RSS

Le QI des français est en chute libre depuis dix ans

20 Oct

Ouille ! La revue Intelligence a confirmé ce que beaucoup de chercheurs craignaient : les européens sont de moins en moins intelligents. Quatre points de QI en moins pour les français en l’espace de seulement dix ans, quatorze de moins pour les britanniques depuis la seconde révolution industrielle.

Diantre… Cela confirme l’impression que peut laisser une promenade en ville pour un citoyen érudit, ouvert à la culture et dôté d’un peu de lucidité. Les incivilités, le repli sur soi, le langage léger, l’absence d’ouverture d’esprit… La fréquentation des lieux publics est parfois déprimante. Comment expliquer cette chute de l’intelligence chez nos contemporains ?

D’après la revue, il y a évidemment les addictions aux médias, surtout la télévision, ce qui n’est pas nouveau. Les émissions « populaires », reality-shows et variétés débiles, séries crétines et overdose de spectacles sportifs ont eu les conséquences que chacun comprend sur le niveau intellectuel des occidentaux. Moins attendu, on apprend que les longs trajets quotidiens en voiture ont aussi un effet néfaste sur la cervelle : fatigue et stress défavorisent la lucidité. La dictature des consciences par la médiocrité intellectuelle ?

Tout ceci est très ennuyeux pour les pays occidentaux qui entendent amener leurs citoyens vers l’enseignement supérieur et développer des industries de pointe. Il y a quelques années, on estimait que 115 points de QI étaient indispensables pour accéder au deuxième cycle universitaire… On peut noter que le fossé entre les « intelligents » et les « autres » ne peut que se creuser. Les uns consomment autant de télévision que les seconds, mais autrement : les chaines documentaires présentent des programmes de qualité (science et vie TV, la chaine Histoire, Arte…) mais elles ne sont regardées que par une élite. Les pauvres ne font pas la démarche d’aller vers la culture, comme en témoignent ces médiathèques désertes de zones rurales défavorisées.

Autre raison peut-être plus taboue : la reproduction sociale de la pauvreté culturelle. Plus on est pauvre, plus on fait des gosses, phénomène boosté par l’assistanat généralisé et la sédentarisation de la misère dans nos parcs HLM en extension, avec les problèmes que chacun connait. Comment faire de la mixité sociale quand la bêtise s’allie aux inégalités économiques ? Peut-on reprocher à un cadre supérieur de préférer le voisinage d’un médecin à celui d’un cas social dont les gosses vont lui pourrir la vie, en plus de ne pouvoir communiquer avec lui ?

De plus, indépendance individuelle et intellectuelle obligent, les QI au-dessus de la moyenne sont souvent les plus célibataires, les plus autonomes. Ils peuvent se passer des autres. Dans notre entourage, les bac+5 ont rarement plus d’un enfant (à discerter…) à moins d’être catholiques traditionnalistes. Souvent, ils émigrent vers des pays à hauts salaires, où le talent est mieux reconnu qu’au pays de l’inversion des valeurs. Dans l’autre sens, ce sont des populations pauvres qui ont majoritairement immigré depuis quarante ans… Les banlieues en sont le résultat.

Télévision, puis révolution numérique avec ses smartphones et ses tablettes qui ont rendu le peuple encore plus paresseux et plus passif. Comme quoi progrès technologique ne rime pas avec progrès humain…

Quelles solutions peut-on proposer ? Mettre des chaines documentaires sur la TNT ? Développer la construction de médiathèques en zone sensible ? Mettre à l’honneur les bons élèves des écoles plutôt que les rappeurs et les cancres ? La laicité a aussi son rôle à jouer, car l’oscurantisme a les conséquences que l’on voit avec l’extrêmisme religieux : les terroristes actuels (très loin de ceux de l’ultra-gauche d’il y a quarante ans) n’ont qu’une petite cervelle et aucune culture (voir les rapport d’Europol sur le sujet).

Plus de quarante ans après l’évènement du tout médiatique, une révolution des consciences s’impose pour ne pas sombrer dans le crétinisme qui ne profiterait qu’à une minorité politico-économique, qui dominerait le peuple par la médiocrité imposée à tous :le meilleur des mondes d’Aldous Huxley ou 1984 d’Orwell. Au fait, qui arrive encore, dans votre entourage, à effectuer à la main une division avec diviseur à deux ou trois chiffres ? Vaste question existentielle…

Une des sources de l’article :

Source

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 20 octobre 2017 dans Education - information, général, société

 

Étiquettes : , , , ,

4 réponses à “Le QI des français est en chute libre depuis dix ans

  1. POLO

    20 octobre 2017 at 8:16

    Le QI des français est en chute libre depuis dix ans. Petite erreur, je dirai 30 ans.

     
  2. ptitpère

    21 octobre 2017 at 10:48

    Mais bien évidemment il n’y a aucun lien à établir avec l’importation massive d’immigrés africains sub-sahariens au Q.I de 65, hein…
    Si un pays comme la France de 1960 qui comptait 45 millions d’habitants quasiment tous Européens de souche avec des Q.I de 105 en moyenne, compte 20 millions d’habitants supplémentaires 50 ans plus tard dont la plupart viennent de pays au Q.I moyen de 65 (Afrique noire) ou dans le meilleur des cas de pays au Q.I de 85 (Maghreb), il est bien évident que le Q.I moyen s’effondrera. Bref on pourrait également tenter d’expliquer cette baisse de Q.I par le nivellement par le bas des programmes scolaires ou même par l’alimentation industrielle de piètre qualité qui n’aide pas au bon développement du cerveau mais la raison principale est avant tout la politique migratoire de ces dernières décennies et le changement de peuple.

     
    • elpaco

      22 octobre 2017 at 6:30

      Une toute petite élite mondiale initiée et manipulatrice y travaille. Elle, ne sera pas touchée par cela.
      Il s’agit de rendre les populations incultes, idiotes, dociles et à terme la destruction de l’humanité par tous les moyens possibles. Il y a un but. Les programmes sont en cours avec la stérilisation par l’alimentation empoisonnée, les chaimtrails, les vaccins, les médicaments, les ondes en tous genres, la manipulation médiatique, etc… A ce rythme la procréation naturelle sera impossible. L’idéal pour eux est de garder 1/10èmme de la population comme réservoir d’esclaves et de « matériel » de laboratoires. Ceux qui font des enfants l’ont-ils compris?

       
      • POLO

        23 octobre 2017 at 8:55

        Elpaidiot, le monsieur!

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :