RSS

Deux bombardiers russes interceptés près des côtes françaises

10 Fév

Boeing E-3D Sentry AWACS
La France va progressivement retrouver son indépendance (fin de l’Europe etc..) . Mais tant que l’Otan existera, il y aura toujours des altercations et des risques de conflits (créés par l’élite Americano sioniste) – qui seront de toutes façons circoncis par Trump dans la mesure du possible. (Ce dernier essaie de s’émanciper de l’élite je le rappelle, c’est une lutte permanente)  . Z . 

Des avions de chasse français ont intercepté jeudi deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 Blackjack à proximité des côtes françaises, a annoncé l’armée de l’Air.

Les appareils russes « se sont approchés d’une centaine de kilomètres des côtes françaises, sans jamais pénétrer notre espace aérien », a-t-elle indiqué dans un communiqué. « Ils ont été interceptés et escortés (…) tout au long de cette approche » jusqu’à l’Espagne, a-t-elle ajouté.

Six avions russes ont d’abord été repérés vers 06H00 GMT près de la Norvège. Quatre d’entre eux sont alors repartis vers la Russie, tandis les deux Tu-160 Blackjack poursuivaient leur vol en direction du Royaume-Uni.
Ils ont été accompagnés par des Eurofighter Typhoon britanniques puis, contournant l’Irlande par l’ouest, se sont dirigés vers la Bretagne, dans l’ouest de la France.

Vers 11H30 GMT, deux Mirage 2000 ont alors décollé de Lorient, en Bretagne, pour les intercepter et les escorter. Ils ont été rejoints vers 12H00 GMT par un Rafale venu de Saint-Dizier, dans l’est de la France.
« Descendant en direction de l’Espagne, ce dispositif a accompagné les avions russes jusqu’à l’arrivée des chasseurs espagnols F-18 avant que les bombardiers russes n’entament leur trajet retour », a ajouté l’armée de l’Air.

Un avion radar AWACS et un ravitailleur C-135 français ont également été mobilisés pour la circonstance.
Les incidents de ce type, qualifiés de « provocations » russes par les Occidentaux en plein regain de tension avec Moscou, sont réguliers.

Les appareils russes ne violent pas nécessairement l’espace aérien des pays de l’Otan mais ils ne transmettent pas de plan de vol, n’engagent pas de contact radio et ont leur transpondeur éteint. Ce dispositif électronique permet aux radars d’identifier les avions et d’empêcher des collisions.

Un AWACS de l’Otan espionne la Russie

L’Otan de nouveau envoyée l’un de ses avions de détection AWACS pour espionner le territoire russe près de la ville de Kaliningrad. La surveillance a duré deux heures.

Un avion de détection et de commandement Boeing E-3A, également connu sous le nom d’AWACS, a effectué mercredi un vol d’inspection dans le sud de la mer Baltique, afin de surveiller le territoire russe près de la ville de Kaliningrad, selon des sites occidentaux surveillant les déplacements de l’aviation militaire.

D’après leurs données, l’AWACS immatriculé LX-N90447et possédant l’indicatif d’appel NATO06, est parti de la base aérienne l’Otan de Gailenkirchen (Allemagne) et s’est rapproché de la frontière sud de la région de Kaliningrad. Il a surveillé le territoire russe depuis l’espace aérien polonais pendant deux heures.

Ces derniers mois, les avions-espions américains appartenant à l’Otan ont intensifié leurs vols près des frontières russes. Ils effectuent au moins deux ou trois vols par jour au-dessus de la mer Baltique, près de la Crimée et des bases russes en Syrie, ainsi que dans les régions de Méditerranée orientale où sont déployés des navires de guerre russes.

Les militaires de l’Otan s’intéressent surtout aux systèmes de missiles sol-air S-400 et Iskander, ainsi qu’aux systèmes de missiles antinavires Bastion et Bal déployés dans la région de Kaliningrad, enclavée entre la Lituanie et la Pologne, et en Crimée.

Source 1
Source 2 

Advertisements
 
 

Étiquettes : , , , , , ,

3 réponses à “Deux bombardiers russes interceptés près des côtes françaises

  1. delaho

    10 février 2017 at 9:11

    C’est sûr que les risques de conflit provenant d’Israël sont obligatoirement circoncis ! Mais Trump l’américain peut faire en sorte qu’ils soient circonscrits…

     
  2. yvan

    10 février 2017 at 10:30

    …Les clowns européens font de l »esbroufe.

    Les mots ont un sens!
    Et ne pas le respecter est la porte royale à la manipulation de masse.

    Les bombardiers russes ont été, à la rigueur, « accompagnés », « encadrés », « escortés », mais en aucune façon « interceptés ».
    Vu que les bombardiers russes n »ont pu être inquiétés, puisqu’ils n’ont violé aucune règle internationale ou nationale!!!

     
  3. yvan

    10 février 2017 at 10:35

    …Les clowns européens font de l »esbroufe.

    Les mots ont un sens!
    Et ne pas le respecter est la porte royale à la manipulation de masse.

    Les bombardiers russes ont été, à la rigueur, « accompagnés », « encadrés », « escortés », mais en aucune façon « interceptés ».
    Vu que les bombardiers russes n »ont pu être inquiétés, puisqu’ils n’ont violé aucune règle internationale ou nationale!!!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :