dans la nature et il a une capacité de pollution sous-estimée : il contient plus de 4000 polluants ! Métaux lourds, nicotine, résidus de pesticides, tout un programme.

Et il peut contaminer jusqu’à 500 litres d’eau, on estime d’ailleurs que c’est le 3ème déchet le plus mortel des océans.

Une mauvaise habitude

4000 milliards dans le monde par an, et près de 1000 par seconde rien qu’en France !

D’ailleurs les conséquences sur l’environnement sont importantes, même quand on jette son mégot dans un caniveau, comme nous l’a expliqué Bastien Lucas, Gérant de la start up Mégo !, spécialisée dans le recyclage des mégots.

Des enjeux environnementaux mais aussi financiers qui font réagir les communes

A coup de campagnes de communication et, plus récemment, en employant la manière forte : un PV à une personne qui jette son mégot par terre. C’est par exemple le cas à Colmar, Cannes ou Paris où les chiffres montrent que ce n’est plus de l’ordre du détail.

Sur les neuf premiers mois de l’année, 10 000 contraventionsde 68€ ont été dressées dans la capitale pour jet de mégot, c’est sept fois plus que l’année dernière !

Il faut dire que la facture propreté de la ville de Paris coûte 500 millions d’euros aux contribuables, et que les mégots n’y sont pas pour rien.

Des associations et des startups s’emparent aussi du problème

Par exemple 16 000 mégots ont été ramassés en une heure le long du canal Saint-Martin à Paris par les bénévoles de l’ONG Surfrider. 21 000 à la Ciotat à l’occasion d’un apéro zéro déchet.

Et côté startups elle fleurissent aussi, avec, parmi plein d’autres, Mégo !, qui propose du mobilier urbain pour les collectivités territoriales ou les PME avec un service de recyclage inclus. Pour le gérant de la société, Bastien Lucas, une fois les fumeurs informés, les comportements changent.

Sinon, il y a une initiative qui fonctionne très bien, et que ne coute rien à personne, elle est donc particulièrement innovante…éteindre sa cigarette et mâcher du chewing-gum ou, a minima, la jeter dans une poubelle.

 

Source

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 27 novembre 2017 dans Climat - Environnement, général

 

Étiquettes : , , , , ,

3 réponses à “Le mégot est le 3e déchet le plus mortel des océans

  1. ptitpère

    27 novembre 2017 at 1:23

    A noter que la quasi totalité des déchets qu’on retrouve dans les Océans viennent en fait des pays pauvres du sud qui n’ont pas de système de ramassage et de traitement des déchets et non pas des pays dits développés.

     
    • POLO

      27 novembre 2017 at 8:42

      ptitpère. Pas bien pensant. En même temps la réalité.

       
  2. g

    28 novembre 2017 at 10:15

    pour ptitpère: Tu vois la paille dans l’oeil de l’autre mais tu ne vois pas la poutre dans ton oeil.
    Nous sommes tous responsables de ce merdier !!!! même toi ptitpère ( tu penses à tous les gens qui ont des bateaux et qui balancent leur saloperie, les états de sociétés modernes qui balancent leur uranium etc….) on ne veut pas voir la vérité cela arrange tout le monde sauf les pauvres de ces pays en question. Alors quand on parle de pays développés ou de pays sous développés je ne vois pas la différence…lol

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :