RSS

Année catastrophique pour la production de miel en France

20 Oct

Année catastrophique pour la production de miel en France

Après les pesticides, le manque de biodiversité ou le frelon asiatique, en 2017 ce sont les conditions climatiques qui ont été défavorables aux abeilles. 

La production de miel en France sera « catastrophique » en 2017 avec une récolte « en dessous des 10 000 tonnes » a annoncé, jeudi 19 octobre, l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF).

« Les gelées tardives, les périodes de canicule qui brûlent les fleurs, les périodes de vent du nord [ont été] défavorables aux abeilles », a déclaré Henri Clément, secrétaire général et porte-parole de l’UNAF, au cours d’une conférence de presse.

« Les apiculteurs ont énormément souffert de ces conditions météorologiques qui se sont ajoutées aux problèmes récurrents de l’apiculture française », comme les pesticides, a-t-il dit. « Il y a les pesticides, le manque de biodiversité, le frelon asiatique et aujourd’hui il y a le changement climatique », a renchéri Dominique Céna, secrétaire général adjoint de l’UNAF.

En 2016, avec 9 000 tonnes, la production de miel était passée en dessous des 10 000 tonnes de 2014, considérée jusque-là comme la pire année de l’apiculture française.

La production de miel, qui a été divisée par trois en vingt ans, avait connu une embellie en 2015 avec une production estimée à entre 15 000 et 17 000 tonnes .

Source

Publicités
 

Étiquettes : , , , , ,

3 réponses à “Année catastrophique pour la production de miel en France

  1. POLO

    20 octobre 2017 at 8:30

    Le changement climatique, il a bon dos. Pour les veaux utiles, cela sera suffisant.

     
  2. charle

    19 avril 2018 at 11:32

    connerie juste un prétexte pour enflammer le prix du miel cela s appel une manipulation purement commercial pour les frelon asiatique il a était trouver un parade a l entrer des ruche d abeille une grille en inox donc des trous de la taille d une abeille on était fait pour évité que les frelon éclaireur entre dans la ruche et marque la cible par une empreinte chimique pour que vienne par la suite a le gros des du nid des frelon pour détruire celle ci .
    ce procéder alarmiste honteux maintenant ont le voie de partout , juste pour faire du bisness , du flouse que des Enfoirer !

     
  3. charle

    19 avril 2018 at 11:36

    les vérité qui dérange ,faut arrête de nous prendre pour des lapin crétin

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :