RSS

Un haut spécialiste financier met en garde contre une chute des marchés de près de 40%

25 Sep

Shiller CAPE PE Ratio

Y aura-t-il un important krach boursier avant la fin de l’année 2017 ?

Pour beaucoup d’entre nous, cela fait longtemps déjà que nous attendons l’éclatement de cette gigantesque bulle boursière. Les experts nous mettent à nouveau en garde sur le fait que les actions ne peuvent pas continuer à augmenter indéfiniment comme elles le font actuellement, et pourtant ce marché semble vouloir continuer à défier coûte que coûte les lois de l’économie. Or, la plupart des gens ne s’en souviennent pas, mais nous avons traversé une situation similaire avant la crise financière de 2008. J’ai récemment parlé à un investisseur qui avait joué le marché à la baisse trois ans avant le Krach. Il avait fini par avoir raison, mais son timing était tout sauf juste, et la même chose se reproduira avec d’autres experts qui bien qu’ils aient raison sur le fond, auront joué bien trop tôt la baisse des marchés.

Lundi, j’ai été extrêmement surpris d’apprendre ce que Brad McMillan venait de dire au sujet du marché. Il est considéré comme étant l’un des esprits les plus brillants de la communauté financière, et il a déclaré sur CNBC que les actions devaient chuter « entre 30 et 40% pour voir le marché revenir à un niveau acceptable »

Brad McMillan – qui conseille des financiers indépendants représentant 114 milliards de dollars d’actifs sous gestion – a déclaré sur CNBC lundi que le marché boursier était clairement survalorisé.

« Le marché devrait probablement chuter entre 30 et 40% pour atteindre un niveau de valorisation acceptable, selon les standards historiques », a commenté Brad McMillan, responsable de l’investissement chez Commonwealth Financial.

Vidéo McMillan

L’analyse de McMillan est très similaire à la mienne. Cela fait longtemps que je mets en garde face à une chute des marchés d’au moins 40% ou 50% pour qu’ils reviennent vers leur moyenne de long terme.

Et les valorisations boursières reviennent toujours vers leur moyenne de long terme. Mais cette fois-ci, ce retour sera absolument catastrophique tant cette bulle boursière gigantesque a été gonflée artificiellement.

Parallèlement, de nombreux signaux nous montrent que l’économie continue de se détériorer. Par exemple, nous venons d’apprendre que Toys R Us serait au bord de la faillite

Toys R Us aurait embauché récemment la firme d’avocats Kirkland and Ellis pour aider à restructurer une dette de 400 millions de dollars que l’entreprise doit rembourser en 2018. CNBC avait déjà signalé que l’annonce d’une faillite était probable.

Kirkland a refusé de s’exprimer.

Plus tôt lundi, Reorg Research, un service de presse spécialisé en matière de faillite et de créances en difficulté, a rapporté que Toys R Us pourrait se déclarer en faillite dès lundi.

C’est bien un signe supplémentaire qui montre que 2017 sera la pire année de toute l’histoire américaine en termes de fermetures de commerces de détail. Je ne sais pas qui pourrait affirmer que l’économie américaine se porte bien en prenant le temps de se pencher sur le secteur du commerce de détail ou sur celui de l’industrie automobile.

Mais la plupart des Américains semblent se forger une opinion non pas sur la situation économique mais sur la performance du marché boursier, et grâce à une intervention sans précédent de la réserve fédérale, les actions se sont littéralement envolées et continuent d’augmenter.

A bien des égards, ce que nous observons aujourd’hui, ressemble exactement à ce que nous avons connu à la fin des années 1990 avec la bulle internet, et c’est quelque chose que McMillan a également souligné lors de son entretien sur CNBC

Dans sa démonstration, McMillan s’appuie sur les niveaux élevés des « Fang », à savoir les actions « Facebook, Amazon, Netflix et Google devenue Alphabet depuis peu », et donc que la survalorisation de ces actions semblent rappeler la bulle internet de la fin des années 1990.

Voilà ce qu’a déclaré McMillan dans l’émission « Sqawk Box » sur CNBC: « Je le dis depuis un an, pour moi 2017 ressemble beaucoup à l’année 1999 ». « Si vous regardez les paramètres économiques sous-jacents [et] si vous regardez le marché boursier, les similitudes sont incroyables. »

Je suis étonné que tant d’experts de renoms continuent de tirer la sonnette d’alarme au sujet des marchés financiers, et pourtant, la plupart des Américains semblent être complètement indifférents à toutes ces mises en garde.

C’est presque comme si rien n’était arrivé en 2008. Aucun des problèmes n’a été résolu après cette crise, et ce qui est extrêmement inquiétant, c’est que la bulle actuelle à laquelle nous sommes confrontés est beaucoup plus grosse que celle qui avait fini par éclater à l’époque.

Je ne sais pas pourquoi il n’y a pas davantage de gens à voir ces faits. La bulle boursière atteint un tel niveau aujourd’hui que « même Goldman Sachs s’inquiète »

La bulle boursière est dorénavant tellement grosse que même Goldman Sachs s’inquiète.

Soyons clairs: Quand Wall Street se porte bien et fait d’énormes profits, c’est lorsque les actions sont en forte hausse. Donc, si la plus grande banque de Wall Street, à savoir Goldman Sachs, commence à s’inquiéter ouvertement de savoir si les marchés vont ou non s’effondrer, c’est qu’il doit vraiment avoir un très gros problème.

Effectivement, dans une dernière note, son indice qui lui sert à déterminer s’il y a un risque de « Bear Market » tutoie dorénavant les niveaux qui avaient été atteints juste avant le déclenchement des deux derniers krachs.

Cette fois-ci, lorsque les marchés s’effondreront, ce sera encore pire que ce que nous avons connu en 2008.

Au lendemain de ce krach, nous aurons besoin de gens qui remettront à plat la manière dont notre système fonctionne actuellement, et j’espère que je pourrais en faire partie. Nous ne pouvons pas baser notre système financier sur une pyramide de dettes, et nous ne pouvons pas permettre à Wall Street de continuer de fonctionner tel un casino géant. Notre économie entière est littéralement devenue une immense chaîne de Ponzi, et à un moment donné, ça se terminera très mal.

Mais pour l’instant, les gens continuent de faire l’autruche, et la plupart des Américains ne se réveilleront que lorsque tout se sera effondré.

Source: theeconomiccollapseblog –  via BB

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 25 septembre 2017 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :