RSS

Surveillance de masse : la Chine impose Des traqueurs GPS et des puces RFID dans toutes les voitures « pour lutter contre le terrorisme » !!!

23 Fév

La région autonome ouïghour du Xinjiang est traversée de heurts inter-communautaires depuis plusieurs années . Pour juguler la violence et rétablir la sécurité publique, les autorités policières imposent le GPS à tous les véhicules

Et ce n’est pas tout, les véhicules seront également suivis à l’aide d’une puce RFID (radio frequency identification ou radio-identification) installée dans les plaques d’immatriculation. Les automobilistes devront s’acquitter d’ne redevance annuelle de 90 yuans (12 euros) pour faire fonctionner le dispositif.

Derrière l’objectif affiché d’une meilleure sécurité sur les routes, les autorités veulent pister les nombreux opposants (autonomistes mongols et autres opposants qui déplaisent aux autorités) qui peuplent cette zone à risque.

D’après certains médias locaux cités par l’Associated Press, seules les voitures équipées pourront être servies dans les stations-essence de la préfecture.

Surveillance de masse : la Chine impose Des traqueurs GPS et des puces RFID dans toutes les voitures  « pour lutter contre le terrorisme » !!!

La préfecture autonome du Bayin’gholin, dans le nord ouest chinois, impose à tous les automobilistes de se doter d’un traqueur GPS. Derrière l’objectif affiché d’une meilleure sécurité sur les routes, les autorités veulent pister les nombreux opposants qui peuplent cette zone à risque.

Dans le nord ouest de la Chine, loin de Pékin, au sein de la province de Bayin’gholin, les autorités ont choisi une méthode radicale pour limiter les dommages d’une circulation routière prétendument dense.

Officiellement, la préfecture autonome mongole de Bayin’gholin, rattachée à la région autonome du Xianjiang, a décidé d’encadrer les automobilistes à l’aide d’un traqueur GPS et de puces RFID obligatoires afin d’assurer «  la stabilité sociale, la sécurité et l’harmonie sur les routes  » comme on peut le lire dans Loulan News, le média propagandiste de la préfecture autonome.

En réalité, cette mesure vise surtout à garder l’œil en permanence sur les autonomistes mongols et autres opposants qui déplaisent aux autorités dans une région plutôt connue pour ses routes peu empruntées.

Steppe de Bayanbulak, CC Wikimedia

Le Bayin’gholin abriterait aujourd’hui plus d’un million d’habitants et malgré le statut autonome de ce territoire connu sous le surnom de Far West chinois, la présence du pouvoir communiste se renforce à mesure que la pression des indépendantistes mongols et les menaces islamistes se renforcent.

Surveillance de Masse  : GPS et RFID pour tous

Pour surveiller plus activement la population et les flux qui traversent les steppes chinoises, la préfecture autonome a donc décidé d’obliger tous les véhicules parcourant son territoire à se doter d’un traqueur GPS, ce qui lui permet une surveillance permanente. Dans le Seattle Times, on apprend ainsi que tout véhicule refusant de se doter du mouchard ne pourra plus être approvisionné en carburant dans les stations de la région.

Korla, chef-lieu du Bayin’Gholin, CC Wikimedia

D’ici le 30 juin,, tous les traqueurs GPS installés sur les voitures privées et gouvernementales (d’ici là toutes les autos devront obligatoirement être dotées d’un tracker GPS) — que l’on dénombre déjà en milliers — seront reliées en temps réel au système de navigation et de positionnement Chinois par satellite Beidou .

Un Dispositif lancé ces dernières années pour réduire la dépendance de la Chine aux GPS de confection américaine et avoir la main sur les données sensibles.C’est la réponse chinoise à l’hégémonie américaine dans les infrastructures de localisation.

Les véhicules seront également identifiés dans les stations services grâce à des systèmes de puce RFID, et à chaque instant, les autorités pourront donc connaître les va-et-vient de chacun des automobilistes.

Le régime vise plusieurs cibles, à commencer par les mouvements séparatistes ouïghours. Cette nationalité reconnue par le régime est majoritairement installée dans la région. Turcophones et sunnites, les ouïghours ont toujours été victime de discrimination et de répression de la part du régime de Beijing. Aujourd’hui, leur proximité avec les sunnites frontaliers (Afghanistan, Pakistan etc.) en fait une prétendue menace pour la sécurité chinoise.

Lutter contre le terrorisme

: « Il y a une menace sévère qui vient du terrorisme international, et les voitures sont utilisées pour transporter des terroristes ou servir d’armes. Il est donc nécessaire de surveiller et traquer tous les véhicules dans la préfecture.  »

Dans le Guardian, les autorités du Bayin’gholin font moins de mystère quant à leurs intentions avec ce dispositif de surveillance massive et précisent :

« Ces dernières années, la menace terroriste s’est aggravée dans le monde, les voitures sont le principal moyen de transport pour les terroristes et servent aussi fréquemment d’instrument pour commettre des attentats. Il est donc nécessaire d’utiliser le système Beidou et l’identification électroniques des véhicules pour améliorer la gestion des automobiles », se sont justifiées les autorités préfectorales dans un communiqué. Elles espèrent enregistrer et suivre jusqu’à 20 000 véhicules.

L’objectif est « d’assurer la paix sociale et la sécurité, et de promouvoir la stabilité et l’harmonie ».

Des centaines de soldats chinois ont d’ailleurs organisé un défilé anti-terroriste dans la capitale du Xinjiang : un message aux séparatistes ouïghours (peuple minoritaire musulman et turcophone) de la région qui dénoncent, eux, une marginalisation économique ainsi qu’une répression culturelle et religieuse de la part du gouvernement.

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le 23 février 2017 dans général, Insolite, International, Politique, société

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :