RSS

Archives du 6 mars 2017

Les éruptions solaires et la désintégration des éléments radioactifs de la Terre seraient corrélés

Les éruptions solaires et la désintégration des éléments radioactifs de la Terre seraient corrélés

Des scientifiques de l’Université de Purdue et Standford ont découvert une liaison inhabituelle entre les éruptions solaires et les éléments radioactifs de la Terre. Cette étude est tellement majeure qu’elle vient même remettre en question certaines hypothèses de la physique. 

En fait, les scientifiques ont découvert que des particules émises par le soleil pourraient être responsables d’une mutation inquiétante d’éléments radioactifs, comme le césium-137 par exemple, et compromettre ainsi les données qui permettent de protéger la santé des gens qui sont exposés à des radiations nucléaires et qui sont soumis à des traitements utilisant des isotopes médicaux. Cette mutation peut aller aussi loin que de changer la réalité de l’univers quantique et par extrapolation, la nature même de la vie.

La désintégration nucléaire d’un matériel radioactif se produisait, pensait-on, avec une constante. Le professeur Fischbach, professeur de physique à l’Université Purdue, a découvert que la désintégration radioactive des isotopes peut se produire aussi de façon aléatoireL’étude indique que la désintégration radioactive au niveau de la Terre varie avec la rotation du soleil et qu’elle pourrait être influencée par les neutrinos du soleil. Les neutrinos sont des particules produites par des réactions nucléaires du noyau du soleil, qui voyagent presque à la vitesse de la lumière à travers le monde physique (l’homme, les océans, les planètes), mais qui étaient réputés n’avoir pratiquement pas d’interaction avec quoi que ce soit. Cependant, cette étude montre que les neutrinos pourraient interagir avec des matières radioactives et modifier leur taux de désintégration.

Dans un segment du film « 2012 », production hollywoodienne qui ne s’est pas méritée de grands honneurs, on voit deux scientifiques aux côtés d’un chercheur en physique quantique qui sont alarmés par des éruptions solaires jamais vues (« les plus fortes de l’histoire de l’humanité ») et par le nombre sans précédent de neutrinos relâchés. Le scientifique indien dit ceci: « Ce qui m’inquiète véritablement le plus, c’est que pour la première fois, les neutrinos entraînent de fortes réactions dans la matière ». Ensuite, la scène montre les deux scientifiques qui vont observer un réservoir qui est situé à 4800 mètres sous terre et on peut entendre le chercheur indien dire: « On dirait que les neutrinos venus du soleil ont muté en un autre type de particule nucléaire. Ils réchauffent le noyau terrestre et agissent d’un seul coup comme des micro-ondes. »

La chaleur produite à l’intérieur de la terre est d’origine radionique. En d’autres termes, la terre en sa totalité peut être considérée comme un réacteur nucléaire rempli de combustible par la fission spontanée de divers isotopes dans le noyau intérieur. La vie sur terre est possible uniquement sous condition du refroidissement efficace de ce réacteur, un processus qui est contrôlé principalement par l’atmosphère. Ce refroidissement est la cause principale de l’équilibre thermique très fragile entre la chaleur du noyau-réacteur, la chaleur du soleil et la diffusion de la chaleur dans l’espace.

La possibilité de « fusion » du noyau intérieur pourrait signifier qu’il capte de plus en plus de chaleur solaire, soit « les neutrinos qui agissent comme des micro-ondes ».

La conséquence la plus grave d’une telle « fusion » pourrait être d’enrichir le carburant nucléaire dans le noyau au point de créer les conditions pour une réaction en chaîne, telle que démontrée dans le film « 2012 ». 

Vous remarquerez que dans les premières secondes du film « 2012 », on voit ce qui pourrait être un alignement planétaire et/ou l’approche d’une planète. Suite à cette prise de vue, les explosions solaires s’activent et là, la terre se déchaîne…

Sources :
http://news.stanford.edu/news/2010/august/sun-082310.htmlhttp://redicecreations.com/article.php?id=15191
http://www.bibliotecapleyades.net/ciencia/ciencia_sol41.htm
https://www.newscientist.com/article/dn21717-neutrino-no-show-deepens-cosmic-ray-mystery/
https://phys.org/wire-news/96704060/cosmic-ray-mystery-deepens-at-south-pole.html

 

Lu ici

 
 

Étiquettes : , , , , , ,

OGM : inutilité et dangerosité une fois de plus démontrées

Commentaire (source) : Souvenons-nous, il y a quelques mois, de la promotion médiatique du riz doré, présenté comme le nouveau Saint-Graal OGM. Propos dithyrambiques, promesses d’un monde meilleur : le riz doré est LA solution à « la carence en vitamine A (CVA), l’une des principales sources de malnutrition à travers le monde »…

Depuis les années 80 qu’il était dans les cartons ce projet-là, bien réfléchi, bien muri, on n’allait se laisser emm… troubler par les empêcheurs de dominer en rond que sont les troubles-fêtes anti-OGM. On avait donc lancé l’anathème : ceux qui sont contre le riz doré se rendent coupable de « crime contre l’humanité ». Mais oui, rien de moins. Quelques mois après, les résultats sont désastreux, imprévus, incompréhensibles, calamiteux ; on peut piocher sans hésiter dans la longue liste d’adjectifs qualificatifs signifiant l’erreur, la catastrophe, le malheur et sempiternellement rattachés aux OGM.

Si « à quelque chose malheur est bon », il apparaît que nous pouvons voir à présent qui se rend réellement coupable de crime contre l’humanité : il s’agit bien de ces scientifiques criminels qui jouent aux apprentis-sorciers, de ces compagnies agro-chimiques, assoiffées de pouvoir et d’argent, de ces politiciens, ignorants, inconscients ou complices ou compromis ou soudoyés, qui laissent faire, autorisent ou promeuvent la dissémination de cette peste génétique. Car enfin, n’oublions pas que les OGM tuent :

– les fermiers, contraints, surendettés, menacés ;
– la biodiversité ;
– les animaux de laboratoire qui en sont gavés ;
– notre liberté de choisir ce que nous voulons manger ;
– probablement les êtres humains, à tout petit feu, de façon insidieuse, en endommageant leur patrimoine génétique de façon irrémédiable.

———————————————————————————————-

Selon une récente étude de l’institut indien de recherche agricole à New Delhi, le croisement du riz doré avec des variétés locales aurait des répercussions négatives sur le rendement. Le riz doré a été génétiquement modifié pour produire du beta carotène, le précurseur de la vitamine A. Pour le commercialiser, il est indispensable de transférer ses caractéristiques à des espèces locales. Or son croisement avec la variété Swarna, largement répandue en Inde, a réservé de fâcheuses surprises : la lignée issue du croisement a affiché une croissance misérable et produit nettement moins de grains que l’espèce comparable génétiquement non manipulée.

Pourquoi ces effets négatifs ? Les nouvelles constructions génétiques sont manifestement entrées en conflit avec des gènes propres à la plante produisant des hormones de croissance. Il s’est également avéré que les gènes artificiellement introduits ne sont pas seulement actifs dans les grains, mais aussi dans les épis, ce qui induit une baisse notable des concentrations de chlorophylle et affaiblit la plante.

Ces effets inattendus n’avaient pas été constatés dans les études antérieures, les chercheurs ayant admis que les modifications génétiques seraient stables. Il leur a fallu attendre le croisement avec la variété Swarna pour se rendre compte que ce n’était pas le cas. Pour certains scientifiques, ce constat n’est pourtant pas une surprise. Dans la dernière édition de « GMO Myths and Truth », le généticien Michael Antoniou a consacré un chapitre entier au risque de mutation auquel sont exposées les plantes transgéniques. Les transgènes insérés dans une cellule ont tendance à se réaliser dans les zones actives du génome. Le risque d’altérations sur un ou plusieurs gènes voisins s’en trouve considérablement accru, avec comme effets une croissance maigrichonne, un rendement réduit ou la formation de toxines.

« Au lieu de contribuer à la lutte contre la carence en vitamine A, ces plantes transgéniques pourraient menacer les récoltes de riz de régions entières », s’exclame Christoph Then de Testbiotech. « Le fait que l’évaluation des risques ne considère pas les effets génétiques potentiels des croisements entre plantes transgéniques et variétés locales est un problème général. »

Ce n’est pas la première fois que le riz doré se caractérise par un mode de transmission irrégulier. En 2016, par exemple, d’importantes modifications métaboliques étaient apparues dans les grains de riz transgéniques. La culture commerciale du riz doré tant vanté n’est donc pas pour demain. L’institut international de recherche sur le riz IRRI, leader en matière de riz OGM, souligne lui aussi la nécessité d’approfondir les études touchant la sécurité des plantes et leur aptitude à la culture et à l’alimentation humaine.

Cela n’empêche pas pour autant le développeur du riz doré suisse, Ingo Potrykus, et d’autres scientifiques partisans de génie génétique à tout prix d’accuser les organisations qui s’opposent au riz doré d’être responsable de la non commercialisation du riz et de les qualifier d’ « assassins ».
Stop OGM

 

Étiquettes : , , , , ,

Deutsche Bank continue de s’effondrer … et entraîne les banques Européennes

Résultat de recherche d'images pour "Deutsche Bank stock"

Les principales Bourses européennes évoluent dans le rouge lundi – le recul du secteur bancaire après l’annonce par la Deutsche Bank d’une augmentation de capital éclipsant des fusions-acquisitions bien accueillies.

Deutsche Bank recule fortement après avoir confirmé dimanche des initiatives stratégiques incluant une augmentation de capital de huit milliards d’euros. La première banque allemande perd 6,4%, la plus forte baisse du Stoxx 600, entraînant à la baisse l’ensemble du secteur bancaire, dont l’indice sectoriel cède 0,8%.

Voici l’indice S & P 500 («SPX») en noir, l’indice DAX allemand («DAX») en vert et l’indice Stoxx 600 en rouge au cours des six derniers mois :

L’euro chute à cause de la Deutsche – inquiétudes post élections en France

 

L’euro a effacé ses gains antérieurs et les obligations allemandes ont augmenté après que l’ancien Premier ministre Alain Juppé ait déclaré qu’il n’interviendrait pas pour remplacer François Fillon lors de la frénétique élection présidentielle ici en France .  

Les spreads de crédit se creusent et les titres européens glissent . Les futures sur le Bund ont atteint des sommets quand Juppé s’est exprimé . 

Le spread du 10 ans Franco-Allemand s’est creusé (L’écart de rendement entre les emprunts d’Etat à 10 ans français et allemands), le risque en France s’amplifie : 

Deutsche Bank va lancer une augmentation de capital pour sortir de l’ornière

La première banque allemande entend procéder courant avril à une émission de nouvelles actions qui doit lui permettre de lever 8 milliards d’euros.

Le géant bancaire allemand Deutsche Bank a annoncé dimanche le lancement d’une augmentation de capital en vue de lever environ 8 milliards d’euros, ainsi que diverses mesures destinées à réduire ses coûts tout en raffermissant son assise financière.

Mise en Bourse partielle de sa division de gestion d’actifs

La première banque allemande entend procéder courant avril à une émission de nouvelles actions qui doit lui permettre de lever la somme visée, a-t-elle indiqué dans un communiqué. La banque, engagée de longue date dans une vaste restructuration, a par ailleurs annoncé la mise en bourse partielle « dans les 24 mois » de sa division de gestion d’actifs, tandis que le réseau de détail Postbank, qui devait être cédé, restera finalement dans le giron du groupe et sera progressivement intégré.

Vendredi, confirmant une information de l’agence Bloomberg qui avait pesé sur son cours de Bourse à Francfort, la banque avait indiqué commencer à préparer une possible augmentation de capital d’environ huit milliards d’euros ainsi qu’une mise en Bourse d’une part minoritaire de son activité de gestion d’actifs.

Près de 8.000 litiges judiciaires

Embarqué dans un vaste plan de restructuration, se traduisant par des milliers de suppressions d’emplois et l’abandon de certaines activités à risques ou peu rentables, Deutsche Bank a aussi vu son image fortement écornée et son bilan financier dégradé par de nombreuses poursuites judiciaires. Plombée par près de 8.000 litiges dans le monde, la banque a finit 2016 dans le rouge.

Cependant, la banque est parvenue à en régler certaines, comme l’enquête sur son rôle dans la crise des subprimes aux Etats-Unis, close au prix d’un paiement de sept milliards de dollars.

C’est la perspective de cette amende, qui au départ menaçait d’être deux fois plus importante, qui avait à l’automne fait naître un vent de panique sur la capacité de la banque à résister. Des rumeurs d’augmentation de capital, voire même d’un sauvetage public, ensuite démenties avaient alors circulé.

Après de lourdes pertes nettes en 2015 et 2016, Deutsche Bank compte renouer avec des bénéfices en 2017.

 

Résultat de recherche d'images pour "Deutsche Bank stock"

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mars 2017 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , ,

Paul Craig Roberts : Tout « Effondrement majeur » est précédé du désastre dans lequel nous nous trouvons!

Nous voyons actuellement une distorsion sur la « parité des risques » (une panique ?)  : Un Découplage entre le marché obligataire et le marché action : le Dow tombe en dessous de 21k, les Rendements du 30Y approchant 3.10% … Quelque chose se brise… 

Les modèles d‘optimisation de portefeuille n‘ont cessé d‘évoluer . Le concept de parité de risque repose sur le principe selon lequel les différentes classes d‘actifs d’un portefeuille doivent contribuer de manière égale au risque global. Les classes d’actifs sont donc pondérées en fonction non pas de leurs performances attendues, mais bien de leur contribution à la volatilité du portefeuille.

Une répartition des investissements entre différentes classes d’actifs, faiblement corrélées entre elles, permet d‘optimiser le couple rendement/risque d’un portefeuille.

Cette diversification consiste en une répartition statique du capital entre trois grandes classes d’actifs traditionnels : actions, obligations et liquidités. (l’or aussi ..)

Donc lorsque la « parité des risques » commence à se distordre ainsi, nous savons qu’il y a des turbulences sur les marchés financiers – qui risquent de s’amplifier . Ce sont les signes d’un effondrement qui à déjà commencé et qui s’accélère .  

Ce qui nous amène à Paul Craig Roberts : Tout « Effondrement majeur » est précédé du désastre dans lequel nous nous trouvons !

Bien que l’indice Dow Jones vient de clôturer juste au dessus des 21.000 points ce vendredi 03 Mars 2017, peu de gens croient en cette tendance haussière. En fait, Paul Craig Roberts, l’ancien fonctionnaire du Trésor américain, vient d’expliquer sur kingworldnews que ce à quoi nous assistons actuellement, ne s’observe qu’avant un effondrement majeur.

Eric King: « Comme nous, vous assistez à de nombreuses faillites dans le commerce de détail ainsi qu’à énormément de fermetures de magasins. Que se passe t-il se passe réellement dans l’économie ? »

Paul Craig Roberts: «Il n’y a pas eu de croissance du revenu médian des familles depuis plusieurs décennies. Il n’y a donc pas de revenu discrétionnaire parmi la population. Par conséquent, il n’y a pas de croissance des ventes au détail. On a uniquement obtenu qu’un appauvrissement de la population…

Eric, cet appauvrissement impacte aussi bien les jeunes que les personnes âgées. Les jeunes américains par exemple, sortent de l’université avec un endettement substantiel en ayant contracté d’importants prêts étudiants, mais malheureusement à la fin de leurs études, pour la plupart d’entre eux, les emplois ne sont pas à la hauteur de ce qu’on leur avait promis.

La génération du millénaire et la mort du commerce de détail

Vous avez la moitié des jeunes qui vivent encore à la maison avec leurs parents parce qu’ils n’arrivent pas à décrocher un emploi leur permettant de prendre leur indépendance. Ainsi, les ménages ne se forment pas. Les achats de meubles ou d’appareils électroménagers ne se font pas. Par conséquent, tout ceci est en train de tuer le commerce de détail.

A l’autre extrémité de la pyramide des âges, l’épargne des retraités ne rapporte plus rien depuis que les quantitative easing (planche à billets) ont été mis en place en 2008-2009. Nous avons des taux d’intérêt nuls, donc les retraités ne dégagent aucun revenu complémentaire de leur épargne. En plus de cela, la sous estimation de l’inflation signifie que ce qu’ils perçoivent de la sécurité sociale n’est plus réajusté à l’augmentation du coût de la vie. L’inflation continue de croître, mais elle n’est tout simplement plus prise en compte.

Ce à quoi nous assistons, ne s’observe qu’avant un effondrement majeur

Maintenant, nous commençons à voir la faillite des fonds de pension. Un régime de retraite syndical vient simplement de faire faillite, et on s’attend à d’autres faillites entre les régimes de retraite des fonctionnaires municipaux et nationaux. Nous faisons donc face à une sorte d’effondrement des revenus qui touche probablement 90 % de la population américaine…

 

Ecoutez ci-dessous l’intégralité de l’incroyable interview audio de Paul Craig Roberts

Source: kingworldnews – Via BB

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mars 2017 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

L’or se reprend alors qu’une hausse des taux par la FED s’éloigne à nouveau, analyse technique .

 

L’or avait reculé cette semaine, pénalisé par la perspective d’une hausse du taux directeur de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui ôterait de l’intérêt au métal jaune :

L’or avait en effet dégringolé, passant de son plus haut depuis mi-novembre 2016 lundi à 1.264,18 dollars l’once pour toucher vendredi son plus bas depuis deux semaines et demi à 1.223,27 dollars.

« La grosse nouvelle de la semaine a été la hausse des attentes d’un relèvement du taux directeur de la Fed, qui a pesé sur le prix de toutes les matières premières », ont résumé les analystes de Capital Economics.

De nombreux responsables de l’institution américaine s’étaient montrés favorables à une hausse des taux de la Fed dès sa prochaine réunion, le 15 mars.

Cela aurait rendu le dollar plus rémunérateur et aurait poussé les investisseurs à acheter de la monnaie américaine, ce qui pèse sur le pouvoir d’achat des acteurs de marché qui utilisent d’autres devises pour échanger des matières premières libellées en dollar.

« Nous restons confiants, cette correction ne devrait pas durer car les taux d’intérêts réels et les risques nombreux rendront son attrait à l’or, ovaient expliqué les analystes de Commerzbank.

L’or, valeur refuge, est recherchée par les investisseurs qui cherchent à se préserver des incertitudes qui pèsent sur l’environnement géopolitique mondial, notamment depuis l’élection de Donald Trump et à l’approche des élections françaises.

Hé bien c’était encore une fois de plus du bluff, et de la com par la Fed ….. qui est bloquée . Si la Fed monte les taux elle risque de faire exploser l’économie . L’effet Trump s’estompe . 

Les chances que la Fed atteigne son rythme projeté de trois hausses en 2017 s’éloignent à nouveau .

C’est le contre coup de l’euphorie basée sur aucun fondamentaux qui s’était développée sur les marchés suite à l’élection de Trump, la fameuse « Trump-euphorie » . 

Désormais Le dollar chute, car les investisseurs « désespèrent » alors qu’une hausse des taux en mars semble compromise 

Les remarques de la présidente Janet Yellen vendredi ont infirmé ce que les traders ont pricé la semaine dernière : une hausse des taux à mi-mars semble compromise.

La confiance accrue des investisseurs durant le mois de Mars risque de créer des problèmes pour les haussiers sur le dollar dans les prochains jours il y a en effet peu de nouvelles raisons d’acheter du dollar, après avoir grimpé à un pic de près de six semaines la semaine dernière .

Le graphique d’Ichimoku  ci-dessus montre le taux de change dollar-yen.  Il signale une tendance faible et un renversement potentiel, qui peut poser un risque pour le rallye du dollar.

Résultat, le métal jaune se reprend, la tendance est clairement haussière depuis le bas de 2015 (avec une correction fin 2016)  :

Gold : Graphique analyse technique Gold | Zone bourse

Gold : Graphique analyse technique Gold | Zone bourse

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mars 2017 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :