RSS

Archives du 5 mars 2017

Visualiser le déclin inquiétant de la liberté dans le monde …

Carte de la liberté dans le monde en 2017 : plus c’est foncé moins le pays est « libre »

Selon le Rapport sur la liberté dans le Monde 2017  , qui classe les pays chaque année selon différents critères pour définir leur niveau global de liberté, il y a eu des reculs récents en matière de droits politiques et de libertés civiles dans un certain nombre de pays dits « libres ». Ces reculs sont en partie le résultat des forces populistes et nationalistes qui ont fortement progressé dans les Etats démocratiques.

Mais la Freedom House, l’organisation de surveillance internationale qui produit ce rapport annuel, dit que c’est une tendance générale . En fait, sur la base de leurs données et de leur méthodologie, la liberté a diminué à l’échelle mondiale durant les 11 dernières années.

Voici une carte où on voit comment la liberté a grimpée ou est descendue, et ce pour chaque année – vous pouvez voir que la liberté à plus baissé qu’elle n’a monté depuis 2006.

Alors que la tendance est claire, le plus inquiétant est que les plus fortes baisses globales se sont produites au cours des deux dernières années. Est-ce une coïncidence ou est ce que le déclin de la liberté s’accélére ?

Voici les pays spécifiques où il y a eu les plus fortes baisses de la liberté (donc des libertés) au cours de la dernière décennie :

Plus fortes baisses globales Au cours de la dernière décennie

Voici enfin une liste des principaux pays qui ont gagné ou perdu le plus de liberté (ou qui sont devenu plus ou moins libres) en 2016 :

Zero Hedge – resistanceauthentique

 

Étiquettes : , , , , ,

1er Grand Discours de Trump de politique générale devant le Congrès

 

Étiquettes : , , , , , ,

Cette maison a été imprimée en 3D et en une journée, pour moins de 10 000 $ !

Bien que l’impression 3 D a été un peu éclipsée dernièrement  au profit de nouvelles « technologies de rupture» ( une innovation technologique qui porte sur un produit ou un service qui finit par remplacer une technologie dominante sur un marché), ça pourrait bientôt changer de nouveau après qu’une entreprise ait réussi à imprimer en 3 D  en une maison entière – en seulement 24 heures. Situé en Russie, la maison de 37  mètres carrés, a été construit en un jour, pour un coût d’un peu plus de 10.000 $.

Comme rapporté par The Telegraph , la société Apis Cor, une entreprise spécialisée en impression 3D basés en Russie et à San Francisco, a construit la maison en utilisant une imprimante mobile sur site. Selon la compagnie, les murs de l’édifice ont été imprimées et peintes en seulement 24 heures.

Quelques précisions 

L’impression 3D sera-t-elle la technologie permettant de réduire significativement le coût d’achat d’une propriété ? Chose certaine, le tout paraît prometteur…

C’est du moins ce que laisse croire cette preuve de concept réalisée par Apis Cor, une jeune entreprise russe qui souhaite se spécialiser dans la construction de bâtiments, comme le rapporte aujourd’hui Mashable.

En collaboration avec PIK Group, le plus important constructeur et promoteur immobilier de Russie, Apis Cor a entrepris le projet de construire une maison à l’aide d’une imprimante 3D mobile alimentée par un mélange de béton. Les travaux ont été réalisés en décembre dernier à l’une des usines de l’entreprise située à Stoupino, en banlieue sud de Moscou.

La petite maison de 38 m2 a été imprimée en 24 heures, avec des coûts de construction s’élevant à 10 134$ US (environ 13 600$ CA ou 9 607€).

«Ces coûts incluent tous les travaux qui ont été réalisés pour construire la maison de A à Z : les travaux et matériaux pour la construction des fondations, de la toiture, la finition intérieure et extérieure, l’installation de l’isolation thermique des murs, fenêtres, planchers et plafonds», explique Apis Cor sur son blogue.

ApisCor02

Les porteurs du projet précisent toutefois que ce montant tient compte de la qualité supérieure des matériaux fournis par ses partenaires, et de la forme particulière du bâtiment. Une maison carrée fabriquée avec des matériaux de moyenne gamme pourrait voir son prix être diminué à 223$ US / m2(alors que la réalisation en question affiche un prix de 275$ US / m2).

Il est important de souligner qu’il ne s’agit pas ici du premier bâtiment à avoir été imprimé en 3D. En effet, en janvier 2015, WinSun, une entreprise chinoise, a imprimé pour sa part un bâtiment de cinq étages de 10 × 40 ×6,6 m.

N’empêche, d’un point de vue canadien, le projet russe paraît beaucoup plus pertinent étant donné que son isolation tient compte de leurs températures hivernales, tout aussi froides que les nôtres.

 

 

Étiquettes : , , , , ,

Insolite Du Dimanche – Phénomènes vus de l’espace : Forteresse de glace nazie

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :