RSS

Uber révèle que les données de 57 millions d’utilisateurs ont été piratées

22 Nov
 Uber révèle que les données de 57 millions d’utilisateurs ont été piratées

Les noms ainsi que les adresses électroniques et numéros de téléphone ont été subtilisés, mais les données bancaires auraient été épargnées.

Dara Khosrowshahi, le PDG d’Uber, a révélé mardi que les données de 57 millions d’utilisateurs à travers le monde ont été piratées à la fin 2016. Parmi les 57 millions d’utilisateurs figurent 600 000 chauffeurs, dont les noms et numéros de permis de conduire ont été récupérés. Les identités des utilisateurs ainsi que leurs adresses électroniques et numéros de téléphone mobile ont été subtilisés, a annoncé M. Khosrowshahi dans un communiqué.

Sur la base d’expertises externes, le patron affirme que l’historique des trajets, les numéros de cartes et de comptes bancaires, les numéros de sécurité sociale et les dates de naissance des utilisateurs n’auraient en revanche pas été piratés.

M. Khosrowshahi, qui a été nommé à la tête d’Uber fin août, souligne qu’il a été informé « récemment » de cet incident. Il précise que deux personnes ne faisant pas partie de l’entreprise seraient responsables de ce piratage. Ils auraient téléchargé une base de données à partir de serveurs utilisés par Uber. « L’incident n’a pas atteint les systèmes de l’entreprise ni son infrastructure », ajoute-t-il par ailleurs.

L’incident a été dissimulé, et Uber a payé 100 000 dollars les hackeurs afin qu’ils ne divulguent pas l’information. La découverte de cette attaque a conduit au départ de deux employés qui avaient à l’époque été chargés de s’occuper de l’affaire.

Tourbillon de controverses

Ce piratage est le dernier d’une longue série aux Etats-Unis. Début septembre, c’est l’entreprise Equifax, qui récolte et analyse les données personnelles de clients qui sollicitent un crédit, qui avait révélé une intrusion de mi-mai à fin juillet dans ses bases de données. Les informations personnelles (noms, numéros de sécurité sociale, dates de naissance…) de plus de 145 millions de clients américains et d’autres au Canada et en Grande-Bretagne avaient alors été dérobés.

Uber, qui a accumulé les pertes financières, fait face à un tourbillon de controverses depuis des mois : accusations de harcèlement sexuel, de vols de technologie, de corruption, d’utilisation de logiciels illégaux, le tout sur fond de conflits avec ses propres chauffeurs et les taxis traditionnels dans plusieurs pays… Londres vient de refuser avec fracas le renouvellement de sa licence.

Le 12 novembre, l’entreprise a annoncé un accord de principe pour vendre une participation dans son capital au japonais Softbank ; une transaction qui devait l’aider à tourner la page des scandales et donner le coup d’envoi à son introduction en Bourse, prévue en 2019.

 

Source

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :