RSS

Troisième superpuissante éruption solaire classée X en deux jours, Un séisme de magnitude 8.2 frappe le Mexique

08 Sep
Troisième superpuissante éruption solaire classée X en deux jours
D’abord , lendemain de la plus puissante éruption solaire de ces 12 dernières années, survenue mercredi 6 septembre, un nouveau phénomène de grande envergure s’est produit .L’éruption en question s’est vue notamment attribuer la classe X, d’après l’intensité de son flux. L’activité géomagnétique s’est intensifiée à nouveau alors que la Terre traverse une région de forte activité magnétique dans le sillage de l’ejection de masse coronale qui est arrivé la nuit dernière. Les débris de l’éruption solaire de la classe X 9 de mercredi ont atteint la Terre hier soir – et son impact n’a pas déçu prévisionnistes. Une sévère  tempête géomagnétique de classe G4 a commencé … 

Une troisième éruption solaire classée X en deux jours s’est produite sur le Soleil vers 10h00, heure de Paris, a communiqué le Laboratoire d’astronomie du Soleil de l’Institut de physique Lebedev auprès de l’Académie des sciences de Russie. La force de ce phénomène est 10 fois plus grande que ce à quoi l’on s’attendait.

Une nouvelle éruption solaire, 10 fois plus puissante que ce qui avait été prévu par les scientifiques, s’est produite sur le Soleil vers 10h00, heure de Paris, a-t-on appris ce vendredi par le Laboratoire d’astronomie du Soleil de l’Institut de physique Lebedev auprès de l’Académie des sciences de Russie.

Ainsi, au Canada, qui se trouve actuellement sur la face nord de la Terre, il est possible d’observer de fortes aurores boréales dans les latitudes hautes ou moyennes. Cette tempête revêt un caractère planétaire.

Pour l’heure, il serait difficile d’anticiper les conséquences de ce phénomène naturel.

L’éruption en question s’est vue notamment attribuer la classe X, d’après l’intensité de son flux.

L’éruption solaire la plus puissante depuis 12 ans s’est produite mercredi suite à la collision de deux groupes de taches sombres sur la surface de l’étoile, a constaté le Laboratoire de l’astronomie du Soleil de l’Institut de physique Lebedev auprès de l’Académie des sciences de Russie.

Les éruptions solaires sont classées d’après l’intensité de leur flux, mesuré en watts par mètre carré. Il existe quatre catégories: B, C, M et X. La classe X désigne les éruptions les plus puissantes, tandis que le chiffre associé donne plus d’information sur leur puissance. L’éruption de mercredi a été classée Х9.3, ce qui en fait l’une des plus puissantes enregistrées par les chercheurs depuis le début de leurs observations.

Activité solaire et sismologie sont étroitement liés .. Comme une réponse de la planète,  Un séisme de magnitude 8.2 a frappé le Mexique, causant au moins 32 morts, et une alerte au tsunami :

Un séisme de magnitude 8.2 a frappé le sud du Mexique dans la nuit du 7 au 8 septembre, selon le centre géologique américain USGS qui fait état d’un risque de tsunami. Au moins 32 victimes sont à déplorer selon un nouveau bilan provisoire.

Le Mexique a été frappé par un tremblement de terre d’une magnitude de 8.2, dans la nuit du 7 au 8 septembre. La forte secousse, qui a été ressentie dans la capitale, est localisée à environ 120 kilomètres au sud-ouest de la localité de Tres Picos, dans l’Etat de Chiapas.

Un dernier bilan fait état de 32 personnes tuées, selon une déclaration du gouverneur de l’Etat mexicain d’Oaxaca.

Le président Enrique Pena Nieto a déclaré sur Twitter que les protocoles de la protection civile avaient été déclenchés du fait de la puissance de la secousse.

«J’ai entendu une détonation. J’ai pensé que c’était un transformateur qui avait explosé […] Les feux de circulation s’agitaient de façon impressionnante», a raconté Mayaro Ortega, une psychologue de 31 ans vivant au nord de la capitale qui avait évacué son immeuble.

«C’était un séisme fort mais pour le moment aucun dégât ne m’a été signalé», a témoigné Luis Felipe Puente, responsable de la protection civile, sur la chaîne Televisa, après ce séisme, qui a également été ressenti au Guatemala.

Le Mexique est situé sur un point de rencontre entre cinq plaques tectoniques et enregistre une forte activité sismique.

En 1985, un tremblement de terre de 8.1 avait dévasté une grande partie de la capitale et fait plus de 10 000 morts. Le Service de sismologie du Mexique a estimé la magnitude du tremblement de terre à 8.2, ce qui en ferait le plus violent à avoir jamais été enregistré dans ce pays.

Le président du pays, Enrique Pena Nieto, a confirmé le bilan humain, et a également déclaré que 62 répliques avaient été enregistrées consécutivement à la secousse initiale, prévenant d’ores et déjà qu’une réplique de magnitude 7.1 était attendue.

Un tsunami pourrait suivre

Le centre d’alerte au tsunami du Pacifique a prévenu que «des vagues de tsunami atteignant plus de trois mètres» étaient possibles le long des côtes du Mexique.

L’alerte au tsunami concerne également le Guatemala, le Salvador, le Costa Rica, le Nicaragua, le Panama le Honduras et jusqu’à l’Equateur.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 8 septembre 2017 dans Climat - Environnement, général, Sciences

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :