RSS

Aussi bon que l’or ? Le Bitcoin atteint de Nouveaux records, l’or aussi (pour 2017)

24 Fév

L’or est dans une dynamique haussière depuis début 2017. Cette tendance haussière s’explique clairement par les craintes autour des incertitudes politiques, économiques et géopolitiques actuelles. Notamment celles soulevées par l’élection et la politique actuelle – plutôt ambiguë car teintée de compromis – du nouveau président américain : l’or retrouve très vite son statut de valeur refuge à la moindre crainte de crise !

Tous les indicateurs sont donc dans le vert pour l’or, qui chaque jour explose son record annuel en euros, et se rapproche du sommet de l’année dernière.  

Venons en au Bitcoin qui explose actuellement . Il atteint le prix d’une once d’or à nouveau . (je ne suis pas trop pour les crypto monnaies : je m’en méfie car elle peuvent être facilement contrôlées par les autorités et les Banksters qui ont pris la chose en main, mais chacun fait ce qu’il veut, pourquoi pas ne pas essayer …)

Aussi bon que l’or ? Le Bitcoin atteint de Nouveaux records

Comme le note Bloomberg, suite à un rallye de dix jours , la crypto-monnaie a réduit son écart avec le métal précieux au minimum .


Chaque actif a été présentée comme une alternative aux monnaies régulières, en raison des contraintes liée à leur offre et à la capacité qu’elles offrent de contourner les gouvernements.

La Parité BTC/Gold pointe son nez à nouveau …

Mais, comme Stefan Wieler de GoldMoney l’anoté précédemment, le prix de Bitcoin s’aligne sur le prix de l’ or à nouveau cette semaine ; Cependant, cette comparaison est totalement arbitraire.

L’or est mesurée en poids, tandis que le Bitcoin, un peu comme la monnaie, est une forme abstraite d’argent et ne peut qu’être mesuré en unités de Bitcoin. Un Bitcoin vaut beaucoup plus que 1 gramme d’or, mais beaucoup moins que 1 tonne. Malgré la performance stellaire de Bitcoin en 2016, la taille et la profondeur du marché de la crypto-monnaie est éclipsé par celle du marché de l’or –  7 000 milliards de dollars.

L’or reste le seul vrai argent mondial avec une taille et une volatilité comparable à celle de la monnaie fiduciaire.

Publicités
 
11 Commentaires

Publié par le 24 février 2017 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

11 réponses à “Aussi bon que l’or ? Le Bitcoin atteint de Nouveaux records, l’or aussi (pour 2017)

  1. Bitcoin et Or

    25 février 2017 at 9:17

    Justement, imaginer le potentiel du Bitcoin, quand son marché sera 20% aussi gros que celui de l’or.
    Le Bitcoin va dépasser l’or, c’est inévitable.
    10 000$ d’ici moins de 2 ans.

     
    • Z

      25 février 2017 at 1:50

      Non pas dépasser l’or c’est impossible à terme, mais il ira loin, car l’or ira loin . Ce sont les devises qui baissent, pas l’or qui monte . (le BTC reste le BTC, une crypto, pas comparable . Attention aux cryptos l’élite a mis la main dessus, lisez bien le papier . Faite une recherche complémentaire par mots clefs dans le menu recherche, cf le Blockchain aussi ….)

       
      • Le Bitcoin bat l'once d'or

        2 mars 2017 at 8:35

        Le Bitcoin vient de dépasser le prix d’une once d’or.
        1285$ 😉
        Il va continue et aller 10 000$.
        Le Bitcoin est décentralisé, incontrôlable, opensource, basé sur les mathématiques et la cryptographie.

         
      • Bitcoin et Or

        3 mai 2017 at 7:09

        https://bitcoin.fr/france-culture-bitcoin-blockchain-quand-le-numerique-frappe-monnaie/

        France Culture : « Bitcoin, blockchain, quand le numérique frappe monnaie »

        Jacques Favier, cofondateur et Secrétaire du Cercle du Coin, Alexis Collomb, économiste au CNAM, et Michelle Abraham, avocate au Barreau de Paris étaient aujourd’hui les invités de Florian Delorme dans CulturesMonde sur France Culture :

        « A défaut de remplacer les monnaies existantes, quel impact le bitcoin pourrait-il avoir sur le système monétaire et financier ? Qu’est-ce que cette crypto-monnaie nous dit de la façon dont nous produisons et pensons la monnaie actuellement ?

        « S’il y a bien une chose dont le bitcoin ne manque pas, c’est d’enthousiasme, du simple utilisateur à Bill Gates, fondateur de Microsoft. En librairie ou sur internet, on ne compte plus les articles et autres livres clamant les bienfaits supposés du bitcoin, n’hésitant pas à évoquer ce qui constituerait, pour certain, une véritable “révolution monétaire”. Pour ses partisans, cette cryptomonnaie est libérée de toutes contraintes : celles des banques centrales, des Etats, mais aussi de toute forme d’autorité financière ou légale. Ces derniers mois, la valeur du bitcoin a atteint des records historiques, plus de 1.330 dollars la semaine dernière. Rappelons qu’en janvier 2016, sa valeur se situait en dessous de la barre des 500 dollars, soit +150% d’augmentation en 15 mois !

        Alors à défaut de remplacer les monnaies existantes, quel impact est-ce que cette monnaie pourrait avoir sur le système monétaire et financier ? Comment et dans quelle mesure peut-il ou va-t-il le transformer ? Peut-elle changer les modes d’échanges ? Court-circuiter l’autorité des banques centrales ? Et surtout que révèle-t-elle du système monétaire actuel ? En d’autres termes qu’est-ce que le bitcoin nous dit de la façon dont nous produisons et pensons la monnaie actuellement ? Nous nous demanderons également quelle sont les réactions des pouvoirs publics: comment les institutions tentent-elles de maintenir leur autorité sur ces nouvelles pratiques et cette nouvelle technologie cryptée et décentralisée.«

        Intervenants :

        Alexis Collomb : Economiste au CNAM, titulaire de la chaire de finance de marché et de son master. Spécialiste des questions liées au système Blockchain et en questions de politique monétaire. Membre du LIRSA (EA 4603), il siège également au conseil scientifique du Labex

        Jacques Favier : Auteur du site « La Voie du Bitcoin » (qu’il anime depuis 2014), Cofondateur et Secrétaire du « Cercle du Coin » (depuis décembre 2015). Agrégé d’Histoire, a présenté le Bitcoin lors de la Nuit des idées à l’ENS Paris en 2016.

        Michelle Abraham : Avocat au Barreau de Paris, spécialiste du Bitcoins et le défi réglementaire que leur développement implique notamment au Japon.

         
  2. Bitcoin et Or

    26 février 2017 at 12:22

    Non, l’élite n’a pas la main dessus.
    Tout d’abord c’est décentralisé, ensuite c’est opensource et pour finir il y a des projets qui vont rendre le Bitcoin totalement anonyme.
    Personne ne peut bloquer un compte Bitcoin et lui empêcher de recevoir ou envoyer des fonds.
    Bitcoin est basé sur les mathématiques et la cryptographie.

    Mais si le Bitcoin ne vous plait pas, il y a d’autres crypto-monnaies complètement anonymes.
    Monero, Dash, Zcash pour ne citer que les plus connues.

     
  3. Bitcoin et Or

    26 février 2017 at 2:48

    Les crypto-monnaies les plus anonymes sont entourés en rouge.
    Elles sont classés par ordre de valeur.

     
    • Bitcoin et Or

      26 février 2017 at 2:49

      Sauf le Bitcoin, qui lui est pseudonyme, mais des projets sont en développement pour le rentre totalement anonyme.

       
  4. Ddf

    28 février 2017 at 8:30

    Poutine avait dit de ne pas faire confiance au bitcoin

     
  5. Ddf

    3 mars 2017 at 3:41

    Ne faites pas confiance au bitcoin

     
    • Bitcoin et les mathématiques

      8 mars 2017 at 7:57

      Le Bitcoin est opensource, décentralisé et basé sur les mathématiques et la cryptographie.
      Au contraire, je vois une pleine confiance.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :