RSS

10 Raisons pour lesquelles je voterai pour François Asselineau et l’UPR le 23 avril et le 7 mai 2017

29 Mar

Superbe article . Sachant que les sondages sont fabriqués, une question me taraude . Nous, les médias alternatifs, sommes nous capables d’expédier Asselineau au 2e tour de la présidentielle ? La quasi totalité de la Blogosphère s’y met en tous cas, de Fawkes qui créé ses propres sondages (qui montrent que Asselineau aurait plus de 50 % des voix au 1er tour) aux moutons enragés, en passant par Agoravox, et tous les autres  … 

Asselineau est-il LA solution ? Probablement pas . Mais LA solution en soi passe par ce genre de candidats ..

A diffuser aux sceptiques et aux indécis, c’est à dire à presque 80 % des Français … (cf entre autres ce sondage du figaro que j’ai publié hier : Une bonne chose – Présidentielle : 40% des électeurs se disent prêts à voter blanc, un niveau inédit qui est encore en deçà de la réalité et qui ne parle pas des indécis : presque tout le monde est indécis)  

Des Français qui ont en majorité bien compris la partialité des médias

10 Raisons pour lesquelles je voterai pour François Asselineau et l’UPR le 23 avril et le 7 mai 2017

Je souhaiterais partager avec vous les 10 raisons pour lesquelles je voterai pour François Asselineau aux prochaines élections présidentielles. Il m’a fallu personnellement près de deux ans avant de rejoindre ce parti comme adhérent. J’étais initialement très opposé à ses thèses ayant été pendant longtemps, comme beaucoup, très pro union-européenne, même si, je m’en rends compte maintenant, je ne connaissais quasiment rien de son fonctionnement. Elle demeurait pour moi une sorte d’entité floue mais globalement positive, favorisant la paix et le développement de notre pays. J’étais également très prudent envers les thèses de l’UPR du fait du véritable mur de silence et de désinformation qui entoure ce parti, ce qui a pu me laisser penser a priori qu’il était un parti « complotiste » ou d’extrême droite. Avec le recul, je me rends compte du ridicule de ces allégations et je pense au contraire que l’UPR est probablement le parti le moins d’extrême droite de notre pays et le meilleur rempart contre l’idéologie véhiculée par ce courant.

Je suis universitaire. Mon travail consiste à enseigner, comprendre et résoudre des problèmes complexes. Je me suis donc attelé patiemment et longuement à appliquer les méthodes d’analyse que j’utilise habituellement pour étudier les thèses de l’UPR, malgré mes réticences initiales. J’ai tout d’abord entendu parler de ce parti par un ami chercheur. Je craignais qu’il ait été enrôlé dans une secte politique ! Il était lui-même très perplexe devant les analyses de François Asselineau et j’espérais ainsi le remettre dans le droit chemin. Mes vues ont progressivement évolué au fur et à mesure que je comprenais mieux l’histoire de mon pays, le fonctionnement de l’Union européenne et certaines logiques économiques et politiques qui, je dois l’avouer, m’échappaient complètement. Mais le plus convaincant pour moi fut de découvrir, avec étonnement, que les analyses de François Asselineau permettaient d’anticiper de grands événements géopolitiques. Qui, par exemple, parmi les journalistes et la classe politique actuelle, avaient anticipé le Brexit, la victoire de Donald Trump ou l’évolution de la politique de Syriza ? J’ai ainsi découvert que les analyses de l’UPR me permettaient non seulement de rendre intelligible un certain nombre d’événements politiques mais également d’anticiper certains d’entre eux. Quel écart avec la surprise qui semble s’emparer si régulièrement des journalistes et des experts que l’on peut entendre dans les grands médias !

Le temps presse maintenant, il ne reste que quelques semaines avant les élections présidentielles. Si j’avais découvert l’UPR maintenant, je n’aurais pas eu le temps d’étudier ses thèses et de comprendre la pertinence des analyses de ce parti en si peu de temps. Pour ceux qui seraient dans cette situation, j’ai souhaité rédiger un résumé synthétisant les 10 raisons pour lesquelles il me semble nécessaire de voter François Asselineau aux prochaines élections présidentielles. Un autre document avec des références permettra à ceux qui le souhaitent de suivre le raisonnement qui m’a conduit à mon positionnement actuel. Voici donc mes 10 raisons :

1/ Je souhaite vivre dans un pays en paix et sans attentat, pour moi, mes enfants et mes petits-enfants. Je ne veux plus vivre dans un pays en Etat d’Urgence, dans la peur entretenue par nos dirigeants suite à des choix de politique étrangère désastreux. Je ne veux pas davantage appartenir à un pays qui intervient à l’étranger, militairement, de manière illégale, sans mandat de l’ONU et qui, participant d’une vision du monde sous-tendue par le choc des civilisations, risque de nous nous conduire tôt ou tard à la guerre.

2/ L’Union Européenne est probablement vouée à disparaître, comme l’a été en son temps l’URSS ainsi que toute monnaie plurinationale. Plus de 175 universitaires et 8 prix Nobels d’Economie soutiennent que la fin de l’Union européenne semble maintenant nécessaire. D’autres pays la quitteront prochainement, et ceux qui la quitteront le plus tardivement seront probablement les plus en difficulté.

3/ Je viens d’une famille de Résistants où l’on m’a appris qu’il fallait savoir se positionner quand les enjeux étaient importants. Je ne veux plus entendre que chaque jour des ouvriers, des agriculteurs, perdent leur emploi ou se suicident de désespoir, et que près de 800 français basculent chaque jour sous le seuil de pauvreté. Cette situation m’est insupportable.

4/ Je refuse une forme d‘ annexion culturelle de la France par les Etats-Unis d’Amérique. Je suis pour le multiculturalisme, l’ouverture au monde et aux différentes civilisations. Je suis profondément pro-européen. Je me sens citoyen français et citoyen du monde. Mais je ne veux plus de cette emprise de la culture américaine sur la culture française. Je veux retrouver une France forte qui fasse entendre sa voix de manière indépendante, notamment sur le plan militaire, ce qui ne sera possible qu’avec une sortie de l’OTAN.

5/ Je ne veux plus vivre dans un pays dans lequel 21 personnes détiennent 40% des richesses. Je ne veux plus entendre que les actionnaires du CAC 40 réalisent, année après année, des bénéfices records alors que je vois au quotidien les structures étatiques censées s’occuper des plus faibles manquer de moyens. Je ne comprends pas comment les Français peuvent accepter une telle situation. Seule une solution politique nous permettra de sortir de cette impasse.

6/ Je suis profondément écologiste et la seule question qui importe au final est probablement de sauver ce qu’il reste de notre patrimoine planétaire biologique, végétal et animal, pour le transmettre aux générations futures. Je ne veux pas appartenir à une génération qui sera jugée comme l’une des plus destructrices. L’Union Européenne, par le biais de l’influence de lobbies puissants, ne permet pas l’émergence d’une politique écologique de grande ampleur et durable, car elle favorise avant tout des intérêts économiques à court terme.

7/ Je ne veux plus d’une classe politique composée en partie d’imposteurs qui trahissent notre pays pour des intérêts personnels et qui demeurent en toute impunité à des postes de pouvoir malgré des condamnations judiciaires. Je ne veux plus de ces hommes politiques qui proposent des discours vides, qui changent d’avis au gré de leurs intérêts personnels et qui éludent les grandes questions qui orientent les politiques économiques de la France.

8/ Je ne veux plus d’un pays dans lequel prévaut la pensée unique, une pensée pré-formatée par les grands médias qui tend à protéger certains enjeux de pouvoirs. Je ne veux plus être manipulé par les « experts » et les sondages. Je veux des médias qui proposent une pluralité de points de vue permettant l’échange, la discussion, le débat, et qui respectent la charte de Munich de 1971.

9/ Je pense que François Asselineau est le seul homme politique qui me semble avoir les caractéristiques attendues d’un chef d’état : une intelligence et une connaissance du monde hors du commun ; une longue expérience politique et économique ; le courage de ses opinions dans l’adversité ; un casier judiciaire vierge ; une capacité certaine à anticiper les événements. L’UPR est également un partis politique composés d’experts de haut niveau dans les domaines universitaire, militaire et économique. Son discours est plus structuré que ce que proposent les autres partis préférant des effets de forme et de surface. François Asselineau me donne le sentiment de s’adresser à mon intelligence et non à mes affects.

10/ Je veux un pays qui soit dirigé par un parti politique indépendant des banques et des grands circuits d’influence médiatiques. L’UPR est le seul parti autofinancé par ses membres. Il est également le seul dont le boycott est l’acharnement des grands médias à son encontre est à l’image de la précision des analyses qu’il propose et que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Pour toutes ces raisons, je voterai donc pour François Asselineau aux prochaines élections présidentielles. Ce choix est le fruit d’une longue réflexion, durant deux années, au cours desquelles j’ai lu des centaines d’articles, d’ouvrages et de vidéos m’ayant permis de me faire un avis éclairé. J’ai cherché des failles dans les thèses de l’UPR et je n’en ai pas trouvé. J’ai discuté à trois reprises avec François Asselineau, j’ai cherché là encore des erreurs dans son discours, je n’en ai pas trouvé. Au contraire, avec le temps, la pertinence de ses analyses s’est confirmée. Je sais à présent que je ne suis pas seul dans cette situation et que chaque jour nous sommes plus nombreux. Cela me redonne de l’espoir et j’espère que ceux qui découvriront ce parti par le biais de ce message se renseigneront à leur tour, et voteront peut-être aussi pour l’UPR.

P.S : Pour ceux qui le souhaitent, j’ai synthétisé, dans un autre article, certaines des ressources qui m’ont été utiles. Cet article sera indiqué sous cet article.

Publicités
 
12 Commentaires

Publié par le 29 mars 2017 dans général, Politique, société

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

12 réponses à “10 Raisons pour lesquelles je voterai pour François Asselineau et l’UPR le 23 avril et le 7 mai 2017

  1. ptitpère

    29 mars 2017 at 5:55

    Les 10 raisons pour lesquelles je ne voterai pas Asselineau en Avril prochain :

    1°/ Son ambiguïté concernant l’immigration et le fait qu’il considère qu’une France majoritairement peuplée d’Africains et d’Orientaux serait encore la France – or sans inversion des flux migratoires (et je dis bien inversion et non se contenter de stopper ou ralentir l’immigration), les Français de souche européenne ainsi que notre culture finiront à relativement brève échéance par disparaître totalement, comme c’est déjà le cas dans de nombreux quartiers, à force d’être submergés d’immigrés extra-européens qui dans leur très large majorité ne partagent rien ni de notre culture, ni de notre tradition, ni de nos mœurs, ni même de nos aspirations. A noter qu’Asselineau est d’ailleurs pour encore renforcer les liens déjà pesants qui nous lient aux pays francophones d’Afrique noire et du Maghreb…

    2°/ Asselineau est un laïcard convaincu ainsi qu’un farouche républicain, or c’est cette Ripoublique maçonnique et la destruction de valeurs morales traditionnelles ET CHRéTIENNES qui nous ont amené là où nous en sommes.

    3°/ Le parcours d’Asselineau…Enarque ayant servi toute sa vie le Système dans ce qu’il a de pire – du gouvernement Juppé, en passant par les réseaux Pasqua pour finir par devenir tête de liste de Jean Tibéri dans le 19 ème arrondissement en 2001 alors que ce dernier était déjà poursuivi à cette époque pour de nombreuses affaires (HLM de Paris, affaire des faux électeurs etc.).
    Asselineau n’ayant quitté l’UMP qu’en 2006 pour ENFIN devenir le souverainiste qu’il prétend être depuis 2007, à plus de 50 ans !!! (Jean-Marie le Pen pour sa part s’opposait déjà au Traité de Rome en 1957…).

    4°/ Sa critique systématique du Front National – alors qu’il est souvent beaucoup moins incisif envers d’autres partis pourtant aux manettes depuis des décennies – ce qui est pour le moins douteux et particulièrement déplacé au vu de son parcours personnel…
    Non compris le fait que ses attaques sont parfois mensongères comme lorsqu’il dit que le Front National ne compte pas sortir de l’euro alors que Marine le Pen a encore annoncé récemment qu’elle organiserait bien un référendum sur le sujet et qu’elle démissionnerait en cas de refus des Français de sortir de la monnaie unique.
    A noter qu’il a déjà tenté des rapprochements avec « Debout la République » du young leader Dupont-Aignan et avec le « Front de gauche » du vrai sénateur socialiste franc-maçon millionnaire et faux révolutionnaire Mélenchon, mais jamais avec le Front National.

    5°/ Son côté petit professeur socialiste donneur de leçon, pour ne pas dire gourou et le tempérament souvent sectaire et immature politiquement de son électorat.

    6°/Son côté énarque technocrate. Ca fait des décennies que nous sommes (officiellement) dirigés par des gens comme lui, qui conceptualisent tout et ne connaissent rien au monde réel, n’ayant jamais mis les pieds dans une entreprise privée de leur vie – leur carrière professionnelle se bornant à leur expérience vécue au sein des différents cabinets qu’ils ont servi…

    7°/ Le fait qu’il n’appellera pas à voter Front National en cas de second tour UMPS (Macron, Fillon, Hamon, Merluchon) Vs FN, malgré que ce dernier soit le parti ayant la ligne la plus proche de celle qu’il prétend défendre.

    8°/ Asselineau est un excellent conférencier et probablement un haut fonctionnaire consciencieux mais il n’a pas la stature ni le charisme d’un Président, ce qui réduit considérablement ses chances d’être élu un jour (quoiqu’il faille néanmoins reconnaître qu’un François Hollande a quand même réussi la performance de devenir Président en ayant le même handicap qu’Asselineau).

    9°/Ses différentes positions que sont entre autre chose : critiquer l’américanisation de la France (ce qui est parfaitement légitime) tout en étant favorable au multiculturalisme et à l’immigration extra-européenne bien souvent de culture afro-islamique qui sont en train de changer radicalement notre pays et notre manière de vivre.
    Prétendre vouloir lutter d’un côté contre le terrorisme et selon ses dires « à commencer par le terrorisme des séparatistes régionaux » alors que dans le même temps il s’oppose à mener la guerre à l’Etat Islamique en Irak et ne voit aucune objection à l’Islamisation croissante de la France, ne voyant chez les Musulmans de France que de simples citoyens français comme les autres (ce qui n’est majoritairement pas le cas lorsqu’on connaît leur position sur l’Islam radical ainsi que les partis pour lesquels votent les bi-nationaux lors des élections dans leurs pays d’origine)…

    10°/ Asselineau a beau doubler voire tripler son score tous les 5 ans, il ne fera que 2 ou 3% aux prochaines élections et nous n’avons plus le temps d’attendre ENCORE 30 ans qu’il fasse les 51% nécessaires à son élection. Et après tout il n’avait qu’à sortir du bois avant plutôt que de pantoufler dans les cabinets ministériels du Système.

     
    • Valaraukar

      29 mars 2017 at 10:57

      Réponse normal et attendue d’un partisan du FN. Ça suinte de partout, alors, je ne vous en voudrai même pas.

      1) « ambigu » sur l’immigration ? Il propose simplement à la France de retrouver ses Frontières. Si vous comprenez qu’il veut les ouvrir, c’est vous qui avez un problème. Retrouver ses frontières, ça veut dire retrouver le contrôle des flux migratoires. C’est tout simple. Mais c’est vrai qu’il n’en fait pas une lubie comme le frontiste moyen.

      2) Laïcard ? Vous avez vu ça où ? Il ne me semble pas l’avoir vu bouffer du curé. Ensuite, lui faire le procès d’être un républicain convaincu, c’est vraiment n’importe quoi ! Il s’attache à faire revenir la France à ce qu’elle a de meilleurs. Vous êtes contre, peut-être ? A moins d’être favorable au retour de la monarchie, cette accusation est du premier ridicule.

      3) Le parcours d’Asselineau. Vous l’excuserez d’avoir eu l’un des meilleurs parcours possibles pour un serviteur de la République, et d’y avoir brillé ! En outre, avec son bagage, il pourrait aujourd’hui être à la tête d’une entreprise du CAC40 et payer des fortunes, ou brigué la tête d’un parti tout assuré des feux des médias et donc des bonnes places. Il a préféré ses convictions. C’est, pour moi, tout à son honneur. Ensuite, il a peut-être été pro-européen, comme tout le monde, avec le matraquage propagandiste qu’on a quotidiennement, c’est un peu normal. Mais, il a compris il y a longtemps (et avant 2007, désolé) et a même monté un parti politique pour défendre l’idée de sortir de l’UE. Rappelez-vous que votre « Marine » ne voulait en aucun cas sortir de l’UE il y a encore très peu de temps… Mais au FN, on change d’idée en fonction du vent. Populisme, ça s’appelle, non ?

      4) Ne vous leurrez pas: les FI disent exactement la même chose que vous, à savoir qu’on ne les attaque que eux plus que les autres. Pitoyable.

      5) Donneur de leçon ? Ben, oui, il est le seul à prendre le temps d’expliquer aux Français les tenants et aboutissants des politiques et des traités. PAs comme une certaine avocate qui n’a jamais plaidé et s’est contenté de récupérer la PME de son papa, avant de le virer pour « dédiaboliser », héritière qui ne peut pas sortir sans ses notes tellement elle ne connait rien aux dossiers.

      6) »son expérience au sein des cabinets » l’a fait voyagé à travers le monde et rencontré des dirigeants, plancher sur des dossiers épais. Pas comme la « Marine », avocate qui n’a jamais tenu un dossier en main et s’est contenté d’hériter de la PME paternelle.

      7)Non, il n’appellera pas à voter FN, un parti-secte, faisant du culte de la personne (tous les adeptes appelle la cheffe du parti par son prénom… Ridicule !) et dont le fond de commerce depuis 40 ans est la haine de l’autre, malgré les récents ravalements de façade. Philippot donne u peut le change, mais à part lui, faut voir ce qui circule. Et quand on voit la « Marion », on croit entendre la grand-père…

      8) Asselineau, ni carure ni charisme ??? xD Vous êtes sérieux ? Allez donc le voir en meeting et vous verrez bien ! Et puis, faut savoir ! C’est un gourou ou un mec sans charisme ? Vous n’êtes plus à une contradiction prêt, remarquez…

      9)Vous mentez quant à ses positions. Soit par mauvaise foi, soit par méconnaissance. Il est ABSOLUMENT contre le multiculturalisme et n’est absolument pas pour l’immigration extracommunautaire. Dommage, allez essayez encore…

      10) Conjecture stupides sans aucun fondement. Et d’ailleurs, si ceux qui aiment la France allaient bien voter pour lui, il passerait haut la main. Sauf que son discours franc et direct ne plait pas aux medias qui passent leur temps à le dénigrer et se moquer. Et ça fait 10 ans qu’il a fait près de 500 conférences à travers la France, au départ sans aucune publicité. Vous n’en feriez pas le dixième.

       
      • ptitpère

        30 mars 2017 at 12:53

        Vous êtes des baratineurs. En attendant on se fait envahir à vitesse grand V, et ça contrairement au fameux article 50 qui obsède Asselineau et ses adeptes, ce sera irréversible.
        Et pas la peine de me répondre, j’ai pas de temps à perdre avec un collabo.

         
        • Valaraukar

          30 mars 2017 at 1:12

          « Collabo », « baratineur »… xD Vous donnez vachement envie de voter Front National, vous ! Votre idole « Marine » verrait ce que vous produisez, elle vous demanderait immédiatement de la fermer ! xD

           
  2. Crashei

    29 mars 2017 at 6:25

    Waouh ptipère, je n’aurais pas mieux dit. J’ai même appris des choses. Si on veux lutter contre le système avec les armes que nous donnes ce même système (l’élection, ce qui est déjà une erreur en soi), alors on vote FN. Indépendamment de ce que l’on pense de ce parti (qui est loin d’être parfait), c’est le seul qui soit potentiellement capable de gagner. Voter Asselineau revient à affaiblir notre seul chance d’imposer nos idées (Indépendance, Anti mondialisme, Anti oligarchie etc). Ca n’est pas pour rien que cette année, lui et Dupont Aignan ont eu leurs signatures. Il faut diviser au mieux le camp des souverainistes. Bref, chacun agira en sont âme et conscience et c’est le droit de Z de d’encourager à voter pour l’UPR, mais je reste persuadé que si vous participez à la mascarade des élections, alors voter de cette façon est un non sens total.

     
    • Valaraukar

      29 mars 2017 at 11:04

      Bravo ! Vous avez répondu doctement sur un sujet dont vous ignorez tout. Vous savez comment ça s’appelle ?
      Si Asselineau a pu avoir ses 500 signatures, ce n’est pas parce que de le « système » l’a permis. Bien au contraire. C’est parce qu’il a travaillé d’arrache pied, avec des militants et ses démarcheurs. Vous avez ceci de commun avec la Fourest que vous êtes incapable de comprendre que le travail paie. Ah, et l’impression de détenir la vérité, aussi.
      Et, non, ami frontiste, asselineau ne va pas rogner les voix de votre idôle « Marine ». Très très peu de frontistes l’ont rejoint. Et probablement pas les plus servants. Si vous aviez cherché un tant soit peu, vous sauriez que ce sont surtout des électeurs de gauche qui sont venus à l’upr, et aussi, BEAUCOUP d’abstentionnistes.

       
  3. cosmocats

    29 mars 2017 at 8:24

    10°/ Asselineau a beau doubler voire tripler son score tous les 5 ans, il ne fera que 2 ou 3% aux prochaines élections et nous n’avons plus le temps d’attendre ENCORE 30 ans qu’il fasse les 51% nécessaires à son élection. Et après tout il n’avait qu’à sortir du bois avant plutôt que de pantoufler dans les cabinets ministériels du Système.

     
  4. theuric

    29 mars 2017 at 9:12

    Les petits soldats du Front-National volent par escadrille, je l’avais déjà remarqué.
    Bof, face à l’effondrement idéologique actuel, ce qui fut l’extrême droite n’est plus composé que de ses régatons.
    Mais ne vous en faites pas, la gauche aussi n’est plus que l’évanescence de ce qu’elle fut naguère.
    Et vous aurez beau vous goberger de la visite que rendit votre héroïne à monsieur Poutine,cela ne montre juste que la Russie veut se récupérer une ‘U.E. dont votre cheftaine n’est plus que le dernier rempart vers son délitement.
    Et puis, Monsieur Hollande est derrière vous, après le P.S. qu’il a détruit, L.R. qu’il est en train d’éclater, Macron suivra, une fois qu’un maximum de cadre P.S. l’auront rejoint, puis viendra le tour du F.N. qu’il détruira avec délectation.
    C’est pourquoi vous écrivez ici et ailleurs, vous savez votre fin prochaine, sinon vous ne seriez pas trois à déverser votre pauvre prose.
    Mais bon, vous avez mon salut démocratique.
    Ah, j’oubliais, l’église se remplit, de nouveau, doucement, il est vrai,mais ça s’accélérera rapidement, et vos si vieux abord du catholicisme seront balayés.
    C’est un athée qui vous le dit!

     
  5. Crashei

    30 mars 2017 at 8:50

    Bon je ne comptais pas réagir mais aux vues des réactions complétement à coté de la plaque de la plupart je crois qu’il le faut. Où avais vous vu une « escadrille de petits soldats du Front National » ???
    Pour ma part, je précise bien que je considère le vote comme une erreur, les élections comme une mascarade…donc je ne voterais pas.
    Et je précise également que le FN à des défauts. Vous le voyez ou le sectaire FN ? J’explique juste que mathématiquement le vote UPR ne mène à rien dans le système actuel. On peut le déplorer mais c’est comme ça.
    Le vote FN reste lui aussi une impasse à priori mais c’est le seul parti proche de vos idées qui peut avoir un poids sur l’avenir de la France. On peut le déplorer mais c’est comme ça.
    De la même façon que je ne m’attaque pas aux personnes qui soutiennent l’UPR, je respecte leurs choix quelques soit les qualités et les défauts de ce vote, je vous encourage à vous calmer. Je ne suis pas un frontiste et quand bien même ça aurait été le cas, une argumentation solide et des échange d’idées me semble plus intéressant qu’un cassage en règle de supposés frontistes .
    Nous sommes tous différent mais avons je pense de grands points communs et ce combat de chapelles nous divisent depuis trop longtemps. C’est en définitive ce que je regrette le plus quand je vois ce genre de réactions, plutôt que de s’unir dans nos ressemblance c’est de nous diviser sur nos différences.

     
    • theuric

      30 mars 2017 at 10:09

      Bof, un parti politique où s’y trouve des individus faisant le salut romain, vous savez, celui moderne qui eut cours il y a un petit peu plus de 70 ans, avec les massacres et génocides qui y furent liés, ne me chaux point.
      Je me répète, le Front-National est le dernier rempart qu’a trouvé l’U.E. pour sa sauvegarde, elle qui, déjà, s’était alliée aux néonazis ukrainiens.
      Au risque de vous déplaire, certes vous ne croyez plus à la politique d’aujourd’hui, ce qui est normal au vu de l’effondrement idéologique actuel, mais pour le reste, vous n’y comprenez pas grand-chose.

       
      • ptitpère

        30 mars 2017 at 1:49

        Le ton pédant, la certitude de tout savoir sur tout, ôte ton masque on t’a reconnu François Asselineau ! 😀

         
  6. l'homme libre

    31 mars 2017 at 12:03

    Asselineau ancien proche de Pasqua (fripouille s’il en etait !) et de VIllier… Et donc farouche defenseur du capitalisme ! Bref, un faux dissident de plus…

    Le capitalisme est le cancer de l’humanité et du monde même. Vous pensez que le communisme est mort, pour le plus grand bonheur de votre capitale egoiste ? Mais… Si les non votants, qui sont souvent des pauvres, communistes ou anarchistes, decus du mensonge et de la manipulation éléctorale et politique, si les non votants donc, se reveillaient, et votaient Melanchon – etant le seul vrai candidat de gauche credible, Hamont ayant herité du sabordage du sociallisme par Hollande et n’étant donc pas en position favorable. Dans ce cas la, s’ils votaient massivemlent Melanchon, alors peut-etre que le capitalisme s’ecrouleraient enfin chez nous, et c’est le meilleur choix possible pour lutter contre la misère, et ces consequences (violence, delinquence, alcolisme, etc.).

    Pourquoi ? Parce que les banques ont pris le pouvoir sur le monde et sur l’europe. Ils ont pris la Grece, comme pays « test » pour le reste de l’Europe, comme ils avaient pris le Chillie à l’époque… Strategie du choc ? Aujourd’hui, ils ont tellement detruis le pays de l’Olympe, que le peuple grec survit dans des conditions tel que plus personne n’en parle, par honte de notre relative responsabilté, et impuissance. Chez nous c’est effectivement le macron, qui a pour mission de mettre au pas Marianne… Mais… La belle a du caractère, et j’ai plus confiance au rouge de son Coeur qu’a l’ombre de la bête, et de son homme de main.

    L’heure qui approche est grave. Les elections prochaines seront capitales ! Asselineau a le « merite » de défendre le « complotisme », d’une certaine façon, au grand damne des merdias. Ou pas ! Il joue la carte de la dissidence de droite, comme à l’epoque avec Pasqua… Mais le capitalisme n’est pas l’issue, car c’est le moteur des banques, de la finance, et donc de la bête.

    Quand au fascisme, ce n’est qu’une forme autoritaire du capitalisme, ca n’ira pas vers le partage des richesse, ni vers la paix. C’est peut etre la pire des solutions. Ou est-ce Macron la pire solution ? L’analyse sur lui de theuric, dans les comm’ plus haut, est interressante.

    Z, je n’avais pas commenté d’article sur ton blog depuis l’été dernier (« une grande mise au point »…), mais je consulte toujours regulierement ton blog, que je trouve interessant et pertinant – meme pour un pauvre =). Toutefois, Asselineau me parait etre un mauvais choix, et un leurre pour dilluer l’opposition et recuperer à droite les votes des complotistes, de plus en plus nombreux parmi le peuple (et oui, internet permet aussi de reveler beaucoups de verité, d’ou notre epoque apocaliptique…). Mais il se pliera aux banques, comme l’a fait Hollande, et comme Macron, Le Pen ou Fillou le feront aussi !

    Si rien ne change, nous allons vers la mise en esclavage du peuple, comme en Grece, avec une augmentation de la misère qui deviendra insoutenable, pour la majorité d’entre nous. Seul le partage des richesse peut inverser le processus, mais ce n’est pas le projets des banques, ni du capitalisme et de ces 4 pantins de candidats. Par contre, c’est le projet de Melanchon, voila pourquoi je choisirais cette voie la. Peut etre est il un pantin aussi, en tant que franc-macon ? Je ne sais pas, mais c’est le seul de credible qui defend la lutte du peuple face aux rantiers, puisque nous en sommes revenus la !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :