Cela commence par OilPrice.com :

Le principal importateur de pétrole du monde, la Chine, se prépare à lancer des contrats à terme pour le pétrole brut libellés en yuan chinois et convertibles en or, créant potentiellement la plus importante référence asiatique dans le domaine pétrolier et permettant aux exportateurs de pétrole de contourner les standards libellés en dollars américains, par des transactions en yuan, rapporte le Nikkei Asian Review.

Les contrats à terme du pétrole brut seront les premiers contrats de marchandises en Chine ouverts aux fonds d’investissement étrangers, aux sociétés commerciales et aux compagnies pétrolières. Le contournement du dollar américain dans le commerce pourrait permettre aux exportateurs de pétrole comme la Russie et l’Iran, par exemple, de contourner les sanctions américaines en utilisant le yuan dans les échanges, selon Nikkei Asian Review. Pour rendre le contrat libellé en yuan plus attrayant, la Chine prévoit que le yuan sera entièrement convertible en or sur le marché de changes de Shanghai et de Hong Kong.

Le mois dernier, la Shanghai Futures Exchange et sa filiale Shanghai International Energy Exchange, INE, ont terminé avec succès quatre tests d’environnement de production pour les contrats à terme de pétrole brut, et l’échange se poursuit avec les travaux préparatoires pour la liste des contrats à terme de pétrole brut visant à lancer les opérations à la fin de cette année.

« Les règles du jeu mondial dans le domaine pétrolier pourraient commencer à énormément changer « , a déclaré à Nikkei Asia Review Luke Gromen, fondateur de la société de recherche macroéconomique FFTT basée aux États-Unis.

Oui, les règles changent. Bienvenue dans un monde vraiment multipolaire, où les nations ne doivent plus être enchainées au dollar:

La tarification chinoise des actifs en yuans – conjuguée au plan de Hong Kong Stock Exchange visant à vendre des contrats d’or physique évalués dans cette monnaie – créera un système où les pays peuvent contourner le système bancaire américain, a déclaré Tinker dans une note du 30 août.

« Après avoir accepté le paiement du pétrole ou du gaz en yuan, le vendeur, qu’il s’agisse de la Russie ou de l’Arabie Saoudite ou de toute autre personne, n’a pas à s’inquiéter d’avoir un excès de yuans, ils peuvent simplement l’échanger contre de l’or », a déclaré Tinker.

« Nous avançons vers un monde multipolaire ».

Attachez vos ceintures.

20170902_china

Source