RSS

La une lesbophobe de « Charlie Hebdo » choque les militants LGBT

21 Sep

couv charlie hebdo pma

Enfin « Charlie hebdo » qui fait une bonne chose – En couverture de son numéro de cette semaine Charlie Hebdo publie un dessin très anti-PMA, signé Riss. On peut y voir une caricature d’Emmanuel Macron, enceint d’un enfant, Brigitte Macron lui posant la main sur le ventre, avec ce titre « PMA/GPA, il va faire des horreurs ». En bonus, un deuxième dessin signé Coco pour l’interview de Jacques Testard où l’on peut voir une femme enceinte avec un code barre sur le ventre et le titre « Demain on fabriquera des enfants comme on fabrique des objets »

« Charlie hebdo » a pris position. Les mots sont durs. Les phrases sont sévères. La conclusion, implacable : « La procréation n’est pas un ‘droit’, mais une fonction biologique. » Le titre de l’édito de l’édition du 20 septembre ne laissait pas trop de doute sur le fond de l’article : « L’ovule en marche. »

Gérard Briard, rédacteur en chef de l’hebdomadaire satirique, va encore plus loin dans son édito contre l’extension de la PMA à toutes les femmes, et aussi, finalement, la GPA :

« L’exiger [la PMA, NDLR] pour tous au nom de la ‘justice sociale’, comme le revendique Marlène Schiappa, est parfaitement absurde. Sauf à considérer qu’il y a bien un ‘droit à l’enfant’ – ou plutôt à un droit à produire des enfants – et que l’on veut absolument, quel qu’en soit le prix, promouvoir une société où un gosse, c’est comme un Rolex, si on n’en a pas un à 40 ans, c’est qu’on a raté sa vie. Ne serait-il pas plus simple, et pour le coup, plus juste d’avoir enfin le courage politique de dire que ne pas avoir d’enfant(s) n’est pas une maladie grave ? »

La une de l’hebdomadaire est, elle aussi, éloquente. On y voit, sous les traits du dessinateur Riss, Emmanuel Macron, enceint, et Brigitte Macron posant sa main sur le ventre de son époux. Et cette phrase : « PMA/GPA, il va faire des horreurs » :

La PMA, ou AMP (assistance médicale à la procréation), regroupe les techniques médicales consistant à manipuler les spermatozoïdes et, ou les ovules pour aboutir à une fécondation et aider un couple infertile ou une femme à avoir un enfant. Elle n’est pas ouverte pour l’heure aux femmes célibataires et homosexuelles.

La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa avait annoncé la semaine dernière que le gouvernement proposerait l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) pour toutes les femmes en 2018. La secrétaire d’Etat était ensuite revenue sur ce calendrier en affirmant que cela ne se ferait pas avant les états généraux de la bioéthique, prévus « a priori fin 2018 ».

Marlène Schiappa était l’invitée de l’émission de Yann Barthès, « Quotidien », sur TMC, mardi soir. Interrogée sur les critiques dont elle fait l’objet, et plus particulièrement celle de « Charlie Hebdo », elle répond :

« J’ai toujours dit que j’étais farouchement pour la liberté de la presse. J’ai toujours dit qu’on ne pouvait pas dire ‘Je suis Charlie’ que quand ça nous arrange. Là, en l’occurrence, ça ne m’arrange pas mais je reste Charlie. Deuxième chose, sur la PMA, ce n’est pas une revendication que je porte mais un engagement de campagne. »

Et la secrétaire d’Etat de vouloir un « vaste débat » qui se déroulera « sereinement et dans une ambiance apaisée. »

La une lesbophobe de « Charlie Hebdo » choque les militants LGBT

La militante Gwen Fauchois, du collectif Pride de Nuit rappelle que ce n’est pas une première dans l’histoire du journal:

La couv est accompagnée d’un édito, signé Gérard Biard. Ce dernier prend position fermement contre l’ouverture de la PMA aux couples de même sexe.

Comme premier argument, l’éditorialiste avance que l’ouverture de la PMA pour les couples de femmes créerait une inégalité vis à vis des couples d’hommes. Raisonnement habituel pour lier la PMA et la GPA, la manœuvre préférée des opposants aux droits des personnes LGBT, comme le rappelle l’Association des journalistes LGBT.

Même son de cloche chez Alice Coffin, de l’Association des Journalistes LGBT et de la Conférence européenne lesbienne dénonce un numéro « au top de la lesbophobie »:

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 21 septembre 2017 dans général, Politique, société

 

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :