RSS

Archives du 5 janvier 2017

Soral Contre Conversano : La boucle est bouclée (article modifié)

J’avais prévenu que le Blog allait monter en verticalité et se politiser progressivement : le changement, c’est maintenant !  😉

Maintenant que nous avons un peu de recul , aujourd’hui je reviens sur l’incroyable altercation entre Alain Soral et Daniel Conversano .  

J’avais été très déçu par la « dissidence » comme vous le savez (et je le suis toujours), et notamment Alain Soral et Dieudonné (qui a annoncé vouloir repartir au Cameroun : il lâche « la cause » – que dire de plus ?)  

Hé bien c’est maintenant un schisme qui s’est créé au sein de cette « dissidence » Soralienne .

Après Un premier schisme qui s’était déjà produit entre Soral et Dieudo dans cette mouvance (qui n’est pas la mienne) :

Tout commence sur Facebook . Pendant des mois Soral et conversano ont joué au chat et à la souris et se sont observés, jaugés . 

Provocations, échanges à la limite de l’insulte : une guerre a commencé dans la mouvance « identitaire » et « Nationaliste » , la Fachosphère selon les médias achetés .

Jusqu’à cette émission organisée (volontairement ?!) par Dieudo, où la scission, qui était d’ores et déjà consommée, a éclaté au grand jour  (un piège dieudo-soralien vs Conversano, comme le pense ce dernier ?).

Beaucoup de monde (hormis moi même) avais été déçu par cette « dissidence Soralienne »

D’un coté on a Alain qui a un projet de réconciliation nationale entre Français de souche et Français de Branche  (des concepts que je n’approuve pas car ils suggèrent qu’il existerait d’ores et déjà un conflit à priori). Ce qui est louable à mon sens (dans l’idée)

Meme si mon point de vue est qu’il n’y a pas de réconciliation à engager entre Français . Le problème est à mon sens logiquement simplement une question de politique en matière d’immigration .

Ainsi qu’une question de différences culturelles . Sur ce point un Zemmour a raison . Mais il se trompe sur le fait qu’islam et république sont incompatibles . L’islam peut et doit s’adapter aux règles de la république . Et c’est le cas d’une grande majorité de Français musulmans .

Du fait, un nouveau mouvement a émergé – racialiste et agressive – mené par Daniel Conversano, sur une ligne dure , qui pense que cette réconciliation est devenu impossible ; et qu’on pourrait qualifier de Semi Zemourienne . (notamment concernant l’incompatibilité donc entre l’Islam et la République)  

Conversano est pour la remigration, ce qui je pense n’est pas tout à fait dénué de sens dans l’absolu pour les racailles salafisées sous la houlette des pays du golfe à coup de pétrodollars, avec l’approbation de nos élites . Mais une remigration généralisée est une utopie .

Qu’on laisse le choix d’abandonner la nationalité Française à ceux qui ne se sentent pas Français et qui n’aiment pas la France . Car la France c’est une culture à laquelle il faut par définition s’identifier – tout en gardant ses différences – puis ensuite s’intégrer, et s’assimiler (pour enfin s’acculturer) 

Daniel Conversano conseille en outre carrément de s’armer face à la « menace islamique » en France (comme aux US avec 10  fois plus d’homicides qu’ici par armes à feu ?), qui selon lui, seront bientôt majoritaire .  (entre nous, le Quotient Intellectuel n’est pas une question de couleur, : les africains ne sont pas plus bêtes que les autres, incroyable ce que raconte Conversano sur ce point …)

Ce qui est vrai aussi – si les élites continuent l’immigration intensive et le regroupement familial qu’ils organisent depuis des dizaines d’années. 

Et C’est une crainte compréhensible – Mais c’est la porte grande ouverte vers la guerre civile  (du pur suicide en somme, tout comme l’immigration de masse)

Ce qu’il faut précisément absolument éviter, car c’est le projet même des élites mondialo-sionistes : monter les Français « blancs catholiques » contre les Français de couleur – je préfère ces termes .

C’est ce dont je parle depuis des années . On ne peut pas dire qu’on ne savait pas.

Et notamment monter les catholique contre les musulmans . Le projet sioniste bien connu en somme : monter les communautés les unes contre les autres … les nouvelles croisades  .

Le tout au bénéfice du Grand Israël bien évidemment . 

C’est ce qui se passe avec la déstabilisation du moyen orient avec Daech par les élites Atlanto-sionistes .

En effet il faut savoir par exemple que les états unis sont nés avec cette vision messianique (in god we trust) , d’où,  comme l’a rappelé OBAMA à WEST POINT , les usa sont « exceptionnels »  (« god bless america »)

En somme, ce sont des intégristes religieux, judéo-protestants, qui ont fondé les états unis, qui est un état religieux messianique (littéralement « qui a une mission »)  judéo-protestant! (ISIS en Irak est un état religieux messianique, musulman, lui, crée et financé par les pétromonarchies avec le soutien des services Étasuniens et du Mossad)

Vous avez ici tous les éléments qui permettent de décrypter la situation actuelle, et pourquoi une guerre globale est possible  . Ce sont ces fondamentalistes judéo-protestants qui sont à la tête de l’état le plus puissant et le plus armé au monde !

Ces guerres créent un flux migratoire de réfugiés qui déstabilise les nations, voulu par nos élites mondialistes (cf la politique des bras ouverts de Merkel qui a accueilli pas moins de 1 million de réfugiés en moins d’un an avant de faire volte face devant la révolte du peuple Allemand) ce qui fait forcément monter les tensions inter-communautaires, conduisant à une surenchère exponentielle (cf le Burkini). Ce qui est somme toute logique . 

La reconciliation est elle possible ? Je pense que oui évidemment – Alain Soral a raison de jouer cette carte (plutôt que celle de la guerre civile) –  mais que là n’est pas la question . Il n’y a pas de réconciliation a avoir entre les Français je le répète. 

Il n’y a que des Français, qu’ils soient Blancs , beurs, jaunes, ou noirs . 

L’immigration massive organisée et préméditée par nos élites gouvernantes ne pouvait aboutir qu’à une déstabilisation de notre pays , la France . Il n’y a qu’une France …. et que des Français .  

Cette immigration incontrôlée et provoquée, qu’il faut absolument stopper (tout comme le regroupement familial), est précisément le facteur déstabilisateur . Avec le facteur ethnico-culturel , qui crée de la xénophobie . 

Les Français « blancs » ne se sente plus chez eux . Ce qui crée des tensions et un repli communautaire évident, ce qui était amplement prévisible.  

Le monde a toujours fonctionné par acculturation, il y a toujours eu de la mixité – et du métissage, dont je suis pour, mais dans une certaine limite : il faut préserver les nations, la France et un pays certes devenu multiculturel, mais avant tout de tradition catholique – toutefois ces 30 dernières années correspondent à un flux migratoire qui se produit historiquement sur des dizaines, voir des centaines d’années . Cela s’est déroulé Trop vite .

Le choc était inévitable , c’était prévisible .

Alors, quelle est la solution à cette problématique ?

Comme je l’ai toujours préconisé, il faut que nous , le peuple, reprenions le pouvoir face aux élites qui tentent de déstabiliser notre pays . Aucun parti, ni même le front national – sionisé et normalisé, car sans la « dédiabolisation » de Marine Le Pen (qui a intégré « l’establishment ») ce parti ne serait qu’un groupuscule – ne propose les vraies solutions . Meme si ce parti est surement le mieux à même de réduire ce problème migratoire en ce moment.

C’est à nous le peuple de nous prendre en main en refondant notre démocratie . De A à ……. Z .

J’ai toujours dis qu’Arrivé à un  niveau suffisant de lecteurs je lancerai un mot d’ordre pour que nous reprenions le pouvoir . (Des intellectuels partout en France planchent déjà sur une autre forme de démocratie, cf Chouard)

Il y a aussi une question , ethnique, culturelle, évidente, ce qui est précisément ce qui crée  le repli communautaire, avec le flux migratoire   : je pense qu’il faut laisser s’assimiler (s’acculturer est un terme plus exact) la dernière génération , et fermer les barrières d’urgence, ainsi que stopper le regroupement familial .

Nous devons déjouer le projet mondialiste , et stabiliser notre identité nationale (qui est en perpétuelle construction) afin d’assimiler les populations « non enracinées » . Comme ce fut le cas pour les polonais ou les Italiens . Sauf que cette fois, l’écart culturel est immense .

Cela passe d’abord par l’éducation, et par une application stricte de la loi . Trop de laxisme . 

 Il faut « Franciser » ces ethnies qui sont accueillies ici, en France .  Ce qui ne signifie pas proposer quelques adaptations mineures et de confort du concept de Laïcité . (une portion … de frites ?)

Il faut aussi que nous, citoyens, reconstruisons notre nation , ce qui passe par sortir de cette Europe et construire une Europe des nations .

En somme – Ne tombons pas dans le piège des élites et dans la discorde : serrons nous la main et agissons ensemble !

A charge contre Soral : LLP

A décharge , Soral , le maître du LOGOS s’explique :

Conversano s’explique et pense qu’on lui a tendu un piège, tout en montrant son admiration pour Soral, son maître à penser :

La Neutralité incarnée – Michel Drac :

Pendant ce tempe en Israël  …

A Voir aussi cette parodie  :

Publicités
 
13 Commentaires

Publié par le 5 janvier 2017 dans général, Nouvel ordre mondial, Politique, société

 

Étiquettes : , , , ,

Science-fiction ? Non, réalité !! Un robot géant conduit par un homme

Le futur, c’est maintenant ! L’entreprise sud-coréenne Korea Future Technology a élaboré le prototype d’un robot ressemblant à celui du film « Avatar ». La vidéo montre les premiers pas de ce géant de quatre mètres de haut.

Pour le moment, il est pataud, il tient par des câbles pour être alimenté, mais ne vous leurrez pas : dans quelques mois, il sera autonome, puissant, il combattra des émeutiers, sera armé, ou encore permettra de soulever des masses considérables.

Tout ce que nous imaginons peut être réalisé ou presque.

C’est à la fois extraordinaire et très inquiétant car le monde va considérablement changer avec cette révolution robotique qui est là. Pas encore palpable mais là.

source

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 janvier 2017 dans général

 

Étiquettes : , , , , , ,

Meurtres d’état – Le crépuscule de François Hollande : Les Opérations « homo »

Le président de la République a fait ses derniers vœux à la nation, alors qu’il est le premier président à renoncer à se représenter devant un bilan calamiteux et une opinion publique impitoyable. Assez offensif, il a défendu son bilan, mais ce qui frappait dans cet adieu, c’est à quel point il était centré sur lui et non la France et les Français, oubliant une nouvelle fois ce que devrait imposer sa fonction.

Le crépuscule de François Hollande

Un président distant, superficiel et impuissant

Dès le début de ses vœux, Hollande a évoqué son émotion, qu’il a dit vouloir partager ! Il est suprenant que les commentateurs n’aient pas davantage noté cette incongruité d’un président tellement auto-centré que pour les vœux de la Nation, il appelle les Français à partager ses émotions personnelles  ! Nous sommes plus dans le registre d’un candidat de télé-réalité que d’un président. D’ailleurs, il était très distant dans ces vœux, nous vouvoyant plutôt que d’employer un « nous  » collectif, créant une distance alors que le chef de l’Etat devrait être le premier des « nous  ». Du coup, quand il parlait de la France, il le faisait plutôt comme un commentateur extérieur que comme le président…

Finalement, ces vœux étaient cohérents avec le livre « Un président ne devrait pas dire ça  », qui l’a achevé politiquement. Bien sûr, on peut penser que des journalistes ont mieux à faire que de rapporter toutes ses vacheries prononcées dans le cadre d’entretiens au caractère ambigu, ramenant le chef de l’Etat au rang de candidat de Secret Story, dont toutes les paroles sont exposées, même si cela n’en était pas l’intention, la politique façon trou de la serrure… Mais François Hollande est responsable d’avoir accordé ces entretiens et fait ces déclarations, dont il ne pouvait pas ignorer qu’elles risquaient de finir sur le papier, même si ceux qui les ont retranscrit ne grandissent pas la politique de la sorte.

Ce faisant, comme Sarkozy avant lui, il a cédé à la peoplisation de la politique, pensant d’abord à lui qu’aux Français, comme il l’a exprimé pour ces vœux. Et la défense de son bilan, alors qu’il refuse de le défendre devant les électeurs, était bien superficielle, pour ne pas dire grossière. Quel culot de se vanter de la baisse du nombre de chômeurs alors non seulement que la baisse ne concerne que la catégorie A et que la hausse se poursuit sur le total des catégories A, B et C, et que même sur la catégorie A, il y a un demi-million de chômeurs de plus depuis 2012  ! Quel culot de parler du redressement des comptes publics, après avoir repoussé de 4 ans les objectifs qu’il avait vendus en 2012  !

C’est quand même énorme que Hollande dit « Flamby » dévoile au grand public des secrets d’états, qui plus est concernant des assassinats de masse ciblés, dans un livre , le tout pour se faire réelire ….

Alors qu’il s’agit de meurtres prémédités au plus haut niveau …. y compris des Français !  

Et personne ne condamne ?  Incroyable …

Voici des précisions sur ce qu’on appelle appelle les opérations « homo » …… pour « homicides » !!!

 Opérations « homo » : En quoi consistent ces exécutions ciblées ?

Les vœux de François Hollande ressemblaient plus à la complainte d’un fautif qui a du admettre la punition de ne pas pouvoir se représenter, mais qui cherche encore à sauver la face d’une manière un peu grossière. Ce faisant, il a fait apparaître une bien peu protocolaire distance avec ses concitoyens, devenus des « vous » extérieurs. Il est temps de passer à un autre.

On les appelle opérations « homo » pour « homicides ». Ces frappes militaires ciblées, visant à abattre des djihadistes désignés, sont au cœur de l’ouvrage du journaliste indépendant Vincent Nouzille, Erreurs fatales (éd. Fayard/Les Liens qui libèrent). Dans cette enquête, le journaliste revient sur la manière dont la France tient des listes nominatives de terroristes à abattre et donne le dernier mot sur leur exécution au président de la République.

Qu’est-ce qu’une opération « homo » ?

Ces opérations surnommées « homo » sont menées par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) et classées « confidentiel Défense ». Visant à abattre des terroristes désignés, elles ont été avérées pendant la guerre d’Algérie mais ont, depuis, été passées sous silence. Jusqu’aux déclarations de François Hollande qui, dans le livre des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, reconnaît avoir donné son aval à au moins quatre homicides ciblés.

Qui sont les personnes ciblées ?

Les militaires les appellent des « High Value Targets » ou des « High Value Individuals » : des cibles à haute valeur. Il peut s’agir de chefs terroristes ou de personnes jugées « ennemies de la France », y compris des Français partis combattre aux côtés de Daesh. D’après Le Monde, au moins huit Français auraient été abattus en Irak et en Syrie dans le cadre de ces « exécutions ciblées ». Alain Rodier, directeur de recherche au sein du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), est plus sceptique : « On parle de Français visés par des frappes aériennes, mais je n’irai pas jusqu’à dire qu’on va choisir monsieur Untel pour le viser. En revanche, quand on frappe un endroit, qu’il y ait des Français en dessous ou pas, les bombes ne choisissent pas… »

Comment l’ordre de tuer est-il donné ?

Dans son enquête, Vincent Nouzille rappelle que les états-majors « démentent toute identification préalable des personnes visées ». Mais, d’après les propres mots de François Hollande, rapportés dans Un président ne devrait pas dire ça… de Davet et Lhomme, des listes de noms circulent : « L’armée, la DGSE ont une liste de gens dont on peut penser qu’ils ont été responsables de prises d’otages ou d’actes contre nos intérêts. On m’a interrogé. J’ai dit : “Si vous les appréhendez, bien sûr…” », a déclaré le président de la République.

Pourquoi cela pose problème ?

Parce qu’il s’agit de tuer des personnes précises plutôt que de les traduire devant la justice. « Les juges, ainsi que les parties civiles, n’apprécient guère les exécutions extrajudiciaires décidées en haut lieu, qui s’apparentent, selon certains d’entre eux, à la réinstauration d’une peine de mort sans autre forme de procès », écrit Vincent Nouzille. Ces opérations sont néanmoins justifiées par la « raison d’Etat », qui autorise l’Etat à passer outre les règles de droit dans des circonstances exceptionnelles. « On a aboli la peine de mort, donc ces opérations peuvent poser question, reconnaît Alain Rodier. Mais si l’on est en guerre, comme les politiques le déclarent, on emploie les moyens nécessaires pour abattre l’adversaire ».

Par contre, bien évidemment – les Etats-Uniens sont-ils plus à l’aise avec ces opérations …. (une tradition ?)

En effet, les Américains reconnaissent sans problème mener des opérations ciblées et le Pentagone revendique la plupart de ces « targeted killings ». Ainsi, après les attentats de Paris et Saint-Denis en novembre 2015, l’armée américaine, qui représente le plus gros des troupes en Irak, abat dix membres de Daesh, dont un Français présenté comme un « proche d’Abaaoud » par le Pentagone. « Le président Obama a clairement dit qu’il continuait des opérations de ciblage et qu’il préférait cela à de grandes opérations militaires »

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 janvier 2017 dans général, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Grillo accuse les grands médias Italiens de « Manipulation Manifeste de la Realité »

 » Les journaux et les programmes d’information de télévision sont les plus grands fabricants de fausses nouvelles dans le pays, dans le but de s’assurer que les personnes qui ont le pouvoir le gardent » a t il dit sur son blog mardi .

Beppe Grillo, fondateur du Mouvement anti-euro Cinq étoiles a fustigé les journalistes du pays pour « fabrication de fausses nouvelles » , les accusant de fabriquer des histoires pour fustiger son parti et l’éloigner du pouvoir . Bien évidemment, l’establishment des élites l’a qualifié de « Fasciste » .

« Tous les grands journaux devraient être fermés pour manipulation manifeste de la réalité, ou on devrait les marquer au fer rouge pour leur manque de crédibilité » selon lui.

Grillo propose des jurys populaires pour lutter contre les «fake news» des médias de masse

Le chef de file du Mouvement Cinq étoiles (M5S), l’ex-comique Beppe Grillo, a provoqué un tollé dans l’establishment italien en proposant l’instauration de «jurys populaires» pour recadrer les médias «fabricants de fausses informations».

En cas de mensonge détecté par des jurys populaires dans la presse ou la télévision, accusées de fabriquer des informations pour discréditer le M5S, «l’éditeur devra, tête courbée, présenter publiquement des excuses et publier une version correcte en début de programme ou en première page du journal», a proposé Beppe Grillo sur son blog le 3 janvier.

«Les journaux et la télévision sont les plus gros fabricants de fausses nouvelles dans le pays, dans le but de s’assurer que ceux qui ont le pouvoir le gardent», a-t-il affirmé.

Les médias italiens ainsi pointés du doigt ont aussitôt manifesté leur colère et leur indignation.

Le directeur de l’information de la chaîne privée La 7, Enrico Mentana, a promis de porter plainte contre Beppe Grillo tandis que la fédération de la presse italienne, la FNSI, a dénoncé ce «lynchage» des journalistes.

Ce que Beppe Grillo propose «s’appelle le fascisme et ceux qui le minimisent se font complices», a lancé de son côté Stefano Esposito, sénateur du Parti démocrate (PD, centre-gauche), dirigé par l’ex-chef du gouvernement italien Matteo Renzi.

BeppeGrillo veut un «minCulPop 2.0», a estimé de son côté Forza Italia, le parti de centre-droit fondé par Silvio Berlusconi, en référence au ministère de la Culture populaire chargé de la propagande sous le régime fasciste de Benito Mussolini.

La polémique ouverte par le fondateur du M5S éclate en plein débat sur les ravages des fausses informations colportées sur internet, dont certains commentateurs estiment qu’elles ont joué un rôle dans la victoire du milliardaire Donald Trump aux Etats-Unis ou des partisans du Brexit en Grande-Bretagne.

Le pape François s’en était pris le mois dernier à la «désinformation» et avait comparé la presse à scandales à la coprophilie, ses lecteurs étant assimilés à des mangeurs d’excréments.

«La désinformation est probablement le plus grand mal qu’un média puisse infliger, parce qu’elle oriente l’opinion dans une seule direction, en omettant une partie de la vérité», avait alors déclaré le pape.

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Trump désavoue la CIA et soutient Assange

Etats-Unis - Russie - Donald Trump - Julian Assange - CIA
La CIA est convaincue que ce sont les Russes qui ont donné les courriels à Wikileaks. Julian Assange a toujours démenti avec véhémence. Photo : DR

A décharge pour Trump et les Russes – Donald Trump a désavoué à nouveau mercredi les services américains de renseignement qui ont conclu à une interférence de la Russie dans la présidentielle, et apporté du crédit au site Wikileaks selon lequel Moscou n’est pas à l’origine des piratages informatiques dans la campagne électorale.

Le fondateur du site Wikileaks « Julian Assange a dit ‘qu’un ado de 14 ans pouvait avoir piraté (John) Podesta’ – alors pourquoi le parti démocrate a-t-il été si négligent ? (Assange) a aussi dit que les Russes ne lui avaient pas transmis les informations », a écrit mercredi matin dans un tweet le futur président des Etats-Unis.

Les services américains de renseignement, mais aussi des entreprises privées de sécurité informatique à priori indépendantes, affirment -sans pour l’instant avoir donné publiquement des preuves tangibles- que Moscou est à l’origine de fuites de courriels du parti démocrate et de John Podesta, le directeur de campagne de Hillary Clinton.

L’administration est convaincue que la publication de ces courriels par Wikileaks était destinée à favoriser Donald Trump.
La Maison Blanche prend ces allégations assez au sérieux pour avoir pris de sévères santions contre deux services russes de renseignement et déclaré 35 agents russes basés aux Etats-Unis personae non gratae.
La CIA est convaincue que ce sont les Russes qui ont donné les courriels à Wikileaks. Julian Assange a toujours démenti avec véhémence.

M. Obama a demandé un rapport aux services de renseignement détaillant le piratage et souhaite qu’il soit publié avant qu’il ne quitte le pouvoir le 20 janvier. Des auditions sont également prévues sur cette affaire au Congrès.

L’équipe de M. Trump avait aussi rejeté les conclusions de la CIA, jugeant que les analystes qui y sont parvenus « sont les mêmes que ceux qui disaient que (l’ancien président irakien) Saddam Hussein disposait d’armes de destruction massive ».

Mardi soir, Donald Trump a encore douté des conclusions des services de renseignement, suggérant qu’un briefing avec eux avait été reporté.

AFP

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 janvier 2017 dans général, International, Politique

 

En exclusivité, les vœux de Mario Draghi pour 2017

Afficher l'image d'origine

Voici En exclusivité, les vœux de Mario Draghi pour 2017

Cette année, exceptionnellement, Monsieur Mario Draghi, le président de la Banque Centrale Européenne, a choisi le site GoldBroker pour communiquer ses vœux pour l’année 2017, les voici :

Bonjour les amis,

Bon je sais qu’ici on aime beaucoup l’or physique, mais enfin, faites un effort, qu’est-ce que vous avez contre mon magnifique euro ? Soyez sans crainte, je suis aux petits soins avec la monnaie européenne, j’y consacre tous les moyens possibles, sachez-le. Déjà il ne coûte rien à emprunter avec mes taux à zéro. Enfin, pour les banques, pas pour vous. Mais c’est déjà pas mal, non ? Et puis, pour vous dire, j’aime tellement l’euro que j’en fabrique 80 milliards par mois ! Avec ma planche à billets, je réalise enfin le vieux rêve des alchimistes en créant de l’argent à partir de rien. C’est du papier pas de l’or, mais passons sur ce détail. Et avec cet argent je rachète à tout-va des obligations d’État, de banques et d’entreprises pour éviter qu’ils fassent faillite, enfin en tout cas plus tard, quand je ne serai plus à la tête de la BCE. Mon bilan pèse 35% du PIB européen, n’est-ce pas formidable ? Je grossis à vue d’œil. Je suis encore loin de la Banque du Japon, dont le bilan représente 80% du PIB japonais, mais j’ai l’espoir d’y arriver.

Je regarde de très près ce qui se passe en Inde en ce moment, c’est très intéressant. Retirer 86% des billets de banque en circulation pour obliger les gens à les échanger contre de nouvelles coupures, et par-là même à devoir justifier l’origine de leurs fonds, voilà une idée géniale. Avec ma directive BRRD, j’avais déjà trouvé le moyen de ponctionner les comptes bancaires, voici une méthode pour récupérer le cash. Et si je faisais la même chose pour les billets de 10, 20 et 50 euros ?

Les banques italiennes coulent, la Deutsche Bank menace d’exploser, mais pas d’inquiétude, je suis là, avec toutes mes munitions : LTRO, VLTRO, T-LTRO, OMT, SMP, FSEF, MES, etc. J’ai même créé une prime pour mes salariés qui inventent les meilleurs acronymes, c’est vous dire.

Tout est sous contrôle, rien n’est plus solide que l’euro, la monnaie de l’Union Soviétique, euh pardon, Européenne. Alors franchement, arrêtez un peu de nous embêter avec votre relique barbare, c’est incompréhensible.

Tous mes vœux de prospérité et de réussite (libellés en euros) pour 2017 !

Bien sûr, tout ceci n’était qu’une parodie, Mario Draghi ne nous a pas écrit. Mais, selon un voisin de voisin bien informé, on l’aurait vu creuser un trou au fond de son jardin pour y enfouir une boite en métal qui semblait très lourde, mais nous n’avons pas plus d’information.

Pendant ce temps La Fed pourrait relever ses taux plus vite que prévu :

Pour contenir l’inflation liée au plan de relance annoncée par Donald Trump, la Fed envisage de relever ses taux, actuellement compris entre 0,5 et 0,75%.

La banque centrale américaine anticipe (déjà) le plan de relance et d’investissement de 500 milliards de dollars annoncé par Donald Trump. Selon les minutes de sa réunion de la mi-décembre, la Fed songe à relever ses taux plus vite que prévu pour éviter une surchauffe de l’économie et contenir l’inflation.

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 janvier 2017 dans économie, général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Le Bitcoin explose alors qu’une crise de liquidité se développe …

 

Alors qu’une pénurie de dollars fait rage et que le yuan est shorté (les réserves de change s’effondrent vite) , les Chinois se précipitent dans les valeurs refuges comme l’or (bien que le gouvernement a tenté de museler les importations), mais aussi dans ……. le Bitcoin qui représente une alternative crédible .

Voici ZH :

Un short-squeeze massif a fait flamber le yuan , et durant la nuit les taux de dépôt ont explosé de 31,5 points à 45% – proche des records – alors que la crise de liquidité interbancaire en Chine s’amplifie.

Dans le même temps, coïncidence ou non, le Bitcoin libellés en yuans a explosé, brisant les records précédents.

Le mouvement a entraîné une fuite nette de CNY 140 milliards pour la journée.

La banque centrale a retiré CNY 435 milliards en liquidités jusqu’à présent cette semaine.

Près d’ un demi billion de yuans en liquidités a été retirée seulement la semaine dernière, à un moment où les banques se sont précipités vers des sources de financement pas chères.

À la suite de cet exode forcé qui a probablement été orchestrée par la banque centrale pour écraser tous les shorts restants,  la pénurie de liquidité a incité les taux de dépôt à exploser.

Et peut-être que la liquidité qu’il reste sera placée ailleurs.

 

Explosion au cours des dernières heures.

 

Dans un 1er temps, les effort de la PBOC n’ont pas enrayé pas le mouvement du CNH.

Selon Zero Hedge – C’était juste le début, parce que , avant que la nuit soit terminée, le taux de dépôt du Yuan a atteint un record de 80%, tandis que le USDCNH a chuté aussi bas que 6,78 :

Le taux de dépôt du CNH (à un jour), qui après avoir touché 45% au début de la journée de trading en Chine, a bondi à un record de 80% seulement quelques heures plus tard …

… Tandis que l’écart entre les taux de change offshore et onshore s’est creusé fortement . En fin de compte, le yuan offshore a effacé les pertes de la journée dans un mouvement brusque vers 13h05 alors que la prime sur le taux onshore est monté à 1,2%.

Cela se produit  après les responsables chinois ont exhorté explicitement les banques à vendre des devises étrangères, et « punit » les vendeurs à découvert.

 
1 commentaire

Publié par le 5 janvier 2017 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :