RSS

Pourquoi et comment l’euro détruit l’Europe (Charles Gave – Romain Metivet)

09 Mar

euro-detruit-europe

S’il fallait résumer en quelques mots, une bonne fois pour toutes : La zone euro n’est PAS une zone monétaire optimale. (source)

Résumé :

  • Regardons cette première réalité en face : l’euro est un échec et une aberration économique qui accentue les déséquilibres entre des économies nationales hétérogènes par nature.
  • L’euro est une monnaie sans nation, ce qui historiquement n’est pas viable.
  • Malgré toutes les interventions de la Banque Centrale Européenne, le système demeure divergent, et tout système divergent explose à un moment donné.
  • Le saut fédéral européen est politiquement impossible et serait économiquement inefficace.
  • « L’Allemagne paiera », slogan très populaire, ne se rend pas compte de la réalité économique et démographique de la première puissance économique européenne : dans l’état actuel le maintien de l’euro couterait davantage que les réparations d’après guerre.
  • Les nouvelles règles européennes font qu’une partie de la dette pourrait augmenter en cas de sortie unilatérale. Le risque inflationniste est quant à lui très hétérogène mais limité en France.
  • Une dissolution ordonnée de la zone euro est préférable.
  • Un retour aux monnaies nationales serait le moyen pour les pays comme la France de financer leur ajustement, comme en témoignent les réussites canadiennes et suédoises des années 1990.
  • La fin de la zone euro doit être considérée comme « un moindre mal » mais en aucun cas dispenser les Etats de faire les réformes structurelles nécessaires, notamment en ce qui concerne les finances publiques et la compétitivité.

Les Allemands, grands connaisseurs en la matière, ont coutume de dire qu’il vaut mieux « la fin de l’horreur qu’une horreur sans fin ». La thèse du dossier que nous présentons sur l’euro est toute simple : l’euro a amené les économies du vieux continent dans une horreur sans fin.

L’euro est tout simplement une erreur gigantesque commise par une technocratie devenue folle car personne ne la contrôlait dans ses efforts de créer un Etat Européen dont les peuples ne voulaient pas. Et cette erreur il nous faut la corriger. Rien de plus, rien de moins.

Mais il faut se souvenir que l’Europe des nations et de la subsidiarité qui a précédé celle des fonctionnaires et des technocrates avait été un grand succès. Et donc, l’Europe fondée sur les principes du respect des souverainetés nationales et de la subsidiarité, dans la lignée de ce que voulaient de Gasperi, Adenauer ou Schuman, est ce qu’il nous faut retrouver.

Et pour cela, il faut tuer l’euro. C’est ce que nous allons nous attacher à démontrer.

L’euro c’est en effet le retour des conflits et du nationalisme puisque celui qui a des excédents de ses comptes courants (aujourd’hui, c’est l’Allemagne) est le « vainqueur » et donne les ordres aux autres, ce qui veut dire que l’euro favorise le mercantilisme au détriment du libre échange et donc tue toute croissance. Il est aisé de comparer la construction de l’euro à celle de la ligne Maginot, censée nous protéger contre les invasions allemandes.

Nous en constatons chaque jour le flamboyant succès : la monnaie européenne détruit l’Europe que nous aimons tous, celle de la diversité, et viole les souverainetés nationales pour forcer chaque nation à se fondre dans un monstre technocratique que les peuples rejettent… Il est coutume d’entendre qu’il serait impossible de «revenir en arrière ».

C’est ce que l’on entendait dire déjà pour l’URSS à la fin des années 80. Une telle assertion est infirmée par toutes les expériences historiques (cf. le Reich de mille ans ou le Marxisme comme horizon indépassable de la pensée humaine) et s’accompagne en Introduction général d’une propagande extraordinairement violente pour essayer de maintenir une situation dont tout le monde sait qu’elle est intenable

. Mais ce qui ne peut pas durer en général ne dure pas

 

Suite et fin : Lire ici le PDF ou  Lire le rapport sur le site de l’Institut des Libertés

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le 9 mars 2017 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , ,

6 réponses à “Pourquoi et comment l’euro détruit l’Europe (Charles Gave – Romain Metivet)

  1. jtop6666

    9 mars 2017 at 4:58

    Pour quitter l’euro, il ne faudrait pas que macron monte, et que Mélanchon et hamon soient ensemble, maintenant il est trop tard, la stupidité est faites. M

     
  2. jtop6666

    9 mars 2017 at 5:12

    la gauche s’est elle-même foutue dedans, et même s’ils s’alliaient maintenant il est trop tard, les gens n’auraient plus confiance de crainte d’une copie d’Hollande et puis autres. Et Macron commence à talonner LE PEN sans peine.Alors la sortie de la France de l’euro, permettez moi d’en douter.Car c’est magouille politique en dessous de la table, des postes pour les législatives sont en conditions de tractations qui n’ont rien à voir avec les désirs du peuple.Les gens qui croient que les politique œuvre vraiment pour le peuple vont encore constatés qu’ils sont en train de marcher sur une peau de banane après élections.

     
  3. jtop6666

    9 mars 2017 at 5:49

    Ils ne quitterons pas l’euro et l’UE puisque de tous bord couleurs politique, ceux qui se rallient à Macron qui monte, le font pour des postes plus tard et aussi pour rester dans l’Europe, ce qui faisant que ce qui est comme personne, visée c »est-elle, c’est un barrage face à Marine Le Pen./FN. Ils sont tellement au-dessus de leurs chaussettes et du peuple, installés dans leurs hiérarchies célestes dirigeantes, que le peuple devra toujours lui, s’acheter des mouchoirs pour essuyer ses regrets.

     
    • jean

      10 mars 2017 at 1:06

      Redonner à la politique dignité et un sens moral ? Le FREXIT proposé par François Asselineau est LA SOLUTION http://www.upr.fr Sauvez votre beau pays les amis. Regard d’un ressortissant Croato-Suisse. C’est possible, VOTEZ ASSELINEAU !!!!

       
  4. Jod

    9 mars 2017 at 7:10

    Marine va gagner.

     
  5. jtop6666

    22 mars 2017 at 2:32

    Asselineau est un petit bonhomme disant des choses intéressantes . Allez au point où l’on en est Melanchon au pouvoir.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :