RSS

Wikileaks dévoile que la CIA a espionné … l’élection présidentielle de 2012 en France !!

17 Fév

Espionnage de la campagne présidentielle française de 2012 : Wikileaks publie des ordres de la CIA

Incroyable – L’organisation Wikileaks a publié jeudi un document montrant les ordres de la CIA à la NSA, qui a espionné la campagne présidentielle française de 2012. A droite comme à gauche, les principaux partis et candidats ont été particulièrement visés. 

Selon WikiLeaks, tous les partis politiques français devaient être infiltrés par des espions humains («HUMINT») et électroniques («SIGINT») de la CIA dans les sept mois précédant la présidentielle de 2012.

Le document en question, daté du 17 novembre 2011, est un bon de commande de l’agence de renseignements américaine, à la NSA, spécialisée dans les écoutes. Il a été classé secret et non transmissible aux étrangers, précise RTS Info. Ainsi la CIA a demandé à l’organisme gouvernemental « aux grandes oreilles » de surveiller les principaux protagonistes de la campagne de 2012 en France, et ce dès les primaires.

Celle du PS notamment, en 2011, avec Martine Aubry et François Hollande finalistes.

L’agence d’espionnage s’est surtout intéressée à la façon dont Nicolas Sarkozy, candidat de l’UMP (désormais Les Républicains), et différentes personnalités du gouvernement, percevaient leurs différents adversaires, relève Le Monde. Mais aussi la capacité du président sortant à disputer le scrutin, ses instructions durant la campagne et la manière dont lui et ses conseillers interagissaient.

Wikileaks dévoile que la CIA a espionné l’élection présidentielle de 2012 en France

Le site de Julian Assange a encore frappé

Le site co-fondé par le lanceur d’alertes Julian Assange a publié le 16 février trois documents secrets de la CIA relatifs à une campagne d’espionnage de l’élection présidentielle française en 2012. L’UMP et Nicolas Sarkozy étaient notamment ciblés.

« Des instructions spécifiques chargeaient les officiers de la CIA de découvrir dans des discussions privées de Sarkozy ce qu’il pensait « des autres candidats » ainsi que la manière dont il interagissait avec ses conseillers », a indiqué WikiLeaks.

Nouvelle bombe signée Wikileaks. Le 16 février, le célèbre site a mis à la disposition des internautes trois ordres de la CIA incluant les détails d’une campagne d’espionnage censée avoir duré plusieurs mois avant et après l’élection présidentielle française de 2012.

Les documents secrets révèlent que tous les principaux partis politiques hexagonaux ont été ciblés afin d’être infiltrés par les unités d’espionnages humaine («HUMINT») et électronique («SIGINT») de l’agence de renseignement américaine.

Selon les documents publiés, la CIA avait jugé que Nicolas Sarkozy n’était pas assuré d’être réélu et avait ordonné à ses agents de se renseigner sur les discussions privées de l’ancien chef de l’Etat «à propos des autres candidats».

L’agence aurait également donné des ordres spécifiques concernant l’UMP, depuis devenu le parti Les Républicains, afin d’obtenir «les plans stratégiques» de la formation politique et de son leader de l’époque concernant les élections.

Crise de la dette grecque et modèle allemand

A en croire ce formidable matériau journaliste, la CIA voulait obtenir des informations détaillées sur le fonctionnement du parti afin d’aider «les analystes à évaluer et à préparer les principaux décideurs américains» au paysage politique post-électoral français. Mesurer l’impact potentiel sur les relations américano-françaises aurait également fait parti des objectifs.

Un des documents intitulé «Stratégies électorales des partis politiques et candidats non-dirigeants» demandait aux employés de l’agence gouvernementale étasuniennes de se renseigner en détail sur les dirigeants des partis politiques émergeants et leurs formations politiques. Leurs opinions quant aux Etats-Unis ainsi que leurs efforts pour atteindre d’autres pays tels que l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Libye, Israël, la Palestine, la Syrie et la Côte d’Ivoire auraient fait partie des choses à savoir pour la CIA.

Mais ce n’est pas tout. Toujours selon les textes que s’est procuré Wikileaks, la CIA  a chargé ses membres de trouver des informations sur les financements des candidats ou leurs vues en matière d’économie et sur la crise de la dette grecque. Les opinions des participants à la course présidentielle sur le modèle allemand de croissance centré sur les exportations ou encore les propositions spécifiques qui aideraient à résoudre la crise de la zone euro auraient aussi intéressé l’agence américaine.

Les trois ordres publiés par Wikileaks totalisent en tout sept pages. Ils font partie d’une série de révélations à venir en rapport avec un projet du site intitulé «CIA Vault 7 series». Wikileaks a commencé à faire du teasing sur les réseaux sociaux ces derniers jours en tweetant notamment de mystérieuses publications.

La CIA a mené son opération durant 10 mois, du 21 novembre 2011 au 29 septembre 2012, notamment pendant l’élection présidentielle française d’avril et mai 2012, et plusieurs mois après la formation du nouveau gouvernement.

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :