RSS

Electricité : possibles mesures exceptionnelles de restriction pendant l’hiver

08 Nov

Résultat de recherche d'images pour "Electricité: possibles mesures exceptionnelles de restriction pendant l'hiver"

Le gestionnaire du réseau électrique RTE a prévenu mardi qu’il pourrait être amené à prendre des mesures « exceptionnelles » allant jusqu’à des coupures programmées cet hiver pour assurer l’alimentation des foyers français. Des arrêts de centrales non prévus ou des conditions climatiques hors normes « pourraient fragiliser l’alimentation électrique des Français » pendant les mois les plus froids, indique RTE dans son bilan prévisionnel.

La sécurité d’approvisionnement électrique du pays est particulièrement sensible l’hiver, du fait de la place importante de l’électricité dans le chauffage des Français. L’offre de production énergétique sera supérieure à celle de l’hiver dernier, lorsqu’un nombre important de centrales nucléaires d’EDF avait été fermé, souligne RTE. Toutefois, le gestionnaire du réseau a placé l’hiver qui arrive « sous surveillance », signifiant qu’il nécessitera une vigilance particulière.

Les mesures exceptionnelles qui pourraient être prises sont l’interruption de l’alimentation de gros consommateurs industriels volontaires ou encore une baisse de 5% de la tension sur les réseaux électriques. En tout dernier recours, RTE pourrait décider de coupures de courant momentanées, localisées et tournantes.

Toutefois la situation semble « plus confortable que l’hiver dernier », assure Clotilde Levillain, Directrice Générale Adjointe de RTE. L’an dernier, en janvier, RTE était passé a 400MW près du déclenchement de l’interruptibilité, très loin encore du délestage (arrêt de l’électricité pendant 2 heures). D’autre part, l’an dernier au moment de la crise il y avait entre 5 et 12 réacteurs nucléaires a l’arrêt. Cette année RTE estime qu’il n’y en aura que 3 à 4 (bien que 15 à 20 soient actuellement arrêtés, ils devraient etre remis en marche rapidement).

En cas de grand froid, il existe quatre moyens exceptionnels : d’abord, sensibiliser les consommateurs aux gestes citoyens. Si cela ne suffit suffit pas, des interruptions rapides (les industries baissent la consommation quelques secondes). Encore après, l’opérateur peut procéder à une baisse de 5% de la tension. Et enfin, en dernier recours, le délestage, qui n’a jamais été pratiqué en France).

source

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :