RSS

Ray Dalio : à long terme, la situation d’ensemble de l’économie est effrayante

16 Mai

Ray Dalio

Ce texte est l’introduction de l’analyse de l’économie mondiale de Ray Dalio, qui résume la situation d’ensemble. Les détails sont disponibles via le texte original en anglais publié sur son compte LinkedIn  :

« Dans l’ensemble, les perspectives à court terme sont positives tandis que les perspectives à long terme sont effrayantes. Parce que :

  1. l’économie est désormais à son mieux, ou proche de celui-ci, nous ne voyons pas de risque économique majeur d’ici un ou deux ans ;
  2. il y a des problèmes à long terme significatifs (la dette, les promesses de l’État, les capacités restreintes des banques centrales à stimuler, etc.) susceptibles d’étrangler l’économie ;
  3. nous sommes proches de la pire situation de ces dernières décennies en termes de conflits politiques et sociaux ;
  4. et les conflits empirent lorsque l’économie se dégrade.

Même si nous n’avons pas d’inquiétudes à court terme pour l’économie dans son ensemble, nous craignons de voir ce qu’il adviendra de ces conflits lorsque l’économie recommencera à se détériorer.

Pour clarifier les choses, nous allons mentionner notre modèle et expliquer où nous nous situons actuellement.

Trois grandes forces font l’économie : il y a le cycle économique classique, un cycle à court terme de la dette qui dure habituellement entre 5 et 10 ans. Il y a ensuite le cycle de la dette à long terme, et il y a la productivité. Deux leviers permettent d’agir sur ces éléments : les politiques monétaires et les politiques fiscales. La prime de risque des différents actifs fluctue au gré des changements de politiques monétaires et fiscales afin de véhiculer l’effet de richesse.

Les grandes économies mondiales sont actuellement au milieu de leur cycle à court terme de la dette, les taux de croissance sont moyens. Autrement dit, l’économie mondiale est dans sa phase « Boucles d’Or » du cycle, à savoir pas trop chaud ou pas trop froid. En conséquence, la volatilité est basse en ce moment, comme c’est souvent le cas dans une telle phase. Concernant ce cycle, nous ne voyons pas de nuages classiques à l’horizon. Contrairement à 2007/2008, nous ne voyons pas des flux de dette qui ne puissent être remboursés, tout comme nous ne voyons pas de menace du côté des politiques monétaires. Au pire, la FED pourrait provoquer un léger coup de frein à la croissance. Sous réserve de choc géopolitique, l’horizon des 12 à 24 mois à venir semble dégagé.

suite et fin

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 16 mai 2017 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :